IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

WhatsApp va restreindre ses fonctionnalités si vous refusez le partage de données avec Facebook
D'ici le 15 mai prochain

Le , par Nancy Rey

285PARTAGES

9  0 
« Les conditions d'utilisation entreront en vigueur le 15 mai 2021. Veuillez accepter ces conditions d'utilisation pour continuer à utiliser WhatsApp après cette date », voici le message qui s'affiche de façon récurrente à l'ouverture de l'application chez les utilisateurs qui n’ont pas encore accepté les nouvelles conditions d'utilisation. En effet, le service édité par Facebook a déjà commencé à avertir les utilisateurs. Cette nouvelle politique aurait dû entrer en vigueur initialement le 8 février dernier. Mais Facebook l'a reportée de plus de trois mois, après les contestations soulevées par cette annonce. La crainte des utilisateurs étant de voir leurs données (nom, prénom, numéro de téléphone, adresse IP, etc.) partagées avec Facebook. WhatsApp affirme qu'elle ne supprimera ni ne désactivera les comptes des utilisateurs qui s'opposent à la dernière mise à jour de sa politique de confidentialité, qui exige le partage des données avec les entreprises de Facebook.

En affirmant qu'elle ne supprimera ni ne désactivera les comptes des utilisateurs, WhatsApp revient sur une décision antérieure qui donnait à ses utilisateurs un ultimatum sévère pour accepter de partager leurs données avec Facebook s'ils veulent continuer à utiliser leur compte ou, comme alternative, pour supprimer leurs comptes. Les mises à jour de la politique poussées par WhatsApp depuis le début de l'année 2021 montrent un changement à 180 degrés par rapport à la politique de confidentialité de l'année dernière qui permettait aux utilisateurs de choisir de ne pas voir les informations de leur compte partagées avec Facebook.

Les sociétés de Facebook qui peuvent accéder aux données des utilisateurs de WhatsApp après les changements de confidentialité de cette année comprennent Facebook, Facebook Payments, Onavo, Facebook Technologies et CrowdTangle. « Nous pouvons utiliser les informations que nous recevons d'eux, et ils peuvent utiliser les informations que nous partageons avec eux, pour aider à exploiter, fournir, améliorer, comprendre, personnaliser, soutenir et commercialiser nos services et leurs offres, y compris les produits de la société Facebook », explique WhatsApp.

Des fonctionnalités limitées au lieu de la désactivation du compte

WhatsApp a publié sur son site Web, précisant aux utilisateurs la date limite du 15 mai 2021 pour accepter les nouvelles modifications de la confidentialité et affirmant que « personne ne verra son compte supprimé ou ne perdra de fonctionnalité » en raison de la mise à jour de la politique. « Nous avons passé les derniers mois à fournir plus d'informations sur notre mise à jour aux utilisateurs du monde entier. Pendant ce temps, la majorité des personnes qui l'ont reçue ont accepté la mise à jour et WhatsApp continue de se développer », a déclaré WhatsApp dans un communiqué.

Les utilisateurs continueront à recevoir des rappels pour accepter de partager leurs données avec Facebook pendant les prochaines semaines, des rappels qui finiront par devenir persistants. « À ce moment-là, vous rencontrerez des fonctionnalités limitées sur WhatsApp jusqu'à ce que vous acceptiez les mises à jour », ajoute la société.

Comme le précise la déclaration de WhatsApp, les utilisateurs qui n'accepteront pas les mises à jour de confidentialité verront progressivement les fonctionnalités de leur compte restreintes :
  • Vous ne pourrez plus accéder à votre liste de discussion, mais vous pourrez toujours répondre aux appels téléphoniques et vidéo entrants. Si les notifications sont activées, vous pouvez appuyer dessus pour lire ou répondre à un message ou rappeler un appel téléphonique ou vidéo manqué.
  • Après quelques semaines de fonctionnalité limitée, vous ne pourrez plus recevoir d'appels entrants ou de notifications, et WhatsApp cessera d'envoyer des messages et des appels sur votre téléphone.


La société a également souligné les changements auxquels les utilisateurs doivent s'attendre lorsque les rappels de mise à jour de la politique de confidentialité deviendront persistants.


Toutefois, les utilisateurs de WhatsApp qui décideront de migrer vers une autre plateforme de messagerie pourront télécharger un rapport de leur compte et exporter leur historique de chat en utilisant leur appareil iOS ou Android. Ceux qui souhaitent également supprimer leur compte utilisateur avant de changer de plateforme peuvent le faire en suivant ces instructions étape par étape fournies par WhatsApp pour les utilisateurs d'Android, d'iPhone ou de KaiOS.

« La suppression de votre compte est quelque chose que nous ne pouvons pas annuler, car elle efface votre historique de messages, vous retire de tous vos groupes WhatsApp et supprime vos sauvegardes WhatsApp », a ajouté la société.Bien que les utilisateurs ne verront pas leurs comptes désactivés pour ne pas avoir accepté de partager leurs données avec Facebook, la société leur a rappelé qu'ils seraient automatiquement supprimés après 120 jours d'inactivité, conformément à la politique actuelle de suppression des comptes inactifs de WhatsApp.

Source : WhatsApp (1, 2, 3)

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Une procédure d'urgence a été ouverte contre Facebook dans le cadre des nouvelles conditions d'utilisation de WhatsApp, l'intérêt est de parvenir à une décision avant le 15 mai

WhatsApp pourrait fermer votre compte si vous refusez de partager vos données avec Facebook, une Màj de ses conditions d'utilisation lui permettent de collecter presque toutes vos données personnelles

WhatsApp explique ce qui se passera si vous n'acceptez pas les nouvelles conditions d'utilisation le 15 mai. L'accès aux fonctionnalités sera étriqué, rendant l'application quasiment inutilisable

WhatsApp perd des*millions d'utilisateurs après l'annonce de la mise à jour de ses conditions d'utilisation, les internautes se tournant vers Signal, Telegram ou encore ICQ à Hong Kong

Les téléchargements de Signal grimpent de 4200*% après l'annonce de WhatsApp sur le partage des données utilisateurs avec Facebook, l'app est la plus téléchargée aux USA sur les Store Google et Apple

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de DevTroglodyte
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 11/05/2021 à 15:55
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Et bien voilà une raison supplémentaire de jeter à la poubelle les 2 applications!
Le problème, c'est pas de dégager ces applis... c'est d'inciter la liste de contacts à le faire aussi.
7  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 11/05/2021 à 10:42
Et bien voilà une raison supplémentaire de jeter à la poubelle les 2 applications!

Vous aurez une vie plus harmonieuse et vous pourrez même lever les yeux de l'écran de votre smartphone quand vous traversez une route... Et soyons fou, peut-être gagner une grande partie de votre journée passé à lire et commenter des info inutiles!

Pour information: En Allemagne, en France et en Grande-Bretagne, le temps passé sur les smartphones avant la pandémie variait entre 2,6 et 3,1 heures par jour. Aux USA, plus de 4 heures. En Indonésie, il culmine à 5,2 heures par jour…
4  1 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 13/05/2021 à 10:47
Citation Envoyé par lvr Voir le message
Désinstaller toutes ces applications, c'est juste se couper du monde d’aujourd’hui .
Non, c'est juste se couper de TON monde!

Même les réseaux sociaux dit professionnels comme LinkedIn sont basés sur du faux... Les gens qui s'y complaisent avec des "500 contacts et plus" n'ont en réalité qu'une dizaine de vrais connaissances qu'ils voient d'ailleurs jamais puisqu'ils passent leur temps à agrandir leur réseau de fantômes.

Il est d'ailleurs très intéressant de constater sur LinkedIn que les personnes en début de carrière professionnelle s'y enregistrent en croyant aux promesses puis ferment ou abandonnent leur profil au fil de l'avancement de leur carrière. Font exception les gens qui sont toujours à la recherche d'une réussite qu'ils n'ont pas obtenu dans la vraie vie... Il suffit de suivre quelques groupes de LinkedIn pour constater qu'y participent plus que des indépendants de tous poils essayant de trouver désespérément des clients.
5  2 
Avatar de lvr
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 13/05/2021 à 13:53
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Non, c'est juste se couper de TON monde!
Mon monde est fait de voisins qui s'entraident via FB ("Qui a une échelle à prêter dans le quartier ?" "Moi, vous pouvez passer la prendre demain après 18h00", d'enfants dont il organiser les activités sportives ("Qui peut arbitrer cette semaine ?" "Moi je peux m'en charger" // "Je serai en retard pour la fin de l'entraînement, quelqu'un peut ramener Lucas?" ), du co-voiturage ("J'ai 3 places dans la voiture pour emmener les gamins au camps scouts cet été. Ca intéresse qui ?", d'un rang scolaire le matin ("Je peux faire jeudi", "Ok, moi je peux faire lundi", de forums d'entraide musicale ("Quelqu'un a déjà essayer de monter AudioTechnica BP4025 sur Tascam Dr100-mk3. J'ai pas mal de buzz vers les 100Hz. Vous aussi ?", de concerts ("Check out this upcoming online program in honor of Tony Conrad taking place May 27-28 via the Bemis Center -- ..." disait un gars que je suis sur FB. Et j'y serai), de découvertes littéraires et musicale, d'expositions qui s'annonce, ... (je passe les moins avouables, comme le flattage d'ego, les blagues pourries, ...)
Voilà ça c'est mon monde.
Et FB, Whatsapp, Insta, ... y jouent un rôle important.
Et pour l'heure, je perdrais beaucoup si ça disparaissait.
Tu me diras : Avant on avait pas tout ça. On faisait comment ? Je te dirai: on remonte jusqu'où ? Jusqu'avant les réseaux sociaux ? Jusqu'avant les ordinateurs, Jusqu'avant la révolution industrielle ? ...

Le passé est le passé. On va pas revenir en arrière. Aujourd'hui, les réseaux sociaux sont une réalité. Il faut viser à les améliorer, les rendre plus respectueux, moins invasif. Eduquer les jeunes et moins jeunes à leurs dérives, à leurs risques, ...

On va pas les arrêter. C'est ça que je trouve très simpliste dans ton discours. Très blanc/noir. Très, "je vis sur ma petite île et pense que mon modèle est LE modèle qui convient à tous le monde".

Ton modèle est ton modèle. Il te convient. Et tant mieux pour toi.

Mais ce n'est pas LE modèle. C'est UN modèle. Et il faut prendre en considération les besoins que cela remplit et travailler à partir de là.
4  1 
Avatar de fredinkan
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 12/05/2021 à 13:57
Citation Envoyé par lvr Voir le message
Après la 1ère vague d'indigantion, il y a quelques mois, des applications Signal ont vu une masse d'utilisateurs débarquer. Et au final ? Pour vous, je ne sais pas, pour moi, juste 2 contacts ont basculé réellement. Et aucun des groupes de discussions n'ont basculé. Faut dire que basculer des groupes de 30 personnes entièrement est pratiquement impossible. FB nous tient par les c****
Et ensuite un concurrent arrivera avec qqch de bien mieux et whatsapp mourra s'il ne rachète pas ledit concurrent.

Regarde msn messenger ou tous les chats basés sur irc. Tout le monde les utilisait, pour le second, il y avait de grosse commu qui ont migré sur whatsapp ou des groupes facebook justement...

Ca met juste du temps.
1  0 
Avatar de lvr
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 12/05/2021 à 23:53
Citation Envoyé par Anselme45
Selon les propres chiffres de Fessebook, 60% des internautes français de la génération Z (15-24 ans) utilisent Fessebook! Il y a donc 40% d'ermites?
J'hésite: ironie ? simplisme ? caricature ? troll ?
Je fais le pari du simplisme: Donc ces 40% qui ne sont pas sur FB sont juste sur d'autres apps du même genre (Insta, Whatsapp, TikTok,...). Ils n'ont rien d'ermites. Ce sont juste un moyen de connexion, d'organisation de vie de tous les jours, ... Désinstaller toutes ces applications, c'est juste se couper du monde d’aujourd’hui .
Citation Envoyé par fredinkan Voir le message
Ca met juste du temps.
Bien sûr. Mais cela ne sera pas la préoccupation de la protection des données personnelles qui sera derrière le changement. Juste, un effet de mode.
Ce qui me gonfle, c'est que la majorité qui ne se soucie pas de la protection de ses données personnelles impose de facto à ceux qui s'en préoccupe de s'exposer.
4  3 
Avatar de tanaka59
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 13/05/2021 à 14:15
Bonjour,

Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Non, c'est juste se couper de TON monde!
Le covd s'est chargé de rappeller qu'on surconsomme encore plus les réseau sociaux avec le distanciel ... J’espère que les réseaux prendront "une claque" ... Toujours plus connecté et de moins en moins le temps ... un comble !

Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Même les réseaux sociaux dit professionnels comme LinkedIn sont basés sur du faux... Les gens qui s'y complaisent avec des "500 contacts et plus" n'ont en réalité qu'une dizaine de vrais connaissances qu'ils voient d'ailleurs jamais puisqu'ils passent leur temps à agrandir leur réseau de fantômes.

Il est d'ailleurs très intéressant de constater sur LinkedIn que les personnes en début de carrière professionnelle s'y enregistrent en croyant aux promesses puis ferment ou abandonnent leur profil au fil de l'avancement de leur carrière.


J'ai moi même fermé mon compte Linkedin . Chiant à gérer au bout d'un moment ... et loin d'être un parcours de santé pour postuler aux offres. C'est aussi plus simple de directement démarcher les entreprises elles mêmes .
0  0 
Avatar de Madmac
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 16/05/2021 à 21:26
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Selon les propres chiffres de Fessebook, 60% des internautes français de la génération Z (15-24 ans) utilisent Fessebook! Il y a donc 40% d'ermites?

Attention scoop: Quand Fessebook n'existait pas, il n'y avait pas en France le 100% de la population composé d'ermites... Il parait même qu'il y avait à cette époque bénie des relations sociales qui existaient entre les gens, des relations sociales dans la vraie vie... Avec des vrais amis... Et non pas derrière son écran avec une pléthore "d'amis virtuels" que l'on a jamais croisé autrement qu'en lisant un pseudo sur le web
Apparemment, ils y a du monde qui ont oubliés que les courriels existent depuis prêt de 50 ans. J'aurais beaucoup plus de mal à vivre sans Gmail que de vivre sans FaceBook.

Si on exclus les activistes, ce truc n'es indispensable que pour peu de gens.
0  0 
Avatar de lvr
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 12/05/2021 à 13:31
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Et bien voilà une raison supplémentaire de jeter à la poubelle les 2 applications!
C'est un brin simpliste comme raisonnement. A moins que tu vives en ermite.

Citation Envoyé par DevTroglodyte Voir le message
Le problème, c'est pas de dégager ces applis... c'est d'inciter la liste de contacts à le faire aussi.
Après la 1ère vague d'indigantion, il y a quelques mois, des applications Signal ont vu une masse d'utilisateurs débarquer. Et au final ? Pour vous, je ne sais pas, pour moi, juste 2 contacts ont basculé réellement. Et aucun des groupes de discussions n'ont basculé. Faut dire que basculer des groupes de 30 personnes entièrement est pratiquement impossible. FB nous tient par les c****
1  2 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/05/2021 à 22:52
Citation Envoyé par lvr Voir le message
C'est un brin simpliste comme raisonnement. A moins que tu vives en ermite.
Selon les propres chiffres de Fessebook, 60% des internautes français de la génération Z (15-24 ans) utilisent Fessebook! Il y a donc 40% d'ermites?

Attention scoop: Quand Fessebook n'existait pas, il n'y avait pas en France le 100% de la population composé d'ermites... Il parait même qu'il y avait à cette époque bénie des relations sociales qui existaient entre les gens, des relations sociales dans la vraie vie... Avec des vrais amis... Et non pas derrière son écran avec une pléthore "d'amis virtuels" que l'on a jamais croisé autrement qu'en lisant un pseudo sur le web
3  6