Trump accuse Google de truquer les résultats de recherche pour supprimer les news positives sur le président
Et donner la priorité aux "Fake News"

Le , par Coriolan

100PARTAGES

19  0 
Il y a une semaine, le président américain Donald Trump s’en est pris à Facebook et Twitter, accusant les deux réseaux sociaux de réduire en silence les gens sur leurs plateformes, un dangereux précédent selon l’actuel hôte de la Maison-Blanche. Cette déclaration controversée est survenue après la suspension de la présence d’Alex Jones, un proéminent conspirationniste américain, de plusieurs plateformes y compris de Facebook et Twitter.

Désormais c’est au tour de Google de recevoir les coups de foudre du président américain. Fidèle à son habitude, Trump a saisi Twitter, son moyen de communication favori pour assaillir le géant de la recherche. Dans une série de tweets publiés ce matin, Trump accuse Google de truquer les résultats de recherche pour donner la priorité aux “fake news” sur lui.

« Rechercher Trump News sur Google ne donne que des résultats sur le point de vue, les articles des médias fake news. En d'autres termes, c'est TRUQUÉ, pour moi et d'autres, afin que presque tous les articles et informations soient NÉGATIFS », a tweeté Trump. « Fake CNN est proéminente. Les médias républicains, conservateurs et justes sont écartés. Illégal ? » écrit-il. « 96 % des résultats sur Trump News viennent de médias nationaux de gauche », ce qu'il estime « très dangereux ».


Trump a suggéré également que Google et les autres ont tendance à réduire en silence les voix des conservateurs et cachent les informations positives. « Ils contrôlent ce que nous pouvons voir ou pas. C'est une situation très grave dont on s'occupera ! » a-t-il ajouté, sans toutefois indiquer comment ou quand il compte se pencher sur ce problème.

Plus tard dans la journée, Larry Kudlow, conseiller économique du président, a informé la presse que l’administration Trump va prendre la question en main pour voir si Google et son moteur de recherche doivent être régularisés par le gouvernement.

Google dément toute manipulation politique

La réponse de Google ne s’est pas fait attendre. La firme californienne a précisé dans un communiqué que ses résultats de recherche ne sont pas biaisés : « Quand les utilisateurs entrent des requêtes dans la barre de recherche de Google, notre but est de s’assurer qu’ils reçoivent les résultats les plus pertinents en seulement quelques secondes. La recherche n'est pas utilisée pour défendre un programme politique et nous ne dévions pas nos résultats vers une quelconque idéologie politique » a affirmé Google.

« Chaque année, nous entrons des centaines d’améliorations à nos algorithmes pour nous assurer qu’ils montrent un contenu de haute qualité en réponse aux requêtes des utilisateurs. Nous travaillons constamment pour améliorer la recherche de Google et nous ne classons jamais les résultats de recherche afin de manipuler un sentiment politique. »

Dans son accusation contre Google, il n’est pas clair si le président a Trump a fait des recherches sur lui-même sur Google, ou bien il fait référence à un article de PJ Media, un blog conservateur, qui prétend que 96 % des résultats de recherche de Google sur Trump ont pour source des médias de gauche. En effet, les accusations de Trump semblent calquer cette allégation.

« Est-ce que Google manipule son algorithme pour donner la priorité aux médias de gauche lors de la couverture du président Trump ? » s’est demandé Paula Bolyard, rédactrice dans le site Pj Media et qui se décrit sur Twitter comme étant conservatrice et une « non-conformiste culturelle ».

Paula Bolyard a dit avoir cherché « Trump » sur Google Actualités et a évalué les résultats en s’appuyant sur la charte de biais des médias dressée par Sharyl Attkinson, une ancien correspondante de CBS News. Elle a dit que les médias de gauche ont représenté 96 % des résultats, avec CNN accaparant « près de 29 % du total ». Elle a dit avoir mené la recherche plusieurs fois sur différents ordinateurs, et à chaque fois elle a eu presque les mêmes résultats.

Toutefois, elle reconnait que sa méthode n’est pas scientifique. En effet, la blogueuse n’a pas pris en considération le fait que le volume de contenu publié par différents médias représente un facteur majeur qui détermine la part dans les résultats de recherche.

Il est difficile de savoir s’il y a effectivement un biais dans les résultats de recherche de Google. La firme emploie un bon nombre de critères pour établir son classement de recherche. Bien que les algorithmes de Google restent secrets, on sait que des facteurs comme l’ancienneté du média, sa réputation et la concentration de mots-clés dans un article sont tous des facteurs qui jouent un rôle dans la détermination du classement d’une actualité. Ce classement diffère aussi d’un marché à un autre, ce qui rend encore plus fastidieuse la tâche d’analyser objectivement les résultats, surtout si l’analyse se base sur les résultats de quelques mots-clés seulement.

Tous ces paramètres n’ont pas empêché Donald Trump de bâcher Google et de s’attaquer spécifiquement à son ennemi juré, “Fake CNN” qu’il accuse de propager de fausses informations, un terme utilisé souvent par Trump pour écarter toute critique envers lui. Et finalement, il est clair que le président américain continue sur sa lignée populiste clamant haut et fort que les médias sont « l’ennemi du peuple ».

Source : twitter - WSJ

Et vous ?

Pensez-vous que Google et les autres géants de la Silicon Valley sont biaisés vis-à-vis des médias conservateurs ?
Pensez-vous que Trump a raison de pointer du doigt Google et les autres médias ?
Ou bien il s'agit d'une énième tentative du président américain pour semer la discorde chez les médias ?

Voir aussi

États-Unis : les électeurs de Trump partagent l'essentiel des fake news selon une étude de l'université d'Oxford
Le juge fédéral se prononce contre l'administration Trump dans l'affaire des fichiers 3D diffusés sur la toile~~ pour imprimer des armes à feu
Un décret signé par Trump pourrait permettre aux USA de mener rapidement des cyberattaques dans le monde en annulant des restrictions de l'ère Obama
Mark Zuckerberg estime que Facebook ne devrait pas supprimer la page d’un média conspirationniste dans la mesure où il n’encourage pas la violence
Fake news : les humains auraient tendance à plus les répandre que les bots sur Twitter, d’après des chercheurs du MIT

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Anselme45
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 28/08/2018 à 21:33
Peu importe le cas Trump...

Il relève cependant un point intéressant qui ne gène apparemment personne... Et on a certainement tord!

Google, société privée ayant pour but le profit maximum, par sa position dominante, est en mesure d'orienter la pensée du monde entier (sauf la Chine qui s'occupe elle-même d'orienter sa population ) sur tout et n'importe quoi.

Google le fait ou ne le fait pas; on ne peut pas le savoir puisque que ses algorithmes ne sont pas publics et qu'ils ne sont contrôlés par aucune organisation neutre ou étatique...
14  1 
Avatar de AoCannaille
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 31/08/2018 à 10:52
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Pour l'aspect stupide et incompétent… tu me dirais la dernière fois que tu as vu un politique compétent et intelligent.
Obama était pas mal à ce niveau.
Macron est un meilleur exemple encore. Son seul problème est qu'il met cette compétence et cette intelligence au service des banques et des multinationales et pas au profit du peuple qu'il est sensé protéger et encadrer...
11  1 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 17/12/2018 à 16:41
Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
A long terme on va dans le mur, hein, tout le monde le sait, mais personne n'ose regarder la vérité en face. Je ne suis pas sur de crever du désastre climatique, mais mon fils(9 mois), lui, y aura probablement droit. Après, la politique des gilets jaunes, c'est d'accélérer la consommation de pétrole et de klaxonner en imaginant que le mur va gentiment s'écarter. Très peu pour moi. Macron a timidement essayé 2-3 trucs rikiki, il a du revenir en arrière à cause de l'aveuglement de gens infoutus de voir plus loin que le bout de leur nez et qui condamnent à morts leurs enfants et petits enfants. C'est toujours plus que les populistes "après moi le déluge".
Parce que tu crois franchement que c'est de faire payer le gasoil plus cher à ceux qui n'ont pas d'autres moyens pour se rendre à leur travail pour y passer 8-10h et gagner de quoi survivre, que l'on va sauver la planète ?

Quand tu dis que Macron a tenté 2/3 trucs, c'est quoi ? S'il avait mis des taxes sur le kérozène, le mazout pour les bateaux pour commencer, là on aurait peut-être pu penser qu'il faisait quelque chose pour la planète. Mais, là, rien ! Sa hausse des taxes n'a d'écologique que le prétexte pour la faire avaler au gens. Parce que si dans le même temps, il avait dit : "La hausse des prix sur les carburants va rapporter 4Mds sur un an, qui seront réinvestis dans la recherche pour des solutions énergétiques vertes, ou dans la gestion du recyclage des plastiques, ou dans la fermeture des centrales nucléaires (dont on ne sait pas combien ça coutera, ni par quoi on va les remplacer). Il a fait quoi pour l'écologie en 18 mois ? Le glyphosate, ben non, Mosanto a toujours le droit de détruire la planète. Le prétrole ? Il a autorisé Total à forer au large de l'Amazonie en Guyane. Guyane qu'il compte raser pour autoriser des groupes canadiens et néerlandais d'aller chercher de l'or.

Faut arrêter de prendre les gens pour des cons, au bout d'un moment, ils s'en rendent compte. Même ceux qui ne sont rien ! La hausse des taxes sur les carburants, c'est juste pour boucler son budget à 3% de dettes, parce qu'il lui manquait les 4Mds dont il a fait cadeau aux plus riches en supprimant l'ISF. Rien d'autres.
9  0 
Avatar de Médinoc
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 17/12/2018 à 16:53
Sans compter que côté énergie, on ne se prive pas d'en gaspiller sur d'autres fronts, il n'y a qu'à voir l'éclairage des pubs, ou pire, les nouvelles pubs animées sur écran HD dans les gares.
Certaines villes décident de ne plus allumer l'éclairage public en divers endroits. Je trouve qu'on devrait commencer par interdire l'éclairage des pubs et des devantures de magasins fermés, et ce au niveau national.
9  0 
Avatar de Edrixal
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 12/12/2018 à 14:17
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Ou comment nous prendre pour des cons…

Code : Sélectionner tout
query = query.replace('idiot', 'idiot trump');
Tellement compliqué en effet.
Mais tellement ! D'ailleurs si tu tape "Idiot du village" on tombe sur Hollande ! Logique puisque la requête serait "Idiot trump du village" ! Ha bha en faite non...
Ou alors il ne modifie certain mot que sous certaine condition. Beaucoup de travail juste pour associer un mot à une image sur une partie spécifique d'un moteur de recherche.

C'est pas comme si des psy avais déclarer Trump déficient mental dans la presse Américaine et que par ce fait beaucoup de personne on associé des mots comme "stupide", "con", "idiot", ect... Avec Trump dans leur recherche internet ou dans des post forum.
D'ailleurs c'est pas comme si ici, en écrivant dans les mêmes messages les mots "Trump" et "Idiot", nous ne nourrissions pas les algo google.

Non, vraiment, il est beaucoup plus logique que le moteur de recherche soit paramétrer volontairement pour influencer les résultats.
10  2 
Avatar de benjani13
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/12/2018 à 15:29
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Tu pourrais être un peu plus tolérant...
Qu'est-ce que ça peut te foutre que des gens utilisent l'homéopathie ?
De toute façon il y a toujours l'effet placebo, donc il est certains que ce n'est pas inefficace à 100%.
Il a été démontré mainte et mainte fois que l'argument "ça ne peut pas faire de mal" concernant les médicaments et thérapie dits "alternatives" (non prouvée scientifiquement) ne tient pas. Cela entraine des retards de prise en charge, des mauvais suivis de traitement, etc.
7  0 
Avatar de benjani13
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/12/2018 à 13:23
Citation Envoyé par Edrixal Voir le message
Pour finir, une grande partie de la population maintenant s'informe de plus en plus via le net qu'ailleurs. Smartphone, tablette, PC, Télé connecté, ect... On à une connexion presque partout. Les réseaux sociaux ont un pouvoir gigantesque et avec une bonne campagne tu peut inonder les gens de news qui vont dans le même sens, qu'elle soit fausse ou vrais.
Avant il y avait une seule chaine de télé, tous le monde la regardait, c'était aussi très simple d'influencer quand tu as l'attention de tous le monde (de même avec les 6 chaines principales plus récemment). Avec les réseaux sociaux je ne sais dire si c'est pire, si c'est plus efficace, c'est surtout différents.

J'ai l'impression que le premier défaut des réseaux sociaux et de l'information en générale sur internet n'est pas la manipulation, mais le fait que ça accentue les clivages, que ça enferme les gens dans leurs opinons. Les réseaux sociaux vont plutôt me partager ce qui est en accord avec mes idées car je cliquerai surement dessus, je le repartagerais. Je vais sélectionner les médias, les blogs, qui vont dans le sens de mes idées. C'était déjà le cas avant avec la presse, chaque journal étant teinté plus ou moins fortement d'un bord politique, mais je trouve que ça s'est accentué sur internet. De fait les gens se renferment dans leur camp, et plus rien ne bouge, il n'y a plus d'échanges, plus de réflexion.

Concernant Trump sa grande réussite a été son discours anti média diffusée de façon préventive. Répétez à qui veut l'entendre que les médias vous détestent, qu'ils racontent tout et n'importe quoi, qu'ils sont les ennemies du peuple. Le jour où un journal a un regard négatif sur vous, vous n'avez plus qu'à dire voyez, j'avais raison, les journaux sont contre moi, les journaux sont contre le président des US, les journaux sont contre la république, contre le peuple. Simple, efficace.

La deuxième recette est la fake news lancée à tout va. On émet des tas de mensonges, on dénonces tous les discours adverses comme mensongers. Le résultat n'est pas que tous le monde se met à vous croire, mais que personne ne peut plus rien croire. Personne ne peut plus se faire une opinion sur quoique ce soit car étant tellement bombardé d'informations contradictoires, il est juste impossible de démêler le vrai du faux. Et à partir du moment où il n'est plus possible de faire sa propre opinion, soit on reste hors du jeu, soit on se raccroche à un gourou politique.
7  0 
Avatar de DevTroglodyte
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/12/2018 à 14:50
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Le Système
Ha, oui, le fameux "Système"...
8  1 
Avatar de Kikuts
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 30/08/2018 à 18:59
Super. Il accuse Google de manipuler l'info...en manipulant l'info !!
C'est du troll level teach me master !
7  1 
Avatar de Danfre
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 31/08/2018 à 9:28
Trump a surtout créé lui-même sa contre publicité avec ses saillies et ses gaffes. Normal qu'il y ait une majorité de bad buzz notamment sur Google.

Quant au bilan, pardon mais le redressement économique était initié déjà avant son élection. Et je ne comprends pas comment on peut raisonnablement se féliciter de la politique. Entre le plantage des accords sur le climat, le sabotage du traité avec l'Iran, de l'embryon de protection sociale aux USA, la guéguerre économique avec tout le monde, ses tentatives pour diviser l'UE...

Le monsieur n'a jamais arrêté d'être en campagne électorale : tout ce qu'il fait, il le fait pour un noyau d'électeurs américains assez denses pour venir l'acclamer a ses "meetings" . Je veux bien croire que certains tirent profit de sa politique, mais c'est du gain à court terme que nous devrons tous payer un jour d'une façon ou d'une autre.

Et tout ça sans même parler du personnage lui-même : son mépris affiché pour les minorités, les conflits d'intérêt dans son entourage, ses séjours couteux dans son club de golf, ses attaques contre la justice, contre ses propres services de renseignement, contre la presse, ses tweets..

J'ai hâte qu'il y ait quelqu'un de plus stable aux commandes là bas.
8  2 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web