IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

«L'écosystème de crypto est un ponzi géant et finira par imploser».
Frances Coppola, issue de l'industrie bancaire, donne son point de vue après le scandale qui a éclaboussé la plateforme crypto FTX

Le , par Stéphane le calme

126PARTAGES

13  0 
Le scandale qui éclabousse la plate-forme d'échange de crypto FTX, dont la branche américaine est actuellement en liquidation, a été le déclencheur de vives réactions. Frances Coppola, qui a été dans l'industrie bancaire, a partagé sa perspective sur l'état de l'écosystème crypto : « c'est un Ponzi géant, et comme tous les Ponzi, il finira par imploser ».

Les cryptomonnaies sont-elles une escroquerie ? Leurs partisans continuent de les défendre, mais les récents événements qui ont lieu sur le marché et les révélations fracassantes de ces dernières années peinent à convaincre largement. Le chaos qui s'observe sur le marché depuis le début de l'année s'est aggravé au cours des derniers, avec la faillite de plusieurs grandes bourses de cryptomonnaies. Les problèmes de liquidité de FTX surviennent dans le sillage du fiasco de TerraUSD, de la débâcle du fonds spéculatif du secteur des actifs numériques Three Arrows Capital et de la récente faillite du prêteur Celsius Network qui opérait sur ce marché.

Alors que l'on ignorait jusqu'ici ce qui a précipité la quatrième plus grande bourse de cryptomonnaies dans une telle situation, les révélations de Sam Bankman-Fried, PDG de FTX, lors d'une réunion avec les investisseurs cette semaine ont confirmé les craintes des analystes. Bankman-Fried aurait déclaré aux investisseurs que sa seconde société Alameda Research devait environ 10 milliards de dollars à FTX. Selon des sources au fait du dossier, FTX aurait accordé des prêts à Alameda en utilisant l'argent que les clients avaient déposé sur la bourse à des fins de négociation, une décision que Bankman-Fried a décrite comme un mauvais jugement.

L'écosystème de crypto est « un ponzzi géant », selon Frances Coppola

Ci-dessous le point de vue de Frances Coppola.

L'écosystème de la crypto s'est considérablement développé au cours des trois dernières années. Beaucoup de ceux qui y ont participé ont gagné des sommes d'argent qui ont changé leur vie - sur papier, ou peut-être plus précisément sur ordinateur. Mais le problème avec les gains sur papier est qu'ils ont tendance à s'évaporer comme la brume matinale lorsque le marché tourne. Le marché de la crypto s'est retourné vers la fin de 2021 et est maintenant fermement en territoire baissier. Le bitcoin est passé de plus de 60 000 dollars en novembre 2021 à à peine 16 000 dollars maintenant. Pour tous ceux qui ont acheté du Bitcoin près du sommet, c'est une véritable perte énorme. Et même si ce n'est pas une vraie perte pour les personnes qui ont acheté du Bitcoin sur le marché baissier de 2018 et qui ont HOLDé pendant des années, c'est toujours une énorme perte de papier. Personne n'aime voir un gain financier non réalisé anéanti par les marchés avant de pouvoir le réclamer.

[ndlr. Pour mémoire, dans l’environnement crypto-monnaies, le holding signifie conserver une ou plusieurs crypto-monnaies pendant une longue période sans les vendre. Il s’agit de la stratégie la plus populaire utilisée sur le marché de la crypto, car la plupart des utilisateurs n’ont pas les connaissances nécessaires ou ne souhaitent pas échanger des crypto-monnaies, c’est-à-dire acheter et vendre des crypto-monnaies en attendant que le prix augmente ou diminue]

Sans surprise, les gens ont vendu leurs crypto en masse. Pour que les investisseurs en crypto puissent encaisser leurs gains extraordinaires, il doit y avoir de l'argent réel dans le système - dollars, euros, yens, livres. Mais le système crypto, contrairement au système financier traditionnel, est incapable de créer de l'argent réel. Il peut créer des jetons qui représentent des dollars, des euros, des yens, etc., mais ceux-ci ne sont pas acceptés pour les transactions réelles telles que l'achat d'un condo aux Bahamas. Le système crypto a donc besoin d'afflux d'argent réel. Plus il grandit, plus il doit attirer d'argent réel.

Une grande partie de l'argent réel investi dans l'écosystème de la crypto au cours des trois dernières années provient d'investisseurs institutionnels. Mais comme n'importe quelle banque vous le dira, la monnaie institutionnelle n'est pas la forme de financement la plus stable. Les investisseurs professionnels sont volages : ils retireront leur argent en un éclair s'ils voient une meilleure opportunité de profit, et ils courent au premier signe de difficulté. Pour un financement stable, ce dont vous avez vraiment besoin, ce sont des dépôts de détail. Ainsi, des plates-formes telles que FTX ciblaient spécifiquement les clients de détail, offrant des alternatives plus rentables aux comptes bancaires, avec des facilités de paiement en ligne et des cartes de débit, et encourageant les clients de détail à faire payer leur salaire directement sur des comptes sur la plate-forme*:


Les taux d'intérêt sur ces comptes de dépôt crypto axés sur la vente au détail étaient bien supérieurs à ceux offerts par les banques.

Mais aussi attrayants que soient ces comptes de dépôt de type bancaire à haut rendement, ils ont eu du mal à attirer la quantité de nouveaux déposants dont le système avait besoin. De nombreux clients de détail se méfiaient de la crypto en raison de sa réputation de véhicule pour des activités illégales et se méfiaient des rendements élevés des choses de type bancaire qui n'ont pas d'assurance-dépôts. Ils craignaient de perdre leur argent. Les plates-formes devaient donc convaincre les déposants de détail que ces comptes étaient aussi sûrs ou plus sûrs que les comptes bancaires.

Les stratégies pour attirer de nouveaux adhérents

Certains se sont appuyés sur la publicité et le marketing de réseau pour persuader les gens de se séparer de leur argent. Celsius Network, par exemple, s'est explicitement présenté comme « mieux qu'une banque ». Il a exploité les souvenirs de la crise financière de 2008 et du bail-in des déposants chypriotes en 2013 pour convaincre les clients potentiels que leur argent n'était pas en sécurité dans les banques et qu'ils devraient le transférer à Celsius, ce qui garderait leur argent en toute sécurité tout en leur offrant un meilleur taux d'intérêt que n'importe quelle banque. C'était, bien sûr, un mensonge. Celsius prenait en réalité des risques avec des dépôts de détail qu'aucune banque ne serait désormais autorisée à prendre. Il s'agissait de mettre en commun et de prêter les dépôts des clients à des emprunteurs non divulgués et, nous le savons maintenant, très risqués, et de réhypothéquer les garanties mises en gage contre cet emprunt, rendant ainsi les prêts non garantis. Il n'avait ni soutien de liquidité de la banque centrale ni assurance des dépôts. Et il n'était pas soumis aux réglementations en matière de capital et de liquidité qui protègent les déposants des pertes en cas de faillite des banques traditionnelles. Le modèle commercial de Celsius était bien plus dangereux pour les déposants de détail que celui des banques dont il les incitait à déplacer leurs dépôts. Mais les avertissements répétés d'observateurs informés sur le modèle commercial de Celsius ont été rejetés et ignorés par de nombreux membres de la communauté crypto.

La fête a pris fin pour Celsius dès avril 2021, lorsque les ordres de cesser et de s'abstenir du New Jersey et d'autres États l'ont forcé à cesser d'offrir des comptes portant intérêt aux clients américains. Mais, pendant encore dix-huit mois, l'entreprise a masqué le trou croissant dans son bilan avec les ventes de son propre jeton, et continuait à recruter des clients de détail, y compris aux États-Unis. Le rapport de l'U.S. Examiner révèle que bien qu'il ait cessé de payer des intérêts aux clients américains, il n'a pas séparé leurs fonds, mais a continué à les utiliser pour soutenir la liquidité sur la plate-forme. Au 28 octobre 2022, quelque 16,9 millions de dollars de leurs dépôts avaient disparu.

D'autres plates-formes ont trouvé un autre moyen de persuader les gens qu'il était sûr de placer leur argent dans la crypto. L'argent fiduciaire dans les banques a une assurance FDIC (ou l'équivalent dans d'autres pays). Ainsi, des plates-formes crypto telles que Voyager ont noué des relations avec des banques assurées par la FDIC, puis ont commercialisé des dépôts fiduciaires sur la plate-forme en tant qu'assurés par la FDIC. C'était, à proprement parler, vrai - mais les déposants n'étaient couverts que si la banque faisait faillite, pas si la plate-forme le faisait. Mais Voyager ne s'en souciait guère. Il a joyeusement dit à ses clients que leurs dépôts étaient assurés en cas de défaillance de la banque ou de la plate-forme. Lorsque la plate-forme a chuté en juin 2022, les clients ont naturellement exigé leur paiement d'assurance FDIC. Mais il n'y a pas eu de paiement. Voyager avait menti. La FDIC n'était pas responsable des pertes résultant de la défaillance de la plate-forme.

Voyager n'était pas la seule ni même la première plate-forme crypto à vendre à mauvais escient l'assurance FDIC aux déposants de détail. C'était une arnaque de longue date à l'échelle de l'industrie. En mars 2020, j'ai publiquement critiqué le prêteur de crypto Cred pour avoir affirmé que ses dépôts de détail étaient assurés par la FDIC alors qu'ils ne l'étaient clairement pas. Cred a chuté en novembre 2020, emportant avec lui une grande partie de l'argent de ses déposants. Comme je l'avais prévenu, ils se sont avérés ne pas être assurés.

Et ce ne sont pas seulement les plates-formes de prêt qui ont affirmé que leurs dépôts étaient assurés par la FDIC. Les bourses de crypto, notamment Coinbase et Gemini, ont déclaré à leurs clients que les dépôts fiduciaires étaient éligibles à l'assurance "pass-through" de la FDIC. À ma connaissance, la FDIC n'a jamais confirmé que les dépôts fiduciaires sur une une bourse crypto sont éligibles à une assurance directe ou directe. Mais pendant plus de deux ans, les plates-formes de crypto s'en sortaient en se commercialisant comme assurés par la FDIC. Ce n'est qu'à l'été 2022 que la FDIC a tenté sérieusement de mettre fin à la vente abusive d'assurances FDIC par les sociétés de crypto.

L'affaire FTX

Alors que la FDIC commençait à réprimer la vente abusive d'assurances FDIC par des sociétés de crypto, FTX a sauté dans le train des escroqueries à l'assurance FDIC. Dans une série de tweets, Brett Harrison, PDG de FTX, a affirmé que les dépôts fiat sur FTX seraient des comptes individuels dans sa banque partenaire et seraient donc éligibles à l'assurance FDIC. Plusieurs personnes ont souligné que cela n'était pas conforme aux conditions d'utilisation de FTX, qui stipulaient que les dépôts seraient détenus sur des comptes omnibus. Mais Harrison a insisté sur le fait que les conditions étaient mises à jour et que l'assurance FDIC s'appliquerait.

La raison pour laquelle FTX a décidé d'annoncer ses dépôts en tant qu'assurés FDIC n'est pas claire. Mais nous savons maintenant que FTX avait un énorme trou dans son bilan à cause des pertes d'Alameda. Alors peut-être essayait-il désespérément de recruter de nouveaux déposants pour se maintenir à flot. Non pas que de nouveaux adhérents allaient un jour combler le trou. Verser plus d'eau dans un seau qui fuit ne l'empêche pas de fuir.

Quoi qu'il en soit, l'escroquerie FDIC de FTX n'a ​​pas duré longtemps. En août 2022, la FDIC a frappé FTX et quatre autres sociétés de crypto avec des ordonnances de cesser et de s'abstenir les obligeant à cesser immédiatement de commercialiser l'assurance FDIC. Harrison, qui était spécifiquement nommé dans l'ordonnance de cessation et de désistement de FTX, a supprimé ses tweets, et FTX a modifié ses conditions de service pour éliminer toutes les références à l'assurance-dépôts.

Nous ne savons pas dans quelle mesure la fin de l'escroquerie FDIC a contribué à la faillite de FTX, mais elle n'a pas survécu longtemps à l'ordonnance de cesser et de s'abstenir. Moins de trois mois plus tard, elle a subi une ruée catastrophique sur les dépôts, détruisant complètement son illusion de solvabilité soigneusement conçue et la forçant à déposer le bilan au titre du chapitre 11. Ses déposants restants risquent de perdre la majeure partie, voire la totalité, de leur argent.

FTX est la dernière d'une très longue lignée de plates-formes cryptographiques qui ont disparu en emportant l'argent de leurs déposants avec elles. Ce ne sera probablement pas la dernière. On pourrait penser, étant donné combien d'argent les déposants de détail ont déjà perdu et doivent encore perdre, que les plateformes restantes s'abstiendraient d'offrir des rendements manifestement insoutenables. Mais non. Elles offrent toujours des rendements incroyablement élevés sur les dépôts en dollars ou en équivalent dollar. Voici, par exemple, la réserve Tron DAO de Justin Sun promettant des rendements sans risque de 39,66 % sur l'USDT, 46,66 % sur l'USDC et 46,14 % sur le TUSD :


Et voici l'ennemi juré de FTX, Binance, offrant des rendements supérieurs à 65 % sur les dépôts stables :


Ce sont les principaux jetons stables de l'écosystème crypto, facilement obtenues à partir de bourses crypto. Tout ce que vous avez à faire est de déposer de l'argent réel. Ensuite, vous les échangez contre des jetons stables, vous vous asseyez et récupérez vos retours, qui sont bien sûr bien meilleurs que tout ce que vous pouvez obtenir dans une banque ou un fonds conventionnel. Et tout cela est entièrement sans risque, car ces jetons stables sont des dollars, vraiment - n'est-ce pas ?

C'est bien sûr beaucoup trop beau pour être vrai. Mais il ne fait aucun doute que certains le croiront et cèderont leurs dollars pour obtenir plus de jetons stables. Et c'est exactement ce que veut la plate-forme. La liquidité en dollars, pour conserver l'illusion qu'il y a suffisamment de dollars dans le système pour que chacun puisse retirer non seulement ce qu'il a déposé, mais aussi ce qu'il a gagné.

Conclusion

Il existe déjà des preuves substantielles que l'espace crypto est infesté de fraudes, d'escroqueries et de Ponzi. Mais j'irais plus loin. L'ensemble de l'écosystème crypto est un système de Ponzi. Tout cela dépend du fait que de plus en plus de personnes se séparent de leurs économies et de leurs salaires pour payer les rendements fous promis par les plates-formes aux personnes qui peuvent fournir les liquidités dont elles ont si désespérément besoin. Pas étonnant que des plates-formes comme FTX chassent des parts de marché et insistent sur le fait que tous les problèmes ne sont que des « crises de liquidité ». Plus ils peuvent attirer de personnes, plus ils ont de liquidités et donc plus longtemps ils peuvent survivre.

Et si vous pensez que j'invente cela, vous devriez écouter*Sam Bankman-Fried expliquer à l'équipe Odd Lots de Bloomberg*comment l'écosystème crypto est en réalité un système de Ponzi géant. Il parle ostensiblement de l'agriculture de rendement dans la « finance décentralisée », mais les parties centralisées de la crypto dépendent tout autant d'un approvisionnement constant de plus grands imbéciles.

Le besoin du système cryptographique de persuader de plus en plus de personnes de se séparer de leurs économies pour maintenir le Ponzi fait de fausses promesses et des ventes abusives endémiques. De même, une série d'échecs retentissants, culminant avec le récent effondrement de l'empire de Sam Bankman-Fried, n'a en aucune façon dissuadé les survivants. En effet, il est d'autant plus impératif qu'ils attirent de nouveaux clients. S'ils ne le font pas, tout va imploser.

Mais tout finira par imploser de toute façon. Parce que les systèmes de Ponzi le font toujours.

Source : Frances Coppola

Et vous ?

Partagez-vous le point de vue de Frances Coppola concernant l'écosystème des crypto ?
Son passage dans l'industrie de la banque lui donne-t-il de la crédibilité ou, au contraire, constitue un biais dans son analyse selon vous ? Dans quelle mesure ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de AoCannaille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 29/11/2022 à 19:17
Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
Je parle du minimum vieillesse, ça ne devrait pas exister.
Je comprend que pour éviter de nourrir le pourcentage infime de parasite qu'il y a chez les travailleurs, tu préfères engraisser les financier, qui n'ont jamais travaillé de leur vie et qui sont du coup, par définition, des parasites dans leur extrême majorité.

Belle morale, j'imagine que tes parents sont fiers de toi.
7  0 
Avatar de Darkzinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 30/11/2022 à 10:06
Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
Je parle du minimum vieillesse, ça ne devrait pas exister.
D'ailleurs si quelqu'un d'affamé te croise il devrait te bouffer non ?
7  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 28/11/2022 à 19:27
Sauf que justement les vieux ne s'accumulent pas indéfiniment, sauf si la natalité tombait inexorablement jusqu'à 0. On obtient forcément un nouvel équilibre, certes moins favorable qu'avec une natalité plus élevée, mais tenable. Pareil pour les assurance qui peuvent avoir a augmenter leur prime pour couvrir un risque qui augmente. Ce qui fait que la Pyramide de Ponzi est illégale, c'est qu'aucun équilibre n'est possible. Elle tient provisoirement par sa croissance mais est techniquement condamnée a s'effondrer.
7  1 
Avatar de AoCannaille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 29/11/2022 à 15:41
Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
Le système de retraite est une arnaque pure et dure elle fait croire aux gens qu'ils cotisent pour eux alors que ce n'est pas le cas sinon ils ne seraient pas obliger de "cotiser" c'est donc un ponzi. Tu n'es absolument pas sûr de toucher la totalité de ce que tu as "cotisé" tout au long de tes années de travail.
Regarde la vidéo en entier.

Il y a une chose de certaine, depuis le début et encore aujourd'hui, tu es CERTAIN de toucher plus que ce que tu as à cotiser. Pour 2 raisons :
- Ta pension retraite est indexée sur tes meilleures années
- les retraites, même si elles ne sont pas alignées sur l'inflation, la prennent en compte avec du retard. En prenant ça en compte sur 40 ans, un retraité d'aujourd'hui touche BIEN PLUS que ce qu'il a cotisé.

Et seules les réformes les unes après les autres essayent de détruire cet état de fait: Ralentissement des revalorisation, indexation sur de plus en plus d'année, allongement de la durée de cotisation...

Si ton seul argument contre la retraite c'est que tu as peur de ne pas toucher autant que ce que tu as cotisé, d'une part c'est juste faux, d'autre part, ce n'est pas en votant pour ceux qui veulent la détruire que ça va s'améliorer.

De toute façon, c'est simple, il n'existe aucune alternative plus équitable et humaine.
Tout ce qui est proposé à côté c'est d'engraisser des capitaliste qui sont pas content de pas pouvoir toucher aux centaines de milliards redistribuées sans faire intervenir de banque et qui n'ont aucun risque d'être engloutis par une crise financière. Crises qui se font de plus en plus fréquentes...
C'est à dire qu'en plus d'être moins équitable, moins humaine, la retraite par capitalisation est moins sûre.
6  0 
Avatar de Darkzinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 29/11/2022 à 16:48
Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
Je trouve plus juste de capitaliser de son côté, j'ai pas envie de payer une retraite à des feignants.
Tout retraité a cotisé c'est quoi ton histoire de fainéant ? Tu te sens concerné ? Les petites retraites concernent des salariés qui ont trimé en général et pas des personnes sur developpez.net sur leur temps de travail ... CQFD
7  1 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 29/11/2022 à 7:58
Ca n'a juste rien a voir. Tu as le droit de ne pas aimer le système de retraite, il n’empêche que ça ne correspond en rien à la définition d'une pyramide de Ponzi.
7  2 
Avatar de Waikiki
Membre actif https://www.developpez.com
Le 09/01/2023 à 17:07
C'était à prévoir et c'est pareil pour toutes les plateformes d'échanges en crypto.

Je comprend même pas que ces "investisseurs" aient pu accepter de passer par des plateformes qui restent propriétaire de leurs clefs privées,, tout ça pour gagner y quoi, un peu de facilité et de pseudo sécurité dans les transactions ? (Je dis pseudo sécurité dans le sens ou c'est plateformes n'apportent pas plus de sécurité à la blockchain).

Je suis qu'on pourrait trouver un équivalent s'appliquant aux cryptomonnaies et ces plateformes, de la citation de Benjamin Franklin « Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux ».
5  0 
Avatar de walfrat
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 10/01/2023 à 15:03
Citation Envoyé par daerlnaxe Voir le message
Personnellement je ne fais confiance à personne, mais il est juste de faire remarquer qu'une banque a aussi ses conditions d'utilisation et par exemple de mémoire il y a eu l'histoire de Cantona qui appelait à un retrait massif, les banques ont prévenu qu'elles ne délivreraient pas à tous les clients tout l'argent présent sur les comptes. En cas de faillite comme en cas de crise monétaire, une banque peut geler les retraits si je me souviens bien. Maintenant je ne sias pas si on peut dire que l'argent appartient à la banque mais en cas de gros problèmes, l'épargnant lambda figure dans les derniers à pouvoir récupérer son argent, et s'il le peut.

On a peut être des mécaniques supplémentaires pour préserver les petits épargnants en France, il faudrait demander à un expert du domaine. C'est le côté dématérialisé le problème, ça peut réserver des surprises.
De mémoire, les banques ont une obligations légales de garder un certain montant de liquidités disponible. En revanche ce n'est clairement pas 100%. Je ne suis pas certain si c'est les banques ou le gouvernement qui peut décider de geler les retraits.

Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
Lmao parce que tu crois que l'argent que tu mets à la banque t'appartient ? Tu ne peux déjà pas retirer tout ton argent comme tu veux, et tu dois justifier des grosses dépenses, je préfère faire confiance à des geeks qu'aux escrocs du système bancaire qui devraient être en taule 15 fois après toutes leurs magouilles et les crises économiques qu'ils ont créé.
Bah vas y, et perd la totalité de ton argent comme c'est arrivé à ces gens là.

Etre un geek ne fait pas de toi une personne plus honnête qu'un banquier.
5  0 
Avatar de Bubu017
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 11/01/2023 à 15:32
Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
La loi c'est la raison officielle pas officieuse, incroyable d'être si naïf que ça.
Un banquier est forcément quelqu'un de malhonnête au contraire d'un geek . Donc je préfère faire confiance à quelqu'un d'humain. Excuse moi d'avoir des principes.
Ce genre de réflexion stupide comme quoi un banquier n'est pas humain ... pas d'amalgame c'est ça ?
Un geek forcément honnête ? et après c'est toi qui dit aux autres de ne pas être naïf ? Pitié j'espère sincèrement que tu es un troll parce qu'à force de te lire on perd des neurones.
5  0 
Avatar de edrobal
Membre actif https://www.developpez.com
Le 15/01/2023 à 11:39
Personnellement je n'ai aucune empathie avec des gens qui veulent spéculer et gagner leur fric sans rien faire. Qu'ils crèvent comme tous les spéculateurs.
6  1