Ingérence électorale : Facebook et Twitter ont comparu devant le Congrès US
Pour défendre les améliorations sécuritaires apportées à leurs services

Le , par Christian Olivier, Chroniqueur Actualités
Les responsables des géants technologiques américains d’Internet et des réseaux sociaux (Facebook, Twitter et Google) ont récemment été convoqués par les deux chambres du Congrès des États-Unis où les républicains sont pour le moment majoritaires. Cette audition visait à prendre connaissance des avancées réalisées en matière de cybersécurité et de lutte contre les fausses informations par chacun de ces acteurs afin de limiter les risques liés à la survenue d’éventuelles nouvelles ingérences étrangères dans le processus électoral du pays.

Signalons au passage que Google est la seule entreprise du trio à avoir poliment décliné l’invitation des politiques US qui réclamaient la comparution du directeur général d’Alphabet, Larry Page, ou du CEO de Google, Sundar Pichai. À la place de Page, la firme de Mountain View a proposé Kent Walker, le directeur juridique d’Alphabet. La Chambre des représentants a refusé de recevoir Walker, ce qui n’a malgré tout pas dissuadé la filiale d’Alphabet de publier mardi la déposition écrite de Kent Walker dans laquelle il affirme que la société prend très au sérieux la question des ingérences étrangères.


Facebook, par la voix de sa directrice générale adjointe, Sheryl Sandberg, et Twitter, par la voix de son directeur général, Jack Dorsey, ont donc été les seuls à se présenter mercredi devant le Congrès US pour défendre les initiatives engagées par leur groupe respectif afin de limiter les risques liés à la survenue d’éventuelles nouvelles ingérences étrangères dans le processus électoral américain.

Sheryl Sandberg et Jack Dorsey ont reconnu devant la commission du Renseignement du Sénat que leurs sociétés n’avaient pas été suffisamment promptes à réagir après la supposée ingérence russe, lors de la campagne électorale américaine de 2016, tout en assurant que des efforts importants ont été faits depuis afin d’éviter qu’une pareille situation ne se représente à l’avenir.

« ;Nous avons supprimé des centaines de pages et de comptes impliqués dans un comportement trompeur coordonné, ce qui signifie qu’ils ont induit les autres en erreur sur leur identité et sur ce qu’ils faisaient ;», a déclaré Sandberg devant les sénateurs, avant d’ajouter : « ;Lorsque de mauvais acteurs essaient d’utiliser notre site, nous les bloquons ;».

Assurant dans sa déposition écrite rendue publique mardi que Twitter « ;ne prend aucune décision dictée par une idéologie politique ;», Jack Dorsey a quant à lui insisté, lors de son audition, sur le fait que son entreprise avait considérablement renforcé la surveillance des opérations de manipulation sa plateforme. À cet effet, il a rappelé que le mois dernier, Twitter a signalé aux autorités l’existence de comptes soupçonnés d’être basés en Iran et procédé à la suppression de 770 comptes qui avaient vraisemblablement enfreint les règles de la plateforme.

Il semble, malgré tout, que les plaidoyers des représentants de Facebook et Twitter n’aient pas réussi à satisfaire les attentes des élus américains. S'exprimant à ce propos, le président républicain de la commission sénatoriale, Richard Burr a déploré : « ;Malheureusement, rien n’a été fait pour résoudre ce que j’avais décrit en novembre (2017) comme une “vulnérabilité en matière de sécurité nationale” et un “risque inacceptable” ;». D’après lui, « ;ce problème ne va de toute évidence pas disparaitre. Je ne suis même pas sûr que l’on aille dans la bonne direction ;».

À la suite de cet interrogatoire des responsables de Facebook et Twitter, le Nasdaq a reculé de 1,4 %, contre - 1,74 % pour l’indice des valeurs technologiques du S&P, mercredi en fin de matinée. Les titres Facebook et Twitter ont respectivement perdu 1,8 % et plus de 5 % de leur valeur en bourse.

La semaine dernière, Donald Trump a ciblé le moteur de recherche de Google, l’accusant de mettre davantage en valeur les articles critiquant sa personne au détriment de ceux qui assurent une « ;couverture honnête ;». Plus tard, le président américain a fustigé les géants américains des réseaux sociaux en les accusant d’interférer dans la campagne électorale de mi-mandat au Congrès dans le but selon lui de favoriser une victoire démocrate. Il n’a d’ailleurs pas hésité à qualifier Facebook et Twitter de « ;super libéraux ;» au sens politique du terme.

Source : Reuters

Et vous ;?

Qu’en pensez-vous ;?

Voir aussi

Ingérence étrangère dans les élections US de 2016 : 12 officiers russes accusés d’avoir piraté le Comité national démocrate et la campagne Clinton
USA : la CIA avait intercepté les « ;instructions spécifiques ;» de Poutine pour pirater les élections présidentielles de 2016 selon le Washington Post
USA : Hillary Clinton aurait-elle perdu les élections à cause d’une petite erreur de frappe en réponse à une opération de phishing ;?

États-Unis : la Russie est responsable du piratage du DNC et les cyberattaques liées à la campagne présidentielle américaine


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de marsupial marsupial - Membre expert https://www.developpez.com
le 06/09/2018 à 17:23
Cela va nous concerner l'an prochain avec les européennes. Il fallait s'attendre à ce discours vide de Facebook et Twitter bottant en touche car que peuvent-ils faire concrètement contre les complotistes Fake News. On l'a encore vu avec la réforme des retraites et la rumeur de la suppression des pensions de reversion. Ne connaissant ni Facebook, ni twitter, ni G+ mais ayant eu un aperçu de ce qui peut s'y répandre et Trump n'étant pas le dernier à raconter de la m***, franchement, je me demande ce qu'ils y peuvent. Même en utilisant le dernier algorithme pondu par des universitaires à la recherche de bruits qui courent, il en resterait 26% à passer sous les radars.

Pour Hillary Clinton, il s'agit d'un compte MS qui s'est fait hacker.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 07/09/2018 à 7:58
Citation Envoyé par marsupial Voir le message
Il fallait s'attendre à ce discours vide de Facebook et Twitter bottant en touche car que peuvent-ils faire concrètement contre les complotistes Fake News.
Non mais il faut arrêter avec ces histoires de "complotisme"...
C'est quoi cette excuse à 2 balles de la part des démocrates ? Tout mettre sur le dos de quelques publications sur Facebook et Twitter, ça n'a aucun sens, soyez sérieux 5 minutes...

Il y avait infiniment plus de publications pro Hillary que de publications pro Trump.
Les médias "complotiste" sont beaucoup moins visible que les médias officiels.

L’élection de Trump c'est les russes, le Brexit c'est les russes, l'alliance du M5S et de la Ligue en Italie c'est les russes, etc.
Ça ne tient pas debout.

===
Maintenant Youtube, Twitter et Facebook censurent à fond.
Le 07 Aout :
Alex Jones censuré : comment le roi des complotistes s’est mis les géants du Web à dos
Facebook, YouTube, Apple et Spotify ont mis au ban lundi cette figure médiatique affiliée à l’extrême droite et à Donald Trump.
Aujourd'hui :
Twitter bannit à son tour le complotiste américain Alex Jones
Avatar de marsupial marsupial - Membre expert https://www.developpez.com
le 07/09/2018 à 8:30
Non mais tu as lu ce que nie ton gars ? Les camps d'extermination. Alors même que le NYTimes dès 1943 recensait 3 millions de juifs passés à la chambre à gaz.

Tu es sans aucun doute meilleur techniquement que moi avec ton Bac + 5; par contre pour le reste t'as un level inférieur à celui de Trump que tout le monde taxe de génie du CM2. Bonjour ton niveau de connerie.

edit : https://www.lemonde.fr/pixels/articl...5_4408996.html
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 07/09/2018 à 8:40
Citation Envoyé par marsupial Voir le message
Non mais tu as lu ce que nie ton gars ?
Ah ben non je le connais pas le type...
Mais c'est pour le principe de la censure. (vous dites que les sites ne font rien contre la censure)
Il y a la liberté d’expression ou bien ?

Je vais dire la phrase qui n'existe pas en réalité (Voltaire n'a jamais dit ça) : "Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'à la mort pour que vous ayez le droit de le dire".
C'est pas parce qu'on est pas d'accord avec quelqu'un qu'on doit le faire taire.

Surtout que si on couple avec ça :
"Pour savoir qui vous dirige vraiment il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer."
À chaque fois qu'il y a une censure ça peut attirer du monde.
Parfois en essayant de faire taire quelqu'un tu lui fais de la pub.

Est-ce qu'il incite à la violence le gars ?
Est-ce qu'il demande aux gens d'agresser d'autres gens ?

Citation Envoyé par marsupial Voir le message
Les camps d'extermination.
En France il y a la "loi Fabius-Gayssot” donc je n'ai pas envie d'entrer là dedans.
Mais en gros aux USA t'as une liberté d'expression totale et t'as le droit de penser ce que tu veux.

Apparemment aux USA il n'y a pas de limite :
Parti nazi américain
Le Parti nazi américain (en anglais American Nazi Party) est un parti néonazi fondé le 8 mars 1959 par George Lincoln Rockwell. Ayant son siège à Arlington en Virginie (États-Unis), l'organisation fonde son idéologie principalement sur les principes et la politique du Parti national-socialiste des travailleurs allemands, le parti nazi de l’Allemagne du Troisième Reich.

Le Parti nazi dispose d'un lobbyiste au Congrès fédéral à Washington D.C., John Bowles, depuis 2012.
Avatar de Thorna Thorna - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 07/09/2018 à 9:37
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Mais en gros aux USA t'as une liberté d'expression totale et t'as le droit de penser ce que tu veux.
Oui, que la Terre est plate, que l'Evolution c'est de la *biip*, etc. Ca n'en fait pas pour autant des vérités, ni n'autorise les gens à vouloir imposer ces pensées. Le monde n'est pas une gigantesque secte !
En fait dans l'absolu tu as raison: les gens, qui sont doués de discernement, savent en général trier le vrai du faux, surtout quand ce qu'on leur annonce entre tant en contradiction avec les faits ou avec l'histoire. Le problème, c'est le début de la phrase: "les gens, qui sont doués de discernement..." 40 ans de Culture Télé et 10 ans de Culture Réseaux Sociaux ont largement fait disparaitre ce qui pouvait vaguement exister auparavant dans ce domaine et ce que les progrès des siècles passés avaient commencé à faire émerger.
Et donc oui, ces avis nocifs qui mettent en danger le fonctionnement de pays entiers et dont il parait qu'ils reposent sur pas grand chose de factuel ou de réel, devraient peut-être être un peu plus filtrés... ou discernés
Mais la discussion n'a aucun intérêt : non seulement ils racontent de la *biip* au congrès américain qui ne s'en rend même pas compte, comme l'essentiel de la population, mais ils se moquent totalement de l'Europe et du reste du monde (sauf des 1,5 milliards de consommateurs chinois pour lesquels, tiens, c'est bizarre, ils sont prêts à filtrer tout ce qu'on leur demande, que ce soit en rapport avec la réalité ou pas !), et donc rassure-toi : ils ne sont pas prêts d'interdire quoi que ce soit sur nos réseaux !
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 07/09/2018 à 10:00
Citation Envoyé par Thorna Voir le message
Oui, que la Terre est plate, que l'Evolution
Les gens sont libre de croire ce qu'ils veulent.
Personnellement je pense que ceux qui disent que la terre est plate le font juste pour faire chier les gens qui s'énervent quand ils entendent ça.
Tout le monde sait que la terre est un peu près sphérique.

Enfin bref on s'en fout, si des gens veulent penser que la terre est plate, ils font bien ce qu'ils veulent ce n'est pas un danger.
Ils ne vont rien provoquer de grave...

===
Et comme on dit dans "théorie de l'évolution" il y a le mot "théorie"
Personnellement je pense que les mutations ne sont pas totalement aléatoire.
Quand un nouvel individu est mieux adapté aux conditions local, ce n'est pas 100% grâce à l'aléatoire. (j'ai le droit de penser ça si je le veux, qu'est-ce que ça peut vous faire aussi bien ?)

Il faut être tolérant, ou mieux : en avoir rien à foutre de l'opinion des autres.
Pourquoi s'énerver parce que quelqu'un pense quelque chose ?
Tant qu'il n'y a pas d'action violente derrière.
Avatar de goomazio goomazio - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 07/09/2018 à 10:10
Citation Envoyé par Thorna Voir le message
donc rassure-toi : ils ne sont pas prêts d'interdire quoi que ce soit sur nos réseaux !
Ce qu'ils font est pareil, ils bloquent des comptes, ils en ferment, ils censurent. Ils interdisent aussi.

Oui, que la Terre est plate, que l'Evolution c'est de la *biip*, etc. Ca n'en fait pas pour autant des vérités, ni n'autorise les gens à vouloir imposer ces pensées. Le monde n'est pas une gigantesque secte !
Ces avis de fous ne sont pas le résultat de la liberté d'expression ! Vous critiquez la liberté d'expression totale sous prétexte que des gens trouvent un intérêt à raconter des inepties ? En sachant que dans tous ces cas complètement débiles ce n'est certainement pas la croyance en la véracité de l'idée qui porte les idées mais d'autres choses modernes du genre le fait que ça buzz, que ça rassemble, que ça met une ambiance de clash où on se bagarre à coup de réparti provocante, acère et débile.

En fait dans l'absolu tu as raison: les gens, qui sont doués de discernement, savent en général trier le vrai du faux, surtout quand ce qu'on leur annonce entre tant en contradiction avec les faits ou avec l'histoire.
Que la pomme vient du pommier et qu'un clignotant doit être utilisé et utilisé avant d'amorcer le virage, et encore... Parce que les gens normaux, on va dire, ne savent en général que suivre l'avis fournit par la TV. Ou alors les gens dont vous parlez, ceux doués de discernement, sont les quelques experts qui ne représentent qu'une partie infime de la population ?

Le problème, c'est le début de la phrase: "les gens, qui sont doués de discernement..." 40 ans de Culture Télé et 10 ans de Culture Réseaux Sociaux ont largement fait disparaitre ce qui pouvait vaguement exister auparavant dans ce domaine et ce que les progrès des siècles passés avaient commencé à faire émerger.
Et donc, qu'on soit fan de The Voice, Les Zamours, Les anges de la téléréalité, Ko Lanta ou le JT c'est pareil parce que, même si un jeune entrepreneur motivé qui regarde euronews ne t'insultera pas directement (peut-être qu'il le fera dans ton dos en se moquant bien fort à son cours de Golf, soit) comme un jeune kéké qui adore une bonne bagarre style Booba, il n'est pas moins lobotomisé par ce qu'il connait et ne s'intéresse pas assez aux choses avant de partager tout son "savoir" ou n'a simplement pas la capacité d'admettre qu'il ne sait RIEN (comparé à quelqu'un de calé, d'expert).

Et donc oui, ces avis nocifs qui mettent en danger le fonctionnement de pays entiers et dont il parait qu'ils reposent sur pas grand chose de factuel ou de réel, devraient peut-être être un peu plus filtrés... ou discernés
Discernés, oui ! Discernés dans le sens "contre-dit" si nécessaire et non pas censurés. Si on ne sait pas contre-dire et remettre une personne dans le droit chemin c'est qu'il y a un problème que la censure ne fera qu'empirer ou, au mieux, que cacher ou alors c'est que la personne est peut-être déjà dans le droit chemin, ou qu'il y a plusieurs chemins... Alors le discernement, oui, mais la censure certainement pas.
Avatar de macslan macslan - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 10/09/2018 à 10:05
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Les gens sont libre de croire ce qu'ils veulent.
Personnellement je pense que ceux qui disent que la terre est plate le font juste pour faire chier les gens qui s'énervent quand ils entendent ça.
Tout le monde sait que la terre est un peu près sphérique.

Enfin bref on s'en fout, si des gens veulent penser que la terre est plate, ils font bien ce qu'ils veulent ce n'est pas un danger.
Ils ne vont rien provoquer de grave...

===
Et comme on dit dans "théorie de l'évolution" il y a le mot "théorie"
Personnellement je pense que les mutations ne sont pas totalement aléatoire.
Quand un nouvel individu est mieux adapté aux conditions local, ce n'est pas 100% grâce à l'aléatoire. (j'ai le droit de penser ça si je le veux, qu'est-ce que ça peut vous faire aussi bien ?)

Il faut être tolérant, ou mieux : en avoir rien à foutre de l'opinion des autres.
Pourquoi s'énerver parce que quelqu'un pense quelque chose ?
Tant qu'il n'y a pas d'action violente derrière.
attention le mot théorie dans le monde scientifique n'a pas la même signification que dans le monde de tout les jours
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 10/09/2018 à 10:18
Citation Envoyé par macslan Voir le message
attention le mot théorie dans le monde scientifique n'a pas la même signification que dans le monde de tout les jours
Et ce n'est pas comme si on lui avait déjà répété, et rerépété...

Je crois surtout qu'il en a "rien à foutre" de ce qu'on peut lui dire.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 10/09/2018 à 10:55
Nous ne sommes pas certains à 100% que ça fonctionne précisément comme dans la théorie de Darwin.
Bon on a des preuves qui tendent à montrer que globalement ça fonctionne comme ça. (l'humain a un ancêtre commun avec les singes, tout ça)
Mais il reste encore des choses incomprise.

Mais je sais que "théorie" a plusieurs définitions...
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web