Elon Musk a declaré que les voitures autonomes de Tesla rouleront probablement sans assistance humaine
D'ici la fin de 2019

Le , par Bill Fassinou

211PARTAGES

13  1 
Le mercredi dernier lors d'une conférence téléphonique sur les résultats du quatrième trimestre de Tesla, Elon Musk, PDG du constructeur automobile, a déclaré qu'il s'attendait à ce que les véhicules autonomes de la marque Tesla puissent rouler en toute sécurité sans assistance humaine d'ici fin 2019. « Quand penserons-nous que la conduite entièrement autonome est sécuritaire ? C'est probablement vers la fin de l'année, et c'est ensuite aux organismes de réglementation de décider quand ils veulent l'approuver*», a-t-il déclaré.

À ce propos, rappelons que le mois dernier, la Model 3 de Tesla a reçu le feu vert de la part du RDW (l’autorité chargée de l’immatriculation des véhicules et des permis de conduire aux Pays-Bas) pour être commercialisée et utilisée en Europe. L’autorité a confirmé que la Model 3 est apte à rouler en Europe. Le RDW est l’organisme néerlandais utilisé par Tesla pour homologuer ses véhicules à destination des routes de l'Union européenne. Un pari gagné donc pour Elon Musk qui tente depuis un bon moment de pénétrer le marché européen avec ce modèle. La Model 3 de Tesla est la dernière gamme de véhicules électriques et autonomes conçue par l’américain Tesla.

Lors de la conférence téléphonique, Musk a également caractérisé le système semi-autonome d'aide à la conduite du pilote automatique de Tesla comme ayant une pleine capacité d'autopilotage sur une autoroute. « Nous avons déjà une pleine capacité d'auto-conduite sur les autoroutes. Ainsi, de la bretelle d'accès à la sortie d'autoroute, y compris le passage de voitures et le passage d'un échangeur d'autoroute à un autre, la pleine capacité d'auto-conduite est là », dit-il.


Ces propos de Musk vont en contradiction avec le manuel de la Tesla Model 3 par exemple. La description que fait Musk des capacités du pilote automatique contraste avec le manuel de la Tesla modèle 3, qui demande au propriétaire de garder le contrôle de son véhicule lorsqu'il utilise le pilote automatique. « Ne comptez jamais sur ces composants pour votre sécurité. [...] Il est de la responsabilité du conducteur de rester vigilant, de conduire prudemment et d'avoir le contrôle du véhicule à tout moment », dit le manuel à propos des fonctions d'Autopilot. La dernière mise à jour en date de juin 2018 de l'Autopilot de Tesla obligeait à garder les mains sur le volant.

Tesla a été critiqué pour la façon dont il a fait la promotion du pilote automatique, et des accidents mortels impliquant ce dispositif ont soulevé des questions quant à savoir si les conducteurs lui accordent trop de confiance et ne prêtent pas attention à la route. Musk indique que le pilote automatique est destiné à être utilisé avec un conducteur attentif dont les mains sont sur le volant, mais que les accidents les plus visibles impliquant le pilote automatique ont été signalés par des conducteurs distraits. Rappelons qu'en août 2018, après avoir commandé une enquête au HLDI (Highway Loss Data Institute), l’IIHS (Insurance Institute for Highway Safety) est parvenue à la conclusion selon laquelle la fonctionnalité Autopilot de Tesla, qui est censée permettre au conducteur d’éviter des accidents, se traduit par « moins de dommages matériels et moins de dommages corporels » qu’une conduite en mode manuelle (c’est-à-dire sans l’assistance du pilote automatique).

Le HLDI a étudié les allégations faites sur tous les véhicules de la série S entre 2012 et 2014, avant que Tesla n’introduise le pilote automatique et toutes les caractéristiques de sécurité actives telles que l’alerte de collision, le freinage d’urgence automatique et les avertissements sur l’angle mort, et les a comparées aux modèles de véhicules S sortis entre 2014 et 2016. Par conséquent, l’étude n’a couvert que la première génération de pilote automatique depuis que Tesla a introduit l'Autopilot 2.0 en 2016. En outre, il est important de noter que Tesla a progressivement lancé et amélioré les fonctionnalités de sécurité apportées par Autopilot entre 2014 et 2016 et que toutes les fonctionnalités n'étaient pas disponibles pendant toute la période.

En octobre dernier, Consumer Reports a publié son classement de quatre systèmes semi-autonomes d'aide à la conduite. Le pilote automatique s'est classé deuxième, derrière la Super Cruise de Cadillac, avec la meilleure note parmi les quatre pour la capacité, la performance et la facilité d'utilisation, mais la plus faible pour garder les conducteurs engagés. Tesla a annoncé mercredi ses résultats à partir du quatrième trimestre de 2018. Le constructeur automobile a affiché un bénéfice ajusté de 1,93 $ par action sur des revenus de 7,23 milliards de dollars. Les analystes de Wall Street s'attendaient à un bénéfice ajusté de 2,10 $ par action sur un revenu de 7,1 milliards de dollars.

Source : Business Insider

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

Autopilot : la dernière mise à jour de Tesla oblige à garder les mains sur le volant par un renforcement du harcèlement des conducteurs

L'Autopilote des Tesla plus sûr que la conduite manuelle d'après une enquête commandée par une société d'assurances

La Model 3 de Tesla peut désormais rouler sur les routes européennes elle obtient le feu vert de la part des autorités de l'UE

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de emilie77
Membre actif https://www.developpez.com
Le 01/02/2019 à 15:16
Son cerveau aussi roule sans aucune assistence humaine...
Avatar de Dgamax
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 01/02/2019 à 16:04
C'est très bien, et faut que ça se démocratise chez tout les constructeurs, aujourd'hui seul Google a pu lancer quelques choses de concret mais uniquement à Phoenix aux USA...
Il faut que tout le monde s'y mettent et qu'on arrête de donner le volant à des humains qui sont incapables de se gérer eux même.
Avatar de yoyo3d
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 01/02/2019 à 16:46
La dernière mise à jour en date de juin 2018 de l'Autopilot de Tesla obligeait à garder les mains sur le volant.
s'agit il d'un "joker" à sortir en cas de nouvel incident??? c'est possible, au pays ou la première glissade sur un trottoir se termine en procès... je peux comprendre.

mais franchement , je ne suis pas son plus grand fan, (je n'aime pas son coté mégalo...) mais il propose des concepts et permet grâce à son financement de poser quelques jalons, de développer de nouvelles techno qui, certes, ne sont pas encore 100% sures, mais ça progresse, et ça , j'aime....

la conquête de l'espace à couté combien en pertes humaines et en milliards €$ etc et la plus part du temps, c'est financé avec nos impôts simplement pour savoir qui serait le premier sur la lune et bientôt sur mars...
pour moi, c'est le même schéma...

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web