IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Elon Musk et les mineurs de bitcoin affirment vouloir résoudre le problème de durabilité de la cryptomonnaie,
Le prix du bitcoin se redresse après leur annonce

Le , par Stan Adkens

61PARTAGES

6  0 
L'industrie minière nord-américaine du bitcoin semble s'orienter vers une plus grande durabilité environnementale après que Michael Saylor, PDG de MicroStrategy, a organisé une réunion fructueuse entre Elon Musk, PDG de Tesla, et plusieurs chefs d'entreprise de premier plan. Saylor et Elon Musk ont tous deux révélé sur Twitter lundi que le Bitcoin Mining Council avait été créé à la suite de ces entretiens de haut niveau. Ce conseil est composé de plusieurs leaders du secteur. Ils ont tous convenu de « promouvoir la transparence de l'utilisation de l'énergie [et] d'accélérer les initiatives de durabilité dans le monde entier », a tweeté Saylor lundi. Le prix du bitcoin, qui connaissait un plongeon historique, semble s'être fortement redressé après la diffusion de l'annonce.

Elon Musk a continué à jouer avec le prix du bitcoin lundi, en allant sur Twitter pour indiquer son soutien à ce qu'il dit être un effort des mineurs pour rendre leurs opérations plus écologiques. Musk a tweeté dans la journée que le groupe « s'est engagé à publier l'utilisation actuelle et prévue des énergies renouvelables et à demander aux mineurs WW de le faire. Potentiellement prometteur ».


Suite à son post, Michael Saylor, un autre défenseur de longue date du bitcoin, a annoncé sur Twitter qu'après avoir échangé, dimanche lors d’une conférence téléphonique, avec Elon Musk et les « principaux mineurs de bitcoins d'Amérique du Nord », le groupe a décidé de créer le Bitcoin Mining Council (un conseil des mineurs de bitcoins), « afin de promouvoir la transparence de la consommation d'énergie et d'accélérer les initiatives de développement durable dans le monde entier ». Selon Saylor, le groupe comprend des représentants d'Argo Blockchain, Blockcap, Core Scientific, Galaxy Digital, Hive Blockchain Technologies, Hut 8 Mining, Marathon Digital Holdings et Riot Blockchain.


Les entreprises mentionnées par Saylor n'ont pas immédiatement répondu lundi aux courriels adressés à chacune d’elles, mais un porte-parole de Galaxy a confirmé qu'un représentant avait participé à l'appel. Plusieurs autres des entreprises mentionnées ont tweeté leur soutien au plan. Hut 8 Mining a confirmé qu'il faisait partie des discussions auxquelles Saylor a fait référence, en tweetant qu'il allait « sensibiliser le marché sur le fait que l'exploitation minière durable est possible et prioritaire ».

Le PDG d'Argo Blockchain, Peter Wall, a aussi tweeté : « En tant que membre fondateur du Bitcoin Mining Council, Argo va faire pression pour un minage durable et plus de transparence. C'est la voie à suivre » ! Merrick Okamoto, président exécutif de Marathon Digital Holdings a tweeté que l'entreprise ferait sa part « pour contribuer au minage durable et à la transparence ».

Le prix du bitcoin s’est redressé après l’annonce

Cette annonce à laquelle est associée les principaux cryptomineurs, dont Galaxy Digital de Michael Novogratz et Hut 8 Mining Corp. cotés en bourse, est-elle crédible ou c’est juste un coup de communication ? La plus grande cryptomonnaie du monde a progressé jusqu'à 19 % pour s'échanger autour de 39 944 $ après les tweets lundi. Elle avait chuté à un niveau aussi bas que 31 132 dollars dimanche.

Comme l'a dit une publication le dimanche, Musk « est devenu le plus grand influenceur du bitcoin, qu'on le veuille ou non ». En janvier, Musk a ajouté "#bitcoin" à son profil Twitter et le cours de la plus importante des monnaies électroniques est passé à l’époque à un sommet à 37100 dollars sur Binance, une hausse de plus de 16 % en quelques minutes.

Le mois suivant, Tesla a annoncé qu'il avait acheté pour 1,5 milliard de dollars de bitcoins et a annoncé son intention d’accepter le paiement de ses véhicules électriques avec cette monnaie numérique. En mars, Musk a déclaré que les clients pouvaient désormais procéder à l'achat d'une Tesla avec des bitcoins. Un peu plus tôt dans le même mois, le bitcoin a franchi la barre des 60 000 dollars pour la première fois de son histoire pour atteindre 61 300 dollars.

Il y a quelques semaines, cependant, Tesla a fait marche arrière et a décidé de ne plus accepter le bitcoin, une décision que Musk a attribuée à des préoccupations concernant son impact sur l'environnement. « La cryptomonnaie est une bonne idée à de nombreux niveaux et nous pensons qu'elle a un avenir prometteur, mais cela ne peut pas se faire à un coût élevé pour l'environnement », a tweeté Musk. Depuis lors, il a souligné à plusieurs reprises le problème de durabilité des cryptomonnaies.

L'extraction de bitcoins consomme une quantité importante d'électricité, aussi importante que celle des Pays-Bas, selon une estimation. Cela va à l'encontre de la mission déclarée de Tesla, qui consiste à « accélérer la transition du monde vers une énergie durable ». Les mineurs utilisent des centaines d'ordinateurs qui fonctionnent 24 heures sur 24 pour vérifier les transactions en bitcoins en échange de nouvelles pièces. Si certains se sont branchés sur des sources d'énergie alimentées par des barrages hydroélectriques ou des parcs solaires et éoliens, la majeure partie de l'électricité provient de centrales au charbon.


La décision de Tesla de ne plus accepter les paiements en bitcoins en raison de préoccupations environnementales pourrait avoir contribué à l'une des pires baisses jamais enregistrées par le bitcoin. Du sommet au creux de la vague, l'actif numérique a plongé de 54 %, atteignant finalement un niveau inférieur à 30 000 dollars avant de se redresser. Au cours de ce processus, Musk a essuyé de violentes réactions de la part de la communauté des cryptomonnaies d'en avoir ajouté à une pression déjà baissière. Lundi en début d'après-midi, après l’annonce, le bitcoin s'échangeait à environ 39 944 dollars.

Il s'agit au moins du quatrième tweet de Musk qui semble avoir fait basculer les prix du bitcoin dans un sens ou dans l'autre au cours des dernières semaines. Cette volatilité, presque sans précédent pour un actif connu pour ses fluctuations sauvages, a suscité l'inquiétude des vétérans de Wall Street et des régulateurs, qui craignent que le bitcoin ne soit pas prêt pour le prime time envisagé par ses partisans.

« Si le marché continue à connaître des fluctuations sauvages en fonction des tweets d'Elon Musk, ce sera un gros revers pour cette classe d'actifs. Le fait que les tweets d'une seule personne soient à l'origine de telles fluctuations enlève toute légitimité à cette classe d'actifs », a déclaré Matt Maley, stratège en chef du marché pour Miller Tabak + Co.

Les promesses de rendre l'industrie plus verte pourraient prendre du temps

Les détails sur la façon dont les mineurs prévoient de s'attaquer aux problèmes environnementaux du bitcoin – que ce soit en apportant des changements à la blockchain ou en utilisant des mesures de compensation du carbone comme le font les grandes entreprises – n'étaient pas disponibles dans les annonces de lundi. La création d'un conseil de l'industrie minière pourrait normaliser les rapports sur la consommation d'énergie, mais il faudra des années pour que les plus grands mineurs recalibrent leurs sources d'énergie.

Saylor, PDG et fondateur de Microstrategy Inc., a annoncé la semaine dernière que sa société de logiciels d'entreprise avait acheté d'autres bitcoins à mesure que les prix baissaient, portant ses avoirs à environ 92 079 bitcoins, acquis selon lui pour environ 2,25 milliards de dollars à une moyenne d'environ 24 450 dollars par jeton.

Elon Musk a occupé le devant de la scène ces derniers mois pour faire parler de lui comme étant à l’origine de certaines fluctuations, mais les problèmes auxquels est confronté le marché des cryptomonnaies vont bien au-delà d'un seul individu. Pour résumer, le boom du bitcoin est confronté à deux menaces existentielles : un resserrement de la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine et une répression juridique de la part de la Chine et d'autres gouvernements désireux de protéger leur propre monnaie.

La perspective d'un revirement de la Fed pourrait faire chuter le prix du bitcoin beaucoup plus loin. Le spectre d'une action gouvernementale concertée visant à restreindre le commerce et l'utilisation du bitcoin est potentiellement encore plus périlleux : il remet en question la viabilité à long terme de la monnaie numérique. Lael Brainard de la Réserve fédérale a noté lors de la conférence Consensus, qui a commencé lundi, qu'une grande question pour les banques centrales en ce qui concerne une monnaie numérique est l'impact sur le système financier.

Sources : Tweets (1 & 2)

Et vous ?

Que pensez-vous de cette promesse de rendre l'industrie des cryptomonnaies plus verte ? Coup de publicité ou un projet qui pourrait aboutir ?
Selon vous, quelles sont « les initiatives de durabilité » que Musk et les cryptomineurs pourraient mettre en place ?
L'exploitation durable des cryptomonnaies est-elle possible ?

Voir aussi :

61 % de l'énergie pour le minage du bitcoin proviendraient des combustibles fossiles, l'extraction du bitcoin ralentirait la transition vers des alternatives vertes
Tesla : l'investissement de 1,5 milliard de $ dans le bitcoin est-il pure spéculation ou une tactique d'Elon Musk pour booster la confiance en la cryptomonnaie, dont-il pourrait être le créateur ?
« Vous pouvez désormais procéder à l'achat d'une Tesla avec des bitcoins : les bitcoins versés à Tesla seront conservés tels quels et ne seront pas convertis en monnaie fiat », annonce Elon Musk
Le Trésor US demande que les transferts de cryptomonnaies de plus de 10 000 $ soient déclarés au fisc, dans le cadre des efforts des autorités pour réprimer l'évasion fiscale

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de fredinkan
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 25/05/2021 à 15:43
Voilà la boucle est bouclée.
Le monsieur a acheté du BTC, puis a annoncé que tesla allait accepter le BTC -> augmentation soudaine du tarif.
Le monsieur a certainement vendu les BTC, puis annonce que tesla refuserait le BTC car polluant -> diminution soudaine, encore plus avec les changements en chine
Le monsieur a surement racheté du BTC -> il annonce vouloir résoudre les problèmes de pollution du BTC, qui remonte...

Non mais il est fort, très fort...
Dans les courses de la bourse, c'est interdit, car défini comme de la manipulation et il s'est déjà fait attraper pour ça ...
11  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 14/06/2021 à 13:53
Sachant qu'une transaction en Bitcoin consomme 735 121 fois plus qu'une transaction par carte bancaire et que la transition vers de l'énergie "propre" ne réduit les émissions que de 10 fois (gaz vers photovoltaïque) à 150 fois (charbon vers éolien), même avec 100% d'énergies renouvelables, ça resterait terriblement nul. En plus il se permet de dire que selon lui 50% d'énergie propres serait suffisant, alors que ça serait tout simplement catastrophique.

On est clairement dans le pur Green-washing.

Citation Envoyé par Ryu2000
Si vous voulez d'avantage d'énergie propre il faut créer d'avantage de centrales nucléaires.
Dans le cas présent, ça ne serait même pas une solution. La production de CO2 au Kw.h de nucléaire est similaire à de l'éolien. Donc même avec 100% de nucléaire, le bitcoin resterait 4200 fois plus mauvais que de la Carte Bancaire qui tournerait au charbon.
Le nucléaire ça a ces avantages mais se débarrasser des technos qui font surconsommer, ça reste une priorité.
4  1 
Avatar de daerlnaxe
Membre averti https://www.developpez.com
Le 25/05/2021 à 23:42
Verte ? ça ne sera jamais vert, le bitcoin c'est de la shadock entreprise. Des ressources consommées pour rien, bande passante, composants.. derrière ils peuvent mettre ça sur des panneaux photovoltaïques ça ne changera rien... on a dépassé le cap des pires dérives boursières avec ça. Il serait temps que les autorités réagissent. Je reviens de Cowcowtland, ça faisait deux semaines que je ne suivais plus l'actualité hardware car beaucoup de choses sont figées, tout ça va avoir d'énormes conséquences sur le long terme. Des boites peines à s'approvisionner en routeur, développé sur les nouvelles machines sans un hardware ultra, je souhaite bien du courage aux développeurs... et pour finir derrière c'est le marché du jeu pc, voire console qui risque de s'effondrer, et mine de rien ça pèse quelques milliards. Quand le flat va arriver je conseille à tout le monde de bien s'accrocher à son siège car ça va décoiffer. Et flat il y aura, il n'y aura qu'une poignée qui va tirer son jeu de ça qui au final n'est qu'un système pyramidal déguisé. Des pigeons vont pleurer par la suite, mais surtout ça va créer une réaction en chaine probablement supérieure à la crise des subprimes.. mais faut croire que jamais ça ne leur suffit. Actuellement il ne faut pas croire que c'est le geek du coin qui est le seul à spéculer sur le bitcoin, des assurances, des fonds de retraite misent dessus. Donc entre l'aspect ressource qui va en prendre dans les gencives, et l'aspect monétaire qui à la moindre faille va s'effondrer ça va bien faire mal. Allez je vais faire ma madame irma c'est pas impossible que la Chine en bout, bénéficie de la situation qui va se produire. Munsk en effet cherche à tirer partie des fonds qu'il a placé en faisant grimper sur un plan purement spéculatif, la valeur du Bitcoin, si derrière des gens pensent qu'il est forcément créateur de richesse, de leur richesse surtout... que dire...

PS: la dernière monnaie "plus verte" en vogue, qui se base sur la cryptomonnaie amène les ssd à avoir une durée de vie de 40 jours !!!! Il n'y a rien de vert là dedans, utiliser des ressources pour calculer du blockchain ça n'a rien de vert et ça ne le sera jamais même si ce sont des hamsters qui fournissent l'énergie pour alimenter.. Ca ne remplacera pas l'or, le cuivre, le souffre etc...
3  1 
Avatar de fredinkan
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 26/05/2021 à 7:42
Citation Envoyé par daerlnaxe Voir le message
PS: la dernière monnaie "plus verte" en vogue, qui se base sur la cryptomonnaie amène les ssd à avoir une durée de vie de 40 jours !!!! Il n'y a rien de vert là dedans, utiliser des ressources pour calculer du blockchain ça n'a rien de vert et ça ne le sera jamais même si ce sont des hamsters qui fournissent l'énergie pour alimenter.. Ca ne remplacera pas l'or, le cuivre, le souffre etc...
Et pour les petits malins qui disent qu'un HDD resistera mieux qu'un SSD, vous pouvez compter ~ le double ou le triple (selon la qualité dudit disque) en durée de vie seulement...
Point de vue pollution pure c'est encore pire que le BTC ...
2  0 
Avatar de guidefgui
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 25/05/2021 à 16:05
Me semble un peu exagéré mais… c’est pas du tout impossible.
1  0 
Avatar de onilink_
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 25/05/2021 à 16:12
Y a encore des pigeons qui se font avoir par ses manipulations du marché aussi obvious sur twitter?
1  0 
Avatar de micka132
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 14/06/2021 à 14:28
En tant que consommateur cela ne change strictement rien "d'utiliser de l'énergie propre". Il y a un montant global disponible d'énergie, quelque soit la source et en face il y a une demande globale. Si toi tu utilises toute la part de "propre", ton voisin n'aura pas le choix.
C'est un peu comme les histoires de bobo autour de l'utilisation de produit vachement écolo parce qu'ils sont 4 cons à l'utiliser et impossible à généraliser pour tout le monde (genre cire d'abeille).
1  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 14/06/2021 à 16:14
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
C'est totalement faux, une centrale nucléaire peut fonctionner pendant plus de 60 ans, elle produit en permanence une quantité astronomique d'énergie.
Une éolienne ça produit que dalle et ça ne vie pas longtemps.
L'éolien a certes des coût cachés, mais le nucléaire en a aussi, ils sont justes répartis différemment. Il demande des chantiers mois nombreux mais plus gros pour la construction et le démantèlement des centrales, de surveiller la sureté, de traiter les déchets, mais surtout d'enrichir le combustible. En effet l’uranium sorti des mines n'est pas utilisable en l'état. La procédure d’enrichissement est très énergivore et explique la majorité des émissions CO2.

Il y a des analyses sérieuses qui prennent en compte, de la construction au démantèlement, toutes les émissions de CO2, y compris indirectes, des différents moyen de production d'énergie au Kw.h produit :


Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
"Un réacteur de 900 MW produit en moyenne chaque mois 500 000 MWh".
Combien il faudrait d'éolienne pour produire 500 000 MWh en 1 mois ? Probablement des dizaines de milliers (les éoliennes ne fonctionnent que 80% du temps).
Imaginez la pollution pour fabriquer ses éoliennes, maintenir ses éoliennes, recycler ses éoliennes.
A aucun moment je ne dis que le tout éolien est souhaitable, bien au contraire. L’intermittence est clairement un problème sans solution convaincante pour le moment qui fait qu'on ne pourra probablement jamais passer massivement à de l'éolien. Le nucléaire est une solution de production d'énergie très intéressante.
Mais dans les faits, au Kw.h produit, les émissions de CO2 du nucléaire et de l'éolien sont assez proches.

A aucun moment je n'ai parlé de panneau solaire comme une panacée. Au contraire, j'ai bien mis dans le pire cas de ce qu'on appelle les énergies "propres".

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Vous ne pouvez pas à la fois être anti CO2 et anti nucléaire. Au bout d'un moment on a besoin d'énergie. (enfin si, mais il faut viser la décroissance, baisser notre niveau de vie, arrêter de voyager, ne consommer que des produits locaux)
J'ai une blague :
C'est pas grâce au solaire qu'on va produire l'énergie nécessaire pour miner des cryptomonnaies les nuits de février.
Et c'est pas avec l'éolien qu'on va alimenter les climatisation pour refroidir les ordinateurs l'été.
Sauf que les qualités du nucléaire ne sont pas suffisantes pour qu'on puisse se moquer de la consommation des technologies que l'on emploie. Si on laisse se développer des technologies qui gaspillent autant que le bitcoin, elles neutraliseront tout le bénéfice que l'on pourrait tirer des système de production d'énergies a faible émissions de CO2, qu'ils soient éoliens ou nucléaire. Le calcul est simple : malgré les faibles émission du nucléaire, si on l'utilise pour faire tourner du bitcoin, on émettra toujours des milliers de fois plus que de la Carte Bancaire qui tourne au charbon.
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 14/06/2021 à 16:32
Citation Envoyé par Uther Voir le message
Mais dans les faits, au Kw.h produit, les émissions de CO2 du nucléaire et de l'éolien sont assez proches.
À mon avis ils ont mal calculé le cycle de vie des éolienne, elles doivent produire plus de CO2 que ça en réalité. (et plein d'autres formes de pollution plus grave que le CO2)
Et il faut aussi se rappeler que le nucléaire est le plus rentable. (surtout si on se mettait à créer de nouvelles centrales nucléaires)
Et de toute façon il est indispensable car on a besoin d'électricité en permanence.

Citation Envoyé par Uther Voir le message
Si on laisse se développer des technologies qui gaspillent autant que le bitcoin, elles neutraliseront tout le bénéfice que l'on pourrait tirer des système de production d'énergies a faible émissions de CO2, qu'ils soient éoliens ou nucléaire.
Peut-être que les cryptomonnaies du futur nécessiteront beaucoup moins d'énergie.
Le bitcoin c'est quasiment la première grande cryptomonnaie, mais si ça se trouve dans quelque mois il se fera détrôné par une autre cryptomonnaie qui n'a rien à voir.
Il y a peut-être moyen de créer un système avec des transactions qui consomment moins d'énergie.

Citation Envoyé par kain_tn Voir le message
Parler d'énergie propre quand on produit des déchets mortels quasi-éternels
Il existe des technologies de stockage de déchet radioactif qui sont sécurisé. C'est pas un problème quand on respecte le protocole.
De toute façon au niveau du volume ça ne représente pas quelque chose d'énorme.
2  1 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 14/06/2021 à 14:22
Citation Envoyé par Uther Voir le message
La production de CO2 du Kw.h de nucléaire est similaire à de l'éolien.
C'est totalement faux, une centrale nucléaire peut fonctionner pendant plus de 60 ans, elle produit en permanence une quantité astronomique d'énergie.
Une éolienne ça produit que dalle et ça ne vie pas longtemps.

"Un réacteur de 900 MW produit en moyenne chaque mois 500 000 MWh".
Combien il faudrait d'éolienne pour produire 500 000 MWh en 1 mois ? Probablement des dizaines de milliers (les éoliennes ne fonctionnent que 80% du temps).
Imaginez la pollution pour fabriquer ses éoliennes, maintenir ses éoliennes, recycler ses éoliennes.

La meilleure idée serait de faire augmenter la part du nucléaire dans le mix énergétique de tous les pays.
Si une fraction des milliards qui partent dans le renouvelable partait dans le nucléaire, des progrès immenses seraient fait. Le nucléaire serait de plus en plus propre et de moins en moins dangereux.

Étude : les panneaux solaires créent 300 fois plus de déchets que les centrales nucléaires

J'espère que les décideurs du monde entier retrouveront leur esprit un jour, parce que ça fait trop longtemps que c'est n'importe quoi.
Si vous voulez - de CO2 il vous faut + de nucléaire. (à moins que plusieurs révolutions technologiques aient lieu, pour l'instant on injecte des centaines de milliards et rien en est ressortie)

Vous ne pouvez pas à la fois être anti CO2 et anti nucléaire. Au bout d'un moment on a besoin d'énergie. (enfin si, mais il faut viser la décroissance, baisser notre niveau de vie, arrêter de voyager, ne consommer que des produits locaux)
J'ai une blague :
C'est pas grâce au solaire qu'on va produire l'énergie nécessaire pour miner des cryptomonnaies les nuits de février.
Et c'est pas avec l'éolien qu'on va alimenter les climatisation pour refroidir les ordinateurs l'été.
3  3