IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un véhicule Tesla en mode Autopilot percute un camion à l'arrêt pendant la fermeture d'une voie d'autoroute
Et relance le débat sur le terme « Autopilot » jugé trompeur par les observateurs

Le , par Patrick Ruiz

237PARTAGES

4  0 
Un véhicule Tesla fonctionnant en mode Autopilot a percuté un camion à l'arrêt qui assurait la régulation du trafic pour la fermeture d'une voie d'autoroute, selon un récent rapport de la police de l'État de Pennsylvanie. L’incident ravive le débat sur l’utilisation du terme « Autopilot » par la société Tesla. De façon plus large, il remet sur la table les questionnements en lien avec la perspective de l’atteinte du stade de véhicule entièrement autonome.

Tesla a lancé Steam dans ses véhicules avec des milliers de jeux au terme de l’année précédente. La manœuvre avait relancé le débat sur l’utilisation du terme Autopilot. En effet, elle renforçait l’idée du « Ne vous inquiétez pas, vous pouvez même jouer au volant, Tesla s'occupe de tout, vous n'avez rien à gérer et vous n'avez à penser à rien d'autre qu'au divertissement avant tout. » C’est, couplé à l’utilisation du terme Autopilot, le type de possibilités de nature à laisser penser au conducteur que la voiture est dotée de complète autonomie. En la matière, Mercedes-Benz est connu comme la première entreprise à obtenir un certificat de conformité pour véhicules autonomes de niveau 3. C’est deux cases en dessous de celui de complète autonomie.


En effet, l’autonomie des véhicules se définit selon des niveaux :

  • niveau 0 : c’est l’automobiliste reste maître à bord ;
  • niveau 1 : l’ordinateur peut intervenir pour gérer la vitesse ou la direction (régulateur de vitesse, alerte distance de sécurité) mais le conducteur garde le contrôle du véhicule ;
  • niveau 2 : la voiture peut « se conduire » temporairement, en se garant toute seule par exemple (park assist). Le conducteur reste responsable de la conduite ;
  • niveau 3 : le conducteur peut déléguer la conduite à l’ordinateur dans certaines situations comme les bouchons. La fonction embouteillage du XC 90 de Volvo illustre parfaitement ce niveau ;
  • niveau 4 : plus besoin du conducteur dans certains cas prédéfinis ; le véhicule dépose son conducteur, se gare seul et revient chercher son propriétaire ;
  • niveau 5 : la voiture est totalement autonome et contrôle toutes les fonctions du véhicule. Le conducteur peut être présent ou non.



Tesla même souligne pourtant en contradiction au terme Autopilot que « le conducteur doit être pleinement attentif, avec les mains sur le volant et toujours prêt à prendre le relais. » En d’autres termes, il s’agit au stade actuel de son évolution d’un système d’aide à la conduite classé au niveau 2. Toutes choses qui ont amené des observateurs à insister sur le fait que le nom Autopilot peut conduire les conducteurs à surestimer les capacités réelles des véhicules Tesla et à en demander la modification.

Une enquête de l'Institut d'assurance pour la sécurité routière fournit des données précieuses utiles à ce débat. Le groupe a posé des questions aux conducteurs sur les capacités de cinq systèmes avancés d'assistance au conducteur (ADAS - advanced driver-assistance systems). Ils ont identifié les produits uniquement par leur marque : Autopilot (utilisé par Tesla), Traffic Jam Assist (Audi et Acura), Super Cruise (Cadillac), Driving Assistant Plus (BMW) et ProPilot Assist (Nissan). Les participants à l'enquête ne savaient pas quel constructeur fabriquait chaque produit et ils n'en connaissaient pas les capacités. Il y avait 2 000 répondants au total, mais chacun n'a été interrogé que sur deux systèmes sur cinq, donnant lieu à quelques centaines de réponses pour chaque produit.

Pour chaque système ADAS, les conducteurs ont été interrogés sur la sécurité de diverses activités qui ne sont pas recommandées par les constructeurs automobiles (de l’acte consistant à enlever ses mains du volant à la sieste pendant la conduite). Un plus grand nombre de participants ont estimé que poser chacun de ces actes était sans conséquence avec Autopilot activé plutôt qu'avec l'un des quatre autres systèmes ADAS.

Par exemple, 48 % des personnes interrogées ont déclaré qu’il était sans danger pour un conducteur d’enlever ses mains du volant quand Autopilot était activé, contre environ 33 % pour ProPilot Assist et moins de 30 % pour les autres systèmes nommés. Six pour cent des conducteurs ont déclaré qu'il était sans danger de faire la sieste dans une voiture avec Autopilot activé, tandis que seulement trois pour cent ont déclaré la même chose pour les autres systèmes ADAS.

Ces comportements induits par la politique publicitaire de certains constructeurs sont susceptibles d’expliquer les accidents qui impliquent ces véhicules dits autonomes. Dans les chiffres, la National Highway Traffic Safety Administration a enquêté sur 35 accidents depuis 2016 et il en est ressorti que le système "Full Self-Driving" ou "Autopilot" de Tesla était utilisé dans 16 cas.

Le tableau relance les questionnements sur la perspective de l’atteinte de l’autonomie de niveau 5. Kyle Vogt, PDG de Cruise, indique que « même dans des décennies vous n’obtiendrez pas de véhicules autonomes à 100 %. » Ce dernier est d’avis que l’assistance à distance va rester sur le long terme.

Source : rapport de police

Et vous ?

Partagez-vous le point de vue selon lequel un nom de système pourrait prêter à confusion sur les capacités réelles ?
Que pensez-vous des avancées en matière d’intelligence artificielle appliquée à l’automobile ?
Le palier de véhicules autonomes à 100 % pourra-t-il être atteint ?

Voir aussi :

Les actions Tesla chutent après que son système d'autopilote soit impliqué dans un accident, et l'annonce des batteries de ses véhicules prenant feu
La conduite autonome serait-elle à ce jour qu'une vision futuriste chez Tesla Motors ? L'entreprise vient de changer les objectifs de son Autopilot
Retour du mode controversé full self-driving de l'Autopilot de Tesla et arrivée du Model 3 à 35 000 USD du constructeur attendu depuis 2016
L'Autopilote des Tesla plus sûr que la conduite manuelle, d'après une enquête commandée par une société d'assurances

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 17/10/2023 à 23:40
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ben justement...

Pilote automatique

Autopilot ça ne veut pas dire que ça se conduit tout seul.
Tu mets la définition de "autopilot", mais pourquoi pas la définition de "Full Self-Driving"?
Non, parce qu'il parle de ça aussi. Littéralement "Conduite autonome complète/totale"...

Tesla aurait appelé ça "Self-driving", encore, on aurait pu chipoter, et faire comme tous les constructeurs et parler de niveau 1, 2, 3, 4, 5. Mais là, c'est du foutage de gueule.
Je ré-itère: cet ingénieur est soit un menteur, soit quelqu'un qui devrait ouvrir un dictionnaire.
8  0 
Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 18/10/2023 à 22:34
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ça ne parle pas que de Full Self-Driving ça parle aussi d'Autopilot !
Et autopilot ça ne veut pas dire que ça se conduit tout seul.
C'est un dialogue de sourds

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Pour Full Self-Driving je ne sais pas.
Bon après Tesla aurait du choisir des expressions plus précise pour que les gens comprennent que la voiture ne se conduit pas toute seule.
Quand une entreprise te vend son accès bêta sous le nom de Full Self-Driving, je pense que c'est fait exprès.
7  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 27/07/2023 à 23:21
Je ne suis pas un fan de Musk, mais là franchement, il y a de quoi se marrer.

La totalité, je dis bien la totalité des fabricants de voiture falsifient la consommation réelle de leur véhicules!

Les acteurs du secteur automobile se sont mis d'accord pour établir un test de roulement pour établir la consommation moyenne au 100 km qui ne correspond en rien à l'usage normal d'une voiture... Le test a été établi pour s'assurer que la consommation au 100 km soit très inférieure à la réalité.

Tout le monde en a d'ailleurs fait la constatation: Vous achetez un voiture écolo qui indique une consommation de 4,5 litres au 100km? Quand vous vérifiez votre consommation, il s'avère que vous frôlez les 10 litres/100km. Facile ensuite pour votre concessionnaire de vous dire "Mais monsieur, madame, vous avez un usage de votre véhicule qui ne correspond pas à un usage moyen, vous faites trop de trajets en ville ou roulez trop vite sur autoroute".

Idem pour l'autonomie des véhicules électriques, l'autonomie annoncée ne correspond jamais à la réalité "Mais monsieur, madame, vous faites trop de dénivelés... Vous roulez de manière trop sportive, blablabla..."

Et je ne parle pas de la période hivernale, un jour de grand froid et l'autonomie officiellement annoncée est divisée par 2 et puis et puis... Très vite, vous êtes confronté à l'usure de vos batteries dont la capacité de charge baisse de mois en mois...
9  3 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 28/06/2023 à 15:20
Le problème est même pire en fait, car dans ce cas, même le simple régulateur de vitesse avec détection de véhicule de la voiture de mon papa, aurait stoppé la voiture !
5  0 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 22/08/2023 à 9:49
La meilleure bagnole au monde, ça ne veut rien dire, tout dépend du critère : prix d'achat, consommation en carburant, coût de l'assurance, capacité de chargement, facilité de revente, performances, image... chacun ses priorités
6  1 
Avatar de petitours
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 12/12/2023 à 21:37
Que Tesla utilise l'argument de la liberté d'expression pour se défendre sur un dossier d'escroquerie dangereuse comme cela est sidérant mais ce n'est pas la première fois qu'ils nous montrent que les gens les intéressent bien peu.
5  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 28/07/2023 à 9:31
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Au lieu de montrer la valeur réelle, le logiciel aurait donné une estimation « optimiste » de l’autonomie, sur ordre du PDG Elon Musk il y a environ 10 ans.
Moi je préfère la philosophie : "under promise and over deliver".

Je pense que c'est mieux pour l'automobiliste de se dire "c'est chouette j'ai plus d'autonomie que prévu" que "ma voiture m'a dit que j'avais assez d'énergie pour me rendre à une borne de recharge et je suis tombé à sec avant d'y arriver".

Bon après j'ai un véhicule Diesel, j'ai une autonomie de 1000km alors que je n'ai pas toujours une conduite très économique.
Donc je m'en fous un peu de ces histoires de batterie.

====
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Certains propriétaires ont rapporté des autonomies inférieures à la moitié de celles annoncées, notamment pour le Model 3 qui promet 374 miles (602 km) sur une charge complète. Un conducteur a même déclaré que sa batterie se vidait si rapidement par temps froid qu’il devait s’arrêter pratiquement toutes les heures pour recharger.
Ouais les batteries n'aiment pas le froid.
C'est une mauvaise idée d'acheter un véhicule électrique si vous vivez dans une région où il fait parfois froid.
5  1 
Avatar de Fagus
Membre expert https://www.developpez.com
Le 22/08/2023 à 13:59
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Dans l'article on voit qu'il est possible de sortir de sa voiture quand la batterie est vide, il faut juste savoir comment.
À mon humble avis c'est exactement ça le problème.

Imagions un petit jeu de rôle :
Un accident. Les batteries lithium court-circuitent, donc tout ce qui est électrique ne fonctionne plus.
Le pilote est assommé. Les passagers arrière qui n'ont pas lu le manuel, ne sont physiquement pas très en forme.
Dans l'action, sachant qu'à l'arrière il n'y a pas de poignée, que le mécanisme d'urgence est caché, que son fonctionnement est ± ésotérique et différent sur chaque modèle... quelles sont les chances pour que les passagers arrivent à sortir sachant que tient, les 1ères flammes surviennent.

Bon, c'est pas si grave, dans une voiture aussi chère, il y a sûrement un marteau brise-vitre dans la portière...
5  1 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 04/07/2023 à 7:34
Citation Envoyé par smobydick Voir le message
Mais je confirme que c'est anormal de ne pas avoir de clé physique.
Dans quel monde rétrograde vivez vous?
A l'heure de l'électronique le mécanique est devenu inutile.
L'électronique n'est pas fiable à 100%, c'est vrai mais Musk l'est et l'electronique le devient avec lui.
Comme j'ai ouvert ma voiture en panne de batterie, hier?
Avec sa clé mécanique mais ce n'est pas une voiture Musk, elle est faillible
4  1 
Avatar de Jipété
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 04/07/2023 à 17:19
Citation Envoyé par khetzal Voir le message
Il faut retirer le cache, brancher du 12v, ça ouvre le capot. A partir de là il y a la procédure de pontage et démarrage https://www.tesla.com/ownersmanual/m...D5438FFC6.html
Tout est clair et dans le manuel rien de secret.
Ah oui, bravo, très bien, sauf que le manuel, habituellement, il est dans... la boite à gants,
3  0