Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Facebook propose de payer les utilisateurs pour qu'ils se déconnectent de leurs comptes avant les présidentielles
Cela fait partie des plans de Facebook pour étudier son rôle dans les élections

Le , par Nancy Rey

304PARTAGES

3  0 
Facebook propose aux utilisateurs de ne pas utiliser la plate-forme et Instagram pendant les semaines précédant les élections présidentielles américaines de novembre prochain, afin d'évaluer l'impact des médias sociaux sur le vote. La société versera à certains membres jusqu'à 120 dollars pour désactiver leur compte à partir de la fin de ce mois de septembre.

Dans le cadre de la dernière étude de Facebook sur l'impact des médias sociaux sur la démocratie, la société propose de payer les utilisateurs pour qu'ils se déconnectent de ses produits à l'approche des élections présidentielles américaines de 2020, selon de nouvelles captures d'écran publiées jeudi par la journaliste du Washington Post Elizabeth Dwoskin.


« Pour continuer à amplifier tout ce qui est bon pour la démocratie sur les médias sociaux, et atténuer ce qui ne l'est pas, nous avons besoin d'une recherche plus objective, impartiale et empirique. C'est pourquoi nous annonçons aujourd'hui un nouveau partenariat de recherche pour mieux comprendre l'impact de Facebook et Instagram sur les attitudes et comportements politiques clés lors des élections américaines de 2020 », a expliqué Facebook dans un billet de blog.

En début de semaine, Facebook a annoncé sa collaboration avec des chercheurs extérieurs pour étudier l'impact de ses produits de médias sociaux sur la population lors de la prochaine élection présidentielle américaine. Le géant de la Silicon Valley a déclaré qu'il s'attendait à ce que 200 000 à 400 000 personnes y participent au projet. Une fois le choix effectué, l'entreprise pourra voir comment les participants interagissent avec ses produits.

« Des échantillons scientifiques représentatifs de personnes aux États-Unis seront sélectionnés et invités à participer à l'étude. Certains participants potentiels verront un avis sur Facebook ou Instagram les invitant à prendre part à l'étude. Les échantillons de l'étude seront conçus de manière à ce que les participants reflètent la diversité de la population adulte américaine, ainsi que des utilisateurs de Facebook et Instagram », a déclaré Facebook.

Les captures d'écran publiées jeudi par le Washington Post montrent un pop-up Instagram demandant aux utilisateurs de sélectionner la somme d'argent qu'ils seraient prêts à recevoir pour désactiver leurs comptes Instagram et Facebook avant l'élection. Facebook propose des options de 10, 15 et 20 dollars par semaine. Certains utilisateurs seraient invités à désactiver leur compte pendant une semaine, tandis que d'autres pourraient être invités à quitter la plateforme pendant six semaines au total.

Un porte-parole de Facebook a confirmé que l'entreprise paierait les utilisateurs qui répondent à des sondages ou qui se désactivent dans le cadre de ses recherches jeudi. « Toute personne qui choisit de participer, qu'il s'agisse de compléter des enquêtes ou de désactiver Facebook ou Instagram pendant un certain temps, sera rémunérée. C'est assez standard pour ce type de recherche universitaire », a déclaré Liz Bourgeous, porte-parole de Facebook, dans un tweet jeudi dernier.

Selon Facebook, l'entreprise ne prévoit pas de publier les résultats de ses recherches avant au moins le milieu de l'année prochaine. « Pour continuer à amplifier tout ce qui est bon pour la démocratie sur les médias sociaux, et atténuer ce qui ne l'est pas, nous avons besoin d'une recherche plus objective, impartiale et empirique », a déclaré Facebook en décrivant le plan.

La recherche sera menée par des scientifiques indépendants, ont déclaré les responsables de la société. Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a annoncé jeudi dernier qu'il interdisait les nouvelles publicités politiques dans la semaine précédant les élections afin de limiter la désinformation.

Sources : Facebook, Twitter (1, 2)

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Un ingénieur de Facebook décide de démissionner en guise de protestation. Il accuse la société de « profiter de la haine aux États-Unis et dans le monde » et indique ne plus vouloir y contribuer

La Russie accuse Facebook et Google d'ingérence dans ses élections, pour avoir autorisé la diffusion de publicités à caractère politique durant la période électorale

Fake news : Facebook admet avoir recommandé du contenu issu de la propagande russe à certains utilisateurs, l(ors des élections présidentielles des USA

Facebook commence à tester son outil pour bloquer les fake news en Allemagne, où les autorités craignent de la désinformation lors des élections

Un leader politique du Kenya envisage d'attaquer Facebook en justice, l'entreprise aurait favorisé son rival aux dernières élections présidentielles

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de ormond94470
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 10/09/2020 à 8:43
J'ai l'impression que Facebook se donne plus d'importance qu'il n'en a. Je reste toujours dubitatif qu'un contenu puisse faire changer un vote surtout quand tu n'as que deux candidats.
Je pense plus que ça amplifie leur idée par le biais de confirmation et ce qui est contraire à nos idées on a tendance à l'ignorer.
1  0