IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La France insoumise revient à la charge avec un autre amendement qui vise à bloquer le déploiement de Starlink en France
L'amendement serait le même que celui qui a été rejeté

Le , par Olivier Famien

977PARTAGES

16  1 
Au début du mois de mars, les députés du groupe parlementaire La France insoumise (LFI) ont soumis un amendement dans le cadre du projet de loi portant sur la lutte contre le dérèglement climatique et le renforcement de la résilience face à ses effets. L’objectif de cette démarche était de faire barrage aux autorisations accordées à l’entreprise Starlink et qui lui permettent de fournir des services d’accès à internet haut débit par satellite aux résidents français. Dans sa requête, le groupe parlementaire La France insoumise a demandé la mise en place d’un moratoire d’au moins un an pour mener une consultation nationale auprès des Français afin de demander leur avis sur le sujet. En cas de rejet de Starlink par les Français, le fournisseur d’accès internet devrait en principe faire une croix sur le marché français. Après sa présentation, l’amendement porté par LFI a été déclaré irrecevable en application de l’article 98 du règlement de l’Assemblée nationale, ce qui n’a même pas permis un examen en commission. Aucunement découragés par ce premier échec et voyant approcher la date du 29 mars, date à partir de laquelle l’examen du projet de loi visant à réduire les émissions nationales de gaz à effet de serre d’au moins 40 % d’ici 2030 doit débuter en séance publique, les députés de La France insoumise viennent à nouveau de déposer un amendement pour faire passer leur projet d’interdire le déploiement de l’offre de Starlink sur le territoire français.

Le fait le plus marquant est que ce second amendement se trouve être le même que celui qui avait été déposé au début du mois et qui a fait l’objet d’un rejet auprès de l’Assemblée nationale. Il ne serait donc pas étonnant qu’il soit à nouveau rejeté par l’institution.

Comme arguments mis en avant pour justifier sa démarche contre Starlink, le groupe parlementaire LFI pointe du doigt les problèmes suivants :

  • le fait que la constellation de satellites évolue en orbite terrestre basse (jusqu’à environ 2000 kilomètres d’altitude) engendre une pollution lumineuse. Cela participe à une « remise en cause du droit à l’obscurité », soutiennent les élus ;
  • Avec son programme Starlink, SpaceX compte lancer 42 000 satellites en orbite terrestre basse. À force de charger l’orbite basse, la probabilité d’une collision entre deux satellites augmente, relève LFI. Pour corroborer les arguments de LFI, Starlink a failli être impliqué dans un choc avec un satellite européen, à cause d’un bogue. Pour éviter la collision, le satellite européen a dû manœuvrer ;
  • enfin, un dernier point décrié également par le monde de l’astronomie, c’est la gêne lumineuse engendrée par les satellites lors des observations spatiales. Au-delà des députés de LFI, plusieurs astronomes ont déjà dénoncé ces traînées de lumière des satellites de Starlink qui empêchent l’observation du cosmos.


À ces maux, d’autres personnes ajoutent également les déchets spatiaux causés par les satellites qui pourraient mal fonctionner et ne plus pouvoir être désorbités et ramenés sur terre. Déjà en 2020, sur 775 satellites de Starlink qui ont été lancés, environ 3 % d’entre eux pourraient avoir échoué, selon les données recueillies par Jonathan McDowell, un astronome du Centre d’astrophysique de Harvard-Smithsonian. Dans pareil cas, ces satellites incontrôlés pourraient représenter un danger pour les autres satellites, et même pour les astronautes qui gravitent autour de la Terre.

Si certains problèmes rapportés par LFI méritent une attention particulière, plusieurs Français soulignent qu’ils sont sans mettre dans la balance les avantages qu’apportent ces satellites. En effet, avec le programme de Starlink, les personnes retranchées dans certaines régions et qui n’ont pas accès à la fibre optique et donc ne bénéficient pas d’internet à très haut débit pourraient ne plus attendre le déploiement de la fibre optique, mais simplement souscrire à cette offre afin de bénéficier d’internet à très haut débit. Cela permettra d’accélérer le taux de couverture d’internet à très haut débit en France.

À côté de cet avantage, d’autres utilisateurs font remarquer, par rapport au projet de LFI d’interdire l’internet par satellites d’Elon Musk, que l’espace extra-atmosphérique n’est pas réservé à un pays. Chercher donc à faire adopter une loi pour obliger les satellites de Starlink à contourner la France pour éviter les désagréments relevés par les députés de la LFI serait donc une entreprise inutile. Et même si par un coup de magie le groupe de députés obtenait une interdiction de survol, des internautes se demandent comment obliger les satellites à ne pas survoler la France. Comme solution à cette problématique, un internaute propose ironiquement d’étendre la frontière française jusqu’à 2000 km d’altitude et fermer celle-ci. Ainsi les satellites non autorisés qui survolent la France seraient dans l’obligation légale de la contourner. Et si les satellites réussissaient à traverser cette frontière extra-atmosphérique, Gérald Darmanin, le ministre de l’Intérieur de France, les reconduira à la frontière, soutient un autre internaute. Enfin, plus sérieusement, concernant les déchets spatiaux que pourraient laisser les satellites devenus incontrôlables, des intervenants rassurent qu’étant donné qu’ils sont positionnés en orbite basse, le nettoyage se fera tout seul en cinq ans.

Source : Assemblée nationale française

Et vous ?

Selon vous, les arguments présentés par LFI sont-ils pertinents ?

Ou pensez-vous que LFI aborde un sujet qui n’est pas un problème en réalité ?

Voir aussi

Les offres internet par satellite d’Amazon, SpaceX, OneWeb et d’autres entreprises pourraient faire économiser des milliards de dollars aux consommateurs dans le monde
Des centaines de satellites en orbite pour une connectivité internet plus rapide, l’ambitieux projet du cofondateur de Paypal Elon Musk
Elon Musk déclare que Starlink, son projet de fournir d’Internet par satellites, financera sa vision de voyage sur Mars
Les 60 premiers satellites de Starlink, le projet d’Elon Musk pour fournir Internet depuis l’espace, sont lancés en orbite après deux tentatives
Airbus va construire 900 satellites pour connecter le monde à Internet dans le cadre d’un projet ambitieux de OneWeb
Amazon envisage de lancer plus de 3000 satellites pour offrir l’internet à haut débit dans les régions non desservies et sous-desservies du monde

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 07/07/2022 à 6:59
Citation Envoyé par DannyK Voir le message
Il y a surtout beaucoup de mauvaise compréhension et de jalousie de la part de ses détracteurs.
Il y a autant d'aveuglement de la part de ses détracteur que de la part de ses supporters. Oui Space X et Tesla ont de grosses réussites à leurs actif qu'il serait idiot de nier. Mais oui la plupart des déclaration de Musk au grand public ne sont que des fables pour faire rêver, irréalistes en l'état.
Ce qu'il envisage n'est pas forcément impossible dans la théorie, mais il saute beaucoup d'étapes entre ce qu'il présente dans ses plans et ce qu'il est actuellement capable de réaliser. Au niveau des délais, et de la capacité de moyens à mobiliser, les ordres de grandeur ne sont pas bons.

Citation Envoyé par DannyK Voir le message
Ne pas comprendre que coloniser Mars est une priorité, c'est tout de même hallucinant.
Ce qui est hallucinant c'est de ne pas comprendre que ça ne l'est pas. Aller sur Mars pour de faire de l'exploration et même y installer des bases pour élargir notre appréhension de de l'univers, c'est très intéressant. Mais croire que ça pourrait augmenter les chances de survie de l'humanité, c'est une grossière erreur.
La Terre restera infiniment plus habitable que Mars, même avec toute la pollution dont l'homme est capable ou un impact de météorite tueuse.

Les colonies Martiennes seront au mieux dépendantes de la Terre pour des siècles, mais plus probablement pour toujours. Donc le point non négociable avant de pouvoir coloniser Mars, c'est d'avoir une Terre qui va bien, et pas l'inverse.

Citation Envoyé par DannyK Voir le message
Mais cela ne changera rien au fait que vivre sur Terre et uniquement sur Terre est une chose très dangereuse, nous jouons avec le fil du rasoir.
Certes, si c'est pour aller sur Mars et y perdurer les erreurs humaines, autant ne pas y aller, mais à ce compte là, autant détruire la terre tout court.
Mais pourquoi les humains seraient meilleurs sur Mars que sur Terre ? Bien évidement que les humains sur Mars auront les même problèmes sociétaux que sur Terre et quelque milliers d'autre en plus parmi lesquels, la gravité, la pression, l’atmosphère, la disponibilité des ressources les plus basiques, ...

Citation Envoyé par DannyK Voir le message
Toutes les formes de vies, tendent à évoluer et survivre et aller coloniser une planète n'est qu'un processus de survie naturel.
Sauf que la nature pousse les espèces à s'installer dans les endroits où une espèce peut prospérer. Il n'y a rien de connu a l'heure actuelle sur Mars qui pourrait pousser des colons a prospérer. Ceux qui s'y installeront vivront sous perfusion de la Terre pour des siècles au minimum.

Citation Envoyé par DannyK Voir le message
On peut passer 2000 ans à s'extasier sur mars et analyser ses roches, mais ça ne changera jamais rien au fait que c'est un cailloux géant, plus proche du soleil que notre planète et dont en réalité, il n'y a rien d'autre à faire dessus que l'aménager pour pouvoir y habiter.
Mars est situé après la Terre par rapport au Soleil. Là on vois qu'il vous manque vraiment les notion de base de l'astronomie. Ça explique votre manque d'appréciation des grandeurs et de la complexité de la colonisation martienne. Ça n'est pas grave, mais vous devriez vraiment vous documenter un minimum, auprès de sources sérieuses, avant de vous avancer avec autant de conviction sur ce genre de sujet.

Citation Envoyé par DannyK Voir le message
Les formes de vies ont besoin d'adapter leur environnement si elles ne peuvent pas s'adapter pour pouvoir vivre : Mars à la condition idéale qu'elle est littéralement faite en l'état, pour être adaptée.
Sauf que vous n'avez pas idée de la difficulté pour l'homme d'adapter la surface martienne. Les plans de Terraformation de Mars, même les plus optimistes, ne feront pas de miracles. A supposer des avancées technologiques dont on est actuellement incapables, et des moyens d'action fabuleux à l'échelle planétaire, qui paraissent inenvisageable, on pourrait au mieux rendre la planète rouge habitable quelques milliers d'années en libérant toutes les ressources aqueuses disponibles pour créer une atmosphère qui finirait a terme soufflée par les vents solaires, après cela Mars serait un caillou aride pour l'éternité. Comparé à la Terre qui abrite la vie depuis quelques milliard d'années et devrait pouvoir le faire encore pour à peu près autant, il n'y a pas photo.

Citation Envoyé par DannyK Voir le message
Au delà du fantasme de la science fiction que la majorité d'entre nous avons, de vouloir explorer l'espace, le réchauffement climatique, la montée des extrêmistes religieux, des pensées sectaires type "Woke", de la surpopulation, ... démontre qu'il est plus que temps d'aller sur Mars afin de désengorger la planète, car, il faut être honnête, ce n'est pas en mangeant des graines et en refusant d'avoir des enfants ou en ayant 1, alors qu'en contre partie la très grande majorité de la population mondiale se reproduit avec des idées contraires à l'intellect, que nous pourrons réellement faire progresser l'humanité tant techniquement, que socialement.
La colonisation de Mars n'est une solution pour rien de tout ça. Si on arrive pas a résoudre ces problèmes sur Terre, ça sera encore pire sur Mars :
  • Même lorsque l'on aura brulé les deniers gisements de charbon, pétrole et gaz disponibles, les conditions de vie sur Terre seront toujours infiniment plus accueillantes que sur Mars.
  • Les problèmes politico-religieux seront encore plus critique sur Mars au vu des conditions extrêmes. L'accès aux ressources difficile ne manquera pas d'engendrer des tensions, sans compter que les colonies dépendront forcément de la politique terrienne qui peut simplement les condamner à mort si elle stoppe un ravitaillement hors de prix.
  • La surpopulation, elle sera encore plus critique sur Mars où la vie sera limitée a des installations de survie dont l'espace sera forcement très contraint. Une politique de contrôle des naissance serait clairement obligatoire pour ne pas que ça tourne à la catastrophe.
  • Quant a la production agricole elle sera terriblement difficile donc l'utiliser pour de l'élevage comme sur Terre, n'y comptez pas trop. Si vous tenez à manger de la viande tous les jours, clairement, restez sur Terre.
6  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 11/05/2021 à 11:03
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
Techniquement, c'est pire que ça, La HADOPI ne surveille pas les téléchargements. Ce sont les ayants droits qui le font. Ils scrutent les réseau P2P, récupérent les IP trouvées, isolent les françaises et demandent à la HADOPI de poursuivre. La HADOPI demande alors aux FAI qui avait telle IP à telle heure et poursuit le malheureux.

Ce qui mène à un truc débile : seules les mégas sociétés de prod peuvent se permettre cette veille du réseau, alors que ce sont celles qui souffrent le moins du téléchargement vu qu'elles sont déjà rentables sans. Les petits producteurs et petits artistes, eux, sont protégés légalement avec cette solution, mais pas du tout protégés en réalité.

Même si c'était les FAI qui eussent surveillé le réseau, Je pense qu'on ne serait pas passé à côté d'une Haute Autorité pour harmoniser et contrôler tout ça, ne serai-ce que pour fournir un cas de recours et aux particuliers, et aux ayants droits...
Le bilan de la HADOPI est catastrophique ! 82 millions d'euros investis pour 87 000 euros d'amendes ! Tout ça pour que quelques multinationales qui font tout pour ne pas payer leurs impôts s'en mettent toujours plus dans les fouilles au détriment total des artistes et des intermittents.
Bref, une loi exemple de la bêtise du néo-libéralisme qui prend l'argent des contribuables pour toujours plus de bénéfices des sociétés privées qui ne respectent pas les lois !

M. Macron, vous cherchez à faire des économies ? Supprimez la HADOPI, ça sera toujours ça de gagner !
5  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 04/06/2021 à 16:51
Citation Envoyé par SimonKenoby Voir le message
Quite a subventionner pour quoi ne pas subventionner un operateur local afin de déployer la fibre?
L'idéal serait que ce soit un opérateur public, pour garder la maîtrise des infra-structures. Mais, chut, j'ai employé un mot honnis "public", dans la société Néo-Libérale c'est un mot interdit. Il faut donner de l'argent public à des sociétés privées (à fond perdu) plutôt que d'investir dans ce qui pourrait être rentable pour la société (et vendre ce qui est à l'État et qui rapporte)
5  0 
Avatar de Adelindw
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 13/12/2021 à 22:40
Bonjour,

Premier point, sans starlink je ne pourrai vous communiquer mon avis.
En Belgique, 50.000 ménages en zone blanche, quatre personnes par ménage = 200.000 Belges en zone blanche.
L'opérateur historique me proposai simplement de payer 130.000€ HTVA pour avoir une connexion fibre...
Je ne connais pas le nombre de ménage en zone blanche en France, merci à ce cinglé de Elon de penser à eux à moi.
Il est tout aussi fou de penser que certaines personnes trouvent que starlink ne servirai qu’en Afrique et donc à rien.. et d'ailleurs pourquoi l'Afrique ne pourrai avoir internet?
La critique est facile, mais les opérateurs historiques ont eu 200 ans pour déployer leur réseau avec l'argent publique.. sauf qu'ils ne sont pas arrivés chez moi!
Alors oui, heureusement, un capitaliste pur et dur a eu un rêve fou et m'a fourni internet haut débit pour 99€ par mois, dans mon pays développé qui pense d'ailleurs faire des lois inscrivants l'accès à internet comme un droit universel de l'homme. Cela ne manque pas d’ironie.. pour mon état actionnaire majoritaire de l’opérateur historique..
La différence majeure en le capitaliste Elon et le capitaliste historique est que le second s'est protégé depuis des décennies derrières des monopoles d'états sans penser à faire évoluer son réseau vers moi. Je ne comptais pas car il n'y avait pas d'autres choix pour moi. La meilleure façon de capitaliser était donc de ne fournir qu'a ceux qui habitent en zone urbaine et périurbaine, sans autres investissements... les états étaient contents, les dividendes et cours de bourse augmentaient et les oubliez, sacrifié sur l'hôtel de la bourse n'avaient pas d'action sur le cours de bourse des opérateurs historiques.
Même à 200€ par mois, je garderai ELON sur mon toit, lui a pensé à moi quand j’avais besoin d’un service. Ce capitaliste me fourni un service social incontournable en ces heures de confinement ou le contact avec l’état se fait via internet exclusivement et cela ne manque pas d’ironie encore une fois !

Merci, merci, merci et encore merci à ELON !
5  0 
Avatar de AoCannaille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 29/03/2022 à 13:46
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message


Je crois qu'il est plus difficile de faire venir la fibre que l'électricité ou le téléphone.
Pas vraiment. Maintenant la fibre passe sur les poteaux dans les zones reculées. Cf ma maison de vacance : Un nouveau câble a été ajouté, je ne sais pas lequel des deux est la fibre, mais en tout cas elle suit le réseau de poteau partagé EDF/ex FranceTélécom

(click to zoom)
Et la fibre c'est beaucoup moins vital que l'eau ou l'électricité..
En son temps l'electricité n'était pas non plus considérée comme vitale.
Cependant Orange va se débarrasser entièrement de son réseau cuivré à plus ou moins brève échéance. Ne pas connecter les dernier utilisateurs revient à les déconnecter entièrement du réseau.
Et quand au même moment la Finlande déclare l'accès à internet comme un droit humain, ça fait tâche.

J'ai l'impression que la fibre sert surtout à ceux qui streament et à ceux qui téléchargent en P2P parce que l'upload (débit ascendant) est meilleur.
Ou plus simplement, et plus fréquemment, avoir plusieurs flux vidéos en même temps. Avoir 2 personnes sur youtube en même temps, ça reste interessant.
Et quand tu vois la bande passante nécessaire pour un truc aussi simple que gmail, on peut bien imaginer que dans 5 ou 6 ans la fibre sera nécessaire pour un webmail (malheureusement, on est d'accord)

Bon à la limite ça sert aussi à avoir plusieurs boitiers TV Free (parfois le débit ADSL n'est pas suffisant) et peut-être à ceux qui regardent des films en 4K ou une connerie comme ça.
Je pense que l'ADSL suffit à la plupart des utilisateurs.
Si on reste dans le cadre des utilisateurs pommés dans la campagne, l'ADSL n'est pas suffisant car n'a pour beaucoup jamais dépassé les 512 Kbit/s. En tout cas c'était le cas chez nous avant la fibre...

C'est assez facile de refuser un progrès à des gens quand on en bénéficie déjà soit même.
5  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 09/07/2022 à 7:28
Clairement, le prix est adapté a la clientèle visée.
5  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 18/01/2023 à 10:32
Citation Envoyé par Ryu2000
Il y a d'autres entreprises que Starlink qui ont des satellites en orbite.
Le problème est plus grand.
C'est vrai mais, il faut prendre en compte que Starlink a lui tout seul va plus que doubler le nombre de satellites en orbite base, même les autres constellations prévues a l'avenir pour du service internet sont moins ambitieuses en nombre de satellites. Donc si on veut réguler la pollution orbitale, Space X va être un sujet particulièrement important.
6  1 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 29/03/2021 à 9:30
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Que nous disent les satelites ? que la surface boisée terrestre s'est acrue depuis 30 ans, malgré la déforestation dans certains pays... qui est indéniable mais parfois exagérée, ainsi la foret amazonienne est intouchée à 95% voir à 90% aujourd'hui, ce que l'on peut aisement vérifier sur Google Maps. Et sa surface est égale à 9 fois la France, elle ne se sera pas rasée avant longtemps au rythme actuel.
Les satellites disent qu'il y a plus de surface vertes, mais les surfaces vertes ne se valent pas toutes. Pour stocker du carbone les forets sont le seul moyen à notre portée vraiment efficace et toutes les forets ne se valent pas non plus. Les satellites sont un très bon outil pour suivre l'évolution des surfaces, mais ils ne suffisent pas a eux seuls : il faut une analyse précise des types de végétation. Si on veut une vraie analyse poussée de la forêt, c'est les organismes forestiers qu'il faut consulter, pas la NASA dont ce n'est pas le métier. Les organismes internationaux qui surveillent les forêts sont unanimes, la surface mondiale de forêt recule, particulièrement les forets primaires qui sont de très bons stocks de carbone.

Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Ce phénomène de verdissement ne pouvait pas ne pas être prévu, et avait donc été prévu par de nombreux écologistes & climatologues ... mais passé sous silence car politiquement incorrect.
Le fait que le CO2 stimule la croissance des plantes est un élément atténuateur de la croissance du CO2 connu, il est estimé, absolument pas caché. Si il n'est pas vraiment discuté c'est parce que, comme la dissolution du CO2 dans les océans, ce n'est pas un élément sur lequel on peut jouer. Pour l'intensifier, il faudrait émettre plus de CO2 ce qui est l'inverse de l'effet recherché. De plus, l'effet restera limité tant qu'on continuera à bruler les forêts plus vite qu'elles ne poussent.

Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Croyez-vous néanmoins que ces nouvelles forets dont la surface a été multipliées par 3 en 200 ans en France ne servent qu'à faire des palettes et des charpentes de maison, et que donc c'est mal ? un chêne atteint sa taille adulte en 150 ans, et grâce aux chênes plantés par l'homme, on reconstruira la cathédrale Notre-Dame, bénie soit-elle entre toutes les femmes.
Avoir des foret a exploiter c'est très bien, mais insuffisant pour se croire à l'abri de faire plus d'efforts, sachant qu'elle captent moins de CO2 que les forêt primaires que l'on brule.

Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Croyez-vous également que couper 5% de la forêt amazonienne va provoquer un acroissement de l'effet de serre, des inondations, des tempêtes, la mort des koalas, la ressurgence de la peste noire ? Il y a des choses plus graves que cela et qui nous concernent directement, comme la pauvreté ou l'emploi en France.
Sauf que c'est pas seulement 5% de la foret amazonienne qui manque, on en a déjà coupé plus de 20% et ça continue soit plus que la surface de la France.

Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Je connais cette citation, et c'est de la charlatannerie mystique. Les économistes savent parfaitement que la croissance n'est jamais infinie et toujours ponctuée de crises. Il savent aussi que la croissance est quasi exponentielle depuis l'invention de la tour d'usinage par monsieur Vaucauson, et que ce n'est pas prêt de changer tant que la révolution industrielle n'a pas finit de faire le tour du monde.
Le économistes, du moins les orthodoxes qui sont les seul écoutés par les institution de nos jours, n'ont jamais nié les crises. Mais non, il ne prennent pas en compte ni le coût environnemental des ressources, ni la finitude de la plupart d'entre elles qui peut avoir un impact sur la croissance infinie qu'il visent à long terme. Car si la croissance semble inéluctable depuis la révolution industrielle, il ne faut pas oublier que c'est l'exploitation des ressource fossile qui l'a permise et que leur raréfaction peut changer la donne.
4  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 29/03/2021 à 18:53
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Et quand vous parlez de 20% de la foret amazonienne qui aurait disparue, vraiment ? ce chiffre sans doute "un peu" exagéré si j'en crois votre rapport et où voyez-vous un recul ?
Vos chiffres se limitent aux dernières années, la déforestation de l’Amazonie à commencé des les années 70.
https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A..._de_for%C3%AAt
Là encore c'est des chiffres de la FAO, à priori ce qu'il y a de plus sérieux sur le sujet, pas de la WWF.
4  0 
Avatar de tanaka59
Inactif https://www.developpez.com
Le 30/03/2021 à 10:07
Bonsoir

Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Selon votre réference, 216 148 km² de la foret amazonienne brésilienne auraient disparus depuis l'an 2000. Il est donc peu vraissemblable qu'on ait coupé l'équivalent de la surface de la France (650 000 km²) depuis 10 ans, vous vouliez sans doute écrire depuis 1977.

Ensuite les chiffres publiés sur Wikipédia sont à prendre avec des pincettes, puisque bizarrement suppérieurs à ceux fournis par la source citée : https://rainforests.mongabay.com/ama...culations.html
Source qui se baserait sur les chiffres fournis par la FAO et l'INPE (Instituto Nacional de Pesquisas Espaciais), pas ceux de l'agence en charge de la protection des forêts, l'IBAMA (Instituto Brasileiro do Meio Ambiente e dos Recursos Naturais Renováveis) qui ne sont pas identiques selon la banque mondiale.

Néanmoins, si on se fie à ces chiffres car nous en avons pas d'autres, nous serions proche de 17.5% de déforestation au Brésil ... qui ne répresente que 60% de la foret amazonienne totale. Donc 10,5% de celle-ci aurait été rasée, cela correspond d'ailleurs à ce qu'on observe sur les photos satelites dont je vous ai fourni les références. Et là je suis d'accord.

Comme quoi, il faut toujours vérifier ce qui est publié par le WWF et Wikipédia ...
A titre d'exemple la surface perdue ces 10 à 20 dernières années au Bresil sur l'Amazonie correspond à la surface de la Belgique et du Luxembourg réuni . Chiffres données à plusieurs reprises sur la RTBF , ou France 5
4  0