USA : Trump choisit un fervent opposant à la neutralité du Net pour diriger la FCC
Il s'agit du républicain Ajit Pai

Le , par Malick, Community Manager
Le président des États-Unis nouvellement élu Donald Trump vient de nommer le républicain Ajit Pai comme président de la Federal Communications Commission (FCC).

Rappelons que la Federal Communications Commission (Commission fédérale des communications ) est une agence indépendante du gouvernement des États-Unis. Elle a été créée par le Congrès américain en 1934 et a en charge de réguler les télécommunications ainsi que les contenus des émissions de radio, télévision et Internet.

Dans un billet publié sur son compte Twitter, le nouveau président de l'organe régulateur du secteur des télécommunications Ajit Pai s’est félicité de cette nomination et remercie le président Trump pour la confiance qu'il a portée en lui. « Ce 23 janvier 2017, j'exprime toute ma reconnaissance et ma gratitude au nouveau président des États-Unis Donald Trump qui m'a choisi pour être le 34e président de la Federal Communications Commission (FCC) des États-Unis. Je suis impatient de travailler avec la nouvelle administration en place, mes collègues de la Commission, les membres du Congrès ainsi que le public américain afin que tous les citoyens américains puissent bénéficier des avantages de l'ère numérique. », a déclaré Ajit Pai.


D'après les informations recueillies, M. Ajit Pai est commissaire à la FCC depuis le mois de mai 2012 soit plus de quatre ans déjà et sa nomination à la tête de la structure ne nécessiterait pas de validation par le Congrès. Toutefois, Ajit Pai s'est principalement fait remarquer sur la scène politique grâce à ses positions relatives au principe de neutralité du Net. En effet, il s'est fortement opposé à ce principe qui a été adopté en 2015 sur proposition de son prédécesseur à la tête de la FCC en l'occurrence Tom Wheeler. Il convient de rappeler que la neutralité du Net a comme objectif de garantir un accès à Internet à tous les citoyens sans discrimination sur les contenus qui y sont échangés.

Il convient de rappeler qu'au mois de novembre dernier, Ajit Pai était déjà contre le fait que les opérateurs soient obligés de demander une autorisation à leurs clients avant de pouvoir exploiter les données confidentielles les concernant. Un mois après, notamment en décembre dernier, Ajit Pai affirmait que les règles relatives à la neutralité du Net avaient besoin d'être revues le plus rapidement possible. « Nous devons travailler afin de faire disparaître toutes ces règles qui constituent un frein aux investissements, à l’innovation et à la création d’emplois. », avait-il déclaré à l'époque.

Source : Federal Communications Commission

Et vous ?

Que pensez-vous de cette nomination ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de fodger fodger - Membre habitué https://www.developpez.com
le 24/01/2017 à 15:26


Trump est parti pour rendre le monde encore plus instable; cette administration va très certainement chercher à contrôler le web.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 24/01/2017 à 15:49
Citation Envoyé par Malick SECK Voir le message
M. Ajit Pai est commissaire à la FCC depuis le mois de mai 2012 soit plus de quatre ans déjà
C'est déjà pas un type au pif, il travaillait déjà là.
Ça pourrait être pire...

Citation Envoyé par fodger Voir le message
cette administration va très certainement chercher à contrôler le web.
Je ne pense pas que ce soit possible de faire ce genre de chose.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Neutra....C3.A9finition
Et de toute façon la neutralité du net, quelque part c'est qu'il n'y ait pas de priorité sur les réseaux.
Qu'aucun paquet ne soit prioritaire par rapport à un autre.
  • transmission des données par les opérateurs sans en examiner le contenu ;
  • transmission des données sans prise en compte de la source ou de la destination des données ;
  • transmission des données sans privilégier un protocole de communication ;
  • transmission des données sans en altérer le contenu.


Sans la neutralité du web, certains utilisateurs seraient prioritaire sur les réseaux.

===============
Les gros points :
  1. Globalement
  2. Ne pas surveiller les données
  3. Ne pas modifier les sites
  4. Ne pas ralentir l'accès à certains sites et protocoles


"Ne pas surveiller les données" c'est déjà un peu mort pour les USA...
Ils surveillent le monde entier...
Avatar de TallyHo TallyHo - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 24/01/2017 à 17:09
Citation Envoyé par fodger Voir le message
cette administration va très certainement chercher à contrôler le web
Si tu crois que ça n'a pas déjà commencé avant son arrivée...
Avatar de Heliogabale Heliogabale - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 24/01/2017 à 17:28
Ok, rien de très surprenant.... mais très frustrant.

On dirait un mauvais remake (c'est dire !!) de WarsGames (1983)....

Pour nous, les quidam moyens, il ne nous resterait qu'à s'incliner ? Non, à chacun de faire sa part dans la contestation. Un post sur un blog ne sert pas à grand chose, car il sera détourné et utilisé pour autre chose..... A l'image du compte Twitter de Trump arrosant de mépris tous ceux qui n'ont pas de perruque rousse .....

(Rousse... pourquoi pas, j'suis pas raciste)

Je suis en colère. Les golden de la Silicon Valley restent silencieux maintenant qu'il est élu.
Surement occupés à voir comment réagir grâce à un fichier excel...

Lamentable
Avatar de TallyHo TallyHo - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 24/01/2017 à 20:46
Citation Envoyé par Heliogabale Voir le message
Je suis en colère. Les golden de la Silicon Valley restent silencieux maintenant qu'il est élu.
Surement occupés à voir comment réagir grâce à un fichier excel...

Lamentable
On ne sait pas tout ce qui se dit... Ils restent peut-être silencieux après avoir obtenu des garanties ou des contre-parties.
Avatar de pcdwarf pcdwarf - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 26/01/2017 à 18:52
La neutralité du Net a comme objectif de garantir un accès à Internet à tous les citoyens sans discrimination sur les contenus qui y sont échangés.
C'est pas faux mais réducteur.
En pratique, ça a comme objectif de faire en sorte que l'internet fonctionne à peu près bien.

Des réseaux non-neutres qui routent en fonction de critères non techniques (comprendre foireux) selon d'où vous venez ou quel protocole vous parlez, il y en a déjà. Et ca pose des problèmes de fous.
Avatar de FreeSample FreeSample - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 27/01/2017 à 8:46
Ok, question noob here: pourquoi Trump élit-il quelqu'un à un poste non-gouvernemental déjà? L'administration américaine me surprend encore et toujours...
Avatar de Grogro Grogro - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 27/01/2017 à 9:18
Surtout : qu'est-ce que ça va concrètement changer ?
Avatar de wakiza11 wakiza11 - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 27/01/2017 à 10:40
Les états unis n'ont pas attendu donald trump pour trumper tous le monde.

- Windows 10 est une sorte de camisole informatique, les rpochaines éditiions vont doucement insérer ce fantasme de dématérialisation de votre disque dur sur serveur microsoft et partenaires. Le tout analysé a des fins "d'optimisations" (Linux marche trés bien)
- L'accés au web déja controlé par les états unis (j'utilise qwant)
- Diffusion média et support média controlé par les états unis .. youtube, introduction de logiciel de malveillant dans les support de téléchargement a d'inciter tous le monde a n'user que de store trucs machin
- et etc ...

On ne découvre rien. Effectivement, les libertés individuelles seraient un retour en arrière et une menance pour les interets de ces sociétés USA qui contrôlent déja le net et au-dela, en controle l'évolution et un devenir.

"América firts"

Je serais favorable a "Europe First" en commencant a ce que cesse cette situation ou ces mêmes sociétés ne payent pas d'impos ou évitent d'en payer pour finalement détruire NOS emplois et perspectives de développement.

On peut trés bien satisfaire tous nos besoins sans microsoft, google facebook et etc ... ca marche trés bien de mon coté ... Qwant, moteur de recherche francais et sans pistage, marche trés bien et toutes les distribution Linux marchent beaucoup mieux que windows.

Revoir la distrib francaise mandrake serais un plus.

Europe FIRST (des milliards d'arrièrés d'impos parait il ....)
Avatar de Coriolan Coriolan - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 28/04/2017 à 10:33
USA : le président de la FCC propose de supprimer la neutralité du Net
Un principe auquel s'opposent farouchement les FAI américains

C’était prévisible, après la suppression des règles de protection de la vie privée des Américains sur Internet, le président de la Federal Communications Commission (FCC), Ajit Pai, a proposé mercredi de supprimer les règles édictées par l’administration Obama en matière de “neutralité du Net”. Pour les non-connaisseurs, la neutralité du Net est un principe fondateur d’Internet. Il garantit en effet que les opérateurs télécom ne discriminent pas les communications de leurs utilisateurs, mais demeurent de simples transmetteurs d'informations. Ce principe permet à tous les utilisateurs, quelles que soient leurs ressources, d'accéder au même réseau dans son entier.

Ajit Pai, qui est un fervent opposant à la neutralité du Net, a été nommé par le président Trump comme président de la FCC. Rappelons que la Federal Communications Commission (Commission fédérale des communications) est une agence indépendante du gouvernement des États-Unis. Elle a été créée par le Congrès américain en 1934 et a la mission de réguler les télécommunications ainsi que les contenus des émissions de radio, télévision et Internet.

En février 2015, sous l'administration Obama, la FCC a adopté des règles visant à garantir cette neutralité du Net. En vertu de ces règles, les fournisseurs d'accès Internet se doivent de traiter avec équité tous les flux de données sur Internet. Ces règles excluent par exemple toute discrimination à l'égard de la source, de la destination ou du contenu de l'information transmise sur le réseau, et donc pas d'Internet à deux voies. En tant que simple commissaire à la FCC à cette époque, Ajit Pai avait voté contre l'adoption de ces règles qu'il estime d'ailleurs être une erreur. Et maintenant qu'il est à la tête de la FCC, il a proposé de les supprimer.

« Voulons-nous que le gouvernement contrôle Internet ? Ou voulons-nous adopter une approche souple ? Comme celle qui était en place entre 1996 et 2015 », a-t-il demandé.

Ajit Pai a indiqué que cette proposition sera soumise au vote le 18 mai, toutefois, il a indiqué qu’il ne compte pas prendre l’initiative de supprimer les règles en vigueur avant que la FCC ne mène des consultations publiques à ce sujet, ce qui pourrait s’étaler sur plusieurs mois.

Au début de ce mois, Ajit Pai a eu une rencontre en privé avec un groupe d'entreprises de télécommunications, y compris AT&T, Verizon et Comcast, qui se plaignent de ne pas pouvoir réguler le trafic Internet efficacement et disent être découragées d'investir pour développer leurs capacités. Il en a été conclu que le président de la FCC veut remplacer les règles actuelles de neutralité du Net par des engagements volontaires des fournisseurs d'accès Internet. Autrement dit, les FAI ne seront plus contraints par la FCC de respecter la neutralité du Net, mais ils devraient eux-mêmes s'engager volontairement envers leurs clients à respecter ces règles dans leurs accords de services.

Ajit Pai a également reçu l'Internet Association, regroupant notamment Facebook et Alphabet. Au nom de la Silicon Valley, le PDG d'Internet Association, Michael Beckerman, a exhorté la FCC à préserver les règles de neutralité du Net adoptées par la FCC en 2015. Les supprimer « aurait pour résultat un Internet de moindre qualité pour les usagers et moins d'innovation en ligne », assure l’organisation.

Le plan d’Ajit Pai sera donc soumis au vote dès le mois de mai, et déjà le camp démocrate promet un « tsunami de résistance » si Trump s’attaque à l’héritage de Barack Obama dans ce domaine.

Source : Reuters

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

USA : la Silicon Valley exhorte le président de la FCC à préserver la neutralité du Net, qui se trouve à nouveau menacée avec une initiative en cours
USA : Donald Trump autorise les FAI à vendre l'historique Web des internautes sans leur consentement, quelles solutions pour les Américains ?
Contacter le responsable de la rubrique Accueil