IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La place de marché NFT de GameStop ne rapporte que 45 000 dollars le premier jour,
Après des mois de battage médiatique, le revendeur a peut-être raté le train du NFT

Le , par Bruno

169PARTAGES

5  0 
La nouvelle place de marché NFT de GameStop, qui a finalement été lancée en version bêta le 11 juin après des mois d'agitation et de battage médiatique chez certains commerçants a rapporté aux distributeurs de jeux environ 45 000 dollars en frais de transaction au cours de ses 24 premières heures. Bien que ce revenu soit une goutte d'eau minime pour une entreprise de la taille de GameStop, cela signifie également que GameStop est maintenant un acteur étonnamment important sur le marché des NFT qui se réduit rapidement.

GameStop (EB Games, anciennement Babbage's) est une entreprise spécialisée dans la distribution de jeux vidéo et de matériel électronique. Le siège de la société est situé à Grapevine, au Texas. En 2016, la société comptait 7 117 points de vente répartis dans le monde entier. L'analyse est basée sur des données accessibles au public provenant de la page Web de la place de marché NFT de GameStop.


Jusqu'à présent, cette place de marché est classée en près de 54 000 NFT distincts (dont beaucoup sont disponibles en plusieurs « éditions » limitées) qui font tous partie d'une des quelque 250 collections. Le « volume total » combiné affiché pour ces NFT qui comprend à la fois les ventes initiales par le créateur et les ventes ultérieures par les acheteurs d'occasion s'élevait à environ 1 835 ethereum (ETH) mardi après-midi (environ 1,98 million de dollars au cours actuel de l'ETH).

Le marché des NFT est truffé de personnes qui achètent leurs propres NFT afin de faire monter les prix, selon un rapport publié par la société de données blockchain Chainalysis. Connu sous le nom de "wash trading", l'acte d'acheter et de vendre un titre afin de tromper le marché était autrefois monnaie courante à Wall Street, et est illégal depuis près d'un siècle. Mais le vaste marché non réglementé des NFT s'est révélé être une opportunité en or pour les escrocs.

Appelée "wash trading", cette pratique est depuis longtemps considérée comme la clef de la forte hausse du marché des NFT, dont le chiffre d'affaires a atteint 44 milliards de dollars l'année dernière, bien qu'elle soit difficile à prouver de manière définitive. Mais certains exemples se cachent à la vue de tous, selon un rapport de Chainalysis, une société qui surveille la technologie blockchain, les grands livres numériques qui servent d'épine dorsale aux cryptomonnaies et aux actifs à contrat intelligent tels que les NFT.

GameStop prélève des frais de marché de 2,25 % sur toutes ces transactions (ce qui correspond à peu près à ce qui se fait sur les marchés concurrents), ce qui représente environ 44 500 dollars au cours actuel du marché. Le reste de ce volume de ventes revient aux personnes qui vendent les NFT, après prise en compte des frais de réseau cryptographique et d'une redevance variable pour les créateurs.

Sur ces 250 collections, la plus populaire, un ensemble de 10 000 GIF animés appelé MetaBoy représente actuellement 25 % du volume des transactions de NFT de GameStop. Les quatre collections NFT les plus populaires sur le service représentent jusqu'à présent un peu plus de 52 % de l'ensemble des échanges. D'autre part, 48 collections représentant 317 NFT distincts n'ont encore fait l'objet d'aucun échange sur la plateforme GameStop. La collection médiane sur le service a vu environ 0,9 ETH (970 $) en volume d'échange jusqu'à présent.

Une goutte d'eau dans l'océan

D'une part, 45 000 dollars de frais de transaction quotidiens n'auront pratiquement aucun impact sur le résultat net de GameStop, qui a réalisé un chiffre d'affaires net de plus de 6 milliards de dollars (soit 16,5 millions de dollars par jour) au cours de sa dernière année fiscale complète. En d'autres termes : Si le revenu des frais de transaction NFT de GameStop reste constant à son niveau actuel pendant une année entière, il ne représentera que 0,27 % des revenus de la société pour l'exercice 2021.

Les frais de transaction NFT de GameStop sont également dérisoires par rapport aux 1,271 milliard de dollars de liquidités dont disposait la société à la fin de 2021. Une grande partie de ce pécule provenait d'une vente massive d'actions de la société, encore fortement gonflées, en juin dernier.

D'autre part, la place de marché NFT de GameStop est nettement différente de la majeure partie des activités de la société. Les milliers de magasins de détail de GameStop nécessitent des dépenses pour l'inventaire physique, les coûts d'expédition et d'entreposage, les salaires des employés de détail ou l'entretien des magasins de brique et de mortier. Ces coûts sont en grande partie responsables de la perte de 381 millions de dollars enregistrée par GameStop au cours de son dernier exercice fiscal, malgré tous ses revenus.

En revanche, la blockchain NFT « sans garde » de GameStop qui fonctionne sur Loopring, une solution de « couche 2 » qui fonctionne elle-même au-dessus d'ethereum ne s'accompagne d'aucun de ces coûts permanents. Et alors que GameStop aurait investi des dizaines de millions de dollars pour lancer sa place de marché NFT, le revenu des frais de transaction qu'il tire de cet effort est probablement assorti de peu de frais généraux.

Un gros poisson dans un étang rétréci

Bien sûr, les revenus quotidiens actuels de GameStop provenant des transactions NFT ne sont qu'un point de départ et pourraient augmenter ou diminuer de manière significative à mesure que la nouvelle place de marché gagne en maturité. Les tendances récentes du marché NFT ne sont toutefois pas encourageantes à cet égard.

OpenSea, par exemple, la plus grande place de marché NFT, a enregistré un volume d'échanges de 141,86 millions de dollars le 5 janvier, la veille du jour où le Wall Street Journal a fait état des projets NFT de GameStop. Au cours des dernières 24 heures, OpenSea n'a enregistré qu'un volume d'échanges de 15,55 millions de dollars, soit une chute de près de 90 % en un peu plus de six mois.

Si GameStop avait lancé sa place de marché en janvier et atteint la même taille relative à OpenSea qu'aujourd'hui, la société gagnerait plus de 400 000 dollars en frais de transaction quotidiens sur un volume total de transactions de plus de 18 millions de dollars. En se lançant quelques mois plus tard, cependant, la place de marché NFT de GameStop se trouve dans la position étrange d'être un acteur relativement important sur un marché qui se réduit rapidement.

Avec un volume d'échange de 2 millions de dollars le jour du lancement, la place de marché de GameStop est presque aussi importante que Magic Eden, la deuxième place de marché NFT suivie par Dappradar. Cela signifie également que la place de marché NFT de GameStop est actuellement plus de 11 fois plus grande qu'Axie Infinity, qui était autrefois considéré comme le premier exemple d'un jeu NFT « play to earn » réussi (la place de marché de GameStop ne supporte pas actuellement les actifs « web3 gaming », qui seront ajoutés « au fil du temps » ).

Le fait de passer d'un démarrage à 2 millions de dollars de transactions NFT le jour du lancement pourrait être un signe de ce que GameStop a appelé « notre [lien] spécial avec les joueurs [qui] nous offre une opportunité unique dans le monde du web3 et des actifs numériques » lors d'un appel à résultats en mars. Et qui sait, peut-être que le marché des NFT va se retourner et que GameStop va « s'imposer comme la destination ultime dans le nouveau paradigme du jeu », comme l'a suggéré Robbie Ferguson d'Immutable lors de l'annonce d'un accord avec GameStop en février.

Dans une interview accordée à Bloomberg TV la semaine dernière, le cofondateur de Coinbase, Fred Ehrsam, a déclaré que 90 % des NFT auront probablement peu ou pas de valeur dans trois à cinq ans. Alors que le marché des NFT est en perte de vitesse depuis le mois dernier, Ehrsam a établi des parallèles entre la montée des cryptomonnaies et le boom des dotcom des années 1990.

Les NFT (non-fungible token – jetons non fongibles) sont des actifs cryptographiques basés sur la blockchain. Ils s'agit en effet de jetons dotés de codes d'identification et de métadonnées uniques qui permettent de les distinguer les uns des autres. Contrairement aux cryptomonnaies, ils ne peuvent pas être négociés ou échangés à l'équivalence. C'est la raison pour laquelle ils sont dits non fongibles. Cela diffère des jetons fongibles comme les cryptomonnaies, qui sont identiques les uns aux autres et, par conséquent, peuvent être utilisés comme support de transactions commerciales.

Il est difficile de ne pas penser que GameStop a largement manqué la ruée vers l'or de NFT, qui a tourné au vinaigre pendant les mois passés à préparer le lancement de cette semaine Six mois plus tard, il semble que l'espace NFT ait déjà dépassé ses balbutiements et soit fermement engagé dans son déclin final. La place de marché NFT de GameStop est un poisson relativement gros dans cette mare de plus en plus fétide, un poisson qui semble bien trop petit pour avoir un impact sur les difficultés actuelles de l'entreprise (y compris une nouvelle vague de licenciements la semaine dernière).

Source : GameStop

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

La Chine va créer sa propre industrie NFT basée sur une infrastructure blockchain soutenue par l'État, selon Red Date Technology, le développeur principal du projet

Les NFT (jetons non fongibles) sont-ils une escroquerie ? Oui, selon Stephen Diehl, un ingénieur logiciel

Un petit groupe d'initiés récolte la plupart des gains réalisés sur les NFT, selon une étude

Les jetons NFT de plusieurs célébrités ont énormément perdu de leurs valeurs ces dernières semaines, laissant les acheteurs avec des pertes

Environ 90 % des NFT n'auront plus de valeur dans 3 à 5 ans prévient Fred Ehrsam le cofondateur de Coinbase

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de onilink_
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 14/07/2022 à 19:09
Et c'est déjà 45 000$ de trop.
4  0