IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le bitcoin a perdu la moitié de sa valeur depuis un pic de 69 000 dollars le 10 novembre,
La fin de l'hiver bitcoin est-elle proche ?

Le , par Bruno

444PARTAGES

6  1 
La chute du marché des cryptomonnaies se poursuit. Elle est entrée dans sa neuvième semaine et le bitcoin n'arrive pas à se défaire de ses frissons. La déroute du bitcoin survient alors que les investisseurs se sont débarrassés des actions des entreprises technologiques en raison des attentes de la Réserve fédérale américaine. Les indicateurs de marché clignotent au rouge ou à l'orange pour la plus grande cryptomonnaie, qui a perdu un tiers de sa valeur en seulement deux mois.

Le bitcoin a perdu la moitié de sa valeur depuis un pic de 69 000 dollars le 10 novembre. Cette semaine, il flirte avec les 30 000 dollars, après avoir touché son plus bas niveau en 17 mois, à 25 401 dollars, le 12 mai. Il reste le plus grand actif numérique en matière de capitalisation boursière, mais la valeur marchande de toutes les cryptomonnaies s'élève désormais à 1 300 milliards de dollars, soit moins de la moitié du pic de 3 000 milliards de dollars atteint en novembre.


« Le bitcoin n'est tout simplement pas attractif pour les investisseurs particuliers à l'heure actuelle. Personne ne voit vraiment le potentiel du bitcoin à offrir un (rendement) 10 fois supérieur », a déclaré Joseph Edwards, responsable de la stratégie financière de la société de gestion de fonds Solrise Finance.

La hausse des rendements des actifs à faible risque comme les obligations d'État américaines rend moins attrayants les rendements potentiels des investissements spéculatifs comme les cryptomonnaies, selon les analystes. Andrew Sullivan, directeur général d'Outset Global à Hong Kong, a déclaré que « l'Asie voyait d'énormes volumes passer sur un certain nombre de marchés, les investisseurs se tournant vers les liquidités », alors que les actions technologiques de la région chutaient.

Le contexte macroéconomique est loin d'être favorable à une classe d'actifs désormais considérée comme volatile, risquée et vulnérable face à l'inflation. Alors que les inquiétudes liées à la hausse des taux mondiaux et à la géopolitique amènent les actions américaines (.SPX) au bord de la confirmation d'un marché baissier, les cryptomonnaies ne figurent sur la liste d'achats de personne.

« Les investisseurs institutionnels en particulier fuient vers la sécurité, dans une certaine mesure, vers le bitcoin, qui a le plus d'adoption institutionnelle », a déclaré Marcus Sotiriou, analyste chez GlobalBlock, courtier en actifs basé au Royaume-Uni. L'histoire limitée du bitcoin n'est pas un bon guide pour les hivers cryptographiques, que nous définissons comme une baisse prolongée d'un mois ou plus. Il y en a eu cinq depuis 2017 et trois depuis 2021. Les deux effondrements de l'année dernière ont duré 14 et 10 semaines et ont fait perdre 45 % à 47 % au bitcoin.

Cependant, pour certains analystes, des signes montrent que le roi de la cryptomonnaie prépare son retour. La semaine dernière, les contrats à terme sur le bitcoin ont connu leur plus grande position longue nette depuis le lancement du contrat en 2018, selon les données de la CFTC, ce qui indique que les traders se positionnent davantage en prévision d'une hausse du prix de la cryptocurrency.

Le bitcoin tire sa force du reste du marché des cryptomonnaies, par exemple, sa stature relative apportant un certain réconfort aux investisseurs qui fuient les altcoins tels que les stablecoins jugés ultra-risqués après l'effondrement de TerraUSD début mai.

Stablegains a annoncé le 21 mai sur son blog qu’elle cesse d’offrir des services à ses clients et invite ses utilisateurs au retrait de fond sur la plateforme. « À partir du dimanche 22 mai 2022, nous ne fournirons plus de support pour Anchor Protocol. Pour l'instant, afin que les utilisateurs puissent récupérer autant de fonds que possible, nous leur recommandons de retirer leurs actifs restants de la plateforme dès que possible », a annoncé le cofondateur de Stablegains, qui se fait appeler Kamil.

Stablegains est une application permettant de générer des rendements grâce à la finance décentralisée. Suite à l’effondrement de l’UST, la plateforme a perdu des millions de dollars et se trouve accusée d’avoir trompé ses clients. « Le 1er juillet 2022, nous cesserons de soutenir le service Stablegains. L'application mobile sera retirée de la liste des App Stores, l'interface Web sera mise hors ligne et il est très probable que nous ne serons plus en mesure de prendre en charge les retraits après cette date », déclare Stablegains.

YC W22 Stablegains serait poursuivi en justice pour avoir pris l'argent de clients et l'avoir placé à leur insu dans le protocole Anchor. Les investisseurs ont été brusquement informés que leur USDC avait chuté en même temps que l'UST. Certains ont accusé la société d'avoir prélevé un pourcentage sur l'argent des investisseurs, soit environ 42 millions de dollars. Une lettre d'un cabinet d'avocats, Erickson Kramer Osborne, adressée à YC W22 Stablegains a fait surface en ligne. Elle indique que la société a été poursuivie pour son incapacité à maintenir et préserver toutes ses "entités" de communication et ses dossiers.

« Nous nous intégrerons à un certain nombre de protocoles DeFi, tout en rendant notre produit plus facile à utiliser, plus sûr et plus rapide. Notre objectif est d'être reconnus mondialement comme l'endroit le plus simple, le plus sûr et le plus fiable pour accéder aux avantages de DeFi, et d'aider des millions de personnes à atteindre leurs objectifs financiers », précise la société.

Stablegains a levé 600 000 dollars en décembre dernier auprès de plusieurs investisseurs et a rejoint le groupe W22 de Y Combinator, d'où le nom YC W22 Stablegains. Mais l'incident provoqué par la chute de l'UST semble avoir des répercussions sur Stablegains. La domination du bitcoin, qui mesure le rapport entre sa capitalisation boursière et le reste du marché des cryptomonnaies, a atteint un sommet de plus de 44 % sur sept mois, alors même que son prix a diminué.

La présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, n’a pas caché son sentiment à l'égard de la valeur des cryptoactifs: à savoir qu'il n'y en a pas. « J'ai toujours dit que les cryptoactifs sont des actifs hautement spéculatifs et très risqués, a déclaré Lagarde à l'émission de télévision néerlandaise College Tour dans une interview. Mon évaluation très humble est que cela ne vaut rien. Il ne repose sur rien, il n'y a pas d'actifs sous-jacents pour servir d'ancre de sécurité. »

Lagarde a révélé qu'elle n'avait jamais investi dans des actifs cryptographiques, mais que son fils l'avait fait avec peu de chance. Un euro numérique, cependant, serait un jeu de balle entièrement différent, a expliqué Lagarde. « Le jour où nous aurons la monnaie numérique de la banque centrale, tout euro numérique, je le garantirai, a-t-elle déclaré. Donc la banque centrale sera derrière. Je pense que c'est très différent de toutes ces choses-là. »

L'Ether, le deuxième jeton sur le plan de la valeur marchande, a oscillé autour de 2 000 dollars et a perdu environ 60 % par rapport au pic de 4 868 dollars atteint le 10 novembre. Bilal Hafeez, PDG de la société de recherche Macro Hive, a indiqué que les niveaux de 2 300 et 2 500 dollars étaient des niveaux clefs et a prévenu qu'une incapacité à se maintenir au-dessus de l'une ou l'autre de ces marques à court terme serait un signal baissier.

Le volume total du marché au comptant pour toutes les cryptomonnaies sur les principales bourses était tombé à 18,4 milliards de dollars lundi, soit moins de la moitié des 48,2 milliards de dollars observés le 14 mai, qui était le volume le plus élevé pour 2022, selon le site d'information et de recherche The Block. La société d'analyse de blockchain Glassnode a déclaré le 9 mai que le bitcoin à 33 600 dollars mettait 40 % des investisseurs sous l'eau sur leurs avoirs.

« Beaucoup de gens se demandent ce qu'ils doivent faire de leurs investissements : continuer à s'accrocher à leur vie ou enregistrer les pertes et passer à autre chose ? », a déclaré Lindsey Bell, chef des marchés et stratège monétaire chez Ally Invest. « C'est un bon rappel que la cryptomonnaie ne devrait probablement pas représenter plus de 1 à 2 % de votre portefeuille ».

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

La catastrophe du marché des cryptomonnaies a fait perdre plus de 1 000 milliards de dollars de capitalisation boursière, le bitcoin chute de 9,3 % à 36 955 $

Les cryptomonnaies sont-elles une gigantesque chaîne de Ponzi ? Elles ne seraient pas seulement un mauvais investissement, « c'est pire que cela », selon certains analystes

Le bitcoin est largement contrôlé par un petit groupe d'investisseurs et de mineurs, selon une étude du National Bureau of Economic Research

Bitcoin est un schéma de Ponzi postmoderne pour le développeur Stephen Diehl, qui rappelle « qu'il n'a aucune manifestation dans le monde réel et ne produit rien »

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de HaryRoseAndMac
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/11/2022 à 14:45
Citation Envoyé par what_the_hack Voir le message
Chez moi, en France, l'état n'est pas démocratique. Le peuple n'a quasiment aucun pouvoir législatif, un très léger pouvoir judiciaire et aucun pouvoir exécutif. Le seul pouvoir qu'il a c'est d'élire ses maîtres parmi le petit groupe, une oligarchie donc. Mais voilà une thèse qui s'oppose à tout ce qu'on a appris aux petits français et qui leur fait remettre en question un système qui, bien qu'ils ne l'aient pas choisi, n'ont jamais cherché à critiquer.
Ce que tu dis, de mon point de vue est vrai.

Mais je préfère mille fois la France à n'importe quel pays d'Afrique du nord (voir de la plupart des pays d'Afrique tout court), certains pays d'Asie, ... bref, la majorité des pays dans le monde ou la notion de liberté ne vaut même pas 1/100000 ième de la France.

Le problème de la France et plus globalement l'Europe est la disparité entre sa caste politique qui sont quasiment tous des enfants de riches, gâtés, qui ne connaissent pas grand chose de la vie et le reste de la population qui sont l'opposé, ce qui était sensé justement ne pas être ce modèle là, dans le pays des lumières.
9  1 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 07/09/2022 à 10:35
Beaucoup de blabla pour ne pas expliquer ce qui est d'une simplicité "biblique"...

Quand une bonne vieille banque du monde passé dit à ses clients "vous ne pouvez plus retirer de l'argent de votre compte", cela veut tout simplement dire que l'argent confié à la banque n'existe plus! Volé, perdu, "investi" dans des opérations financières foireuses!

Est-ce que les cryptomonnaies, cette monnaie du futur, fonctionneraient différemment?
9  2 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 07/09/2022 à 12:14
Ce qui est marrant c'est que l'incapacité de retirer l'argent sous forme de cash en cas de ruée au guichet est un argument que les défenseurs du bitcoin ressortent régulièrement pour justifier que les cryptomonnaies sont supérieures. La pratique montre qu'il n'en est rien.
8  2 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 07/10/2022 à 14:58
Il manquait juste deux mots dans la citation, c'est pour ça qu'on ne comprenait pas :

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
« Agir dans l'intérêt de notre communauté de dirigeants est notre priorité absolue.
C'est corrigé : l'intérêt de leur communauté est bien protégé en effet !
6  0 
Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 26/11/2022 à 16:09
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Contrairement à ce que croient certains, l'entreprise n'est pas une démocratie:

1. Il y a un chef qui a une vision, des objectifs pour son entreprise et il commande!

2. Les subalternes exécutent les ordres ou ils quittent le navire

3. Le chef peut se tromper ou être une m... incapable et dans ce cas il en paie le prix: Il fait faillite ou est viré par ses investisseurs

La seule question est donc pas de savoir si le mec dirigeait l'entreprise comme son fief personnel mais si l'entreprise était son fief personnel!!!
Tu n'as surtout pas lu l'article, tu fais parti des gens qui commentent juste en lisant le titre, tu es pathétique.
C'est pas ça le problème, le problème est autre, par exemple l'abus de bien social généralisé, c'est à dire utiliser les fonds de l'entreprise pour des dépenses personnelles.
L'article explique que la compta de cette entreprise est mensongère, ou pire qu'elle n'existe même pas ! Ou encore plus simple : 10 milliards de fonds détournés !

Bref ce présupposé "PDG" d'entreprise n'aurait pas été apte à passer un BEP comptable, c'est un baltringue, ou un abruti, ou un escroc, mais quand on lis ses propos qui ont étés publiés il y a peu, on devine que c'est tout à la fois, donc un guignol et un escroc
Ce qu'il a fait est condamnable, plusieurs années de prison, et l'enquête a été lancée. S'il est pas totalement stupide il n'a plus qu'à prendre les 10 milliards qu'il a détourné et aller se planquer au Costa Rica.
6  0 
Avatar de Rolllmops
Membre actif https://www.developpez.com
Le 29/08/2022 à 15:39
Citation Envoyé par Sandra Coret Voir le message
Quelle est votre opinion sur cette nouvelle chute du bitcoin ?
Mouhahahahahahaha !
6  1 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 28/11/2022 à 19:27
Sauf que justement les vieux ne s'accumulent pas indéfiniment, sauf si la natalité tombait inexorablement jusqu'à 0. On obtient forcément un nouvel équilibre, certes moins favorable qu'avec une natalité plus élevée, mais tenable. Pareil pour les assurance qui peuvent avoir a augmenter leur prime pour couvrir un risque qui augmente. Ce qui fait que la Pyramide de Ponzi est illégale, c'est qu'aucun équilibre n'est possible. Elle tient provisoirement par sa croissance mais est techniquement condamnée a s'effondrer.
6  1 
Avatar de diamondsoftware
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 25/09/2022 à 18:09
Enfin... ca commence...
Cette aberrance economique et ecologique doit cesser.
6  2 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 29/11/2022 à 7:31
Citation Envoyé par weed Voir le message
On est tous jeunes ou d'une certain age
C'est marrant que tu réagisses à ça et pas aux cellules cancéreuses. Vieux signifie exactement la même chose que la périphrase "personne d'un certain age", qui sert juste à éviter le mot comme s'il était honteux. Vieux n'a rien une insulte, du moins j'espère, parce que j'ai l'intention de finir vieux.

Citation Envoyé par weed Voir le message
Je dirais qu'au contraire le système par répartition est pyramidale. Plus la natalité augmente, plus il y aura de future retraité. Nous l'avons bien vu avec nos parents avec le baby boom. Nous avons beaucoup de retraités. S'il fallait suivre la cadence et faire encore plus d'enfant, on reportait toujours le problème à plus tard, faire toujouts et toujours plus d'enfant. A un moment, cela va exploser.
Justement ce que je dis c'est que ça ne peut pas dériver indéfiniment (sauf chute de la natalité vers le pur 0). Ça fait plusieurs dizaines d'années que le taux de natalité et inférieur au taux de renouvèlement et donc que le nombre de cotisants diminue par rapport nombre de retraités. Pourtant le système marche encore, le rapport cotisation/retraite/durée de travail doit juste être régulièrement ajusté. Il est moins favorable que pendant les 30 glorieuses, mais il ne va pas dériver indéfiniment jusqu'à effondrement, alors que par construction, un système de Ponzi n'est pas tenable plus de quelques mois sans apport continu de nouveaux "cotisants".
4  0 
Avatar de AoCannaille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 29/11/2022 à 19:17
Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
Je parle du minimum vieillesse, ça ne devrait pas exister.
Je comprend que pour éviter de nourrir le pourcentage infime de parasite qu'il y a chez les travailleurs, tu préfères engraisser les financier, qui n'ont jamais travaillé de leur vie et qui sont du coup, par définition, des parasites dans leur extrême majorité.

Belle morale, j'imagine que tes parents sont fiers de toi.
4  0