IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le pack "Full Self-Driving" de Tesla, d'une valeur de 10 000 dollars, est enfin disponible par abonnement,
Pour 199 dollars par mois

Le , par Stan Adkens

333PARTAGES

4  0 
Après plus d'un an de promesses, Tesla a enfin mis à disposition sur abonnement son pack "Full Self-Driving". Les propriétaires de Tesla peuvent désormais accéder aux fonctions actuelles de la FSD, telles que Navigate on Autopilot et le changement de voie automatique sans avoir à débourser 10 000 $ d'un coup. Le service n'est disponible que pour les véhicules Tesla équipés de l'ordinateur Full Self-Driving 3.0 ou supérieur et, en fonction du pack Autopilot, il coûte 99 dollars par mois (véhicules avec Autopilot de base) ou 199 dollars par mois (véhicules avec Autopilot amélioré). C'est une option intéressante pour ceux qui voudraient simplement essayer la FSD au lieu d’acheter le pack d'avance. On ne sait pas si ce prix connaîtra un changement après la sortie plus large de la FSD Beta v9, que la société déploie depuis la semaine dernière.

Le constructeur de voitures électriques innove une fois de plus, cette fois en proposant un abonnement pour débloquer sa fonction Full Self-Driving. Selon le site Web de Tesla, pour un montant mensuel de 199 dollars, les clients peuvent accéder aux capacités non entièrement autonomes de leurs automobiles électriques. « Avec la fonction Full Self-Driving (FSD), vous aurez accès à une suite de fonctions d'assistance au conducteur plus avancées, conçues pour fournir un guidage plus actif et une conduite assistée sous votre supervision active », explique l'entreprise dans son article consacré à la formule abonnement.


La fonction FSD de Tesla n'est actuellement rien d'autre qu'un système avancé d'aide à la conduite qui requiert l'attention du conducteur et le responsabilise à 100 %. Dans la partie FAQ de l’article, on peut lire : « Note : Ces fonctions sont conçues pour devenir plus performantes au fil du temps ; toutefois, les fonctions actuellement activées ne rendent pas le véhicule autonome. Les fonctionnalités actuellement activées nécessitent un conducteur pleinement attentif, qui a les mains sur le volant et est prêt à prendre le relai à tout moment ».

L'entreprise travaille dur pour rendre la FSD entièrement autonome en s'appuyant sur les caméras, mais elle n'en est pas encore là et franchement, dans les déclarations réglementaires, Tesla dit qu'il pourrait ne pas atteindre la capacité de conduite autonome complète cette année. Il ne faut pas oublier que le développement d'un tel système pourrait prendre des années et qu'il faudrait ensuite qu'il soit autorisé par la loi.

La FSD de Tesla, qui a fait l'objet d'une mise à jour vers la version 9.0, toujours en version bêta, au début du mois de juillet, exige que les utilisateurs supervisent activement la conduite et soient prêts à reprendre le contrôle en un clin d'œil. En plus de la formule d'abonnement, la FSD de Tesla est également disponible à l'achat au prix de 10 000 dollars. Ceux qui possèdent un ancien ordinateur FSD peuvent le mettre à niveau vers la version 3.0 afin de pouvoir souscrire pour la formule abonnement, mais il leur en coûtera 1 500 $.


L’abonnement FSD de Tesla

Le pack Full Self-Driving comprend actuellement plusieurs fonctions d'aide à la conduite automatisée, telles les fonctionnalités Navigate on Autopilot, Changement de voie automatique, Stationnement automatique, Summon, Ordinateur FSD et Contrôle des feux de circulation et des panneaux d'arrêt.

Mais en fin de compte, Tesla espère fournir un véritable système de conduite autonome complète de niveau 5 et les personnes qui achètent ce pack parient sur le fait que Tesla atteindra cet objectif. L’année dernière, Tesla a indiqué qu’il travaillait à la mise en place d'un abonnement à la carte pour son offre de conduite autonome complète. Cela permettrait aux gens de tester les fonctionnalités sans trop d'engagements.

Elon Musk, PDG de la société, a confirmé que Tesla prévoyait de lancer une telle option « vers la fin de 2020 ». Cela ne s'est jamais produit, et le PDG a ensuite repoussé la sortie à « début 2021 ». En mars, Musk a déclaré que cela se produira « à coup sûr » au cours du deuxième trimestre de 2021. En avril, le PDG a déclaré que l'abonnement était une « chose sûre » pour mai, mais cela ne s'est pas produit non plus, et maintenant Musk a rattaché la sortie de l'option d'abonnement à la sortie de la v9, qui a également été retardée.

Le constructeur automobile a également lancé une mise à jour logicielle de son application mobile pour le mois de juillet et, bien que les notes de mise à jour ne concernent que sa centrale électrique virtuelle, elle a également inclus une nouvelle option d'abonnement dans l'onglet "mise à niveau" de l'application Tesla :


Selon Electrek, Tesla a décrit ce nouveau produit dans un message envoyé aux propriétaires intitulé "Introduction de l'abonnement à la capacité Full Self-Driving" :

La capacité de conduite autonome complète est maintenant disponible sous forme d'abonnement mensuel.

Mettez à niveau votre Model 3, dont le VIN se termine par ******, pour 199 $ par mois (hors taxes) afin d'expérimenter des fonctionnalités telles que la navigation en mode Autopilot, le changement de voie automatique, le stationnement automatique, Summon et le contrôle des feux de circulation et des panneaux stop.

Les fonctions actuellement activées nécessitent une supervision active du conducteur et ne rendent pas le véhicule autonome.



À l'heure actuelle, Tesla indique que la mise à jour de l'abonnement n'est disponible que pour les véhicules aux États-Unis. L'entreprise rappelle également que, malgré son nom, vous ne devriez vraiment pas considérer la fonction annuelle de 2 388 $ (plus taxes) comme quelque chose qui rendra réellement votre voiture autonome – ou du moins pas en toute sécurité. L'abonnement peut être annulé à tout moment via l'application mobile.

Débourseriez-vous 199 dollars par mois pour le pack FSD de Tesla ?

199 dollars, c'est moins cher que les 399 dollars annoncés précédemment, mais cela soulève des questions quant à la valeur de la fonction, étant donné que la version bêta du pack FSD de Tesla est toujours limitée à environ 2 000 bêta-testeurs. Si l'on en croit l'approche divulguée par Tesla, le constructeur pourrait en fait augmenter le prix une fois que la mise à jour aura été diffusée à grande échelle.

Déjà, certaines personnes trouvent que le prix de 199 dollars par mois cher pour la FSD actuelle. « Pour 200 dollars par mois, je ne veux pas entendre "surveillance active". Pour 200 dollars par mois, je veux entendre "allez-y, faites une sieste" », a écrit un commentateur. Un second commentateur a renchéri en écrivant : « Sans aucun doute. Je serais prêt à payer 200 $ par mois s'ils acceptaient une responsabilité à 100 % et déclaraient qu'il ne doit y avoir personne sur le siège du conducteur ». Un autre veut que pour ce montant, sa voiture vienne le chercher au pub et se gare toute seule dans le garage.

Mercredi dernier, l'Allemagne a interdit à Tesla de répéter ce qu'un tribunal considère comme des déclarations publicitaires trompeuses concernant les capacités des systèmes d'aide à la conduite de l'entreprise et la conduite autonome, a décidé un juge de Munich.

L'affaire a été portée devant les tribunaux par la Wettbewerbszentrale allemande, un organisme parrainé par l'industrie et chargé de surveiller les pratiques anticoncurrentielles. Le tribunal de Munich s'est rangé à l'avis de l'organisme sectoriel et a interdit à Tesla Allemagne d'inclure les expressions "plein potentiel de la conduite autonome" et "Autopilot inclus" dans son matériel publicitaire allemand. Il a déclaré que ces affirmations constituaient des pratiques commerciales trompeuses, ajoutant que l'acheteur moyen pouvait avoir l'impression que la voiture pouvait se conduire sans intervention humaine et pouvait suggérer qu'un tel système était désormais légal sur les routes allemandes.

« Étant donné que la conduite autopilotée et autonome de niveau 5 n'est actuellement ni légalement autorisée ni techniquement possible pour le véhicule en question, Tesla doit également respecter les règles du jeu et ne doit pas faire de fausses promesses publicitaires », a déclaré dans un communiqué Andreas Ottofülling, un avocat du groupe.

Le système Autopilot de Tesla a fait l'objet de critiques de la part des régulateurs, notamment du National Transportation Safety Board aux États-Unis, qui estime qu'il manque de garanties. Les systèmes d'assistance capables d'effectuer des tâches de conduite pendant de longues périodes avec peu ou pas d'intervention humaine suscitent de plus en plus d'inquiétudes, car ils incitent les conducteurs à négliger leur obligation d'avoir le contrôle de leur véhicule à tout moment.

Tesla a déclaré avoir informé ses clients que sa technologie d'aide à la conduite automatisée ne constituait pas un système de conduite entièrement autonome.

Sources : Tesla, Wettbewerbszentrale

Et vous ?

Quels commentaires faites-vous des prix de l’abonnement au pack FSD de Tesla ? Trop cher ou c’est pas mal, selon vous ?
Souscririez-vous volontiers au pack 199 dollars pour avoir votre Tesla autonome pour un mois ?
Que pensez-vous de la décision de l’organisme allemand d’interdire les déclarations publicitaires trompeuses de Tesla dans le pays ?

Voir aussi :

Tesla annonce aux régulateurs que les voitures entièrement autonomes ne seront peut-être pas disponibles d'ici la fin de l'année, en contradiction avec les indications d'Elon Musk
Tesla commence enfin à déployer la version bêta 9 du Full Self-Driving après un long retard, elle apporte la surveillance du conducteur et améliore la visualisation de la route
Tesla va procéder à une large diffusion de la version bêta de la suite "Full Self-Driving" « d'ici la fin de l'année », en commençant par un déploiement « extrêmement lent et prudent »
Combien paieriez-vous pour la conduite autonome ? Volkswagen espère 8,50 dollars de l'heure, et vous pourrez également jouer à des jeux vidéo pendant la recharge de votre voiture

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de totozor
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 26/11/2021 à 12:47
Citation Envoyé par rbolan Voir le message
La meilleure manière de démontrer l’efficacité ou la dangerosité du "Full-Self Driving" de Tesla, c'est de réaliser une étude indépendante pertinente à partir d'un échantillon représentatif qui produira des résultats analysable à partir desquels une discussion pourra être faite.
Pas besoin d'étude, FSD tente - parfois - de conduire du mauvais coté de la route, se dirige - parfois - vers un chantier alors qu'il ne semble pas y avoir de raison particulière.

Je fais du vélo en ville de façon pas toujours très sûre mais, à la surprise de mes amis, j'ai assez peu d'accidents.
Ils pensent que je devrais être pour les voitures intelligentes ou autonomes mais ce n'est clairement pas le cas.
Pourquoi?
Les chauffeurs ont un regard qui me montre une infinités d'informations qui définissent la façon dont je vais réagir:
Est ce qu'il m'a vu?
Va-t-il prendre l'initiative ou attend il que j'exprime mon intention?
Veut il changer de voie? Cherche-t-il une place pour se garer?
A-t-il l'intention de me laisser passer?
A-t-il l'intention de ne surtout pas me laisser passer?
Et je peux retourner les même information:
Je veux passer devant toi, laisses moi la priorité (qui m'est souvent dues)
Avance s'il te plait, je passerais derrière toi
Ne me double pas maintenant
Tu peux me doubler
etc

Avec une voiture autonome (Tesla ou autre) aucune de cette communication n'existe alors je lui prie au moins de respecter le code de la route.
7  1 
Avatar de 4sStylZ
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 29/09/2021 à 17:56
J'ai du mal à comprendre l'attaque.

Tesla ne vend pas l'autopilot comme une voiture 100% autonome mais simplement une assistance qui est « statistiquetement » plus fiable qu'un humain lambda.

En émettant ce « disclaimer » alors c'est pas la faute de Tesla, mais celle du du mec qui devait garder les mains sur le volant. À quel moment Tesla pousse à « la fraude systématique » ?
3  0 
Avatar de kakashi99
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 28/10/2021 à 13:43
Mouais,

bref, rien de nouveau sous le soleil...
3  0 
Avatar de scandinave
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 19/07/2021 à 9:35
Ce jeu de dupe. Il n'y a aucun intérêt à acheter un "système autonome" où il faut rester autant vigilant et attentif que sur une voiture classique. Donc de deux choses l'une :

  • Soit les acheteurs ce sont laissés embobiné par le marketing tesla.
  • Soit les acheteurs en sont pleinement conscient et sont prêt à prendre le risque.


Dans les deux cas, cette technologie ne devrait même pas avoir le droit d'exister à l'heure actuel. Ce que fait tesla, ce n'est ni plus ni moins que des tests en grandeur nature, en prenant les gens pour des cobayes pour entrainer son IA. Si cela ne concernait que les utilisateurs de tesla, à la limite, je m'en ficherai. Mais lors d'un accident, c'est pas forcement la conducteur de la tesla qui va avoir le plus mal.
2  0 
Avatar de kain_tn
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 19/07/2021 à 9:51
Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
Tesla a déclaré avoir informé ses clients que sa technologie d'aide à la conduite automatisée ne constituait pas un système de conduite entièrement autonome.
Mais ça ne les empêche pas d'appeler le pack Full Self-Driving ("Conduite Entièrement/Complètement Autonome")?? ??

Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
Que pensez-vous de la décision de l’organisme allemand d’interdire les déclarations publicitaires trompeuses de Tesla dans le pays ?
C'est très bien. Ça devrait être la norme pour toutes les entreprises, sinon les services marketing peuvent raconter n'importe quoi.
1  0 
Avatar de Fleur en plastique
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 29/09/2021 à 20:06
Alors moi je suis peut-être Bac -10 comme disent mes amis, mais moi je comprends bien le problème.

D'une part, c'est pas parce que Tesla a écrit telle ou telle phrase magique dans son contrat de licence que cela le déresponsabilise totalement. Cela serait un peu trop facile, d'autant plus que Tesla et ce qui lui fait office de patron communique beaucoup sur Twitter, notamment sur la valeur supposée de l'option, évaluée par leur super génie à 100 000$.

Ensuite, faire un système de conduite automatiquement strictement basée sur des caméras en excluant tout autre type de système, et je pense notamment à de bêtes radars, c'est d'une absurdité totale. Une caméra peut être aveuglée par une lumière soudaine, le bruit électronique de nuit peut également jouer, et enfin, les algos d'I.A. ne peuvent pas garantir d'identifier tout et n'importe quoi. Alors qu'un radar, il détecte un obstacle, et on évite de rentrer dans un obstacle. Ici, pas besoin d'I.A., pas de risque d'éblouissement, pas de bruit électronique pour le faire fonctionner. Mais c'est trop simple pour l'égo de Musk.

Enfin, on ne peut pas prétendre qu'un système d'assistance à la conduite, nécessitant néanmoins une intervention humaine, est plus fiable qu'une conduite humaine seule. En effet, si le système d'assistance est "presque" autonome, l'humain derrière son volant n'a pas grand chose à faire. Son attention va donc se réduire, c'est automatique. Le temps qu'arrive à grande vitesse l'obstacle, l'humain, endormi par le système presque automatique, n'aura pas le temps de réaction nécessaire pour freiner si le système lui-même a décidé de ne pas freiner.

Soit on fait un système parfaitement autonome, soit on fait un système qui ne l'est pas, et qui nécessite donc d'être piloté. Peut-être d'une manière simple, genre on appuie sur un bouton pour doubler, pour changer de file, pour aller à gauche ou à droite, etc. Bref, un pilotage manuel, assisté par ordinateur. Et non pas un pilotage automatique assisté par humain, parce que c'est ce que c'est Tesla, et c'est juste aberrant.

Elon Musk, en taule, avant qu'il ne tue d'autres gens.
4  3 
Avatar de lsbkf
Membre actif https://www.developpez.com
Le 30/09/2021 à 11:45
C'est assez clair que l'IA a été entraînée pour rentrer dans les voitures de police, il aurait suffi qu'un humain se dise ACAB dans le simulateur et paf. Non ?
1  0 
Avatar de AoCannaille
Membre expert https://www.developpez.com
Le 30/09/2021 à 14:02
Citation Envoyé par 4sStylZ Voir le message
À quel moment Tesla pousse à « la fraude systématique » ?
Dans le nom. "AutoPilot". En anglais, c'est un mot courant qui veut vraiment dire pilote automatique, sans ambigüité ni limite. Et le nom étant systématiquement présenté dans la fiche du véhicule, et apparaissant sur le tableau de bord systématiquement, la fraude est systèmatique. C'est tout simplement de la publicité trompeuse, voire carrément mensongère.

Ils se font emmerder autant que si un labo pharmaceutique sortait un médicament "TraitementAntiCancer" avec un asterix rappelant "Oui, enfin, ça soigne surtout les rhumes et les maux de tête. N'oubliez pas de de ne pas fumer 10 clopes par jour pour éviter de choper un cancer".

Ensuite, faire un système de conduite automatiquement strictement basée sur des caméras en excluant tout autre type de système, et je pense notamment à de bêtes radars, c'est d'une absurdité totale. Une caméra peut être aveuglée par une lumière soudaine, le bruit électronique de nuit peut également jouer, et enfin, les algos d'I.A. ne peuvent pas garantir d'identifier tout et n'importe quoi. Alors qu'un radar, il détecte un obstacle, et on évite de rentrer dans un obstacle. Ici, pas besoin d'I.A., pas de risque d'éblouissement, pas de bruit électronique pour le faire fonctionner. Mais c'est trop simple pour l'égo de Musk.
C'est surtout l'équipement en lui même est trop cher, et l'équipement pour traiter les infos résultants sont trop cher. On espère que leur intégration dans les véhicules va faire baisser le coût mais pour l'instant ce n'est pas raisonnable.
Ceci dit, je suis d'accord qu'il faut absolument multiplier les capteurs différents, Camera Visible, Caméra Thermiques, LIDAR etc. Et que tant qu'on aura pas de norme spécifique et d'autorités de certifications comme on l'a dans l'univers aéronautique (FAA, EASA), Ces voitures ne seront pour moi que des PoC plus ou moins avancés.
1  0 
Avatar de vanquish
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 01/10/2021 à 11:08
Citation Envoyé par Fleur en plastique Voir le message
D'une part, c'est pas parce que Tesla a écrit telle ou telle phrase magique dans son contrat de licence que cela le déresponsabilise totalement.
Je suis assez d'accord sur le fait que Tesla tient un double discours : le légal et celui de la com.
Ca ressemble à "on ne peut pas vous l'écrire, mais la voiture se conduit bel et bien toute seule".
D'ailleurs, on peut faire avancer sa Tesla sans même être dedans (depuis son téléphone).

Maintenant, il faut être complètement crétin, pour, sur route, s'en remettre à 100% au système automatique - surtout quand on connais la mauvaise réputation de fiabilité sur tout le reste.
0  0 
Avatar de kain_tn
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 01/10/2021 à 19:48
Citation Envoyé par vanquish Voir le message
Maintenant, il faut être complètement crétin, pour, sur route, s'en remettre à 100% au système automatique - surtout quand on connais la mauvaise réputation de fiabilité sur tout le reste.
Quand tu connais la mauvaise réputation, tu ne l'achètes probablement pas, ou plutôt, quand tu l'achètes, tu ne connais probablement pas la mauvaise réputation - un peu comme avec Apple
0  0