Des centaines de satellites en orbite pour une connectivité internet plus rapide
L'ambitieux projet du cofondateur de Paypal Elon Musk

Le , par Stéphane le calme

143PARTAGES

4  0 
Elon Musk, un entrepreneur connu pour être le cofondateur de Paypal, SpaceX (spécialisée dans la conception de navettes spatiales), Tesla Motors (qui construit des voitures électriques de nouvelle génération) et SolarCity, en plus d’être à l’initiative du projet Hyperloop (un système de transport à grande vitesse), voudrait cette fois-ci relever un autre défi : mettre des satellites en orbite afin de créer un vaste « Internet spatial » dont l’objectif serait d’accélérer la vitesse du trafic sur le web, en plus de fournir une connexion à moindre coût aux 4,3 milliards de personnes qui en sont encore dépourvues, selon les statistiques d’une récente étude des Nations-Unies. Il espère même que son système sera utilisé un jour pour connecter à internet des personnes vivant sur Mars.

Un projet auquel il croit vraiment puisqu’il se dit être prêt à investir jusqu’à 10 milliards de dollars. « Nous nous focalisons sur la création d’un système mondial de télécommunications qui sera plus grand que tout ce qui a été imaginé jusqu’à présent », a-t-il confié au quotidien Bloomberg. Musk, qui n’a pas encore baptisé son projet de conquête de l’espace, a tout de même expliqué que celui-ci consisterait à mettre en orbite des centaines de satellites à 750 miles (1 207 km) au-dessus de la Terre, beaucoup plus proche donc que la traditionnelle distance de 22 000 miles (35 406 km) que respectent les satellites géostationnaires de communication. L’avantage d’avoir des satellites plus proches de la Terre devrait permettre d’obtenir un service internet plus rapide puisque les signaux électromagnétiques auront une distance moins importante à parcourir. En théorie, le service tel que proposé par Musk sera capable de rivaliser avec la vitesse de connexion offerte par les câbles de fibre optique tout en ayant l’avantage de rendre internet disponible dans des régions éloignées et pauvres qui n’y ont pas accès. « La vitesse de la lumière est 40 % plus rapide dans le vide spatial que dans la fibre », a-t-il rappelé.

Côté administratif, c’est à Seattle que seront basés les bureaux où seront recrutées une soixantaine de personnes au départ. Ce nombre devrait flirter avec le millier d’employés en trois ans. Précisons quand même qu’il ne sera pas le seul projet sur lequel ils vont devoir travailler, puisque Musk prévoit déjà qu’ils se penchent sur la conception de capsules Dragon et des fusées Faucon issues de SpaceX dans leur planning. « Nous voulons les meilleurs ingénieurs qui vivent à Seattle ou qui veulent bien se déplacer vers la région de Seattle et qui travaillent sur l'électronique, les logiciels, les structures et les systèmes d'alimentation, (…) nous voulons les meilleurs talents d’ingénierie de toutes sortes », a avancé Musk.

Si ce projet semble ambitieux, il n’est certainement pas le premier du genre. En effet, la semaine dernière, un consortium baptisé OneWeb avec à sa tête Greg Wyler, le fondateur de la startup O3b Networks, présentait déjà un projet de la même nature qui reposait sur le lancement de 648 satellites. OneWeb a obtenu le soutien financier de Virgin Group, la société du milliardaire britannique Richard Branson, et de Qualcomm, fabricant américain de puces électroniques. OneWeb espère être opérationnel dans quatre ans, soit un an avant le projet de Musk.

Mais ce n’est pas tout. Google et Facebook sont également intéressés par cette conquête de l’espace. Seulement, les deux poids lourds technologiques ne comptent pas s’appuyer uniquement sur des satellites pour une meilleure distribution d’un internet plus rapide : ils souhaitent également s'appuyer sur des drones pour des mesures pratiques (le déploiement sera certainement plus rapide). Aussi, Google a racheté Skybox l’an dernier, un fabricant de microsatellites, mais également Titan Aerospace, un concepteur de drones. Pour sa part, Facebook a mis sur pied le laboratoire Connectivy Labs afin de coordonner ses efforts. Parmi le personnel recruté figurent notamment d'anciens experts de la NASA, l’agence spatiale américaine. Un enjeu stratégique pour les deux américains, qui espèrent ainsi avoir des millions d’utilisateurs en plus et donc une audience plus forte pour les publicités qui constituent l’essentiel de leur business model.

Source : Bloomberg

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Mister Nono
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 30/05/2019 à 17:30
Qui a dit que l'homme pollue la terre ? NON, il pollue la terre ET le ciel.

Pauvre humanité.
8  0 
Avatar de AoCannaille
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 19/01/2015 à 15:11
Citation Envoyé par Kropernic Voir le message
Euh.. La vitesse de la lumière (souvent représentée par la lettre c) ne serait pas une constante par hasard ???
Tout à fait. c représente la vitesse de la lumière dans le vide spacial. La vitesse de la lumière change bien en fonction du milieu qu'elle traverse.

Mais bon, comme le précise Wikipedia :
Le nom de cette constante est souvent source de confusion. Il est important de comprendre que la vitesse de la lumière n'est pas une constante physique en soi : elle coïncide avec la constante physique c à condition que les photons aient une masse identiquement nulle et que la propagation s'effectue dans le vide absolu.
6  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 19/01/2015 à 17:25
En attendant, le mec a déjà monté Paypal, SpaceX, et Tesla. Avec SpaceX, il est le seul contractant Américain n'ayant pas eu d'accident lors des dessertes de l'ISS. Avec Tesla, il a eu pas mal de succès pour les voitures electriques. Bref, ce n'est pas un rigolo. En 2006 quand il lançait sa première fusée d'à peine 20 mètres avec beaucoup de difficultés, tout le monde se foutait de sa gueule. Aujourd'hui, tous les gens qui commercialisent des lancements spatiaux flippent face à lui. Et la NASA lui met la pression pour qu'il ravitaille la station tout seul(alors qu'il devait partager la charge) pendant qu'Orbital cherche une solution après son crash récent.

Après, je ne sais pas ce que vaut ce projet-là. Mais ce n'est pas un rigolo. Une dizaine de boites se sont lancées sur le créneau des lancements spatiaux il y a une dizaine d'années, SpaceX est la seule a avoir acquis une réputation de lanceur fiable, et avec un carnet de commandes fourni.
6  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 21/01/2015 à 9:28
Ce qui m'inquiète surtout, c'est l'aspect débris. Il y a déjà pas mal de merdasses en orbite, là, ça deviendrait industriel. Et il faudrait nettoyer(le comment n'étant pas des plus évidents).
6  0 
Avatar de Jipété
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 29/05/2019 à 23:07
Et de quel droit cet individu s'est-il approprié ce qui appartient à tous, donc à personne ? C'est quand même insensé, ce genre de comportement.

Voilà un mec, pété de thunes, qui se permet d'envoyer là-haut des machins qui fatalement vont nous retomber sur le coin de la figure un jour ou l'autre, et qui envisage quand même d'en envoyer encore toute une palanquée ! Mais il veut quoi ? Remplir l'espace de ses cochonneries ? Il faut l'interner de toute urgence.

Si encore c'était pour une cause en rapport avec de la survie ou d'autres choses méga-importantes mais non, môssieur veut que le monde entier puisse être connecté. Pour quoi faire ?
À qui profite le crime ?
La surveillance 3.0 est en train de s'installer et personne ne voit rien venir, c'est fou.

Le monde était déjà mal barré et je vois qu'on persiste dans cette direction débile et hasardeuse, juste parce que des beaux gosses ont abusé de produits qui font délirer et par leur charisme, ont réussi à faire passer leur utopie.

Mais personne n'en a mesuré les conséquences à long terme, et là j'ai peur que ça ne soit trop tard, soutenu par des arguments fallacieux genre "on a commencé, il faut continuer sinon ça aura servi à rien".

T'as raison mon gars, on a commencé à boire le poison, alors autant finir la bouteille rapidement et qu'on n'en parle plus.

Avenir de m3rd3.
8  2 
Avatar de Kropernic
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 21/01/2015 à 15:01
Citation Envoyé par Jonyjack Voir le message
Tu délires ? La seule chose qui peut mettre en danger l'Humanité c'est l'Humanité elle-même en ruinant la planète. Alors comment fait-on pour sauvegarder l'Humanité ?
Si tu penses que la Terre n'est pas en danger, j'en viens à me demander si tu t'intéresses vraiment au sujet...
Sorry pour le hors sujet mais je me dois de répondre à cela.

Il est certain que la Terre en tant qu'astre planétaire n'est pas du tout menacer (jusqu'à présent) par notre présence sur cette dernière et ce qui en découle. A moins que nous commencions à jouer avec son noyau, il y a fort à parier qu'elle sera encore là bien longtemps après nous.

Ce qui est en danger par contre, c'est la vie sur la Terre telle que nous la (la vie) connaissons.

Mais là encore, certains diront que cela fait partie des cycles naturels. De tout temps il y a eu des espèces qui apparaissent/disparaissent. C'est juste que nos actions sur la planète semblent accélérer le processus de disparition. On pourrait donc comparer l'Humanité à l'astéroïde qui aurait anéanti les dinosaures en leur temps.
5  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 02/06/2019 à 8:32
Citation Envoyé par Jipété
Je trouve que ce n'est pas la même dimension, que ça n'a pas le même impact : la vidéo où on voit cette ligne complètement artificielle dans le ciel nocturne m'a profondément marqué. Depuis la nuit des temps le ciel nocturne est le même, indépendamment des choses qui y bougent naturellement (et je néglige les satellites actuels, limite invisibles),
Tu dois pas regarder le ciel nocturne très souvent car des satellites et des avions, ça fait longtemps qu'on en voit et pas qu'un peu.
5  0 
Avatar de Kropernic
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 19/01/2015 à 15:00
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
« La vitesse de lumière est 40% plus rapide dans le vide spatial que dans la fibre », a-t-il rappelé.
Euh.. La vitesse de la lumière (souvent représentée par la lettre c) ne serait pas une constante par hasard ???
4  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 21/01/2015 à 11:10
Citation Envoyé par Saverok Voir le message
Si ce projet se fait et qu'il tient toutes ses promesses, on peut en déduire que la fibre n'aura plus d'intérêt et que cela dématérialisera tout un tas d'installation ce qui, au final, sera bon pour la planète
Ensuite, ce type de projet permettra également l'accès à Internet à des populations qui en sont actuellement dépourvues. On sait aujourd’hui que l’accès à l'information et à la culture est indispensable au développement de ces pays ce qui, au final, réduira les inégalités.
Oui enfin, ce n'est pas la priorité non plus, il reste de millions de gens qui n'ont pas de quoi manger / boire / se loger / se soigner convenablement, et qui sont à des années lumières d'avoir les moyens de s'acheter un pc, donc internet par satellite, je pense que cela leur en frôle une sans toucher l'autre...
4  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 21/01/2015 à 11:41
Citation Envoyé par Saverok Voir le message
Pour répondre à tous ces besoins, les pays dans lesquels vivent ces populations ne doivent ils pas développer leur activité économique ?

Qu'est ce qui est le mieux de ton point de vu pour aider ces populations :
* Combler ces besoins partiellement avec une mise sous perfusion d'ONG ?
* Aider ces pays à se développer pour qu'ils règlent par eux mêmes ces problèmes ?
Et pour se développer économiquement, cela passe uniquement par internet ?

On faisait comment avant, l'activité économique mondiale n'est apparue que depuis le lancement d'internet ?

Et puis quand le mec meurt de faim ou de la moindre maladie qu'il choppe, développer son activité économique alors qu'il n'a même plus la force de bouger, je suis pas convaincu qu'il y arrive...

Bien sûr qu'il ne faut pas que cela soit les ONG qui s'en occupent éternellement, pas la peine de me ressortir le couplet du "donner un poisson / apprendre à pécher", je dis juste qu'internet ce n'est pas leur priorité, il faut déjà leur apprendre / les aider à pouvoir manger / se soigner, histoire qu'ils soient physiquement "en forme" et puisse avoir une activité économique par la suite.

Ils vont pas passer de "je meurt de faim" à "j'ai un train de vie d'occidental" en une fois, il va y avoir de nombreux paliers, je dis juste qu'internet, n'est pas forcément le 1er à atteindre.
4  0 
Le code payé par les citoyens devrait être disponible pour les citoyens !
Libra : Facebook renonce à sa vision ambitieuse sur la cryptomonnaie
Rustls, une bibliothèque TLS écrite en Rust, surclasse les performances d'OpenSSL
Cours complet Bootstrap 4 - Premiers pas, un tutoriel de Maurice Chavelli
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web