IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le bitcoin atteint son plus bas niveau depuis six mois, la chute du marché des cryptomonnaies se poursuit,
Peut être le meilleur moment pour acheter les cryptomonnaies ?

Le , par Bruno

520PARTAGES

8  1 
La chute du marché des cryptomonnaies se poursuit, sa valeur globale ayant perdu 130 milliards de dollars au cours des seules dernières 24 heures. Le prix du plus grand jeton numérique en valeur de marché a chuté de 4,3 % samedi matin en Europe pour atteindre 35 127 dollars, son plus bas niveau depuis juillet 2021. Le bitcoin a désormais perdu près d'un quart de sa valeur cette année. L'Ether est également en chute libre et s'échange actuellement à environ 2 373 dollars. Les deux principales cryptomonnaies en termes de valeur marchande ont chuté d'environ 50 % par rapport à leur sommet historique de novembre, lorsque le bitcoin a atteint environ 69 000 dollars et l'éther 4 878 dollars.

« La déroute des cryptomonnaies survient alors que les investisseurs se sont débarrassés des actions des entreprises technologiques en raison des attentes de la Réserve fédérale américaine, qui souhaite mettre un frein à sa politique monétaire pandémique pour lutter contre l'inflation », indique le Financial times. La hausse des rendements des actifs à faible risque comme les obligations d'État américaines rend moins attrayants les rendements potentiels des investissements spéculatifs comme les cryptomonnaies, selon les analystes. Andrew Sullivan, directeur général d'Outset Global à Hong Kong, a déclaré que « l'Asie voyait d'énormes volumes passer sur un certain nombre de marchés, les investisseurs se tournant vers les liquidités » vendredi, alors que les actions technologiques de la région chutaient.

La forte vente d'actifs numériques intervient un jour après que la banque centrale russe a annoncé des projets visant à interdire tout commerce et extraction de cryptomonnaies. La réglementation proposée bloquerait également les investissements en cryptomonnaies par les banques et interdirait tout échange de cryptomonnaies contre des monnaies traditionnelles en Russie, l'un des plus grands centres mondiaux d'extraction de cryptomonnaies.

Pour certains analystes, la baisse de la valeur des cryptomonnaies est une aubaine pour les investisseurs. « La valeur baisse, alors préparez-vous à voir un afflux : c'est le meilleur moment pour acheter », déclare l’un d’entre eux. Pour d’autres par contre, il est recommandé de ne pas se fier au prix du marché. « Des périodes comme celles-ci, ne regardez pas chaque détail du prix. Il est important de jeter un regard en arrière et de regarder comment les cryptomonnaies se sont comportées au cours des deux dernières années. »

Le bitcoin recule à son plus bas niveau depuis le mois d'août


Bien que les cryptomonnaies soient réputées être un investissement risqué et spéculatif, les experts s'accordent à dire qu'une stratégie d'achat et de conservation est généralement la meilleure pratique. Plutôt que d'essayer de négocier à court terme, cette stratégie consiste à détenir un actif à long terme et à surmonter les hauts et les bas.

Anjali Jariwala, planificatrice financière agréée, expert-comptable et fondatrice de Fit Advisors, recommande de détenir des bitcoins pendant au moins dix ans. « Si vous vous engagez dans une stratégie qui implique les cryptomonnaies, alors vous devez être à l'aise avec la conservation de l'investissement pour une approche à plus long terme et essayer de résister à l'envie de vendre lorsque les prix baissent », dit-elle.

« Si vous avez acheté des cryptomonnaies comme quelque chose dans lequel investir pour les 10 prochaines années, c'est le moment de vous en souvenir », dit Douglas Boneparth, planificateur financier certifié et président de Bone Fide Wealth. Il a investi dans le bitcoin depuis 2014. Bien que ce soit plus facile à dire qu'à faire, « prenez une grande respiration si vous vous sentez nerveux ou effrayé, dit Boneparth. Il vaut mieux se concentrer sur les choses que vous pouvez contrôler que sur celles que vous ne pouvez pas contrôler, comme le prix d'un investissement particulier. »

Selon le Financial Times, la banque centrale a déclaré dans un rapport de 36 pages que la hausse rapide de la valeur des cryptomonnaies « est définie principalement par la demande spéculative d'une croissance future, qui crée des bulles », ajoutant qu'elles « présentent également des aspects de pyramides financières, car la croissance de leur prix est largement soutenue par la demande des nouveaux entrants sur le marché ».

La Russie propose d'interdire l'utilisation et l'extraction de cryptomonnaies invoquant des menaces pour la stabilité financière, le bien-être des citoyens et la souveraineté monétaire. La Russie s'est opposée pendant des années aux cryptomonnaies, affirmant qu'elles pouvaient être utilisées pour le blanchiment d'argent ou le financement du terrorisme. Elle leur a finalement accordé un statut légal en 2020, mais a interdit leur utilisation comme moyen de paiement.

La Russie est le troisième acteur mondial dans le domaine de l'extraction de bitcoins, derrière les États-Unis et le Kazakhstan, bien que ce dernier puisse connaître un exode des mineurs par crainte d'un renforcement de la réglementation à la suite des troubles survenus au début du mois. La Banque de Russie a déclaré que le minage de cryptomonnaies créait des problèmes de consommation d'énergie. « La meilleure solution est d'introduire une interdiction du minage de cryptomonnaies en Russie », a déclaré la banque.

« Les régulateurs russes sont frustrés par l'industrie des cryptomonnaies depuis plusieurs années et aucun de leurs avertissements n'a été pris en compte », a déclaré Vince Turcotte, directeur commercial Asie-Pacifique chez Eventus Systems. Il a ajouté que si la proposition russe était « relativement plus sévère », elle n'était que la dernière d'une série d'annonces sur les cryptomonnaies faites par les régulateurs du monde entier, principalement axées sur la protection des petits investisseurs.

Turcotte a comparé la situation en Russie à celle de la Chine avant que Pékin ne commence à réprimer plus vigoureusement l'industrie. « Personne n'a écouté les responsables chinois avant qu'ils n'enfoncent le clou », a-t-il déclaré. L'année dernière, la Chine a déclaré que toutes les activités de crypto étaient illégales.

Le bitcoin, la cryptomonnaie la plus populaire, serait majoritairement détenu par un petit groupe d'individus. C'est la conclusion d'une étude menée récemment par le National Bureau of Economic Research (NBER), un organisme privé américain, sans but lucratif. Le NBER rapporte que les 10 000 premiers investisseurs individuels en bitcoins contrôlent environ un tiers de la cryptomonnaie en circulation. Mieux, parmi les mineurs les plus importants, 10 % contrôlent 90 % de la capacité d'extraction du bitcoin, et seulement 0,1 % (environ 50 mineurs) contrôlent 50 % de la capacité d'extraction.

La popularité croissante du bitcoin n'a pas modifié l'une de ses caractéristiques initiales. Sa propriété est en effet toujours concentrée entre quelques mains seulement. Les amateurs de cryptomonnaies se demandent depuis longtemps qui sont les plus grands propriétaires de bitcoins depuis les premiers jours de son existence. Il peut être particulièrement difficile de déterminer la concentration de la propriété, car bon nombre des plus grandes adresses ne représentent pas souvent des particuliers, mais des bourses et d'autres entités qui détiennent des bitcoins pour le compte d'autres investisseurs. Le NBER s'est penché sur la question dernièrement.

Son enquête a révélé que les 10 000 premiers investisseurs individuels en bitcoins contrôlent environ un tiers des cryptomonnaies en circulation. Toutefois, en utilisant une méthode de collecte de données qui fait la distinction entre les adresses appartenant à des intermédiaires et à des particuliers, les chercheurs du NBER ont pu constater que les premières contrôlaient environ 5,5 millions de bitcoins à la fin de l'année dernière, tandis que les secondes en contrôlaient environ 8,5 millions. En outre, les 1 000 premiers investisseurs individuels contrôlaient environ 3 millions, et la concentration pourrait être encore plus importante.

« Cette mesure de la concentration est très probablement un euphémisme, car nous ne pouvons pas exclure que certaines des plus grandes adresses soient contrôlées par la même entité », ont écrit les chercheurs Igor Makarov et Antoinette Schoar. Par exemple, les données de recherche n'ont pas attribué la propriété des premiers bitcoins détenus dans environ 20 000 adresses à une seule personne (Satoshi Nakamoto) et ont considéré qu'ils appartenaient à 20 000 individus différents. Le NBER a constaté que les 10 % des opérations minières les plus importantes contrôlent environ 90 % de la capacité minière du bitcoin.

Et vous ?

Quel commentaire faites-vous de cette chute continue des cryptomonnaies ?

La baisse de la valeur des cryptomonnaies serait une aubaine pour les investisseurs, qu'en pensez-vous ?

Comment entrevoyez-vous l'évolution du marché des cryptomonnaies dans les prochains mois ?

Voir aussi :

La catastrophe du marché des cryptomonnaies a fait perdre plus de 1 000 milliards de dollars de capitalisation boursière, le bitcoin chute de 9,3 % à 36 955 $

Les cryptomonnaies sont-elles une gigantesque chaîne de Ponzi ? Elles ne seraient pas seulement un mauvais investissement, « c'est pire que cela », selon certains analystes

Le bitcoin est largement contrôlé par un petit groupe d'investisseurs et de mineurs, selon une étude du National Bureau of Economic Research

Bitcoin est un schéma de Ponzi postmoderne pour le développeur Stephen Diehl, qui rappelle « qu'il n'a aucune manifestation dans le monde réel et ne produit rien »

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 07/09/2022 à 10:35
Beaucoup de blabla pour ne pas expliquer ce qui est d'une simplicité "biblique"...

Quand une bonne vieille banque du monde passé dit à ses clients "vous ne pouvez plus retirer de l'argent de votre compte", cela veut tout simplement dire que l'argent confié à la banque n'existe plus! Volé, perdu, "investi" dans des opérations financières foireuses!

Est-ce que les cryptomonnaies, cette monnaie du futur, fonctionneraient différemment?
9  2 
Avatar de HaryRoseAndMac
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/11/2022 à 14:45
Citation Envoyé par what_the_hack Voir le message
Chez moi, en France, l'état n'est pas démocratique. Le peuple n'a quasiment aucun pouvoir législatif, un très léger pouvoir judiciaire et aucun pouvoir exécutif. Le seul pouvoir qu'il a c'est d'élire ses maîtres parmi le petit groupe, une oligarchie donc. Mais voilà une thèse qui s'oppose à tout ce qu'on a appris aux petits français et qui leur fait remettre en question un système qui, bien qu'ils ne l'aient pas choisi, n'ont jamais cherché à critiquer.
Ce que tu dis, de mon point de vue est vrai.

Mais je préfère mille fois la France à n'importe quel pays d'Afrique du nord (voir de la plupart des pays d'Afrique tout court), certains pays d'Asie, ... bref, la majorité des pays dans le monde ou la notion de liberté ne vaut même pas 1/100000 ième de la France.

Le problème de la France et plus globalement l'Europe est la disparité entre sa caste politique qui sont quasiment tous des enfants de riches, gâtés, qui ne connaissent pas grand chose de la vie et le reste de la population qui sont l'opposé, ce qui était sensé justement ne pas être ce modèle là, dans le pays des lumières.
9  2 
Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 26/11/2022 à 16:09
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Contrairement à ce que croient certains, l'entreprise n'est pas une démocratie:

1. Il y a un chef qui a une vision, des objectifs pour son entreprise et il commande!

2. Les subalternes exécutent les ordres ou ils quittent le navire

3. Le chef peut se tromper ou être une m... incapable et dans ce cas il en paie le prix: Il fait faillite ou est viré par ses investisseurs

La seule question est donc pas de savoir si le mec dirigeait l'entreprise comme son fief personnel mais si l'entreprise était son fief personnel!!!
Tu n'as surtout pas lu l'article, tu fais parti des gens qui commentent juste en lisant le titre, tu es pathétique.
C'est pas ça le problème, le problème est autre, par exemple l'abus de bien social généralisé, c'est à dire utiliser les fonds de l'entreprise pour des dépenses personnelles.
L'article explique que la compta de cette entreprise est mensongère, ou pire qu'elle n'existe même pas ! Ou encore plus simple : 10 milliards de fonds détournés !

Bref ce présupposé "PDG" d'entreprise n'aurait pas été apte à passer un BEP comptable, c'est un baltringue, ou un abruti, ou un escroc, mais quand on lis ses propos qui ont étés publiés il y a peu, on devine que c'est tout à la fois, donc un guignol et un escroc
Ce qu'il a fait est condamnable, plusieurs années de prison, et l'enquête a été lancée. S'il est pas totalement stupide il n'a plus qu'à prendre les 10 milliards qu'il a détourné et aller se planquer au Costa Rica.
7  0 
Avatar de AoCannaille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 29/11/2022 à 19:17
Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
Je parle du minimum vieillesse, ça ne devrait pas exister.
Je comprend que pour éviter de nourrir le pourcentage infime de parasite qu'il y a chez les travailleurs, tu préfères engraisser les financier, qui n'ont jamais travaillé de leur vie et qui sont du coup, par définition, des parasites dans leur extrême majorité.

Belle morale, j'imagine que tes parents sont fiers de toi.
7  0 
Avatar de Darkzinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 30/11/2022 à 10:06
Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
Je parle du minimum vieillesse, ça ne devrait pas exister.
D'ailleurs si quelqu'un d'affamé te croise il devrait te bouffer non ?
7  0 
Avatar de Rolllmops
Membre actif https://www.developpez.com
Le 29/08/2022 à 15:39
Citation Envoyé par Sandra Coret Voir le message
Quelle est votre opinion sur cette nouvelle chute du bitcoin ?
Mouhahahahahahaha !
7  1 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 07/09/2022 à 12:14
Ce qui est marrant c'est que l'incapacité de retirer l'argent sous forme de cash en cas de ruée au guichet est un argument que les défenseurs du bitcoin ressortent régulièrement pour justifier que les cryptomonnaies sont supérieures. La pratique montre qu'il n'en est rien.
8  2 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 07/10/2022 à 14:58
Il manquait juste deux mots dans la citation, c'est pour ça qu'on ne comprenait pas :

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
« Agir dans l'intérêt de notre communauté de dirigeants est notre priorité absolue.
C'est corrigé : l'intérêt de leur communauté est bien protégé en effet !
6  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 28/11/2022 à 19:27
Sauf que justement les vieux ne s'accumulent pas indéfiniment, sauf si la natalité tombait inexorablement jusqu'à 0. On obtient forcément un nouvel équilibre, certes moins favorable qu'avec une natalité plus élevée, mais tenable. Pareil pour les assurance qui peuvent avoir a augmenter leur prime pour couvrir un risque qui augmente. Ce qui fait que la Pyramide de Ponzi est illégale, c'est qu'aucun équilibre n'est possible. Elle tient provisoirement par sa croissance mais est techniquement condamnée a s'effondrer.
7  1 
Avatar de AoCannaille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 29/11/2022 à 15:41
Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
Le système de retraite est une arnaque pure et dure elle fait croire aux gens qu'ils cotisent pour eux alors que ce n'est pas le cas sinon ils ne seraient pas obliger de "cotiser" c'est donc un ponzi. Tu n'es absolument pas sûr de toucher la totalité de ce que tu as "cotisé" tout au long de tes années de travail.
Regarde la vidéo en entier.

Il y a une chose de certaine, depuis le début et encore aujourd'hui, tu es CERTAIN de toucher plus que ce que tu as à cotiser. Pour 2 raisons :
- Ta pension retraite est indexée sur tes meilleures années
- les retraites, même si elles ne sont pas alignées sur l'inflation, la prennent en compte avec du retard. En prenant ça en compte sur 40 ans, un retraité d'aujourd'hui touche BIEN PLUS que ce qu'il a cotisé.

Et seules les réformes les unes après les autres essayent de détruire cet état de fait: Ralentissement des revalorisation, indexation sur de plus en plus d'année, allongement de la durée de cotisation...

Si ton seul argument contre la retraite c'est que tu as peur de ne pas toucher autant que ce que tu as cotisé, d'une part c'est juste faux, d'autre part, ce n'est pas en votant pour ceux qui veulent la détruire que ça va s'améliorer.

De toute façon, c'est simple, il n'existe aucune alternative plus équitable et humaine.
Tout ce qui est proposé à côté c'est d'engraisser des capitaliste qui sont pas content de pas pouvoir toucher aux centaines de milliards redistribuées sans faire intervenir de banque et qui n'ont aucun risque d'être engloutis par une crise financière. Crises qui se font de plus en plus fréquentes...
C'est à dire qu'en plus d'être moins équitable, moins humaine, la retraite par capitalisation est moins sûre.
6  0