Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

USA : Hillary Clinton aurait-elle perdu les élections à cause d'une petite erreur de frappe
En réponse à une opération de phishing ?

Le , par Malick

90PARTAGES

7  0 
Avec les nombreuses cyberattaques recensées durant la campagne électorale américaine, l'éditeur en ligne New York Times (NYT) a mené une enquête pour éclairer davantage l'opinion publique. Au terme de son enquête, New York Times nous fait savoir qu'une incroyable erreur de frappe a considérablement impacté sur la défaite de Mme Hillary Clinton.

Selon le communiqué, tout est parti d'une attaque menée par des hackers russes et qui s'est soldée par le piratage du Comité National Démocrate ainsi que de la messagerie de John Podesta, le directeur de campagne d'Hillary Clinton à l'époque. Cette opération de cyberattaque a permis aux hackers de se procurer l’intégralité de la messagerie de Podesta soit près de 60 000 courriers électroniques. Comme la plupart des hautes personnalités, le directeur de campagne de Mme Clinton reçoit quotidiennement une quantité importante de mails. À cet effet, une équipe en charge de faire le tri des courriers reçus a été mise en place. Le 19 mars dernier, un membre de l'équipe qui veille au traitement des mails reçoit une alerte de Google lui notifiant « qu'une tierce personne vient d'utiliser son mot de passe pour essayer de se connecter à son compte. Google a arrêté cette tentative d'ouverture de session en provenance de l'Ukraine et vous demande de procéder immédiatement à un changement de mot de passe. » L'agent qui a reçu l'alerte s'est alors rapproché de son supérieur hiérarchique, Charles Delavan, en lui envoyant un mail pour lui demander le comportement à adopter dans pareille situation. À la réception de la requête, Delavan répond à son collègue par le message suivant : « this is a legitimate mail » ; ce qui veut dire que l'alerte reçue est légitime et que le formulaire de modification de mot de passe pouvait être renseigné. C'est sur la base de cette réponse que l'agent a procédé au changement de mot de passe, permettant ainsi aux hackers d'aspirer les 60 000 messages présents dans la messagerie John Podesta.

New York Times précise que dans une interview, M. Delavan a reconnu son erreur et a déclaré qu'une erreur de frappe s'était glissée dans sa réponse, car il savait que c'était une attaque par phishing. Il affirme qu'il a voulu écrire « it is an illegitimate mail » pour attirer l'attention de son collègue sur le caractère illégitime de l'alerte. Selon NYT, cette erreur, qui témoigne d'une grande légèreté dont on fait preuve les acteurs impliqués dans cette affaire, constitue une des plus grandes causes de la défaite d'Hillary Clinton lors des élections présidentielles.

Toutefois, l'éditeur en ligne NYT précise que cette mésaventure n'est nullement la seule cause de l'échec d'Hillary Clinton aux élections. Il affirme que d'autres éléments très importants sont également à prendre en compte, il s'agit notamment des failles identifiées au sein du système de messagerie de Mme Clinton lorsqu‘elle était Secrétaire d’État, de sa personnalité et des différentes positions du directeur du FBI James B. Comey. Toutefois, les opérations de piratage du DNC et de la messagerie de M. Podesta ont fortement influencé les électeurs américains.

New York Times rapporte que l’Amiral Michel Rodgers, directeur de la NSA, a apporté des éléments de réponse en affirmant « qu'il n'y a aucun doute, les attaques n'ont pas été faites au hasard. La cible n’a pas été sélectionnée arbitrairement par les hackers. Il s’est agi d’un effort conscient effectué par un État avec pour objectif d’atteindre un effet spécifique. »

Source : New York Times

Et vous ?

Que pensez-vous de cette enquête menée par New York Times ?

Voir aussi :

La Russie serait à l'origine d'attaques informatiques contre des organismes du parti des Démocrates, visant à influencer les élections aux États-Unis

Hillary rejette la faute de sa défaite sur le directeur du FBI, qui aurait influencé l'électorat avec la réouverture du dossier emails non protégés

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de TallyHo
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 15/12/2016 à 21:53
Citation Envoyé par nikau6 Voir le message
Les Américains en ont marre des guerres
Et pas qu'eux... A la base, les êtres humains aspirent à vivre tranquillement et en bonne intelligence en général. Ce qui fout la zone dans le monde, c'est les délires de domination et de luttes de pouvoir des élites. Qui rêve de guerroyer et d'aller se prendre des balles ici ? Je ne crois pas que ce soit une majorité.
7  0 
Avatar de Grogro
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 16/12/2016 à 15:12
Et moi je suis curieux de voir ce qui se passera quand les 60 millions d'électeurs de Trump prendront conscience qu'ils se sont fait bien violemment enculer à sec, si profondément que quand ils bailleront, on verra le jour.

Tu votes contre l'establishment, tu te retrouves avec le pire de Washington aux manettes. Tu votes Trump pour faire barrage à la candidate de Goldman Sachs, tu te retrouves avec plusieurs ministres de Goldman Sachs. :trollface: Problème ?
6  1 
Avatar de TallyHo
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 16/12/2016 à 17:00
Citation Envoyé par Grogro Voir le message
Et moi je suis curieux de voir ce qui se passera quand les 60 millions d'électeurs de Trump prendront conscience qu'ils se sont fait bien violemment enculer à sec, si profondément que quand ils bailleront, on verra le jour.
Même pas besoin d'aller aux USA... Patiente quelques mois et tu auras droit au même effet kiss-cool en France, quelque soit l'élu d'ailleurs...
5  1 
Avatar de Homo_Informaticus
Membre averti https://www.developpez.com
Le 15/12/2016 à 18:25
Au risque de paraitre idiot, on parle de Hacker russes alors que l'alerte Google identifie l'Ukraine comme source de la connexion.

Quand je suis parti en vacances à Saint-Pétersbourg cette année, j'ai eu la meme alerte qui a forcé la double authentification. Celle-ci précisait bien la ville en plus du pays (idem à Prague et Budapest).

Vraies questions :
Du coup ne connaissent-ils pas la région/ville d'Ukraine d'où provient la tentative de connexion ?
Si ca vient d'une des république auto-proclamée pro-russe ou de Crimée, cela expliquerait
Un VPN ou tout autre technologie qui permettrait de fausser l'origine de la connexion ne voudrait t'il pas dire que la connexion puisse venir de n'importe où sur la planète ?

Ca y'est, je vais devoir aller chercher mon chapeau en alu maintenant.
5  2 
Avatar de TallyHo
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 15/12/2016 à 20:30
Le roman-feuilleton démocrate continue ? Décidément, ils ne vont pas se remettre de la défaite...
5  2 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 16/12/2016 à 8:45
Citation Envoyé par Aiekick Voir le message
c'est debiles ca. ca n'a aucune incidence sur les grand électeurs qui sont les seuls a élire le président au states.

et je doutes fortement que ce qu'il dit aie pu influencer la reparti ion des grand electeurs
Et donc à quoi servirait le vote des gens dont on nous rabat les oreilles depuis X semaines ?

Les américains votent pour un parti dans chaque état, et le parti qui est devant, donne la liste des gens qu'il a choisi comme grands électeurs, grands électeurs qui votent pour lui ensuite, donc oui, influencer les gens a tout de même une "légère" incidence.
3  0 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 16/12/2016 à 10:58
Citation Envoyé par TallyHo Voir le message
Le roman-feuilleton démocrate continue ? Décidément, ils ne vont pas se remettre de la défaite...
Ben ils ouvrent le parapluie, quoi. Le but, c'est de trouver un AUTRE coupable. Par exemple, on ne parle plus du tout du fait que le parti démocrate a truqué les primaires pour faire perdre Sanders. Plus. Un. Mot.
4  1 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 16/12/2016 à 15:27
Citation Envoyé par Grogro Voir le message
Et moi je suis curieux de voir ce qui se passera quand les 60 millions d'électeurs de Trump prendront conscience qu'ils se sont fait bien violemment enculer à sec, si profondément que quand ils bailleront, on verra le jour.

Tu votes contre l'establishment, tu te retrouves avec le pire de Washington aux manettes. Tu votes Trump pour faire barrage à la candidate de Goldman Sachs, tu te retrouves avec plusieurs ministres de Goldman Sachs. :trollface: Problème ?
Ceux qui ont autre chose que de la sauce blanche entre les oreilles ont déjà compris : le gouvernement putatif pèse déjà plus de 33 milliards de fortune personnelle. Ils sont là pour se servir, pas pour servir. Bon, la plupart de ces électeurs considèrent que c'est un moindre mal face au démon antéchristo-atheisto-islamo-corrupto-mexicano-clintonien. Mais je pense qu'ils ont compris que ça ne serait pas aussi cool que prévu. Les autres, ben, ils ont de la sauce blanche entre les oreilles, il n'y a rien à en tirer, de toutes façons.
3  0 
Avatar de Chuck_Norris
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 20/12/2016 à 8:54
Citation Envoyé par TallyHo Voir le message
Le roman-feuilleton démocrate continue ? Décidément, ils ne vont pas se remettre de la défaite...
Peut-être mais si Hillary avait gagné, cela se serait passé exactement pareil dans l'autre sens. En effet, Trump avait dit durant sa campagne que s'il perdait c'était forcément parce que les votes étaient truqués. A ce niveau j'ai envie de dire balle au centre.
3  0 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 22/12/2016 à 14:24
Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message
C'est sûre que comparé à Clinton il est beaucoup plus plus convainquant.
En même temps n'importe qui serait plus convainquant qu'elle...
Normal, c'est qu'une pauvre femme. Les candidates sont rares en France, rarissimes aux US, et elles se font toutes ramasser, même Simone Veil ... y compris dans son propre camp. Par contre, les propos Machos de Trompe ont fait mouche à tous les coups ... Osez-vous dire que Trompe a été respectueux envers les femmes pendant la campagne électorale ?
3  0