IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Truth Social, la nouvelle application de médias sociaux de Trump, est en tête du classement des téléchargements d'applications gratuites d'Apple,
L'application est disponible sur iOS depuis dimanche

Le , par Nancy Rey

467PARTAGES

11  0 
Truth Social, le réseau de médias sociaux développé par la société de médias de l'ancien président Donald Trump, est désormais disponible sur l'App Store iOS aux États-Unis. Reuters rapporte que l'application iOS est disponible au téléchargement depuis dimanche dernier. Le service semble s'inspirer étroitement de Twitter, qui était auparavant la plateforme de médias sociaux préférée de Trump. L'ancien président a été banni de la plateforme au début de l'année 2021, après que Twitter ait déclaré qu'il incitait à la violence à la suite de la prise d'assaut du Capitole. Truth Social était en tête du classement des téléchargements d'applications gratuites d'Apple hier matin.


La plateforme, Truth Social, a fait l'objet d'un lancement en douceur dimanche dernier et de nombreux utilisateurs ont été invités à s'inscrire sur une liste d'attente. Certains qui ont essayé de s'inscrire ont signalé des problèmes lors de la création d'un compte, bien que ces problèmes soient courants dans les premières versions d'une application. En effet, certains utilisateurs qui se sont inscrits sur le site ont vu apparaître de vagues messages d'erreur « Something went wrong », tandis que d'autres ont été informés qu'ils avaient été placés sur une liste d'attente en raison d'une « demande massive ». Un journaliste du Washington Post a déclaré que son courriel de vérification n'était pas arrivé.

Truth Social a été retardé à plusieurs reprises. Le lancement officiel était initialement prévu pour le 21 février, mais cette date a été repoussée au 31 mars. Selon certaines informations, Truth Social est en version bêta depuis décembre dernier, avec environ 500 utilisateurs sur la plateforme. L'application est un produit du Trump Media & Technology Group (TMTG), dirigé par l'ancien représentant Devin Nunes. Dans une interview accordée dimanche à Fox News, Nunes a déclaré qu'il espérait que le service sera « pleinement opérationnel » d'ici la fin du mois de mars.

La société a prévu de s'introduire en bourse en fusionnant avec la Digital World Acquisition Corp (DWAC), une société d'acquisition à vocation spéciale, ou SPAC, dont la capitalisation boursière dépasse les 3 milliards de dollars. DWAC a révélé en décembre que deux régulateurs financiers avaient ouvert des enquêtes sur des communications avec la société de Trump avant l'annonce de la transaction. En décembre, DWAC et TMTG ont annoncé des accords pour lever 1 milliard de dollars auprès d'un groupe d'investisseurs. Mais ces fonds ne seront pas disponibles avant la clôture de la fusion. Les actions de Digital World étaient en hausse d'environ 14 % hier.


D'après les captures d'écran de la page de liste des applications de Truth Social, le design de la plateforme ressemble le plus à Twitter, l'une des plateformes de médias sociaux qui ont suspendu Trump à la suite de l'émeute du 6 janvier au Capitole. Mais au lieu des tweets, Truth Social se réfère à des messages individuels en tant que "Truth" (vérités) qui sont montrées aux utilisateurs sur un "Truth Feed" (fil de vérités). Si vous voyez une "Vérité" que vous souhaitez partager avec vos followers, vous pouvez la "ReTruth". D'autres fonctionnalités sont en cours de développement, comme la prise en charge de la messagerie directe et la vérification des utilisateurs, selon le responsable produit de la plateforme.

La plateforme Truth Social vise à se distinguer par sa philosophie de modération du contenu, le site Web la qualifiant de « plateforme de médias sociaux "Big Tent" de l'Amérique qui encourage une conversation mondiale ouverte, libre et honnête sans discrimination de l'idéologie politique ». Même si, Nunes a tout de même déclaré à Fox Business que la société aura une modération du contenu pour s'assurer qu'elle reste un espace convivial.

Trump et ses partisans se sont déchaînés contre les plateformes de médias sociaux grand public telles que Twitter et Facebook lorsqu'il était au pouvoir, affirmant que les plateformes discriminaient les conservateurs dans leurs pratiques de modération du contenu. Ces plateformes ont nié ces allégations et bien qu'elles aient parfois reconnu des erreurs qui ont ensuite été corrigées, elles affirment que leurs modérateurs essaient simplement de faire respecter leurs directives communautaires publiques.

La suspension de Trump des deux plateformes vers la fin de son mandat a redonné de la vigueur à ses partisans contre ces dernières. Plusieurs applications de médias sociaux nouvelles ou moins populaires qui promettaient une approche plus souple de la modération du contenu, telles que Gettr, Parler, Gab et Rumble, le concurrent de YouTube, ont fait l'objet d'une attention accrue dans le sillage du 6 janvier 2020.

Une approche indulgente de la modération du contenu pourrait poser des questions délicates aux distributeurs d'applications tels qu'Apple et Google, comme ce fut le cas lorsque les utilisateurs ont afflué sur Parler au lendemain de l'émeute du Capitole, appelant à la violence. Ce lancement intervient un peu moins d'un an après la précédente tentative de Donald Trump de lancer une nouvelle "plateforme". Le résultat était plus proche du format d'un blog ordinaire, qui a été fermé moins d'un mois plus tard.

Sources : App Store, Truth social

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

Le réseau social TRUTH de Trump admet qu'il est basé sur Mastodon, qui avait menacé de poursuivre le site pour avoir prétendument violé sa licence open source

Le réseau social de Trump a 30 jours pour cesser d'enfreindre les règles de sa licence logicielle, nonobstant sa fortune à 2,1 milliards, Truth Social aurait volé la plateforme open source Mastodon

Le réseau social TRUTH de Trump aurait violé les termes du code open source sur lesquels il est construit, plagiat, photos obscènes, usurpation d'identité, le réseau social est attaqué de toute part

Donald Trump annonce la création de sa propre plateforme de réseau social dans deux ou trois mois, l'ex-Président américain vient avec pour objectif de « redéfinir le jeu dans ledit univers »

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 01/07/2022 à 18:26
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Une obligation de prendre un vaccin expérimental est fondamentalement immoral. Surtout quand l'inventeur du vaccin vous annonce que la version commerciale est dangereuse. Et que le fabricant exige l'assurance qui ne puisse être poursuivi.
Ces propos sont des MENSONGES et vous le savez car ils ont été démontés à de nombreuses reprises ici même et sont débunkés sur une foultitude de sites
Vous vous complaisez dans la désinformation, c'est maladif et déséspérant
7  1 
Avatar de yahiko
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 03/08/2022 à 14:27
Malgré toutes les critiques qu'on a pu adresser aux réseaux sociaux mainstream comme Facebook et Twitter, qui auraient censuré à tort le gourou Trump suite à l'assaut du 6 janvier contre la démocratie, en suspendant son compte pour une durée indéterminée, je les avais personnellement trouvé très cléments jusqu'alors.

Trump toujours borderline voire excessif dans ses propos, niant comme un malfrat le résultat d'élections à l'échelle d'un pays-continent, il avait réussi auprès de certains, y compris chez nous, à se faire passer pour la victime.

Si ça n'avait tenu qu'à moi, son compte aurait dû être suspendu bien avant l'assaut du Capitole.

La liberté d'expression, ça ne veut pas dire le grand n'importe quoi. Et ce nouveau réseau social qui se veut le parangon de celle-ci commence à le découvrir, assez naïvement au mieux, avec malhonnêteté au pire.
Quand Truth, si les faits sont bien avérés, censure des utilisateurs d'un certain bord politique, ça me fait doucement rigoler, alors que Twitter et Facebook sont nettement plus neutres politiquement (ce qui n'enlèvent rien à leurs autres défauts), n'en déplaise à l'alt-right et à la complosphère.

Mais le plus triste dans l'histoire, c'est de constater l'influence toujours importante de cet accident industriel de la démocratie.
7  1 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 28/06/2022 à 14:08
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
En dehors de ces problèmes techniques, le réseau social de Donald Trump, Truth Social, prétend être un espace de liberté d'expression, loin de toute discrimination politique. Et pourtant, certains de ses utilisateurs se sont plaints, sur Twitter, d'avoir été bannis pour avoir parlé des audiences du Congrès sur les émeutes du Capitole. Sur le réseau social qui a banni Donald Trump en 2021, suite à ses déclarations sur le prétendu vol de l'élection présidentielle américaine, l'ironie est donc immense.
La surprise aurait été que ce lieu devienne un véritable espace de liberté, et plus encore, que Donald Trump eût dit la vérité.
7  2 
Avatar de DevTroglodyte
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 29/06/2022 à 16:25
Citation Envoyé par AaâÂäÄàAaâÂäÄàAaâÂäÄ Voir le message
Désolé, j'avais oublié que le troll ne comprend pas le second degré.
Fallait pas le nourrir après minuit !
5  0 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 29/06/2022 à 18:48
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
12 heures plus tard, sa version a été contredite par les gens qui étaient actuellement dans la limousine.
Cette phrase qui ne veut strictement rien dire !

"Actuellement" c'est le présent, "qui étaient" c'est le passé, mais "qui étaient actuellement" C'est quoi ?
5  0 
Avatar de totozor
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 30/06/2022 à 8:59
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
[...]Et contrairement à la plupart des gauchistes, je suis capable de débattre sans accuser les gens d'être *cistes ou des *ogues.
Tu m'as convaincu
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Finalement son mensonge a été démontré, puisque que toutes les personnes qui étaient dans la limousine sont prêt à témoigner sous serment que ce qu'elle raconte est un mensonge.
Je me répète il n'y a pas que l'incident de la limousine et il semblerait qu'elle a été témoin d'autre faits.
Comme je l'ai dit je doute fortement de la véracité de l'ensemble de ses déclarations mais la discréditer de l'ensemble de ses propos à cause d'un mensonge est un raccourci que je ne prendrais pas.
Tu sembles avoir une confiance aveugle en Trump, je suis sur qu'on peut trouver relativement facilement des mensonges de sa part. Quel est cette logique à géométrie variable?
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Tu peux croire ce que tu veux, mais je fais plus confiance à mes yeux qu'aux journalistes.
Je fais plus confiance aux journalistes qu'à Trump

Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Je ne suis pas un troll.[...]
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Nous franchement tu fais fort dans la bétise. Si l'analogie qui serait appropriée serait un pro-immigration qui défend Lepen.
Tu m'as convaincu.
6  1 
Avatar de SimonKenoby
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 03/08/2022 à 13:47
Cela fait déjà un moment qu'on a compris que les grands défenseurs de la liberté d'expression ont surtout envie de pouvoir dire ce qu'ils veulent sans que personne ne puissent les contredires.

C'est comme Elon Musk, je n'y crois pas un instant a son histoire.
6  1 
Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 05/04/2022 à 9:11
Citation Envoyé par OrthodoxWindows Voir le message
mais je pense que certaines personnes pourront toujours tenter d'expliquer qu'il y a fake news et fake news, que les conséquences ne sont pas toujours les mêmes, que ce n'est pas toujours volontaire...
Il a quand même annoncer fièrement avoir vaincu poutine (à 10m de la table) et que l'armée russe recule...
Ou alors la guerre en Ukraine c'est de la fake news d'extrême droite (ou extrême gauche de toute façon on choisit le "responsable" de son incompétence de manière random) ?

D'ailleurs vous trouvez pas que les médias maintstream et les réseaux sociaux ont été étonnamment très gentils avec LePen jusqu'à aujourd'hui ? Je suis prêt a parier que si elle passe au second tour contre Macron, ils vont s'acharné sur elle pour les 2 dernières semaines.
5  1 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 29/06/2022 à 3:54
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
La liberté d'expression n'implique pas que l'on doivent respecter les Trolls.
Et comment tu vis le fait de ne pas pouvoir te respecter toi même dans ce cas ?

4  0 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 30/06/2022 à 9:00
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Cela veut dire que la Dame n'a jamais été témoin de quoi que ce soit puisse qu'elle n'était pas présente dans la voiture.

Finalement son mensonge a été démontré, puisque que toutes les personnes qui étaient dans la limousine sont prêt à témoigner sous serment que ce qu'elle raconte est un mensonge.

Comme c'est seulement une audience, les "témoins" peuvent mentir sans risquer dêtre accusé de faire un parjure.
C'est impressionnant cette qualité qui est la votre de savoir, avant même la justice américaine, qui des témoins disent la vérité et qui disent des mensonges.
C'est un art divinatoire rare, vous devriez ouvrir une échoppe de voyance.
À moins que votre jugement soit altéré parce que c'est Donald Trump qui est en cause, mais non, ce n'est pas possible, votre impartialité au sujet des démocrates et des républicains est légendaire.
6  2