IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le réseau social TRUTH de Trump admet qu'il est basé sur Mastodon,
Qui avait menacé de poursuivre le site pour avoir prétendument violé sa licence open source

Le , par Bruno

531PARTAGES

8  0 
Octobre 2021, l'ancien président américain Donald Trump lance TRUTH Social, sa propre plateforme de réseau social, suite à son bannissement des grandes plateformes de réseaux sociaux telles que Twitter, Facebook et Google. La plateforme de réseau social à la gloire de l'ancien président Trump est accusée de violation des conditions d'utilisation du logiciel Mastodon, la plateforme sur laquelle elle est basée. Pour éviter un procès, la plateforme de Donald Trump reconnaît discrètement que le code informatique qui alimente la plateforme provient de Mastodon.

Le site « Truth Social » de Trump comporte désormais une section dédiée intitulée « open source », qui contient une archive Zip du code source de Mastodon. « Notre objectif est de soutenir la communauté open source, quelles que soient vos convictions politiques. C'est pourquoi le premier endroit où nous allons pour trouver des logiciels étonnants, c'est la communauté et non les "Big Tech" », ajoute le site. Truth Social a utilisé librement le code open source de Mastodon sans respecter les conditions d’utilisation de ce dernier. TRUTH Social n’avait pas mis le code à la disposition du public ni fourni aux utilisateurs une copie de la licence générale du produit : deux violations des conditions d'utilisation de Mastodon.


Le fondateur de Mastodon, Eugen Rochko, a déclaré que des captures d'écran du code open source de l'application TRUTH Social, partagées après qu'une série de trolls et de pirates ont eu accès à la plateforme avant sa date de sortie, ont révélé une violation apparente de l'exigence de la société selon laquelle les clients doivent partager le code et des copies de la licence générale du produit avec les utilisateurs. Rochko a indiqué que Mastodon pourrait intenter un procès pour cette violation présumée.

Truth Social ne se conforme pas à licence AGPLv3 et qualifie sa plateforme de réseau social de « propriétaire ». Ses développeurs auraient tenté de supprimer les références qui auraient pu faire apparaître clairement le lien avec Mastodon. Ils auraient même indiqué qu'une « observation » du logo Mastodon était un bug, mais ils ont inclus des références directes à Mastodon dans le code HTML sous-jacent du site, ainsi que des similitudes visuelles évidentes. Cette stratégie de la Trump Media and Technology Group (TMTG) n'a pas été bien accueillie par la SFC, une organisation qui fait respecter les licences de logiciels libres et open source.

« La licence traite volontairement tout le monde de manière égale (même les personnes que nous n'aimons pas ou avec lesquelles nous ne sommes pas d'accord), mais ils doivent fonctionner selon les mêmes règles des licences copyleft qui s'appliquent à tout le monde, a écrit Bradley Kuhn, dans un billet de blog. Aujourd'hui, nous avons vu le groupe Trump Media and Technology ignorer ces règles importantes qui ont été conçues pour le bien social. »

Les premiers utilisateurs TRUTH Social n'ont pas reçu ce code source, et le Trump's Group a toujours ignoré leurs demandes très publiques à ce sujet. La Software Freedom Conservancy (SFC) exige que TMTG offre à tous ces utilisateurs l'accès au code source de TRUTH Social.« …le groupe Trump doit immédiatement mettre la source de TRUTH Social à la disposition de tous ceux qui ont utilisé le site alors qu'il était en ligne. S'ils ne le font pas dans les 30 jours, leurs droits et permissions sur le logiciel sont automatiquement et définitivement résiliés », avait déclaré Bradley Kuhn, militant du logiciel libre et directeur de la SFC.

« Nous publions notre travail gratuitement en premier lieu parce que nous pensons que, comme nous donnons aux opérateurs de plateforme, les opérateurs de plateforme nous rendent la pareille en fournissant leurs améliorations pour nous et pour que tout le monde puisse les voir », a écrit Mastodon dans un billet de blog le mois dernier. Cependant, le site de médias sociaux de Trump avait affirmé que l'ensemble de son code source était « propriétaire » et contrôlé uniquement par TMTG. Le fondateur de Mastodon, Eugen Rochko, déclare aujourd'hui qu'il s'abstient de toute action en justice. « Nous n'avons reçu aucune communication de leur part, mais ils ont téléchargé une archive ZIP du code source, ce qui semble pour l'instant les mettre en conformité », a déclaré Rochko.

Cependant, il semble que l'archive Zip téléchargée ne soit qu'une version rudimentaire du code source existant de Mastodon que vous pouvez déjà trouver sur GitHub. L'archive elle-même ne fait que 30 Mo. Néanmoins, Rochko a déclaré que l'archive Zip pourrait "devenir plus intéressante" une fois que Truth Social sera enfin lancé. La plateforme de réseau social pourrait arriver officiellement au cours du premier trimestre de l'année prochaine.

Sources : Section Open Source du "réseau social Trump ", Mastodon

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

Le réseau social de Trump a 30 jours pour cesser d'enfreindre les règles de sa licence logicielle, nonobstant sa fortune à 2,1 milliards, Truth Social aurait volé la plateforme open source Mastodon

Le réseau social TRUTH de Trump aurait violé les termes du code open source sur lesquels il est construit, plagiat, photos obscènes, usurpation d'identité, le réseau social est attaqué de toute part

L'ancien président américain Donald Trump lance TRUTH Social, un nouveau réseau social à la gloire de Trump

Donald Trump lance sa « plateforme de réseau social » et en fait c'est juste un blog,

Donald Trump annonce la création de sa propre plateforme de réseau social dans deux ou trois mois, l'ex-Président américain vient avec pour objectif de « redéfinir le jeu dans ledit univers »

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 01/07/2022 à 18:26
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Une obligation de prendre un vaccin expérimental est fondamentalement immoral. Surtout quand l'inventeur du vaccin vous annonce que la version commerciale est dangereuse. Et que le fabricant exige l'assurance qui ne puisse être poursuivi.
Ces propos sont des MENSONGES et vous le savez car ils ont été démontés à de nombreuses reprises ici même et sont débunkés sur une foultitude de sites
Vous vous complaisez dans la désinformation, c'est maladif et déséspérant
7  1 
Avatar de yahiko
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 03/08/2022 à 14:27
Malgré toutes les critiques qu'on a pu adresser aux réseaux sociaux mainstream comme Facebook et Twitter, qui auraient censuré à tort le gourou Trump suite à l'assaut du 6 janvier contre la démocratie, en suspendant son compte pour une durée indéterminée, je les avais personnellement trouvé très cléments jusqu'alors.

Trump toujours borderline voire excessif dans ses propos, niant comme un malfrat le résultat d'élections à l'échelle d'un pays-continent, il avait réussi auprès de certains, y compris chez nous, à se faire passer pour la victime.

Si ça n'avait tenu qu'à moi, son compte aurait dû être suspendu bien avant l'assaut du Capitole.

La liberté d'expression, ça ne veut pas dire le grand n'importe quoi. Et ce nouveau réseau social qui se veut le parangon de celle-ci commence à le découvrir, assez naïvement au mieux, avec malhonnêteté au pire.
Quand Truth, si les faits sont bien avérés, censure des utilisateurs d'un certain bord politique, ça me fait doucement rigoler, alors que Twitter et Facebook sont nettement plus neutres politiquement (ce qui n'enlèvent rien à leurs autres défauts), n'en déplaise à l'alt-right et à la complosphère.

Mais le plus triste dans l'histoire, c'est de constater l'influence toujours importante de cet accident industriel de la démocratie.
7  1 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 28/06/2022 à 14:08
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
En dehors de ces problèmes techniques, le réseau social de Donald Trump, Truth Social, prétend être un espace de liberté d'expression, loin de toute discrimination politique. Et pourtant, certains de ses utilisateurs se sont plaints, sur Twitter, d'avoir été bannis pour avoir parlé des audiences du Congrès sur les émeutes du Capitole. Sur le réseau social qui a banni Donald Trump en 2021, suite à ses déclarations sur le prétendu vol de l'élection présidentielle américaine, l'ironie est donc immense.
La surprise aurait été que ce lieu devienne un véritable espace de liberté, et plus encore, que Donald Trump eût dit la vérité.
7  2 
Avatar de DevTroglodyte
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 29/06/2022 à 16:25
Citation Envoyé par AaâÂäÄàAaâÂäÄàAaâÂäÄ Voir le message
Désolé, j'avais oublié que le troll ne comprend pas le second degré.
Fallait pas le nourrir après minuit !
5  0 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 29/06/2022 à 18:48
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
12 heures plus tard, sa version a été contredite par les gens qui étaient actuellement dans la limousine.
Cette phrase qui ne veut strictement rien dire !

"Actuellement" c'est le présent, "qui étaient" c'est le passé, mais "qui étaient actuellement" C'est quoi ?
5  0 
Avatar de totozor
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 30/06/2022 à 8:59
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
[...]Et contrairement à la plupart des gauchistes, je suis capable de débattre sans accuser les gens d'être *cistes ou des *ogues.
Tu m'as convaincu
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Finalement son mensonge a été démontré, puisque que toutes les personnes qui étaient dans la limousine sont prêt à témoigner sous serment que ce qu'elle raconte est un mensonge.
Je me répète il n'y a pas que l'incident de la limousine et il semblerait qu'elle a été témoin d'autre faits.
Comme je l'ai dit je doute fortement de la véracité de l'ensemble de ses déclarations mais la discréditer de l'ensemble de ses propos à cause d'un mensonge est un raccourci que je ne prendrais pas.
Tu sembles avoir une confiance aveugle en Trump, je suis sur qu'on peut trouver relativement facilement des mensonges de sa part. Quel est cette logique à géométrie variable?
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Tu peux croire ce que tu veux, mais je fais plus confiance à mes yeux qu'aux journalistes.
Je fais plus confiance aux journalistes qu'à Trump

Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Je ne suis pas un troll.[...]
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Nous franchement tu fais fort dans la bétise. Si l'analogie qui serait appropriée serait un pro-immigration qui défend Lepen.
Tu m'as convaincu.
6  1 
Avatar de SimonKenoby
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 03/08/2022 à 13:47
Cela fait déjà un moment qu'on a compris que les grands défenseurs de la liberté d'expression ont surtout envie de pouvoir dire ce qu'ils veulent sans que personne ne puissent les contredires.

C'est comme Elon Musk, je n'y crois pas un instant a son histoire.
6  1 
Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 05/04/2022 à 9:11
Citation Envoyé par OrthodoxWindows Voir le message
mais je pense que certaines personnes pourront toujours tenter d'expliquer qu'il y a fake news et fake news, que les conséquences ne sont pas toujours les mêmes, que ce n'est pas toujours volontaire...
Il a quand même annoncer fièrement avoir vaincu poutine (à 10m de la table) et que l'armée russe recule...
Ou alors la guerre en Ukraine c'est de la fake news d'extrême droite (ou extrême gauche de toute façon on choisit le "responsable" de son incompétence de manière random) ?

D'ailleurs vous trouvez pas que les médias maintstream et les réseaux sociaux ont été étonnamment très gentils avec LePen jusqu'à aujourd'hui ? Je suis prêt a parier que si elle passe au second tour contre Macron, ils vont s'acharné sur elle pour les 2 dernières semaines.
5  1 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 29/06/2022 à 3:54
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
La liberté d'expression n'implique pas que l'on doivent respecter les Trolls.
Et comment tu vis le fait de ne pas pouvoir te respecter toi même dans ce cas ?

4  0 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 30/06/2022 à 9:00
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Cela veut dire que la Dame n'a jamais été témoin de quoi que ce soit puisse qu'elle n'était pas présente dans la voiture.

Finalement son mensonge a été démontré, puisque que toutes les personnes qui étaient dans la limousine sont prêt à témoigner sous serment que ce qu'elle raconte est un mensonge.

Comme c'est seulement une audience, les "témoins" peuvent mentir sans risquer dêtre accusé de faire un parjure.
C'est impressionnant cette qualité qui est la votre de savoir, avant même la justice américaine, qui des témoins disent la vérité et qui disent des mensonges.
C'est un art divinatoire rare, vous devriez ouvrir une échoppe de voyance.
À moins que votre jugement soit altéré parce que c'est Donald Trump qui est en cause, mais non, ce n'est pas possible, votre impartialité au sujet des démocrates et des républicains est légendaire.
6  2