IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le réseau social TRUTH de Trump admet qu'il est basé sur Mastodon,
Qui avait menacé de poursuivre le site pour avoir prétendument violé sa licence open source

Le , par Bruno

219PARTAGES

6  0 
Octobre 2021, l'ancien président américain Donald Trump lance TRUTH Social, sa propre plateforme de réseau social, suite à son bannissement des grandes plateformes de réseaux sociaux telles que Twitter, Facebook et Google. La plateforme de réseau social à la gloire de l'ancien président Trump est accusée de violation des conditions d'utilisation du logiciel Mastodon, la plateforme sur laquelle elle est basée. Pour éviter un procès, la plateforme de Donald Trump reconnaît discrètement que le code informatique qui alimente la plateforme provient de Mastodon.

Le site « Truth Social » de Trump comporte désormais une section dédiée intitulée « open source », qui contient une archive Zip du code source de Mastodon. « Notre objectif est de soutenir la communauté open source, quelles que soient vos convictions politiques. C'est pourquoi le premier endroit où nous allons pour trouver des logiciels étonnants, c'est la communauté et non les "Big Tech" », ajoute le site. Truth Social a utilisé librement le code open source de Mastodon sans respecter les conditions d’utilisation de ce dernier. TRUTH Social n’avait pas mis le code à la disposition du public ni fourni aux utilisateurs une copie de la licence générale du produit : deux violations des conditions d'utilisation de Mastodon.


Le fondateur de Mastodon, Eugen Rochko, a déclaré que des captures d'écran du code open source de l'application TRUTH Social, partagées après qu'une série de trolls et de pirates ont eu accès à la plateforme avant sa date de sortie, ont révélé une violation apparente de l'exigence de la société selon laquelle les clients doivent partager le code et des copies de la licence générale du produit avec les utilisateurs. Rochko a indiqué que Mastodon pourrait intenter un procès pour cette violation présumée.

Truth Social ne se conforme pas à licence AGPLv3 et qualifie sa plateforme de réseau social de « propriétaire ». Ses développeurs auraient tenté de supprimer les références qui auraient pu faire apparaître clairement le lien avec Mastodon. Ils auraient même indiqué qu'une « observation » du logo Mastodon était un bug, mais ils ont inclus des références directes à Mastodon dans le code HTML sous-jacent du site, ainsi que des similitudes visuelles évidentes. Cette stratégie de la Trump Media and Technology Group (TMTG) n'a pas été bien accueillie par la SFC, une organisation qui fait respecter les licences de logiciels libres et open source.

« La licence traite volontairement tout le monde de manière égale (même les personnes que nous n'aimons pas ou avec lesquelles nous ne sommes pas d'accord), mais ils doivent fonctionner selon les mêmes règles des licences copyleft qui s'appliquent à tout le monde, a écrit Bradley Kuhn, dans un billet de blog. Aujourd'hui, nous avons vu le groupe Trump Media and Technology ignorer ces règles importantes qui ont été conçues pour le bien social. »

Les premiers utilisateurs TRUTH Social n'ont pas reçu ce code source, et le Trump's Group a toujours ignoré leurs demandes très publiques à ce sujet. La Software Freedom Conservancy (SFC) exige que TMTG offre à tous ces utilisateurs l'accès au code source de TRUTH Social.« …le groupe Trump doit immédiatement mettre la source de TRUTH Social à la disposition de tous ceux qui ont utilisé le site alors qu'il était en ligne. S'ils ne le font pas dans les 30 jours, leurs droits et permissions sur le logiciel sont automatiquement et définitivement résiliés », avait déclaré Bradley Kuhn, militant du logiciel libre et directeur de la SFC.

« Nous publions notre travail gratuitement en premier lieu parce que nous pensons que, comme nous donnons aux opérateurs de plateforme, les opérateurs de plateforme nous rendent la pareille en fournissant leurs améliorations pour nous et pour que tout le monde puisse les voir », a écrit Mastodon dans un billet de blog le mois dernier. Cependant, le site de médias sociaux de Trump avait affirmé que l'ensemble de son code source était « propriétaire » et contrôlé uniquement par TMTG. Le fondateur de Mastodon, Eugen Rochko, déclare aujourd'hui qu'il s'abstient de toute action en justice. « Nous n'avons reçu aucune communication de leur part, mais ils ont téléchargé une archive ZIP du code source, ce qui semble pour l'instant les mettre en conformité », a déclaré Rochko.

Cependant, il semble que l'archive Zip téléchargée ne soit qu'une version rudimentaire du code source existant de Mastodon que vous pouvez déjà trouver sur GitHub. L'archive elle-même ne fait que 30 Mo. Néanmoins, Rochko a déclaré que l'archive Zip pourrait "devenir plus intéressante" une fois que Truth Social sera enfin lancé. La plateforme de réseau social pourrait arriver officiellement au cours du premier trimestre de l'année prochaine.

Sources : Section Open Source du "réseau social Trump ", Mastodon

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

Le réseau social de Trump a 30 jours pour cesser d'enfreindre les règles de sa licence logicielle, nonobstant sa fortune à 2,1 milliards, Truth Social aurait volé la plateforme open source Mastodon

Le réseau social TRUTH de Trump aurait violé les termes du code open source sur lesquels il est construit, plagiat, photos obscènes, usurpation d'identité, le réseau social est attaqué de toute part

L'ancien président américain Donald Trump lance TRUTH Social, un nouveau réseau social à la gloire de Trump

Donald Trump lance sa « plateforme de réseau social » et en fait c'est juste un blog,

Donald Trump annonce la création de sa propre plateforme de réseau social dans deux ou trois mois, l'ex-Président américain vient avec pour objectif de « redéfinir le jeu dans ledit univers »

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de OrthodoxWindows
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 07/12/2021 à 12:50
Citation Envoyé par Nancy Rey  Voir le message
[B][SIZE=4]Vendredi, Mastodon a annoncé qu'il avait envoyé une lettre officielle à la plateforme "Truth Social" de Trump, lui demandant de se conformer à la licence de source ouverte du code informatique de Mastodon dans les 30 jours. Si Truth Social ne le fait pas, Mastodon pourrait poursuivre la plateforme pour violation du droit d'auteur, selon le fondateur de Mastodon, Eugen Rochko.

« Nous sommes fiers de fournir un logiciel qui permet à quiconque de gérer sa propre plateforme de médias sociaux indépendamment des grandes technologies. Mais la condition à laquelle nous publions notre travail gratuitement en premier lieu est l'idée que, comme nous donnons aux opérateurs de la plateforme, les opérateurs de la plateforme nous rendent la pareille en fournissant leurs améliorations pour nous et tout le monde », écrit Mastodon dans le billet de blog.

Formellement, je trouve qu'il s'agit d'un problème uniquement juridique, sans complexités particulières.
Il est possible que, si la personne concernée était moins célèbre médiatiquement, on n'ai que peu entendu parler de cette affaire (même si me semble légitime de s'interroger sur les raisons qui ont poussé truth social à rendre le code propriétaire).

Citation Envoyé par Nancy Rey  Voir le message
[B][SIZE=4]Ce n'est pas la première fois que Mastodon doit faire face, comme le dit Rochko, à des « personnes aussi opposées à ses valeurs » qui tentent de construire au-dessus de sa plateforme open source. En 2019, Gab, un réseau social connu pour avoir été banni de presque tout en raison du nombre d'utilisateurs toxiques qu'il comptait, a décidé d'utiliser Mastodon comme backend. Mais contrairement à cette situation, où Gab n'enfreignait pas vraiment de règles (du moins en ce qui concerne son utilisation du logiciel), Truth viole l'AGPL en utilisant le code de Mastodon de manière non autorisée.

Je trouve anormal que l'équipe d'un logiciel (et non pas d'un service) se sente obligée de se justifier parce que des personnes utilisent son logiciel dans un sens contraire aux valeurs défendu par l'équipe (ou l'éditeur). On ne demande pas à l'équipe de PHPBB de se justifier si un forum fondé sur PHPBB est contraire aux valeurs défendues par PHPBB. Pour aller plus loin, on ne demande même pas à microsoft de se justifier si un cybercriminel se sert de windows pour des activités cybercriminel. À mon sens, cela montre surtout l'emprise des réseaux sociaux centralisateurs sur les mentalités ; car dans ce cas, il s'agit de services, et un service à son mot à dire sur la façon de l'utiliser par rapport à ces propres valeurs.
Je pense que le web se porterait mieux sans tous ces réseaux sociaux de type "service" qui le parasite (ce serait bien si tout fonctionnait comme les blogues et les forums).

Citation Envoyé par Nancy Rey  Voir le message
Le groupe à but non lucratif, Software Freedom Conservancy, menace également de poursuivre la plateforme de médias sociaux de Trump pour ne pas avoir respecté la licence logicielle de Mastodon. « S'ils ne le font pas dans les 30 jours, leurs droits et permissions dans le logiciel sont automatiquement et définitivement résiliés. C'est ainsi que fonctionne la disposition curative de l'AGPLv3, sans exception, même si vous êtes un magnat de l'immobilier, une star de la télé-réalité, ou même un ancien Président des États-Unis », a écrit le groupe la semaine dernière.

Cela n'a rien à voir, mais je déteste la Software Freedom Conservancy depuis qu'elle à écrit ça : https://www.developpez.com/actu/2776...ffrey-Epstein/ . Je trouve que c'est surtout elle-même qui n'a plus de légitimité à parler au nom du logiciel libre.
2  0