USA : Hillary Clinton aurait-elle perdu les élections à cause d'une petite erreur de frappe
En réponse à une opération de phishing ?

Le , par Malick

67PARTAGES

7  0 
Avec les nombreuses cyberattaques recensées durant la campagne électorale américaine, l'éditeur en ligne New York Times (NYT) a mené une enquête pour éclairer davantage l'opinion publique. Au terme de son enquête, New York Times nous fait savoir qu'une incroyable erreur de frappe a considérablement impacté sur la défaite de Mme Hillary Clinton.

Selon le communiqué, tout est parti d'une attaque menée par des hackers russes et qui s'est soldée par le piratage du Comité National Démocrate ainsi que de la messagerie de John Podesta, le directeur de campagne d'Hillary Clinton à l'époque. Cette opération de cyberattaque a permis aux hackers de se procurer l’intégralité de la messagerie de Podesta soit près de 60 000 courriers électroniques. Comme la plupart des hautes personnalités, le directeur de campagne de Mme Clinton reçoit quotidiennement une quantité importante de mails. À cet effet, une équipe en charge de faire le tri des courriers reçus a été mise en place. Le 19 mars dernier, un membre de l'équipe qui veille au traitement des mails reçoit une alerte de Google lui notifiant « qu'une tierce personne vient d'utiliser son mot de passe pour essayer de se connecter à son compte. Google a arrêté cette tentative d'ouverture de session en provenance de l'Ukraine et vous demande de procéder immédiatement à un changement de mot de passe. » L'agent qui a reçu l'alerte s'est alors rapproché de son supérieur hiérarchique, Charles Delavan, en lui envoyant un mail pour lui demander le comportement à adopter dans pareille situation. À la réception de la requête, Delavan répond à son collègue par le message suivant : « this is a legitimate mail » ; ce qui veut dire que l'alerte reçue est légitime et que le formulaire de modification de mot de passe pouvait être renseigné. C'est sur la base de cette réponse que l'agent a procédé au changement de mot de passe, permettant ainsi aux hackers d'aspirer les 60 000 messages présents dans la messagerie John Podesta.

New York Times précise que dans une interview, M. Delavan a reconnu son erreur et a déclaré qu'une erreur de frappe s'était glissée dans sa réponse, car il savait que c'était une attaque par phishing. Il affirme qu'il a voulu écrire « it is an illegitimate mail » pour attirer l'attention de son collègue sur le caractère illégitime de l'alerte. Selon NYT, cette erreur, qui témoigne d'une grande légèreté dont on fait preuve les acteurs impliqués dans cette affaire, constitue une des plus grandes causes de la défaite d'Hillary Clinton lors des élections présidentielles.

Toutefois, l'éditeur en ligne NYT précise que cette mésaventure n'est nullement la seule cause de l'échec d'Hillary Clinton aux élections. Il affirme que d'autres éléments très importants sont également à prendre en compte, il s'agit notamment des failles identifiées au sein du système de messagerie de Mme Clinton lorsqu‘elle était Secrétaire d’État, de sa personnalité et des différentes positions du directeur du FBI James B. Comey. Toutefois, les opérations de piratage du DNC et de la messagerie de M. Podesta ont fortement influencé les électeurs américains.

New York Times rapporte que l’Amiral Michel Rodgers, directeur de la NSA, a apporté des éléments de réponse en affirmant « qu'il n'y a aucun doute, les attaques n'ont pas été faites au hasard. La cible n’a pas été sélectionnée arbitrairement par les hackers. Il s’est agi d’un effort conscient effectué par un État avec pour objectif d’atteindre un effet spécifique. »

Source : New York Times

Et vous ?

Que pensez-vous de cette enquête menée par New York Times ?

Voir aussi :

La Russie serait à l'origine d'attaques informatiques contre des organismes du parti des Démocrates, visant à influencer les élections aux États-Unis

Hillary rejette la faute de sa défaite sur le directeur du FBI, qui aurait influencé l'électorat avec la réouverture du dossier emails non protégés

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de icexplorer
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 15/12/2016 à 17:26
Mais bien évidemment, c'est forcément les hackers russes qui sont derrière tout ça et qui lui ont fait perdre les élections.
Pourtant j'ai bien l'impression que cette histoire de mails piratés n'était pas très connue jusqu'à à l'affaire récente de pizzagate, donc bien après les élections.
Peut-être que je me trompe.
Avatar de Homo_Informaticus
Membre averti https://www.developpez.com
Le 15/12/2016 à 18:25
Au risque de paraitre idiot, on parle de Hacker russes alors que l'alerte Google identifie l'Ukraine comme source de la connexion.

Quand je suis parti en vacances à Saint-Pétersbourg cette année, j'ai eu la meme alerte qui a forcé la double authentification. Celle-ci précisait bien la ville en plus du pays (idem à Prague et Budapest).

Vraies questions :
Du coup ne connaissent-ils pas la région/ville d'Ukraine d'où provient la tentative de connexion ?
Si ca vient d'une des république auto-proclamée pro-russe ou de Crimée, cela expliquerait
Un VPN ou tout autre technologie qui permettrait de fausser l'origine de la connexion ne voudrait t'il pas dire que la connexion puisse venir de n'importe où sur la planète ?

Ca y'est, je vais devoir aller chercher mon chapeau en alu maintenant.
Avatar de mh-cbon
Membre averti https://www.developpez.com
Le 15/12/2016 à 19:14
Il devient impossible de lire une news sur ce site,

titre : USA : Hillary Clinton aurait-elle perdu les élections à cause d'une petite erreur de frappe ?

copié collé de la news : Toutefois, l'éditeur en ligne NYT précise que cette mésaventure n'est nullement la seule cause de l'échec d'Hillary Clinton aux élections.

Après pour rappel, russes, pas russes, pas de preuves, pas de certitude, http://www.nytimes.com/2016/07/27/us...-dnc.html?_r=0
Par contre, dans le genre, preuve de manipulation de l'opinion publique pour un contrôle politique, cf opération gladio

Enfin, il m'est avis que cette news mélange allègrement l'affaire podesta et cette du serveur de mail privé de misss HR, serveur de mail privé contenant des documents classés confidentiel, et qui aurait pu valoir à la dite personne des poursuites judiciaire, mais le FBI à était sympa, après des interrogatoires et quelques révélations ils ont laissé tomber.

bon bref.
Avatar de TallyHo
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 15/12/2016 à 20:30
Le roman-feuilleton démocrate continue ? Décidément, ils ne vont pas se remettre de la défaite...
Avatar de nikau6
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 15/12/2016 à 20:37
Ca y va la propagande sur developez.com. Très décevant.

Hillary a perdu malgré l'incroyable machine á propagande en sa faveur. Et ça le système US ne le digère pas. Les gens ne les ont pas écoutés, ils sont partis á la pêche aux informations sur le net et ont tiré certaines conclusions.
Hillary est une sale bonne femme. Vous savez ce qui se disait en Russie pendant l’élection : " Si c'est Hillary qui gagne on aura la guerre! ". Les Américains en ont marre des guerres, et Hillary n'a pas arrêté de parler de guerre, elle était la candidate des banquiers, qui ont allégrement financé sa campagne, et les banquiers, les américains les détestes aujourd'hui.
N'oubliez pas que suite á la crise des sub-primes, plus de 2 millions d'américains se sont retrouvés sans logement du jour au lendemain.
Hillary a perdu tous simplement parce qu'elle représente un système dont les américains ne veulent plus, et si ils annulent les élections avec de faux prétextes, ça va devenir très dangereux pour eux. Les américains sont armés, et ils aiment la liberté...
Avatar de TallyHo
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 15/12/2016 à 21:53
Citation Envoyé par nikau6 Voir le message
Les Américains en ont marre des guerres
Et pas qu'eux... A la base, les êtres humains aspirent à vivre tranquillement et en bonne intelligence en général. Ce qui fout la zone dans le monde, c'est les délires de domination et de luttes de pouvoir des élites. Qui rêve de guerroyer et d'aller se prendre des balles ici ? Je ne crois pas que ce soit une majorité.
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 15/12/2016 à 23:07
c'est debiles ca. ca n'a aucune incidence sur les grand électeurs qui sont les seuls a élire le président au states.

et je doutes fortement que ce qu'il dit aie pu influencer la reparti ion des grand electeurs
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 16/12/2016 à 8:45
Citation Envoyé par Aiekick Voir le message
c'est debiles ca. ca n'a aucune incidence sur les grand électeurs qui sont les seuls a élire le président au states.

et je doutes fortement que ce qu'il dit aie pu influencer la reparti ion des grand electeurs
Et donc à quoi servirait le vote des gens dont on nous rabat les oreilles depuis X semaines ?

Les américains votent pour un parti dans chaque état, et le parti qui est devant, donne la liste des gens qu'il a choisi comme grands électeurs, grands électeurs qui votent pour lui ensuite, donc oui, influencer les gens a tout de même une "légère" incidence.
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 16/12/2016 à 9:21
Les grands électeurs peuvent voter Clinton même si ils doivent en principe voter Trump.

C'est spécial comme système (j'ai déjà mis le lien mais je le remet) :
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 16/12/2016 à 9:27
Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message
Les grands électeurs peuvent voter Clinton même si ils doivent en principe voter Trump.
Oui enfin, si le parti democrate choisi un mec comme grand électeur, et que finalement il vote pour le candidat républicain, y'a de grandes chances qu'il pourrisse sa propre carrière en ayant trahi son camp, donc je doute très fortement que cela arrive si souvent que cela.

Dans l'absolu oui, ils peuvent le faire, mais est-ce qu'ils le font ? Jamais vu passer aucune stat là-dessus donc difficile à dire.

Edit: d'ailleurs c'est précisé dans ta vidéo, que ce n'est possible que dans moins de la moitié des états, et que ce n'est arrivé que 80 fois

On est au 45ème président, avec 538 grands électeurs (même si il y en avait surement pas autant au début) => ça fait 538 * 45 = 24 210 votes de grands électeurs.

Donc 80 votes changés, ça représente 0.33% de grands électeurs qui n'ont pas votés pour le bon candidat => on s'en cogne. ^^
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web