Un décret signé par Trump pourrait permettre aux USA de mener rapidement des cyberattaques dans le monde
En annulant des restrictions de l'ère Obama

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Selon des informations données par le Wall Street Journal, le président américain vient d'assouplir des contraintes en ce qui concerne la possibilité pour les États-Unis de déployer des armes cybernétiques contre des adversaires dans le monde. Donald Trump a en effet signé mercredi un décret qui annule une directive présidentielle de l'ère Obama ; laquelle directive avait établi un processus interinstitutions élaboré avant que les États-Unis ne se lancent dans des cyberattaques.

Cette directive politique signée par l’ancien président Barack Obama avait été classée, mais son contenu a été rendu public lors d'une fuite en 2013 par le célèbre dénonciateur et ancien agent des services de renseignement des USA, Edward Snowden.

La politique d’Obama exigeait que les agences américaines obtiennent l’approbation d’opérations offensives auprès d’un large éventail de parties prenantes du gouvernement fédéral, en partie pour éviter d’interférer avec des opérations existantes telles que celles relatives à l’espionnage numérique mené par les USA. Mais pour les critiques, cette directive est un obstacle à une réponse rapide et énergique des USA aux cyberattaques, car elle implique trop d'organismes fédéraux dans des plans d’attaques potentielles. C'est ainsi que lorsque John Bolton, conseiller à la sécurité nationale, est entré en fonction en avril, il a entrepris de la supprimer. Et il a pu le faire.

Un certain nombre de responsables américains ont confirmé que la directive de l'époque d'Obama a bel et bien été annulée, mais ils ont refusé d'en dire davantage, en citant la nature confidentielle du processus. Actuellement, on ne sait donc pas exactement quelles sont les règles adoptées par l’administration Trump pour remplacer la directive signée par Obama.

Un responsable de l'administration informé de cette décision décrit toutefois les mesures de Donald Trump comme un « pas offensif » destiné à soutenir les opérations militaires des USA, à dissuader l'influence électorale étrangère et à contrecarrer le vol de propriété intellectuelle, en faisant face à de telles menaces avec une réponse plus énergique.


Rappelons que l’administration Trump a fait face à des pressions pour montrer qu’elle prend au sérieux les cybermenaces sur la sécurité nationale, en particulier les cybermenaces que les responsables des services de renseignement US disent être posées par Moscou. Certains législateurs ont même soulevé des questions ces derniers mois sur la capacité de l'US Cyber Command, le principal organisme responsable des cybermissions offensives des USA, à répondre aux prétendus efforts de la Russie pour s’ingérer dans les élections américaines en raison d’obstacles bureaucratiques. C'est probablement en réponse à ces inquiétudes que Donald Trump a supprimé les règles adoptées par l'administration Obama.

Sources : Wall Street Journal, Reuters

Et vous ?

Que pensez-vous de la suppression des règles adoptées par l'administration Obama ?
Quelles sont vos inquiétudes suite à cette décision de Donald Trump ?

Voir aussi :

Ingérence étrangère dans les élections US de 2016 : les agents russes auraient utilisé le bitcoin, pour financer le piratage du DNC
Ingérence étrangère dans les élections US de 2016 : 12 officiers russes accusés d'avoir piraté le Comité national démocrate et la campagne Clinton
La guerre sous-marine : la Chine aurait emporté un trésor inestimable, en piratant le réseau privé d'un entrepreneur de la Navy
USA : le Procureur général met en place une équipe pour enquêter sur les cyberingérences, suite à des inquiétudes sur un risque d'ingérence russe
L'ingérence russe dans l'élection américaine sous-estimée par Facebook, Twitter et Google ? Les entreprises seront entendues au Sénat


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de micka132 micka132 - Membre expert https://www.developpez.com
le 16/08/2018 à 13:12
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
Quelles sont vos inquiétudes suite à cette décision de Donald Trump ?
Pas plus d'inquiétude qu'avant. Ça accélère simplement l'application de la décision, avec potentiellement un résultat contre productif parce que l'opération peut rentrer en conflit avec une autre déjà lancée.
Avatar de marsupial marsupial - Membre émérite https://www.developpez.com
le 16/08/2018 à 17:39
L'Iran a compris comme la Turquie qu'ils doivent s'attendre à un nouveau Stuxnet... une des raisons pour laquelle Obama avait mis en place ces dispositions.
Cela risque d'être le Far West sur internet.
Avatar de Aiekick Aiekick - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 16/08/2018 à 20:41
histoire de légaliser une pratique courante
Avatar de Le gris Le gris - Membre actif https://www.developpez.com
le 17/08/2018 à 12:36
Juste légaliser et rendre plus facile ce qu'ils faisaient déjà! Rien de nouveau donc sous le soleil!

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil