IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Tesla commence enfin à déployer la version bêta 9 du Full Self-Driving après un long retard,
Elle apporte la surveillance du conducteur et améliore la visualisation de la route

Le , par Bill Fassinou

398PARTAGES

7  0 
Attendue depuis plusieurs mois par les propriétaires Tesla, la mise à jour logicielle (2021.4.18.12) du Full Self-Driving (FSD) a commencé à être déployée samedi. Cela permet aux propriétaires Tesla qui ont acheté l'option FSD d'accéder à cette fonction, qui permet aux conducteurs d'utiliser de nombreuses fonctions avancées d'aide à la conduite d'Autopilot sur des routes locales, en dehors des autoroutes. Elon Musk, PDG de Tesla, a toutefois rappelé aux utilisateurs qu'il ne s'agit pour l'instant que d'une version bêta, après que l'entreprise a admis en mai que l'Autopilot actuel est un système d'aide à la conduite de niveau 2.

Les propriétaires de Tesla attendent depuis des mois que la mise à jour majeure du FSD arrive sur les voitures par le biais de mises à jour logicielles automatiques. Et, fait intéressant, bien qu'ils aient constamment demandé à Elon Musk quand les fonctionnalités pourraient être lancées, ils ont été apparemment patients. En effet, leur attente dure depuis près de 3 ans. En 2018, Musk avait déclaré que la version "tant attendue" du FSD commencerait à être déployée au mois d'août. Il l'a refait en 2019, proclamant que « dans un an, il y aurait plus d'un million de voitures avec une conduite autonome complète, le logiciel, tout », ce qui n'est pas arrivé.



Plus tôt ce mois, il a affirmé que « la version bêta de la FSD 9 sera bientôt expédiée ». Donc, dire que les fans de Tesla ont anticipé cette mise à jour depuis un certain temps serait un euphémisme. Ce retard est probablement dû en partie au fait que Tesla a retiré le radar de ses Model 3 et Model Y en faveur d'une approche basée sur la vision par caméra uniquement. La vraie question est de savoir si cette mise à jour est prête pour le grand public. À cela, Musk a donné une réponse peu claire comme à son habitude. « La bêta 9 traite la plupart des problèmes connus, mais il y aura des problèmes inconnus, alors s'il vous plaît soyez paranoïaque », a-t-il écrit sur Twitter.

Cette mise à jour n'apporte pas une autonomie complète, malgré le maintien de l'ancienne appellation, mais elle permet de nombreuses aides à la conduite en dehors des routes (comme les changements de voie et les virages) tout en apportant de nombreuses corrections. Cette mise à jour apporte également des visualisations remaniées qui offrent des "informations supplémentaires sur les environs" et donnent une meilleure idée de ce que la voiture voit. En outre, les notes de mise à jour mentionnent aussi les améliorations apportées à la surveillance du conducteur par la caméra de l'habitacle pour vérifier l'attention.



Il s'agit d'une fonctionnalité récemment activée qui utilise la caméra de l'habitacle pour s'assurer que vous êtes attentif lorsque l'Autopilot est activé. Il est important de noter que Tesla s'est longtemps opposé à l'idée d'inclure un système de surveillance du conducteur plus solide (comme le suivi oculaire infrarouge, par exemple) pour s'assurer que ses clients respectent les protocoles de sécurité. Le constructeur se contentait d'avertir les conducteurs de rester vigilants, garder les yeux sur la route et les mains sur le volant à tout moment. Mais les choses ont commencé par changer dernièrement.

L'Autopilot est considéré comme un système "partiellement automatisé" de niveau 2 par les normes de la Society of Automotive Engineers (ainsi que par les avocats de Tesla), qui exige que les conducteurs gardent les mains sur le volant et les yeux sur la route. Par ailleurs, les défenseurs des consommateurs ont prouvé que l'Autopilot peut facilement être trompé en faisant croire qu'il y a quelqu'un sur le siège conducteur. Cela a d'ailleurs suscité un regain d'attention à la suite d'un accident mortel au Texas impliquant une Tesla, dans lequel les autorités ont déclaré qu'il n'y avait personne derrière le volant.




Mais cela n'a pas empêché certains propriétaires de Tesla d'abuser de l'Autopilot – allant parfois jusqu'à filmer et rendre publics les résultats. Des conducteurs ont été surpris en train de dormir sur le siège passager ou la banquette arrière de leur Tesla alors que le véhicule roule à toute vitesse sur une autoroute bondée. Un Canadien a été accusé de conduite imprudente l'année dernière après avoir été arrêté pour avoir dormi alors qu'il roulait à une vitesse de 93 m/h (149 km/h). Les rapports montrent que Tesla a introduit l'Autopilot en 2015, il est impliqué dans au moins 11 décès dans neuf accidents aux États-Unis.

À l'échelle internationale, il y aurait eu au moins neuf autres décès dans sept autres accidents. Pendant ce temps, le gouvernement américain exige que les constructeurs automobiles signalent les accidents impliquant des véhicules autonomes ou des systèmes avancés d'aide à la conduite, souvent dans la journée suivant l'incident. Il s'agit d'un changement majeur qui signale une position plus stricte des régulateurs sur ces systèmes partiellement automatisés. Tesla se montre également plus prudent sur ce point. Vendredi, Musk a exhorté les bêta-testeurs à être prêts à prendre le volant à tout moment.



Il ne fait aucun doute que Tesla est plus disposé que ses concurrents à tester des versions bêta de sa fonction d'aide à la conduite Autopilot sur ses clients, afin de recueillir des données et de corriger les éventuels défauts du système. Et les clients de Tesla sont pour la plupart d'accord avec cela, inondant régulièrement les mentions de Musk en suppliant d'être admis dans le programme d'accès anticipé de la société pour les bêta-testeurs. Cela a contribué à la réputation publique de Tesla en tant que leader de la conduite autonome, bien que ses véhicules ne soient pas toujours à la hauteur de ce que la plupart des experts considèrent comme une voiture autonome.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous du FSD v9 Beta ?

Voir aussi

Tesla admet que le "Full Self-Driving Beta" actuel sera toujours le niveau 2 : « Il y a des circonstances et des événements que le système n'est pas capable de reconnaître »

Tesla annonce aux régulateurs que les voitures entièrement autonomes ne seront peut-être pas disponibles d'ici la fin de l'année, en contradiction avec les indications d'Elon Musk

Tesla lance en version bêta le mode Full self-driving, la réaction des conducteurs montre que Tesla semble avoir fait un grand pas vers la conduite "entièrement" autonome

Tesla abandonne le radar et s'en remet aux caméras pour le système Autopilot de certaines voitures,
Les capteurs radar restent pour l'instant sur ses modèles les plus chers


Le PDG de Waymo rejette le plan "self-driving" de Tesla : « Ce n'est pas comme ça que ça marche », la stratégie actuelle de Tesla ne produirait probablement jamais un système entièrement autonome

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de kain_tn
Membre expert https://www.developpez.com
Le 13/07/2021 à 11:59
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Quel est votre avis sur le sujet ?
Je vais répondre sous la forme d'une question:

Si vous aviez fait les erreurs listées ci-dessous lors de votre examen de conduite, pensez-vous que vous auriez eu votre permis de conduire? Si non, pourquoi l'accorder à un robot qui les ferait alors qu'il est encore moins à même de pouvoir réagir à des situations imprévues?

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
  • la voiture traverse la ville et ne reconnaît pas les jardinières dans la rue et manque de les heurter ;
  • la voiture ne reconnaît pas le monorail au milieu de la rue et se dirige vers lui ;
  • la voiture traverse une voie de bus au lieu de rester sur la voie de droite ;
  • la voiture ne reconnaît pas une rue à sens unique et le panneau de sens unique dans la rue, et elle roule en sens interdit ;
  • la voiture ne peut pas décider de la voie à utiliser pour tourner à droite dans la rue suivante. Il continue à changer de voie ;
  • la voiture décide trop tard de prendre la bonne voie ;
  • la voiture décide d'emprunter une voie, puis se rend compte qu'elle doit emprunter l'autre voie, mais c'est trop tard ;
  • la voiture doit tourner à gauche et décide de changer de voie avant ;
  • la voiture tourne à gauche, mais s'engage sur une voie sur laquelle elle n'est pas censée être ;
  • la voiture doit traverser plusieurs voies pour tourner à gauche et il semble qu'avant de pouvoir traverser toutes les voies, elle doive se rapprocher du carrefour ;
  • la voiture voit un double stop alors qu'il n'y en a qu'un seul.

4  0 
Avatar de 4sStylZ
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 29/09/2021 à 17:56
J'ai du mal à comprendre l'attaque.

Tesla ne vend pas l'autopilot comme une voiture 100% autonome mais simplement une assistance qui est « statistiquetement » plus fiable qu'un humain lambda.

En émettant ce « disclaimer » alors c'est pas la faute de Tesla, mais celle du du mec qui devait garder les mains sur le volant. À quel moment Tesla pousse à « la fraude systématique » ?
3  0 
Avatar de scandinave
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 19/07/2021 à 9:35
Ce jeu de dupe. Il n'y a aucun intérêt à acheter un "système autonome" où il faut rester autant vigilant et attentif que sur une voiture classique. Donc de deux choses l'une :

  • Soit les acheteurs ce sont laissés embobiné par le marketing tesla.
  • Soit les acheteurs en sont pleinement conscient et sont prêt à prendre le risque.


Dans les deux cas, cette technologie ne devrait même pas avoir le droit d'exister à l'heure actuel. Ce que fait tesla, ce n'est ni plus ni moins que des tests en grandeur nature, en prenant les gens pour des cobayes pour entrainer son IA. Si cela ne concernait que les utilisateurs de tesla, à la limite, je m'en ficherai. Mais lors d'un accident, c'est pas forcement la conducteur de la tesla qui va avoir le plus mal.
2  0 
Avatar de Fleur en plastique
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 29/09/2021 à 20:06
Alors moi je suis peut-être Bac -10 comme disent mes amis, mais moi je comprends bien le problème.

D'une part, c'est pas parce que Tesla a écrit telle ou telle phrase magique dans son contrat de licence que cela le déresponsabilise totalement. Cela serait un peu trop facile, d'autant plus que Tesla et ce qui lui fait office de patron communique beaucoup sur Twitter, notamment sur la valeur supposée de l'option, évaluée par leur super génie à 100 000$.

Ensuite, faire un système de conduite automatiquement strictement basée sur des caméras en excluant tout autre type de système, et je pense notamment à de bêtes radars, c'est d'une absurdité totale. Une caméra peut être aveuglée par une lumière soudaine, le bruit électronique de nuit peut également jouer, et enfin, les algos d'I.A. ne peuvent pas garantir d'identifier tout et n'importe quoi. Alors qu'un radar, il détecte un obstacle, et on évite de rentrer dans un obstacle. Ici, pas besoin d'I.A., pas de risque d'éblouissement, pas de bruit électronique pour le faire fonctionner. Mais c'est trop simple pour l'égo de Musk.

Enfin, on ne peut pas prétendre qu'un système d'assistance à la conduite, nécessitant néanmoins une intervention humaine, est plus fiable qu'une conduite humaine seule. En effet, si le système d'assistance est "presque" autonome, l'humain derrière son volant n'a pas grand chose à faire. Son attention va donc se réduire, c'est automatique. Le temps qu'arrive à grande vitesse l'obstacle, l'humain, endormi par le système presque automatique, n'aura pas le temps de réaction nécessaire pour freiner si le système lui-même a décidé de ne pas freiner.

Soit on fait un système parfaitement autonome, soit on fait un système qui ne l'est pas, et qui nécessite donc d'être piloté. Peut-être d'une manière simple, genre on appuie sur un bouton pour doubler, pour changer de file, pour aller à gauche ou à droite, etc. Bref, un pilotage manuel, assisté par ordinateur. Et non pas un pilotage automatique assisté par humain, parce que c'est ce que c'est Tesla, et c'est juste aberrant.

Elon Musk, en taule, avant qu'il ne tue d'autres gens.
5  3 
Avatar de kain_tn
Membre expert https://www.developpez.com
Le 19/07/2021 à 9:51
Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
Tesla a déclaré avoir informé ses clients que sa technologie d'aide à la conduite automatisée ne constituait pas un système de conduite entièrement autonome.
Mais ça ne les empêche pas d'appeler le pack Full Self-Driving ("Conduite Entièrement/Complètement Autonome")?? ??

Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
Que pensez-vous de la décision de l’organisme allemand d’interdire les déclarations publicitaires trompeuses de Tesla dans le pays ?
C'est très bien. Ça devrait être la norme pour toutes les entreprises, sinon les services marketing peuvent raconter n'importe quoi.
1  0 
Avatar de AoCannaille
Membre expert https://www.developpez.com
Le 30/09/2021 à 14:02
Citation Envoyé par 4sStylZ Voir le message
À quel moment Tesla pousse à « la fraude systématique » ?
Dans le nom. "AutoPilot". En anglais, c'est un mot courant qui veut vraiment dire pilote automatique, sans ambigüité ni limite. Et le nom étant systématiquement présenté dans la fiche du véhicule, et apparaissant sur le tableau de bord systématiquement, la fraude est systèmatique. C'est tout simplement de la publicité trompeuse, voire carrément mensongère.

Ils se font emmerder autant que si un labo pharmaceutique sortait un médicament "TraitementAntiCancer" avec un asterix rappelant "Oui, enfin, ça soigne surtout les rhumes et les maux de tête. N'oubliez pas de de ne pas fumer 10 clopes par jour pour éviter de choper un cancer".

Ensuite, faire un système de conduite automatiquement strictement basée sur des caméras en excluant tout autre type de système, et je pense notamment à de bêtes radars, c'est d'une absurdité totale. Une caméra peut être aveuglée par une lumière soudaine, le bruit électronique de nuit peut également jouer, et enfin, les algos d'I.A. ne peuvent pas garantir d'identifier tout et n'importe quoi. Alors qu'un radar, il détecte un obstacle, et on évite de rentrer dans un obstacle. Ici, pas besoin d'I.A., pas de risque d'éblouissement, pas de bruit électronique pour le faire fonctionner. Mais c'est trop simple pour l'égo de Musk.
C'est surtout l'équipement en lui même est trop cher, et l'équipement pour traiter les infos résultants sont trop cher. On espère que leur intégration dans les véhicules va faire baisser le coût mais pour l'instant ce n'est pas raisonnable.
Ceci dit, je suis d'accord qu'il faut absolument multiplier les capteurs différents, Camera Visible, Caméra Thermiques, LIDAR etc. Et que tant qu'on aura pas de norme spécifique et d'autorités de certifications comme on l'a dans l'univers aéronautique (FAA, EASA), Ces voitures ne seront pour moi que des PoC plus ou moins avancés.
1  0 
Avatar de lsbkf
Membre actif https://www.developpez.com
Le 30/09/2021 à 11:45
C'est assez clair que l'IA a été entraînée pour rentrer dans les voitures de police, il aurait suffi qu'un humain se dise ACAB dans le simulateur et paf. Non ?
0  0 
Avatar de vanquish
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 01/10/2021 à 11:08
Citation Envoyé par Fleur en plastique Voir le message
D'une part, c'est pas parce que Tesla a écrit telle ou telle phrase magique dans son contrat de licence que cela le déresponsabilise totalement.
Je suis assez d'accord sur le fait que Tesla tient un double discours : le légal et celui de la com.
Ca ressemble à "on ne peut pas vous l'écrire, mais la voiture se conduit bel et bien toute seule".
D'ailleurs, on peut faire avancer sa Tesla sans même être dedans (depuis son téléphone).

Maintenant, il faut être complètement crétin, pour, sur route, s'en remettre à 100% au système automatique - surtout quand on connais la mauvaise réputation de fiabilité sur tout le reste.
0  0 
Avatar de kain_tn
Membre expert https://www.developpez.com
Le 01/10/2021 à 19:48
Citation Envoyé par vanquish Voir le message
Maintenant, il faut être complètement crétin, pour, sur route, s'en remettre à 100% au système automatique - surtout quand on connais la mauvaise réputation de fiabilité sur tout le reste.
Quand tu connais la mauvaise réputation, tu ne l'achètes probablement pas, ou plutôt, quand tu l'achètes, tu ne connais probablement pas la mauvaise réputation - un peu comme avec Apple
0  0