IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Des centaines de cas de covid ont été signalés dans l'usine de Tesla après sa réouverture par Elon Musk,
Environ 450 cas signalés entre mai et décembre 2020, selon les données du comté d'Alameda

Le , par Stan Adkens

77PARTAGES

12  0 
En mai 2020, le PDG de Tesla, Elon Musk, a rouvert par défiance son usine de production à Fremont, en Californie, contre un ordre de fermeture à l'échelle du comté. Près d'un an plus tard, les données de santé publique montrent que des centaines de travailleurs y ont contracté le covid-19. Environ 450 cas de Covid dans l'usine ont été signalés au département de la santé publique du comté d'Alameda entre mai et décembre 2020, dont 125 cas recensés pour le seul mois de décembre, selon un tableau obtenu par le site PlainSite. Le comté avait initialement refusé de publier les données, invoquant les exigences de la loi sur la protection de la santé.

En mars 2020, les responsables de la santé publique du comté d'Alameda, où se trouve l'usine de Fremont, ont interdit à toutes les entreprises, sauf celles qui sont "essentielles", de rester ouvertes alors que les cas de coronavirus se multipliaient dans le pays. Tesla a contesté cet ordre, mais a fini par fermer l'usine le 23 mars. Cependant, un peu plus tard, fin avril, il s'est insurgé contre les mandats du gouvernement en les qualifiant de "fascistes".


Le 11 mai, Tesla a annoncé qu’il relançait la production à l'usine de Fremont, s'attirant finalement le soutien des foules anti-fermeture et même du président Donald Trump, bien qu'il ait enfreint l'ordre de santé publique. Musk a aussi dit à l’époque que la décision prise par le comté d’Alameda était injuste. « La Californie a approuvé, mais un fonctionnaire non élu du comté a illégalement outrepassé [ses pouvoirs]. De plus, toutes les autres sociétés automobiles aux États-Unis sont autorisées à reprendre. Seul Tesla a été distingué », a-t-il affirmé.

Le PDG de Tesla, Elon Musk, a déclaré à l'époque sur Twitter qu'il prévoyait d'être présent sur le site de l'usine avec les travailleurs de Fremont et a nargué les responsables locaux pour qu'ils l'arrêtent. « Tesla redémarre la production aujourd'hui contre les règles du comté d'Alameda », a-t-il écrit sur Twitter en mai. « Je serai sur la ligne avec tous les autres. Si quelqu'un est arrêté, je demande que ce soit seulement moi ».


Le plan de réouverture de Tesla a été approuvé par la suite, même si l'usine était déjà ouverte au mépris des ordres de mars. Tesla avait rassuré ses employés environ un mois après la réouverture que le virus ne circulait pas dans l'usine. « Depuis que nous avons redémarré les opérations, nous n'avons eu aucune transmission du covid-19 sur le lieu de travail », avait écrit Laurie Shelby, la principale responsable de la sécurité de l'entreprise, dans un courriel de l'entreprise en juin, d’après The San Francisco Chronicle.

Des cas de covid enregistrés de mai à décembre, avec 125 cas en décembre

Mais un document, obtenu par le site PlainSite à la suite d'une décision de justice rendue cette année, montre le contraire. En effet, en juin, un mois après l’autorisation de réouverture, selon les nouvelles données, l'usine a signalé 19 cas. Le mois précédent, le tableau indique de manière quelque peu énigmatique qu'il y a eu "<11", selon un tweet posté par le site Web. Il faut aussi noter que Tesla a reçu environ 10 rapports de covid-19 en mai, lorsque l'usine a rouvert, et a vu une augmentation constante des cas jusqu'à 125 en décembre, alors que la maladie causée par le nouveau coronavirus avait atteint un pic dans tout le pays.

Ces informations sont rendues publiques maintenant alors qu’un article publié en juin par le Washington Post rapportait que de multiples cas de covid-19 ont été signalés dans les installations de Tesla à Fremont, en Californie, après que Musk a décidé de rouvrir malgré l'ordre de rester chez soi dans tout le comté. Malgré une dizaine de cas en mai, selon les données, le département de la santé a déclaré, début juin, qu'il n'y avait aucun cas connu d'infection sur le lieu de travail affectant les résidents du comté.

Pendant près d'un an, le département de santé publique du comté d'Alameda a déclaré qu'il ne pouvait pas publier de données sur le nombre de cas en vertu de la loi sur la portabilité et la responsabilité en matière d'assurance maladie, qui garantit la confidentialité des dossiers médicaux. Les données publiées, qui couvrent les mois de mai à décembre, font état d'un total d'environ 450 cas signalés. Environ 10 000 personnes travaillent à l'usine.

« Cela ne devrait surprendre personne que le nombre de cas que $TSLA a rapporté au comté d'Alameda pour la mi-mai et juin/juillet 2020 soit bien inférieur au nombre d'expositions suivies en interne », a écrit PlainSite dans l’un de ses tweets.


Selon les tweets postés par le site Internet juridique le samedi, « Les demandes de dossiers sont généralement difficiles, mais celle-ci (toujours en cours) a été terrible. Nous n'avons finalement pas eu à intenter de procès, car le California Newspapers Partnership l'a fait pour exactement le même problème : l'utilisation de l'HIPAA comme faux prétexte pour dissimuler des données ».

« Le ministère de la Santé publique a finalement perdu ce procès au début de 2021. Mais il a fallu plusieurs autres rappels et menaces de poursuites supplémentaires pour obtenir ce "Tableau 1" incomplet et irrecevable (car il ne s'agit pas d'un document original) », lit-on dans un autre tweet.

Tesla a été critiqué l’année dernière pour la façon dont il traite ses travailleurs. Il leur avait promis qu'ils pouvaient rester chez eux s'ils ne se sentaient pas à l'aise pour reprendre le travail. Mais en mai, Tesla a indiqué aux employés qu'ils pourraient voir leurs allocations de chômage suspendues s'ils ne reprenaient pas le travail. Les travailleurs qui ne se sentiraient pas à l'aise de revenir au milieu de la pandémie se sont vu dire qu'ils seraient en congé sans solde, et que le fait de choisir de ne pas se présenter pourrait éliminer ou diminuer les allocations de chômage selon l'endroit où se trouve le travailleur.

En fin juin et en juillet, des travailleurs inquiets de l'exposition au covid avaient reçu des avis de licenciement après n'avoir pas repris le travail. Les données publiées par le comté d'Alameda montrent qu'il y a eu 19 cas signalés en juin et 58 cas signalés à l'usine en juillet.

Musk s'est aussi attiré des critiques pour sa réponse à la pandémie de coronavirus, après avoir initialement qualifié de « stupide » la panique suscitée par la maladie et prédit qu'il y aurait « près de zéro nouveau cas » en avril dernier. « La viralité du coronavirus est surestimée en raison de la confusion entre la date de diagnostic, la date de contraction et de la sur-extrapolation de la croissance exponentielle du virus, ce qui n'est jamais ce qui se passe dans la réalité », s'est-il exprimé dans un tweet.

Pendant ce temps, Musk a tweeté à plusieurs reprises des articles et des graphiques qui semblaient mettre en doute la gravité de la pandémie. « Intéressant… » avait-il tweeté le 26 avril, accompagné d'un lien vers un article de USA Today dont le titre comprenait la phrase suivante : "Les hôpitaux sont payés davantage si les patients sont répertoriés comme covid-19".

Vendredi dernier, il a posté un tweet jetant le doute sur certains aspects des vaccins contre le coronavirus, malgré les assurances des experts médicaux quant à leur sécurité et les encouragements au grand public à recevoir les doses nécessaires.

Source : Tweet

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Le département de santé publique du comté d'Alameda et Tesla ont gardé ces informations sécrètes jusqu’à la divulgation partielle par une décision juridique. Qu’est-ce que cela vous inspire ?

Voir aussi :

Elon Musk menace de déplacer le quartier général de Tesla de la Californie après la pandémie, et porte plainte au comté d'Almeda pour avoir maintenu ses usines fermées
Les travailleurs de Tesla qui ne se présentent pas verront la suspension des allocations de chômage, alors que Trump se joint à Elon Musk pour demander la réouverture de son usine « MAINTENANT »
Covid-19 : Elon Musk n'a pas livré de respirateurs à Californie comme annoncé par le gouverneur Gavin Newsom. Comment en est-on arrivé là ?
Alors que la désinformation sur le coronavirus inonde Facebook et Twitter, pour Elon Musk « la panique autour du coronavirus est stupide »

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de gros_rougeot
Membre actif https://www.developpez.com
Le 15/03/2021 à 9:35
450 cas de covid pour 10000 employés soit 4.5%. Combien de cas pour 10000 habitants ne travaillant pas dans l'usine ?
2  0 
Avatar de Jeff_67
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 15/03/2021 à 9:59
D'après les avis glanés en ligne, Tesla offre des salaires en-dessous du marché, avec des horaires à rallonge et un turn-over important. Méfions-nous donc de la hype autour de cette entreprise et de son fondateur.
2  0