IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

« L'énergie nucléaire sera à nouveau politiquement acceptable car elle est plus sûre et propre que le pétrole, le charbon et le gaz naturel »,
D'après Bill Gates

Le , par Patrick Ruiz

363PARTAGES

8  6 
Plusieurs pistes sont en cours d’exploration sur le front de la lutte contre le changement climatique. L’une d’elles consiste à réfléchir les rayons solaires hors de l’atmosphère terrestre en pulvérisant de la poussière de carbonate de calcium (CaCO3) non toxique dans l’atmosphère. Ici, c’est une entreprise de Bill Gates qui est à la manœuvre. Une autre consiste à opter pour les sources d’énergies propres. Le cofondateur de Microsoft explique pourquoi les pays devraient tous opter pour l’énergie nucléaire.

L'énergie nucléaire doit surmonter une réputation fâcheuse acquise par l'association avec la bombe atomique et les catastrophes radioactives. Bill Gates est néanmoins d’avis que c’est un défi à relever pour plusieurs raisons : primo, l'exploitation des centrales nucléaires ne produit aucune émission de gaz à effet de serre ; secundo, les nouvelles innovations dans la technologie nucléaire rendent l'énergie nucléaire plus sûre et plus abordable que toutes les autres formes d’énergies.

L'énergie nucléaire a longtemps eu la réputation d'être dangereuse : les premières innovations dans le domaine de l'énergie nucléaire ont été faites dans la foulée de la bombe nucléaire et au cours des dernières décennies, des catastrophes très médiatisées se sont produites. La fusion de la centrale de Tchernobyl en 1986 en Ukraine et l'accident de la centrale de Fukushima Daiichi en 2011 au Japon en sont des illustrations. Mais si ces catastrophes attirent beaucoup d'attention, Bill Gates souligne la sécurité relative de l'énergie nucléaire au fil du temps : « Le nucléaire a en fait été plus sûr que toute autre source de production d'énergie. Vous savez, les centrales au charbon, les particules de charbon, les gazoducs qui explosent. Les décès par unité de puissance sur ces autres approches sont beaucoup plus élevés. »

« Une nouvelle génération de centrales de production d’énergie nucléaire apporte réponse au problème de coût des centrales électriques et révolutionne en même temps l’aspect sécurité », ajoute-t-il. Les innovations consistent en l'utilisation de sodium liquide au lieu d'eau pour refroidir le réacteur à une pression plus basse. Cela peut aider à éviter les fusions et permet également aux centrales nucléaires d'être plus petites et donc plus simples à construire.


La position de Bill Gates ravive le débat sur la question du choix de l’énergie nucléaire plutôt que de l’énergie solaire ou éolienne. Étant donné les objectifs de réduction de 80 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 et 100 % d’ici 2035, le choix du nucléaire ne semble pas le plus judicieux quand on sait qu’un nouveau réacteur nucléaire prend en moyenne 15 ans entre la planification et l'exploitation. De plus, l’option du nucléaire pose d’autres problèmes comme ceux de prolifération des armes et de gestion des déchets. Les énergies renouvelables (soleil, vent) seraient donc l’option la plus viable. Bill Gates souligne néanmoins un obstacle majeur à leur mise en œuvre sur des projets de production d’importantes quantités d’énergie électrique : la recherche actuelle ne sait pas créer une batterie qui réponde aux besoins en alimentation de réseaux électriques entiers.


C’est la raison pour laquelle on risque de voir de petites centrales nucléaires en complément de sources intermittentes comme les centrales solaires et éoliennes. TerraPower, fondée par Bill Gates en 2006 et son partenaire GE Hitachi Nuclear Energy, un fournisseur de réacteurs nucléaires avancés et de services nucléaires, prévoient de commercialiser des stations de ce type appelées Natrium dans le courant de cette décennie.

Le positionnement de Bill Gates dans la filière cache aussi l’intention de persuader les leaders américains de prêter plus attention à la recherche dans le domaine l’énergie nucléaire. L’objectif : maintenir les États-Unis à leur place de leader dans la recherche liée à l'énergie nucléaire et provoquer une adoption encore plus importante des technologies du nucléaire parmi lesquelles celles dites avancées comme le concept mis en avant par le projet TerraPower.

TerraPower a, le 22 septembre 2015, signé un accord avec China National Nuclear Corporation (CNNC) pour développer son réacteur à onde progressive. Mais la guerre commerciale qui a éclaté entre les États-Unis et la Chine et les restrictions à l’exportation mises en place par l’administration Trump ont empêché TerraPower de tester sa technologie en Chine.

Les partisans de l’énergie nucléaire sont d’avis qu’il y a une nécessité de bâtir des centrales nucléaires pour remplacer les centrales à gaz et au charbon et répondre aux besoins en électricité. Mais les opposants au nucléaire estiment que les coûts liés aux réacteurs nucléaires sont encore énormes. De ce fait, ils considèrent que le nucléaire ne constitue pas une solution viable économiquement, sans parler des risques de sécurité et le problème des déchets nucléaires. Pour eux, les énergies renouvelables sont plus viables, car leur coût a été réduit de façon massive lors des 20 dernières années, une tendance qui devrait se suivre lors des prochaines années.

Et vous ?

L’énergie nucléaire est-elle l’idéal en matière de sûreté et de propreté pour apporter réponse aux besoins de la planète ?
Faut-il encourager la recherche en la matière ?
Énergie nucléaire vs énergies renouvelables (solaire, éolien) : de quel bord êtes-vous ? Pourquoi ?

Voir aussi :

Même Bill Gates qui veut offrir tout son argent ne fait qu'en accumuler plus, il est étonnamment difficile de se débarrasser de milliards de dollars
Bill Gates conduit une action globale pour préparer le monde à accepter les réalités d'une planète qui se réchauffe face aux changements climatiques
Bill Gates a refusé le poste de conseiller scientifique de Donald Trump, estimant que ce ne serait pas un bon usage de son temps
Bill Gates estime que l'IA rendra l'homme plus efficace dans son travail et lui donnera plus de temps libre dans le futur

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 26/02/2021 à 20:12
Et encore pour le coté très polluant, c'est discutable vu que les déchet nucléaires ne se retrouvent pas dans la nature contrairement a ceux de la plupart des énergies. Ils sont contenu dans des stockages dont ils ne sont pas censés sortir, à par en cas d'accidents, qui sont très rare et dont les conséquences sont au final bien inférieures à pas mal de technologies que l'on accepte pourtant sans problème.
17  5 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 27/02/2021 à 7:56
Citation Envoyé par pierre-y Voir le message
Quand sa casse, ça ne fait pas dans la dentelle si on regarde Tchernobyl ou Fukushima. L'idée d'utiliser du sodium dans le circuit primaire, c'est a dire un élément qui réagit violemment à l'eau c'est censé rassurer les gens alors que le secondaire sera probablement remplit de flotte? peut être que j'ai mal compris.
Tchernobyl était moche en effet, heureusement ce type de centrale n'existe plus. Fukushima s'en est au final pas si mal tiré.
Les réacteurs à sodium ne sont qu'une piste de recherche actuellement, je ne crois pas qu'il y en ait de fonctionnels donc difficile de dire ce qu'il y aura en secondaire, ni même si ça verra réellement le jour.

Citation Envoyé par i5evangelist Voir le message
Je pense que si on fait un sondage auprès des populations qui on subi un accident nucléaire, le sondage sera radicalement contre.
Pour le moment les pays qui ont subis des accidents nucléaires n'ont pas l'air si traumatisés que ça vu que l'Ukraine continue de miser lourdement dessus et que le Japon a fait assez vite repartir ses centrales. Au final, la radioactivité de Fukushima a fait au pire un mort, alors que le tsunami qui l'a provoqué en a fait 18 500.

Citation Envoyé par i5evangelist Voir le message
Il faut je pense itou penser aux coût de cette énergie, on nous bassine avec la dette, là, on part sur des milliers d'années d'activité des déchets, le démantèlement des centrales et pour ce qui est de la France, les coûts militaire.
Tu oublies un détail essentiel, c'est que le nucléaire est une énergie extrêmement concentrée. Les déchets sont très peu nombreux et donc même s'ils requièrent énormément plus de précaution, au total ils ne reviennent pas si cher que ça à gérer au regard de la production assurée. Le coût de démantèlement n'est pas particulièrement élevé non plus (environ 10% du cout de construction et déjà pris en compte dans le coût global), en tout cas bien inférieur au coût du solaire/éolien.
Quant aux problèmes politiques, quasiment aucune énergie n'est a l’abri, pour le solaire/éolien, on dépend de la Chine, pour les hydrocarbures des pays pétroliers,... D'ailleurs, la concentration de l'énergie nucléaire faisant que les quantités nécessaires au fonctionnement ne sont pas très élevées, c'est relativement facile de changer de fournisseur.

Citation Envoyé par i5evangelist Voir le message
Pour tout dire, j'habite en Normandie et je ne suis pas pressé qu'il démarre leur cocotte minute E.P.R. à Flamanville, les vents dominants étant d'ouest ...
Ecolo, sûrement un peu, mais surtout, comme on dit chez moi, "j'tiens à ma pieau" !
Sachant que l'EPR est globalement mieux sécurisé que les centrale actuelles et que Golfech du coté de chez moi va plutôt bien depuis quelque dizaines d'années, je dirais que si tu tiens a ta peau le nucléaire est le dernier de tes soucis. Il y a des centaines de techno bien plus dangereuses que tu côtoies tous les jours.
11  4 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 27/02/2021 à 8:36
Citation Envoyé par eric44000 Voir le message

Les déchets sont un fardeau pour des milliers d'années, bien qu'il soit possible de les enfouir dans une plaque tectonique qui plonge sous une autre avant de s'enfoncer dans le manteau terrestre en évitant les volcans d'arc insulaire bien sûr. Quoi qu'il en soit, le nucléaire poserait le même problème que les énergies fossiles. Combien de générations épuiseraient les ressources ? Deux, trois, quatre ?
Pour le coup, ça serait idiot. Déjà il faudrait entreposer les déchets de manière fiable, en profondeur sous le plancher océanique, ce qui est hors de notre portée. Et l'issue serait quand même risquée vu que dans une zone de subduction, le risque que ça remonte à la surface via le volcanisme n'est pas nul, comme tu le fais remarquer. En plus d'être envisageable techniquement, les plans d'enterrement actuels sont largement plus sûrs. Si les déchets sont enterrés dans des couches géologiques stables, ils n'ont aucune raison de remonter par eux même à la surface avant quelque millions d'années. D'ici là leur radioactivité aura à nouveau des niveau normaux.

Citation Envoyé par eric44000 Voir le message

En matière de centrale solaire, oui. La fabrication de miroirs est peu onéreux et pérenne tout comme le stockage par fluide caloporteur à grande capacité thermique, par transformation en hydrogène ou air comprimé.
Faire de la recherche là dessus, c'est bien, mais on est encore très loin d'avoir des solutions pérennes là dessus, particulièrement en ce qui concerne le stockage. Le jour ou le solaire sera aussi efficace que le nucléaire, je serais ravi d'en profiter, mais on ne peut pas se permettre d'attendre des dizaines d'années, pour un résultat incertain. Si on veut avoir un impact sur le réchauffement global, il faut entreprendre des actions qui font effets sensibles dès maintenant.
On peut toujours espérer des solutions renouvelables pérennes dans un avenir distant, mais le nucléaire actuel et un excellent moyen de production d'électricité efficace, pilotable et à faible émission de gaz à effet de serre.

Citation Envoyé par eric44000 Voir le message
Encore faut-il de la volonté politique. Les infrastructures de recharge de la voiture électrique font peine à voir. Je ne parle pas des bornes toujours quasi inexistantes en France, mais des places de parking à induction électromagnétiques bien plus pratiques.
Vu les pertes électriques du rechargement par l'induction, j'espère au contraire pour l'écologie que ça ne se démocratisera pas.
9  3 
Avatar de KEKE93
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 27/02/2021 à 6:44
Bill Gates veut tirer un trait sur l'accident nucléaire de Tree Miles Island de 1979 en Pennsylvanie qui, par ses conséquences, avait coûté aux Etats-Unis plus cher que la guerre du Vietnam...En effet, de nombreux projets de centrales nucléaires ont dû être abandonnés plus le rebasculement sur les centrales à gaz ( et aussi au charbon) ont fait que les Etats-Unis ont dû payer plus cher leur énergie.
5  0 
Avatar de defZero
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 27/02/2021 à 19:48
L’énergie nucléaire est-elle l’idéal en matière de sûreté et de propreté pour apporter réponse aux besoins de la planète ?

En l'état, oui, puisqu'il n'y a aucune alternative viable.
Les "énergies renouvelable" ont un cout "énergétique" de production qui les rend dépendant d'une production externe, exception faite de l' hydro-électricité, l'éolien et le solaire ne sont pas des remplaçant mais au mieux des palliatifs.
Sans compté qu' il n'y a que l' hydro et le nucléaire qui ne rejette pas de gaz à effet de serre en restant pilotable.

Faut-il encourager la recherche en la matière ?

Toujours encourager la recherche, puisqu'on ne sait jamais à l'avance sur quoi on peut tomber .
La fusion serait pas mal, mais j'ai des gros doute sur la faisabilité avant la fin de ce siècle .

Énergie nucléaire vs énergies renouvelables (solaire, éolien) : de quel bord êtes-vous ? Pourquoi ?

Nucléaire pour l'instant, car seule énergie pilotable avec un tel rendement et sur une occupation au sol maitrisé.

Et pour tous ceux qui évoques les "catastrophes nucléaire", que ce soit Tchernobyl ou Fukushima, les catastrophes on à chaque fois pour origine des erreurs humaine, pas autre chose qui rendrai le nucléaire fondamentalement moins safe qu'une autre technologie de production d'énergie (toutes proportions gardé).

Quand à la production d'Uranium dans des pays "en tension", c'est "qui qui" finance les terroristes en achetant du pétrole à des pays pas au top niveau justice ?
Vous croyez à la coïncidence si les Dollars et les Euros sont au cœur des trafiques de la planète ?
Si vous vous sentez d'aller partout à pied & d'habiter dans une grotte non chauffé pour être sûr de ne pas financer des trafiques, faites donc, mais n’oubliez pas qu'au vu des quantités et du contrôles inhérent aux matériaux nucléaire, le trafic est quand même plus limité (oui, l'Iran achète à la Russie/Chine et alors )
7  3 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 27/02/2021 à 15:24
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
1. Les centrales nucléaires françaises ont besoin de quoi pour fonctionner?
  • D'uranium que la France ne possède pas sur son territoire. La France doit importer 9 000 tonnes d’uranium/an. La France dépend de l'Afrique pour en avoir par l'intermédiaire des mines d’Arlit au Niger!
  • D'eau. Avec le réchauffement climatique, c'est moins d'eau dans les cours d'eau et donc l'incapacité de refroidir les réacteurs nucléaires. C'est déjà le cas actuellement. En été, certaines centrales doivent être arrêtées par manque d'eau en France!
Je sais pas si tu te rends compte a quel point 6 000 tonnes à l'échelle de la France c'est rien du tout. Un seul pétrolier peut contenir 50 fois ça. L'approvisionnement en combustible nucléaire n'est tellement pas un problème que la France a abandonné la recherche sur les générateurs de 4eme génération qui permettaient de se débrouiller en extrayant énormément moins de combustible.
Quant a l'eau c'est un problème assez mineur en fait. La variabilité contrainte du parc nucléaire est complètement anecdotique comparée aux renouvelables.

Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
2. Le nucléaire n'évite déjà pas la guerre à la France. Y-a-t-il quelqu'un ici pour croire que l'armée française se promène dans les pays du Sahel uniquement pour faire la chasse à 3 pouilleux barbus roulant dans des 4x4 toyota? Ne serait-ce pas plutôt pour sécuriser son approvisionnement en uranium?
Regarde sérieusement la liste des pays dans lesquels la France est intervenue militairement ces dernières années, beaucoup sont d'anciennes colonies mais quasiment aucun a part le Niger n'est producteur de nucléaire. Ton rapprochement est plus que rapide.

Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
3. S'il va falloir des milliers d'années pour résorber les effets du carbone, pour les déchets nucléaires ce sont des milliards d'années? En réalité, les effets du carbone dans l'air pourrait disparaître en une centaine d'années et il faut compter des centaines de milliers d'années pour les déchets nucléaires de haute intensités!
Sauf que les déchets de haute intensité ne se baladent pas dans l’atmosphère et ne dérèglent pas le climat. Une fois traités et enterrés, il restent dans le sol d’où ils ne ressortiront pas naturellement avant d'être redevenu anodins.

Citation Envoyé par Doatyn Voir le message
Il y a quelques années, j'avais discuté avec un chercheur qui m'avait dit qu'il existe un autre produit nucléaire en "--nium" (je ne m'en rappelle plus, plutonium peut-être) qui par nature ne peut pas s'emballer.
Il y a eu des sommes colossales investies dans la recherche sur l'uranium because ça explose, et rien sur cet autre produit qui n'intéresse pas les militaires.
Quelqu’un est au courant, est-ce que c’est vrai ?
Je pense qu'il devait parler du thorium qui en effet, n'est pas vraiment prioritaire car l'uranium et plus facile a mettre en place, a des applications militaire et surtout a déjà une filière en place. Entre la surgénération et le thorium on a théoriquement assez de combustibles nucléaire pour très longtemps, mais on ne s'en inquiète pas vraiment pour le moment vu que la technologie nucléaire actuelle suffit.
5  2 
Avatar de calvaire
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 28/02/2021 à 8:50
Citation Envoyé par SimonDecoline Voir le message
Evidemment que le démantèlement est pris en compte. Apparement ils provisionnent dans les 500 millions par coeur, d'après le retour d'expérience du démantèlement de Maine Yankee https://fr.wikipedia.org/wiki/Centra...nt%C3%A8lement

Et si ça prend du temps, c'est surtout pour laisser la radioactivité baisser naturellement, Ils bossent pas dessus H24 pendant 40 ans.
Dans tous les pays nucléaire, la stratégie actuellement c'est pas le démantèlement mais la prolongation de la durée de vie.
Au US pousse pour aller jusqu’à 100ans, nous en France on est déja passé de 40 à 60ans quand on a vu la facture du démantèlement... dans 20ans je serais pas surpris qu'on nous disent "bon aller on va encore les faire durée 20ans de plus"

Après tant que ça marche sans risque pourquoi pas mais faudra bien les démanteler et en reconstruire un jour, c’était pas une bonne idée de toute les construire en même temps
3  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 28/02/2021 à 9:31
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
Dans tous les pays nucléaire, la stratégie actuellement c'est pas le démantèlement mais la prolongation de la durée de vie.
Je ne connais pas "tous les pays nucléaire" mais en France, je n'ai jamais entendu parler de prolonger indéfiniment. Par contre, il y a des stratégies de démantèlement assez claires https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A...%A9aire#France

Citation Envoyé par calvaire Voir le message
nous en France on est déja passé de 40 à 60ans quand on a vu la facture du démantèlement...
Non, pas du tout. On est passé à 50 ans et sous condition. Et ce n'est pas pour éviter "la facture du démantèlement" mais parce qu'on a besoin d'électricité. Et actuellement les ENR ne sont pas une solution de remplacement viable (coucou l'Allemagne). https://www.francetvinfo.fr/societe/...s_4310389.html
4  1 
Avatar de pierre-y
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 26/02/2021 à 20:32
L'avantage du nucléaire c'est surtout sa constance dans le fait de pouvoir produire de l'énergie. De mon avis personnelle, c'est qu'on ne peut pas à l'heure actuelle s'en passer mais de la a dire que c'est plus propre... Quand sa casse, ça ne fait pas dans la dentelle si on regarde Tchernobyl ou Fukushima. L'idée d'utiliser du sodium dans le circuit primaire, c'est a dire un élément qui réagit violemment à l'eau c'est censé rassurer les gens alors que le secondaire sera probablement remplit de flotte? peut être que j'ai mal compris.
2  0 
Avatar de schlebe
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 05/03/2021 à 15:30
Le thorium permet de mieux contrôler la réaction atomique et la combustion est presque complète.

Il y a 2 ans, j'ai suivi un beau documentaire sur le sujet sur ARTE



C'est vraiment dommage que Bill Gates ne semble pas être au courant de cette technique de production d'énergie nucléaire.

Dans le cadre civil, les américains, en 1970, ont réussi à produire de l'énergie nucléaire à partie du Thorium mais c'est la filiaire Uranium qui a percé pour ses applications militaires.
2  0