Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Elon Musk : les voitures Tesla entièrement autonomes sont maintenant « très proches »,
Et l'autonomie de niveau 5 pourrait être soumise à une approbation réglementaire cette année

Le , par Stan Adkens

346PARTAGES

5  0 
Les voitures autonomes sont actuellement généralement considérées comme étant de niveau 2, et Tesla exige jusqu’à présent une pleine attention des conducteurs lorsque la fonction Autopilot est activée. Mais Elon Musk, PDG du constructeur américain de voiture électrique, affirme que la technologie de conduite autonome de sa compagnie est « très proche » d'atteindre le niveau 5. Musk affirme que Tesla disposera des « fonctionnalités de base » pour proposer le niveau 5 de conduite autonome cette année à une approbation réglementaire, a rapporté Reuters.

En janvier 2019, Musk a déclaré qu'il s'attendait à ce que les véhicules autonomes de la marque Tesla puissent rouler en toute sécurité sans assistance humaine avant la fin de l’année. « Quand penserons-nous que la conduite entièrement autonome est sécuritaire ? C'est probablement vers la fin de l'année, et c'est ensuite aux organismes de réglementation de décider quand ils veulent l'approuver », avait-il déclaré. « Nous avons déjà une pleine capacité de conduite autonome sur les autoroutes. Ainsi, de la bretelle d'accès à la sortie d'autoroute, y compris le passage de voitures et le passage d'un échangeur d'autoroute à un autre, la pleine capacité de conduite autonome est là », a dit Musk l’année dernière.


En avril dernier, Musk a également déclaré que Tesla aurait probablement une conduite totalement autonome d'ici la fin de l'année et qu'il serait "choqué" si ce n'était pas le cas d'ici la fin de 2020 au plus tard - moment à partir duquel l'intervention humaine dans la conduite « diminuera la sécurité ». Cette affirmation, le PDG de Tesla la répète depuis des années avant.

Musk a encore déclaré jeudi dans un message vidéo à l'ouverture de la conférence mondiale annuelle sur l'intelligence artificielle (WAIC) à Shanghai : « Je suis extrêmement confiant que le niveau 5 ou l'autonomie complète sera atteint et je pense qu'il le sera très rapidement ». « Je pense qu'il ne reste aucun défi fondamental à relever pour l'autonomie de niveau 5. Il y a beaucoup de petits problèmes, et puis il y a le défi de résoudre tous ces petits problèmes et ensuite de mettre en place tout le système, et de continuer à traiter la longue queue de problèmes ». « Je reste confiant que nous aurons la fonctionnalité de base pour l'autonomie de niveau 5 complète cette année », a-t-il ajouté.

Les constructeurs automobiles et les entreprises technologiques, dont Waymo d’Alphabet et Uber Technologies, investissent des milliards dans l'industrie de la conduite autonome. Mais le point de vue sur la technologie de conduite autonome de Musk contraste avec celui de Waymo, qui a récemment reconnu qu'il s'appuiera sur les facteurs de sécurité humaine pour soutenir ses robotaxis pendant de nombreuses années, a rapporté Bloomberg. L'année dernière, Cruise de General Motors a renoncé à son projet de mettre à disposition des véhicules autonomes pour les services de taxis et n'a pas établi de nouveau calendrier pour savoir quand un tel service sera prêt.

Les messages contradictoires de Tesla ont suscité des controverses et un examen réglementaire minutieux. En 2018, la société a reproché à un conducteur décédé après avoir eu un accident avec une Tesla Model X alors qu'il utilisait le pilote automatique de ne pas avoir fait attention à la route. Des documents rendus publics l'année dernière, selon Bloomberg, ont montré que la National Highway Traffic Safety Administration avait délivré de multiples citations à comparaître pour obtenir des informations sur des accidents impliquant des véhicules Tesla, ce qui laisse penser que l'agence préparait peut-être une enquête officielle sur le pilote automatique.

Le PDG de Tesla compte sur cette autonomie complète de l’Autopilot pour mettre à exécution son plan de lancement d'une flotte de robotaxis, qui viendrait concurrencer les spin-off de Google Waymo et GM Cruise. En avril dernier, il a réaffirmé sa confiance quant au projet de Tesla de mettre en service un million de robotaxis d'ici la fin de l'année.

Une fois l’approbation obtenue en fin d’année, Tesla proposera une mise à jour de son application mobile existante afin d’activer le réseau Robotaxi, a dit Musk. Les propriétaires de Tesla pourront ainsi ajouter leurs voitures à la flotte et utiliser la nouvelle fonctionnalité. Pour ceux qui ne disposent pas encore de véhicule Tesla et qui veulent intégrer le réseau devraient débourser 38 000 $ pour l'achat d'un nouveau véhicule destiné au service. D’ailleurs, Musk a précisé qu’une Model 3 utilisée comme Robotaxi pourrait rapporter environ 30 000 $ par an à son propriétaire.

Toutefois, Tesla avertit que « de nombreux facteurs peuvent affecter les performances du pilote automatique, ce qui peut empêcher le système de fonctionner comme prévu ». Ceux-ci incluent, par exemple, une mauvaise visibilité (due à de fortes pluies, neige, brouillard, etc.).


Autopilot pourrait-elle obtenir l’approbation réglementaire niveau 5 cette année ?

Depuis le 1er juillet, Tesla vend son Autopilot à conduite totalement autonome (FSD) pour 8 000 dollars, contre 7 000 dollars auparavant, mais la technologie ne permet pas encore aux voitures Tesla d’être conduites sans intervention humaine. Mieux encore, les fans de Tesla devraient s'attendre à ce que le prix de la FSD continue d’augmenter « à mesure que le logiciel se rapproche de la capacité de conduite autonome complète avec l'approbation des autorités réglementaires ». Et à ce niveau, Musk estime que la FSD vaudra alors plus de 100 000 dollars.

C’est aussi à ce niveau que le réseau Robotaxi sera lancé. Cependant, les initiés de l'industrie ont déclaré qu'il faudrait du temps pour que la technologie soit prête et que le public fasse pleinement confiance aux véhicules autonomes. Le journaliste Mark Stephens a estimé l’année dernière que l’humanité n’est pas encore prête à accueillir le changement que va induire l’avènement des voitures autonomes et qu’il faudra attendre longtemps pour espérer que les hommes ressentent le réel besoin de se tourner vers les voitures connectées. Et d’autres ont spéculé sur le fait que Musk utilise le terme nébuleux d'« approbation réglementaire » pour cacher les progrès de Tesla dans l'obtention de l'autonomie de niveau 5.

Tesla affirme que sa FSD gère automatiquement l'entrée et la sortie des autoroutes et les dépassements, ainsi que la fonction Summon et Autopark, et plus récemment la capacité de franchir les feux de circulation et les panneaux d'arrêt. Mais l'utilisation de ces fonctions exige toujours que le conducteur soit attentif à la route et qu’il garde les mains sur le volant.

« Les fonctions actuellement activées exigent une supervision active du conducteur et ne rendent pas le véhicule autonome », explique Tesla sur la page d'achat de l’Autopilot. Par ailleurs, une analyse de Navigant Research, publié en mars dernier, a positionné Tesla comme un "challenger" sur le marché de la conduite autonome, bien derrière les "leaders" Waymo, Cruise, Ford et Baidu.

Toutefois, Tesla est devenu le constructeur automobile le plus apprécié, ses actions ayant atteint des sommets et sa capitalisation boursière ayant dépassé celle de l'ancien leader Toyota Motors. Les données de l'industrie montrent que Tesla a vendu près de 15 000 berlines Model 3 fabriquées en Chine rien qu’au cours du mois dernier, selon Reuters.

Source : Reuters

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Pensez-vous que la technologie de conduite autonome de Tesla pourrait atteindre le niveau 5 cette année ?

Voir aussi :

Elon Musk reste confiant quant au projet de Tesla de mettre en service un million de robotaxis d'ici la fin de l'année, malgré la crise du coronavirus
Tesla devient l'entreprise du secteur automobile la plus chère en Bourse, avec des actions ayant atteint 1133 dollars de valeur chacune
Même si Elon Musk l'a promis, il n'y aura pas de voitures autonomes cette année, ni avant plusieurs années, selon Mark Stephens
Un sénateur US estime que le nom "Autopilot" de Tesla peut emmener les conducteurs à surestimer les capacités réelles du véhicule, et demande à l'entreprise de le modifier

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Darkzinus
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 10/07/2020 à 9:30
C'est comme une annonce de mise en prod alors que les tests unitaires ne sont même pas terminés. On est dans la prédiction, c'est du domaine de la foi
6  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 09/07/2020 à 21:33
Elon Musk : les voitures Tesla entièrement autonomes sont maintenant « très proches »
Les cabinets d'avocats américains se frottent déjà les mains! Chaque accident d'une Tesla autonome va faire leur fortune à coup de plaintes collectives à la mode US!

Musk devrait peut-être se renseigner auprès de Volkswagen pour connaître le prix de l'affaire des moteurs Diesel falsifiés aux USA: Entre les amendes, les accords à l'amiable trouvés pour rembourser les clients américains et les dégâts à l'environnement, le constructeur aura déboursé près de 25 milliards de dollars.

A cela s'ajoute, pour le plaisir de la justice us, 7 années de prison pour Olivier Schmidt, un ancien dirigeant de Volkswagen aux États-Unis.
5  1 
Avatar de Darkzinus
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 10/07/2020 à 9:56
Citation Envoyé par robertledoux Voir le message
le problème ce n'est pas forcement les voitures autonomes, mais plutôt le mix voitures autonomes (qui pourraient un jour communiquer entre elles pour plus de sécurité afin que chacune connaisses les trajets défini par les ordinateurs) et conducteur classique sur une même route. Tous les ordinateurs du monde ne pourront pas anticiper la connerie humaine
Et la connerie causée par un bug logiciel non plus (ou de capteur).
3  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 10/07/2020 à 11:23
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Dans des bonnes conditions je suis convaincu qu'un algorithme peut conduire mieux qu'un homme :
  • Il a plus d'angles de vues
  • il ne se fatigue jamais
  • il ne se déconcentre jamais
  • il ne s'impatiente pas (parfois t'es bloqué derrière un tracteur pendant des km et après t’accélères trop)
  • il ne s’énerve jamais (parfois il y a des voitures qui sortent du rond point sans clignoter à droite et c'est hyper stressant)
  • il apprend des erreurs des autres (si une voiture apprend quelque chose l'info va être partagé)

Chaque accident améliorera le système, c'est en faisant des erreurs qu'on apprend
Si au lieu de faire dans la théorie et la croyance digne d'une secte, certains prenait la peine de se renseigner sur les essais réels qui ont été effectués, ils sauraient que la conduite d'un vhc à l'aide d'un algorithme, c'est aussi:
  • un vhc qui plante les freins parce qu'un flocon de neige a passé devant un détecteur
  • un vhc qui s'arrête au milieu de la rue et refuse de redémarrer obligeant le chauffeur à reprendre le contrôle parce que les commerçants ont sorti leur cartons sur le trottoir le jour de ramassage par les services de la ville
  • un vhc qui dans un virage embouti une fourgonnette de livraison avec le hayon arrière ouvert (et oui, le vhc avait bien détecté la fourgonnette mais pas le hayon!)
  • une cycliste qui se fait renverser parce qu'elle a eu l'indécence de ne pas laisser la priorité à un vhc autonome dysfonctionnel
  • un vhc autonome qui emboutit un camion et tue son conducteur parce que le vhc n'a pas détecté le susdit camion (c'est vrai quoi! Quel con ce camion, il pouvait pas être plus visible!
  • un vhc autonome qui en ligne droite sur l'autoroute emboutit en pleine vitesse le vhc qui le précédait suite à un ralentissement de la circulation tuant son conducteur (mais quel con ce conducteur, on lui avait dit "tu as payé très cher pour un auto-pilote mais tu dois garder tes mains sur le volant à rien faire des fois que tu devrais intervenir dans 200 km)


Tous les exemples qui précèdent sont réels et non théoriques et je pense que les familles des victimes se contenteront bien évidemment d'une phrase de réconfort du style "Chaque accident améliorera le système, c'est en faisant des erreurs qu'on apprend" muni évidemment d'un ""... On ne va tout de même pas avoir la moindre considération pour les victimes!
4  1 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 10/07/2020 à 11:43
Citation Envoyé par blbird Voir le message
Aux US du moins, je ne vois pas ca comme un soucis. Les clauses de décharges seront là pour éviter ces cas.
Mais c'est vrai quoi, c'est si simple: une petite phrase dans les conditions générales et plus aucun problème!

Certains auraient dû proposer leur service à BNP Paribas qui a été condamné par la justice américaines à payer une amende de 8,9 milliards!!!

https://www.lemonde.fr/economie/arti...6207_3234.html

Il y a aussi d'autres entreprises qui aimeraient connaître la "phrase magique" par exemple celles-ci dessous qui ont toutes été condamnées par la justice américaine à payer des milliards d'amendes:

Des banques:

25 milliards de dollars - Wells Fargo, JPMorgan Chase, Citigroup, Bank of America, Ally Financial.
13 milliards de dollars - JPMorgan Chase
11,6 milliards de dollars - Bank of America
9,5 milliards de dollars - Bank of America
8,5 milliards de dollars - Bank of America
2,6 milliards de dollars - Credit Suisse
1,92 milliard de dollars - HSBC
1,7 milliard de dollars - JPMorgan Chase
1,53 milliard de dollars - UBS
1,05 milliard de dollars - Rabobank

Des entreprises pharmaceutiques:

3 milliards de dollars - Pfizer
3 milliards de dollars - GSK
1,6 milliard de dollars - Abbott
636 million de dollars - Purdue Pharma

etc... etc... etc...
2  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 10/07/2020 à 12:21
Citation Envoyé par pierre-y Voir le message
"Toutefois, Tesla avertit que « de nombreux facteurs peuvent affecter les performances du pilote automatique, ce qui peut empêcher le système de fonctionner comme prévu »"
Ca va il ne se mouille pas trop a dire tout et son contraire.
Le mauvais temps, les piétons, la mauvaise qualité de la route, sont des obstacles fréquents. Tant qu'ils ne sont pas capables de gérer ça, c'est du vœu pieux. Je ne dis pas qu'ils n'y arriveront pas. Je dis qu'ils n'y sont pas, et semblent faire du surplace.
2  0 
Avatar de Darkzinus
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 10/07/2020 à 11:51
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Chaque accident améliorera le système, c'est en faisant des erreurs qu'on apprend
Sauf que là on parle de vies humaines ! Et sur un sujet extrêmement complexe tant il y a de paramètres.
1  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 10/07/2020 à 17:21
Citation Envoyé par pierre-y Voir le message
"Toutefois, Tesla avertit que « de nombreux facteurs peuvent affecter les performances du pilote automatique, ce qui peut empêcher le système de fonctionner comme prévu »"
Ca va il ne se mouille pas trop a dire tout et son contraire.
Il faut surtout qu'Elon Musk relise le cahier des charge de la conduite autonome de niveau 5 car c'est justement de savoir gérer efficacement toutes ces situations.
Bref, si une voiture autonome ne sait pas rouler quand il pleut fort, quand il neige, quand il y a des feuilles sur la route ou de la boue, quand y a des piétons et des cyclistes, ... c'est qu'elle n'est pas de niveau 5
Elle sera au mieux de niveau 4 car elle pourra être autonome dans certaines conditions (autoroute par beau temps, par ex) mais c'est tout.
Le niveau 5 n'est pas pour tout de suite
1  0 
Avatar de robertledoux
Membre actif https://www.developpez.com
Le 10/07/2020 à 9:54
le problème ce n'est pas forcement les voitures autonomes, mais plutôt le mix voitures autonomes et conducteur classique sur une même route. Tous les ordinateurs du monde ne pourront pas anticiper la connerie humaine et les mecs qui se prennent pour des pilotes.

On pourrait même un jour imaginer que toutes les voitures autonome communiquent entre elles pour plus de sécurité afin que chacune connaisse les trajets défini par les ordinateurs des autres
1  1 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 10/07/2020 à 9:56
Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
Musk a encore déclaré jeudi dans un message vidéo à l'ouverture de la conférence mondiale annuelle sur l'intelligence artificielle (WAIC) à Shanghai : « Je suis extrêmement confiant que le niveau 5 ou l'autonomie complète sera atteint et je pense qu'il le sera très rapidement ». « Je pense qu'il ne reste aucun défi fondamental à relever pour l'autonomie de niveau 5. Il y a beaucoup de petits problèmes, et puis il y a le défi de résoudre tous ces petits problèmes et ensuite de mettre en place tout le système, et de continuer à traiter la longue queue de problèmes ». « Je reste confiant que nous aurons la fonctionnalité de base pour l'autonomie de niveau 5 complète cette année », a-t-il ajouté.
Et ben c'est pas gagné... Surtout avec ça :
Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
Toutefois, Tesla avertit que « de nombreux facteurs peuvent affecter les performances du pilote automatique, ce qui peut empêcher le système de fonctionner comme prévu ». Ceux-ci incluent, par exemple, une mauvaise visibilité (due à de fortes pluies, neige, brouillard, etc.).
On verra si il arrive à avoir une approbation réglementaire du niveau 5 de conduite autonome cette année.

Après pour le côté juridique c'est mieux de dire qu'un humain doit toujours superviser, comme ça si il y a un accident ce ne sera pas de la faute à l’auto-pilote.
Dans des bonnes conditions je suis convaincu qu'un algorithme peut conduire mieux qu'un homme :
  • Il a plus d'angles de vues
  • il ne se fatigue jamais
  • il ne se déconcentre jamais
  • il ne s'impatiente pas (parfois t'es bloqué derrière un tracteur pendant des km et après t’accélères trop)
  • il ne s’énerve jamais (parfois il y a des voitures qui sortent du rond point sans clignoter à droite et c'est hyper stressant)
  • il apprend des erreurs des autres (si une voiture apprend quelque chose l'info va être partagé)

Chaque accident améliorera le système, c'est en faisant des erreurs qu'on apprend
2  2