IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les jetons NFT de plusieurs célébrités ont énormément perdu de leurs valeurs ces dernières semaines
Laissant les acheteurs avec des pertes

Le , par Stéphane le calme

218PARTAGES

6  0 
Pour mémoire, un jeton non fongible (NFT, de l'anglais non-fungible token) est un type spécial de jeton cryptographique qui représente un objet numérique tels une image, une vidéo, un fichier audio, auquel est rattachée une identité numérique qui est reliée à un ensemble non vide de propriétaires. Contrairement aux cryptomonnaies, ils ne peuvent pas être négociés ou échangés à l'équivalence. C'est la raison pour laquelle ils sont dits non fongibles. Cela diffère des jetons fongibles comme les cryptomonnaies, qui sont identiques les uns aux autres et, par conséquent, peuvent être utilisés comme support de transactions commerciales. En gros, les NFT sont des jetons cryptographiques uniques qui existent sur une blockchain et ne peuvent être reproduits.

Des célébrités comme le musicien Grimes n'ont pas tardé à vendre des jetons non fongibles, gagnant des millions grâce à la création de collections de leur propre art numérique. Pour les acheteurs, cependant, le gain est beaucoup moins évident.

Prenons "Earth" par exemple, l'un des nombreux NFT émis par Grimes en février. Représentant un chérubin parcourant le monde, peut-être en référence à son bébé avec Elon Musk de SpaceX, il faisait partie d'une collection qui a rapporté à l'artiste (de son vrai nom Claire Elise Boucher) environ 5,8 millions de dollars après s'être vendue en 20 minutes. Alors que le coût pour posséder à l'origine l'une des 303 éditions limitées était de 7 500 $, une unité a récemment été revendue pour seulement 1 200 $, soit une chute de 84 % de sa valeur. De même, un titre du rappeur A$AP Rocky s'est vendu pour 2 000 $ en avril, le montrant en train de tourner dans l'espace, s'échange désormais pour environ 900 $.


Et la liste s'allonge de plus en plus. Après avoir vu des artistes comme Beeple gagner des dizaines de millions en vendant des jetons non fongibles, de nombreuses célébrités, dont le chanteur Shawn Mendes, la personnalité médiatique Paris Hilton et le lutteur John Cena, ont pris le train en marche pour créer leur propre art numérique lié aux blockchains. Cependant, les prix de bon nombre de ces œuvres d'art ont chuté brutalement depuis leur sortie. Le marché de la revente en dehors des fans semble être petit, les investisseurs de longue date du NFT évitant la catégorie.

Il existe certainement des secteurs plus rentables du marché du NFT, qui a atteint un record de plus de 300 millions de dollars de ventes quotidiennes fin août, selon le traceur NonFungible. CryptoPunk, classé en 561 position, qui s'est initialement vendu pour environ 8 000 $, a récemment rapporté plus de 2,4 millions de dollars. Bored Ape Yacht Club, classé en 2224e position, s'est également récemment négocié à plus de 335 000 $, contre moins de 10 000 $ il y a cinq mois, selon NonFungible.

Mais pour la plupart des efforts soutenus par des célébrités, la ligne de tendance est à la baisse, même si les personnes célèbres sont ironiquement une des principales raisons du boom du NFT. Les tweets et vidéos de célébrités faisant la promotion des NFT auprès de millions de fans (qui achètent déjà leurs t-shirts, autographes et autres marchandises) ont eu le pouvoir d'élargir le marché des jetons non fongibles au-delà de son domaine d'origine qui était les passionnés de technologie.

« Shawn Mendes a réalisé environ 1 million de dollars de ventes de produits numériques en 10 minutes », a déclaré Akash Nigam, PDG de Genies, qui a travaillé avec l'artiste sur la publication de NFT. « La majorité de ces acheteurs n'utilisaient pas de crypto ».

Pourtant, le NFT de Mendes en tant qu'avatar tenant une guitare a récemment atteint la moitié du prix en Ether pour lequel il était vendu à ses débuts il y a neuf mois. Certes, le prix de l'éther a presque triplé au cours de la période, ce qui signifie que la valeur en dollars du NFT a augmenté. Mais certains pourraient soutenir que l'acheteur aurait mieux fait d'investir tout simplement dans la deuxième plus grande cryptomonnaie au monde.

« D'après ce que nous avons vu jusqu'à présent, la plupart de ces collections ne donnent pas beaucoup de liquidité, ce qui est l'une des deux façons dont les collections NFT meurent : perdre de la valeur ou être gelées », a déclaré Gauthier Zuppinger, directeur de l'exploitation de NonFungible. « Il est probablement trop tôt pour tirer une conclusion pour le moment, mais il semble qu'il s'agisse de plus d'expériences que de collections vraiment précieuses ».

Les investisseurs NFT de longue date restent également pour la plupart en dehors du marché des célébrités NFT.

« Il y en a qui sont faits avec goût, par exemple la publication de Paris Hilton avec Nifty Gateway, et il y en a avec une mauvaise conception, de mauvais partenaires de lancement et une mauvaise exécution », a déclaré WhaleShark, l'un des plus grands collectionneurs de NFT au monde, qui a acheté un NFT à Paris Hilton mais reste à l'écart des autres NFT de célébrités. « Ces derniers ont tendance à y voir une source d'approvisionnement rapide en argent, plutôt que comme un véritable levier de leur base de fans pour favoriser l'adoption du NFT par le grand public ». Un NFT de Paris Hilton qui représentait un « colibri dans mon métavers » et s'est vendu 10 000 $ en avril, s'échangeait pour la dernière fois contre 12 000 $.


Bien que chaque accord NFT de célébrités soit unique, la plupart sont organisés de la même manière. La plateforme qui vend le NFT prend une commission (généralement comprise entre 15 et 20 %) et le reste est partagé entre la star (qui prend la plus grande partie) et d'autres parties prenantes (comme les concepteurs et les entreprises qui ont négocié les accords). De nombreuses célébrités obtiennent également une commission des ventes secondaires d'un NFT d'environ 2,5 % généralement.

Environ 90 % des NFT n'auront plus de valeur dans 3 à 5 ans, selon Fred Ehrsam

En raison de l'extrême volatilité de leurs activités commerciales, il est encore trop tôt pour dire comment les choses vont se passer. Cependant, selon Fred Ehrsam, la grande majorité des NFT sur le marché aujourd'hui n'auront plus aucune valeur dans quelques années seulement. « Je vais jusqu'à dire que 90 % des NFT produits auront probablement peu ou pas de valeur dans trois à cinq ans », a déclaré Ehrsam. « On pourrait dire la même chose des premières entreprises Internet à la fin des années 90 », a-t-il ajouté. Pour lui, les NFT ne sont pas différents de n'importe quel autre projet de cryptomonnaie.

Il a déclaré que ces projets sont souvent nés de l'engouement du jour au lendemain. « Les gens vont essayer toutes sortes de choses. Il y aura des millions et des millions de cryptomonnaies et de cryptoactifs, tout comme il y a eu des millions et des millions de sites Web. La plupart d'entre eux ne fonctionneront pas », a-t-il expliqué. Ehrsam a commencé à négocier des bitcoins vers 2010, alors qu'il travaillait comme courtier sur les marchés des changes chez Goldman Sachs.

« Le monde ne change pas du jour au lendemain, mais vous pouvez voir les graines de la croissance exponentielle se produire déjà », a-t-il déclaré. « Je pense vraiment que nous vivrons dans un avenir où, pour nous coordonner, nous n'aurons plus besoin de ces plateformes centralisées aujourd'hui. C'est déjà le cas pour les services financiers, dans la mesure où vous pouvez être votre propre banque. Vous n'avez plus besoin d'une institution centrale pour détenir votre argent », a-t-il ajouté. Malgré les inquiétudes soulevées par Ehrsam, le marché des NFT pourrait exister encore longtemps.

En effet, les NFT sont rapidement devenus la prochaine grande chose dans le monde des cryptomonnaies, les acheteurs pouvant acquérir un actif numérique unique tel qu'un moment fort du sport ou même un tweet. Le jeton non fongible est ensuite chiffré avec la signature d'un artiste qui vérifie sa propriété et son authenticité et est attaché de façon permanente à la pièce. La plupart des NFT comprennent des œuvres d'art numériques, telles que des photos, des vidéos, des GIF et de la musique. En théorie, tout ce qui est numérique peut être transformé en NFT.

À l'heure actuelle, les NFT sont le plus souvent vendus dans le cadre de "drops", des ventes en ligne programmées par des marchés soutenus par la blockchain comme Nifty Gateway, Opensea et Rarible. Il existe toute une série de raisons pour lesquelles une personne peut vouloir acheter un NFT. Pour certains, il s'agit d'une valeur émotionnelle, car les NFT sont considérés comme des objets de collection. Pour d'autres, ils sont considérés comme une opportunité d'investissement similaire aux cryptomonnaies, car leur valeur pourrait augmenter.

Les NFT sont une escroquerie pour un ingénieur

Deux groupes s'opposent quant au bien fondé des NFT : il y a ceux qui vantent les mérites des NFT et ceux qui les considèrent comme une arnaque. Stephen Diehl s'identifie au deuxième groupe et voici ci-après ces déclarations. Tout d'abord, Stephen tente d'expliquer ce qu'est réellement le marché des NFT. Contrairement à l'achat d'obligations, d'actions, de biens immobiliers ou d'œuvres d'art, sur le marché des NFT, vous n'achetez pas un objet ayant une existence, des droits ou une utilité tangibles. « Vous achetez une entrée coûteuse dans la base de données de quelqu'un d'autre », a déclaré Stephen.

Stephen estime qu'il y existe un marché comparable à celui des NFT : le marché des noms de stars. Dans les années 90, des entrepreneurs auraient en effet découvert qu'il était possible de convaincre le public d'acheter des "droits" pour donner à des étoiles non encore nommées le nom de leurs proches en vendant des entrées dans un registre non officiel. Vous achetiez les "droits" de nommer l'étoile et l'on vous envoyait un papier déclarant que vous étiez désormais le propriétaire de ladite étoile. Rien n'était officiel, vous payiez simplement quelqu'un pour mettre à jour un registre concernant une étoile située à des millions d'années-lumière.

Le problème avec les registres d'étoiles est qu'ils ne sont pas uniques et ne transmettent pas réellement la propriété. Toute l'escroquerie consiste à convaincre d'autres personnes que cela a une signification. La valeur du nom d'une étoile est précisément la quantité de "conneries" que votre bien-aimé(e) est prêt(e) à acheter dans cette entreprise. En plus de l'"International Star Registry", plusieurs autres "chaînes de bureaux d'enregistrement" sont apparues, prétendant offrir le même service. Star Name Registry, NameAStar, StarNamingGifts, etc., toutes prétendent offrir le même service avec un bureau d'enregistrement qui fait également autorité.

Pour Stephen, les NFT sont l'évolution de cette escroquerie sous une forme plus alambiquée. Au lieu d'acheter prétendument une étoile, vous achetez prétendument un JPEG d'un artiste. Sauf que vous n'achetez pas l'image, vous achetez une URL signée numériquement vers l'image. Sauf que maintenant, au lieu d'acheter votre étoile numérique [votre NFT] avec des dollars, il y a un deuxième volet à l'escroquerie. Vous devez acheter l'étoile en échangeant vos dollars contre un jeton bizarre dont la valeur fluctue sur un marché secondaire. Il fait référence aux cryptomonnaies qui sont réputées pour avoir une valeur extrêmement volatile.

Stephen poursuit en déclarant que l'inscription des étoiles numériques au registre est un jeu payant qui vous oblige à acheter ces jetons bizarres à n'importe quel prix d'échange disponible, créant ainsi une demande synthétique pour le jeton et faisant grimper le prix. Ce qui est pratique pour ceux qui possèdent le jeton. L'ingénieur allègue que l'essentiel de l'escroquerie de NFT consiste à sous-traiter le marketing de ce bureau d'enregistrement artificiellement effrayant à des artistes qui sont obligés de payer d'avance de grosses sommes d'argent pour référencer les URL de leurs œuvres dans l'espoir de récupérer leurs frais perdus.

Et le marché pour ceux-ci présente un comportement étrange. Stephen estime qu'il existe sur le marché des NFT beaucoup de scénarios où la vente et l'achat de NFT ressemblent à ce qui suit :
  • la personne A achète un NFT pour 10 $ ;
  • la personne A le vend à la personne B pour 10 000 $ ;
  • la personne B le vend à la personne C pour 100 000 $ ;
  • la personne C le vend à la personne D pour 10 000 $.

Sources : Earth, Paris Hilton, I Love You All So Much par Shawn Mendes x Genies (sur Opensea)

Voir aussi :

Et vous ?

Pensez-vous que les NFT ont une valeur quelconque ?


Voir aussi :

Le premier tweet du PDG de Twitter, Jack Dorsey, vendu pour plus de 2,9 millions de dollars sous forme de jeton non fongible (NFT), un actif numérique qui connait une popularité grandissante
Le marché du NFT (jetons non fongibles) s'est effondré avec une baisse estimée à près de 90 %, le nombre de portefeuilles actifs a également chuté de près de 70 %
Les NFT (jetons non fongibles) sont-ils une escroquerie ? Oui, selon Stephen Diehl, un ingénieur logiciel

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de archqt
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 18/11/2021 à 14:37
Quand on voit des statues invisibles vendues 15 000 euros ou un tableau tout blanc plusieurs millions l'art et moi cela fait 2
https://www.lapresse.ca/arts/arts-vi...00-damende.php

Si ça continue je vais aller acheter de la peinture violet chez le magasin de bricolage et je vais vendre une toile "violet profond" histoire d'arrondir les fins de mois.
4  1 
Avatar de Jeff_67
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 17/11/2021 à 17:44
Je vois très bien des cartes Pokémon dématérialisées finir en NFT, et un marché se développer autour. Le jeu en ligne serait gratuit, les NFT non par contre.

Par contre pour l'art, ça me paraît beaucoup moins évident.
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 17/11/2021 à 16:49
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Pensez-vous que les NFT ont une valeur quelconque ?
Je pense que c'est assez similaire à l'art contemporain (ou la spéculation classique) : tant que tu trouves un pigeon à qui revendre plus cher que tu ne l'as acheté, tout va bien.

En Italie, une sculpture invisible vendue aux enchères près de 15 000 euros
Plagiat d'oeuvre invisible : une oeuvre inexistante est-elle protégée ?

Le but du jeu de l'art contemporain c'est de dire "c'est moi le premier qui ait X" (X peut être égal à "signer un urinoir" par exemple).
Et maintenant y'en a qui disent être les premiers alors que non.
0  0 
Avatar de AoCannaille
Membre expert https://www.developpez.com
Le 17/11/2021 à 18:21
Citation Envoyé par Jeff_67 Voir le message
Je vois très bien des cartes Pokémon dématérialisées finir en NFT, et un marché se développer autour. Le jeu en ligne serait gratuit, les NFT non par contre.

Par contre pour l'art, ça me paraît beaucoup moins évident.
Vu les coûts de transactions actuels, et qui ne vont pas en s'arrangeant, je te raconte pas le coût d'un deck ^^
0  0 
Avatar de Jeff_67
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 18/11/2021 à 7:41
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
Vu les coûts de transactions actuels, et qui ne vont pas en s'arrangeant, je te raconte pas le coût d'un deck ^^
Les coûts de transaction sont artificiellement fixés par les places de marché, avec un certain opportunisme. Pour reprendre l'exemple des cartes Pokémon dématérialisées, rien n'empêche Nintendo de créer sa propre blockchain et de définir les modalités d'échange des NFT.
0  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/11/2021 à 14:55
Citation Envoyé par archqt Voir le message
je vais vendre une toile "violet profond" histoire d'arrondir les fins de mois.
Les collectionneurs d'art riches, peuvent lancer la carrière de n'importe quel clampin. Il leur suffit d'acheter plusieurs œuvres d'un artiste, puis de la revendre très cher ou d'en acheter une très cher, et après les cotes de toutes les œuvres de l'artiste vont exploser.
Il y aurait des titres d'article du genre "L'œuvre 'violet profond' s'est vendu 684 750€ à une vente au enchère".

Avec le NTF il y a moyen de faire pareil, si un jour il y a un article "une personne connue achète un NFT pour 100 000$" ça pourrait démarrer une frénésie.
0  0 
Avatar de eomer212
Membre averti https://www.developpez.com
Le 21/11/2021 à 20:20
bravo à ceux qui ont vendus des merdes,
bien fait pour ceux qui voulaient faire des fortunes sur la revente.
MORT DE RIRE!!!
1  1