Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

99,7 % des commentaires uniques de la FCC étaient en faveur de la neutralité du Net,
Selon le rapport d'une nouvelle analyse indépendante

Le , par Stan Adkens

166PARTAGES

15  0 
Un nouveau rapport révèle qu’après avoir épuré les commentaires soumis à la FCC (Federal Communications Commission) l'année dernière de tous les doublons et les faux commentaires, un chercheur de l’Université de Stanford a pu découvrir que 99,7 % des commentaires publics, soit environ 800 000 au total, étaient en faveur de la neutralité du Net.

En effet, après son élection à la présidence des Etats-Unis le 8 novembre 2016, Donald Trump a désigné, dès le 23 janvier 2018, le républicain Ajit Pai, fervent opposant à la neutralité du Net pour diriger la FCC, l’agence indépendante du gouvernement des États-Unis qui est en charge de réguler les télécommunications ainsi que les contenus des émissions de radio, télévision et Internet. En avril 2017, Ajit Pai, le nouveau président de la FCC, a proposé de supprimer les règles de la neutralité du Net auxquelles il s’était opposé lors de leur adoption sous l’administration Obama, en tant que simple commissaire à la FCC.

Il a, à cet effet, rencontré un groupe d'entreprises de télécommunications, y compris AT&T, Verizon et Comcast, qui se plaignaient de ne pas pouvoir réguler le trafic Internet efficacement et disaient être découragées d'investir pour développer leurs capacités à cause des règles de la Neutralité du Net. Un mouvement pour la suppression des règles de la neutralité du Net naquit sans surprise car la nomination d’Ajit Pai présageait déjà pareil mouvement.

Parmi les soutiens du président de la FCC, il y avait 9 sénateurs qui ont vite fait d’introduire un projet de loi, le lundi 30 avril, qui visait non seulement à annuler l’Open Internet Order, mais également à interdire à la FCC d’essayer de restaurer la neutralité du Net à l’avenir, une fois qu'elle sera supprimée. Cette décision est passée par une consultation populaire avant de faire l’objet d’un vote au sein de la FCC le 18 mai, ce qui a permis l’adoption du projet de loi. La loi sur la neutralité a été abrogée plus tard en décembre 2017 après plusieurs oppositions des Etats, organisation de défense des libertés sur Internet et des entreprises des technologies.

Cependant, lors de la consultation sur la neutralité du Net le système de collecte des avis a été victime d'attaques DDoS qui ont été contrecarrées ensuite, selon une annonce de la FCC.


Pour rappel, des millions de commentaires avaient été envoyés via le formulaire de consultation de la FCC par des bots sous des noms fictifs, des identités volées et même des noms de personnes décédées. Plusieurs poursuites ont été engagées, dont une par 23 procureurs généraux, selon Motherboard. La FCC a reconnu ces irrégularités introduites dans son processus de consultation populaire, mais cela n’a pas empêché le processus d’adoption du projet de loi de continuer jusqu’au vote, sans même qu’une enquête soit menée ou que la consultation soit reprise, a rapporté Motherboard.

Une nouvelle analyse des commentaires soumis à la FCC en mai 2017 qui a été conduite par un chercheur de l’Université de Stanford a montré que 99,7 % des commentaires uniques de la FCC ont favorisé la neutralité du Net, a rapporté Motherboard.

« Avec le brouillard de fraude avec les spams retirés du corpus de commentaires, les législateurs et leur personnel, les journalistes, les citoyens intéressés et les décideurs politiques peuvent utiliser ces rapports pour mieux comprendre ce que les américains ont réellement dit sur l’abrogation de la protection de la neutralité du Net et pourquoi 800 000 Américains sont allés plus loin que simplement signer une pétition pour obtenir réparation des griefs en exprimant leurs préoccupations dans leurs propres mots », a écrit, lundi dernier, Ryan Singel, chercheur en stratégie et médias à l'Université de Stanford.

Le brouillard contenait 22 millions de commentaires, par conséquent plus de 21 millions de commentaires étaient donc faux envoyés par des bots ou provenant des campagnes organisées.

« Cela ne veut pas dire que tous les commentaires non uniques adressés à la FCC via des campagnes en ligne sont des faux », a noté le rapport, selon Motherboard. En effet, plusieurs commentateurs ont utilisé des lettres types pour exprimer leur soutien à la neutralité de l'internet. « Cependant, en raison de la grande quantité de bruit créée par les faux commentaires, il reste très difficile de localiser les vrais signaux parmi les commentaires non uniques. »

Afin de parvenir à identifier les 800 000 commentaires uniques et de les analyser, l’équipe de Ryan Singel a utilisé des modèles d'apprentissage automatique. Cette technique leur a permis de montrer que les commentateurs, repartis géographiquement et politiquement sur l’ensemble du pays, étaient résolument pour le maintien des règles de la neutralité du Net.

C’est ainsi que, l’étude a révélé que « bien qu'il y ait en moyenne plus de commentaires de la part des districts de la Chambre représentés par les démocrates, un nombre important de commentaires uniques ont été déposés dans les districts républicains », selon le rapport. 1 489 commentaires ont été déposés en moyenne dans chaque district démocrate et 1 202 pour les districts républicains, a rapporté Motherboard.

Selon Motherboard, le rapport insinue également que les élections de mi-mandat pourraient être influencées par la neutralité du Net à cause de la répartition des partisans de ces règles dans les différents districts. Ce qui pourrait conduire les candidats à reconsidérer leur position par rapport à la loi sur la neutralité du Net.

Source : Motherboard, Rapport

Et vous ?

Que pensez-vous de ce nouveau rapport ?
Pensez-vous, comme le chercheur, que les candidats pourraient reconsidérer leur position vis-à vis de la neutralité du Net à cause des élections ?

Voir aussi

La Californie adopte une loi qui interdit aux bots de se faire passer pour de vraies personnes, et les oblige à révéler leur identité
USA : la Silicon Valley exhorte le président de la FCC à préserver la neutralité du Net, qui se trouve à nouveau menacée avec une initiative en cours
USA : Donald Trump autorise les FAI à vendre l'historique Web des internautes sans leur consentement, quelles solutions pour les Américains ?
USA : les fournisseurs d'Internet assurent de ne pas vendre l'historique Web des internautes, avant leur consentement préalable
USA : Chicago, Boston et Seattle et 24 autres villes soutiennent la lutte pour la neutralité du Net, espérant l'annulation de l'ordonnance de la FCC

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de tomlev
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 17/10/2018 à 12:49
Quoi, vous voulez dire que le peuple américain n'était pas en faveur de l'abrogation de la neutralité du net ? Et que les sénateurs ont donc voté contre les intérêts du peuple mais pour les intérêts de l'industrie des telecoms dont les lobbyistes leur ont graissé la patte ? Oh, quelle surprise
9  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 21/11/2018 à 6:14
Citation Envoyé par byrautor Voir le message
Tout le monde n'occupe pas les lignes de la même manière, avec autant de temps, avec autant de données.
Un forfait ne peut couvrir de telles distorsions de services sinon à faire supporter aux plus faibles ce que les plus forts exploitent.
C'est bien ce qui se passe.
C'est un argument fallacieux qui ressort souvent. La neutralité du net interdit de facturer en fonction du contenu qui transite. Mais elle n'interdit absolument pas de facturer en fonction des contraintes techniques comme l'usage de bande passante.

Au contraire si la neutralité du net n'est pas appliquée ça signifie que les entreprise avec plus de moyen pourront négocier des exclusivités avec les opérateurs pour mettre en position de faiblesse la concurrence plus faible.
9  0 
Avatar de macslan
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 17/10/2018 à 23:37
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
C'est seulement à cet instant que vous vous en êtes rendu compte ?
La démocratie c'est le pouvoir aux riches, le peuple n'a pas son mot à dire, on ne lui demande pas son avis, quand il y a un référendum il n'est pas respecté, mais généralement il n'y a pas de référendum.
Pendant ce temps là en Suisse et sans référendum
5  0 
Avatar de Médinoc
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 28/10/2018 à 10:11
Ça sent mauvais, cette concession.
Il est beaucoup plus difficile de défaire quelque chose que de l'empêcher...
5  0 
Avatar de Ecthelion2
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 17/10/2018 à 13:17
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

L'équipe d'Ajit Pai a été corrompu par les entreprises.
C'est comme ça que le monde fonctionne, il y a des riches qui font en sorte que des gens comme Ajit Pai fassent passer des lois qui sont mauvaises pour tout le monde.
Je n'en suis même pas sûr, ou alors largement avant d'être à ce poste.

Pour rappel, quand Trump l'a choisi (oui car c'est Trump qui l'a mi là, encore une bonne idée), il s'affirmait déjà depuis longtemps contre la neutralité du Net, Trump l'a désigné en toute connaissance de cause.

Si quelqu'un a été corrompu par les entreprises de communication, c'est plus Trump pour le coup (mais bon, on ne va pas te demander de dire du mal de ton chouchou).
4  0 
Avatar de DevTroglodyte
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 17/10/2018 à 13:59
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
En France pour 30€, t'as une freebox, avec internet, tv, téléphone illimité.
Aux USA les FAI se disent que l'abonnement pourrait être beaucoup plus chère que ça.
Même au niveau Européen, la France fait figure d'exception, sur les tarifs d'abonnement à internet ou aux réseaux mobiles.
4  0 
Avatar de Médinoc
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 12/11/2018 à 10:38
Tout le monde connecté à Internet paie un abonnement pour cela. Et pour les abonnements mobiles, c'est effectivement la quantité de données qui est facturée.

Supprimer la neutralité du réseau, c'est briser cet équilibre: Pourquoi paierais-je plus pour consulter Wikipédia que pour consulter Youtube?
4  0 
Avatar de Ecthelion2
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 17/10/2018 à 14:40
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Pour les intérêts personnels j'y crois pas trop, devenir président ça a ruiné son entreprise.
C'est très mauvais pour ses affaires.
Raison de plus pour se faire engraisser par des lobbys non ?

Tu es toujours en train d'accuser tous les politiciens, mais bizarrement, lui c'est jamais de sa faute...

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Il doit y en avoir dans le tas :

Ya des gars comme Stephen Bannon, Tom Price, Anthony Scaramucci, etc, dans le tas il devait bien y avoir des potes de Trump.
Gnééééééééé, tu piges rien.

Je ne remets pas en doute le fait que certains soient ses potes, ça tout le monde s'en fou, mais ton affirmation comme quoi ils se font virer par on ne sait même pas qui ? D'autant plus que dans l'article que tu fournis, c'est marqué qu'ils sont poussés à la démission, s'ils démissionnent, ils ne sont donc pas virés...

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Ce n'est pas dans les médias mainstreams français qu'on risque de trouver des articles pro Trump, et les articles des médias alternatif sont beaucoup plus mal référencé aujourd'hui.
Il y a plein d'articles que je n'arrive plus à retrouver...
Quel rapport ?

Puisque d'après toi, tout les présidents américains sont dirigés par on ne sait qui, ce n'est donc pas spécifique à Trump, donc peu importe d'être pro ou contre Trump, si tu ne trouve pas des articles à propos de ça sur Trump, amène-nous en à propos d'Obama, ou de Clinton, ou de Bush.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

J'ai bien trouvé ça, mais je connais pas... :
Des fonctionnaires US se félicitent de saboter l’administration Trump de l’intérieur
En tout cas c'est clair qu'il subit un puissant vent de fasse.
Il est contraint de faire des concessions.
Quel rapport avec une société secrète quelconque qui forcerait Trump a faire le contraire de ce qu'il veut ? La c'est juste des citoyens qui le font chier car ils sont contre ses décisions.

C'est du même niveau que l'Etat de Californie qui veut remettre la neutralité du Net, c'est leur propre décision car ils ne sont pas d'accord avec ce qui a été décidé, mais ils n'obligent pas Trump à faire ce qu'ils ont envie, la preuve, ils se font envoyer balader.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

C'est quand même possible que Ajit Pai soit lié avec des entreprises comme AT&T, Verizon, Comcast.
C'est possible, mais tu n'as aucun élément pour le dire.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Il doit bien y avoir un aspect positif pour quelqu'un.
Pourquoi Ajit Pai choisirait de devenir la personne la moins populaire d'internet, si ça ne rapporterait rien à personne ?
Il a une mission difficile, ça doit pas être marrant de soutenir quelque chose d'aussi impopulaire et indéfendable.
C'est possible qu'il soit grassement payé pour ça.
Mais tu lis ce qu'on t'écris ou bien ? Il n'a pas décidé d'être la personne la moins populaire d'internet, et il n'a pas une mission difficile, puisqu'il pensait déjà comme ça avant ! On l'a choisi exprès pour qu'il vote ça justement... Y'a eu je ne sais combien d'articles la dessus ne serait-ce qu'ici même sur DVP !

Depuis le début la Quadrature du net crie partout que ce mec était déjà contre la neutralité du net, et que c'était déjà donc biaisé au niveau du vote de l'avoir mis lui à la tête de la FCC. Bien sûr qu'il est grassement payé, il fait son boulot comme c'était prévu, tu peux être grassement payé sans pot de vin hein.

Faut arrêter de chercher des complots partout tout le temps, il y a des milliards de gens qui ne pensent pas comme toi, et ils n'ont pas forcément été corrompu par un lobby hein...
4  1 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 26/11/2018 à 16:44
Je ne voulais pas suggérer que vous êtes personnellement de mauvaise foi. Je suppose que vous avez justement été induit en erreur par cet argument fallacieux, ressorti en permanence par les opérateurs qui s'opposent à la neutralité du net.

Par contre, les opérateurs réseau qui disent ça à longueur de temps, sont totalement de mauvaise foi car ils ne peuvent pas ignorer que l'on peut facturer sur les éléments techniques neutres. J'ai pris comme exemple la bande passante, mais on peut tout aussi bien facturer à la quantité de données transférées. La neutralité du net interdit juste de discriminer en fonction du contenu transmis.
3  0 
Avatar de byrautor
Membre averti https://www.developpez.com
Le 15/12/2018 à 10:28
Citation Envoyé par singman Voir le message
C'est un peu le talon d’Achille de la consultation publique. On passe de la démocratie à l'ochlocratie.

Pour vous éviter de chercher : "Ochlocratie n'est pas un synonyme de démocratie au sens de gouvernement par le peuple. Le terme foule, non le terme peuple, est employé ː il suggère dans un sens péjoratif la foule en tant que masse manipulable ou passionnelle. On parle alors de phénomènes de foule, souvent provoqués par la démagogie ou le populisme".
Je réfute l'aspect péjoratif du terme "populisme" utilisé par les instruits pour dévaluer ce qui touche au peuple, ou ce qui est en rapport avec le peuple. Le pire est que ce sont ceux qui prétendent représenter le "peuple" qui l'utilisent le plus souvent.

Bon je reconnais (mes fautes), je m'éloigne du sujet : mea culpa.
2  0