Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

ByteDance propose de céder TikTok US suite aux menaces de Donald Trump d'interdire l'application aux États-Unis,
L"avenir de TikTok est de plus en plus incertain dans le pays

Le , par Axel Lecomte

454PARTAGES

8  0 
La fin de semaine a été mouvementée chez TikTok, le réseau social soupçonné par Washington de partager des données personnelles d'utilisateurs avec Pékin. En effet, les tensions entre les deux parties ont franchi un nouveau palier depuis vendredi, date à laquelle Donald Trump avait menacé de bannir TikTok aux États-Unis. Suite à cette annonce, ByteDance, le créateur de l'application, a proposé de céder TikTok US afin de sauver un accord avec la Maison-Blanche. De nombreuses entreprises se sont déjà manifestées pour un éventuel rachat, dont Microsoft qui a déjà engagé des discussions.


Donald Trump veut bannir TikTok aux États-Unis

Le conflit a commencé en décembre 2019, quand la Cour fédérale de Californie a accusé le réseau social d'avoir transféré des données privées d'utilisateurs à des serveurs en Chine. De plus, ByteDance est soupçonné par Washington de partager ces données avec Pékin. Récemment, Mike Pompeo, le secrétaire d'État américain, avait laissé entendre que son gouvernement pourrait suivre l'exemple de l'Inde. En effet, l'Inde a interdit TikTok en juin dans le cadre d'une purge des applications chinoises. Le gouvernement indien avait alors évoqué un comportement malveillant quant à la collecte des données de ses citoyens.

Dans une lettre dévoilée cette semaine, un groupe de sénateurs républicains avait demandé à l'administration Trump de mettre en œuvre des actions le plus rapidement possible. Ils accusent TikTok de censurer certains contenus et redoutent que le Parti communiste chinois se serve de son contrôle sur l'application « pour déformer ou manipuler les discours politiques afin de semer la discorde parmi les Américains et d'obtenir le résultat électoral qu'il escompte ». D'ailleurs, des utilisateurs de l'application ont affirmé qu'ils ont en partie « saboté » le meeting de Donald Trump de Tulsa, en réservant des places en ligne sans avoir l'intention de s'y rendre.

Ce vendredi, le président américain a déclaré : « Nous observons TikTok. Nous pourrions interdire TikTok. Nous pourrions faire d'autres choses ». Selon des sources proches du dossier, Washington pourrait contraindre ByteDance à céder ses activités aux États-Unis. D'ailleurs, l'entreprise chinoise a déjà reçu des offres de ses actionnaires, Sequoia et General Atlantic, pour la cession d'une majorité des parts de TikTok qui valoriserait l'application à une cinquantaine de milliards de dollars. Microsoft aurait également engagé des discussions exploratoires en vue d'un rachat.

Quelques heures plus tard, Donald Trump a annoncé qu'il allait interdire TikTok aux États-Unis et qu'il signerait un document le lendemain. Cette récente annonce fait suite à d'intenses négociations dans la journée entre la Maison-Blanche, ByteDance, Microsoft et les autres candidats à la reprise.

Suite à ces annonces, ByteDance propose de céder TikTok US et Microsoft est en première ligne

Suite à ces déclarations en cascade de Donald Trump, ByteDance a proposé de céder complètement les activités américaines du réseau social pour tenter de sauver un accord avec Washington, d'après deux sources proches du dossier. Auparavant, ByteDance avait voulu conserver une participation minoritaire dans TikTok US, une proposition refusée par la Maison-Blanche.

Ces sources précisent que Microsoft reprendrait TikTok US et ByteDance sortirait ainsi complètement du capital. Toutefois, certains investisseurs de ByteDance basés sur le sol américain pourraient prendre des participations minoritaires.

De plus, la nouvelle proposition de ByteDance prévoit que Microsoft soit en charge de la protection de toutes les données d'utilisateurs aux États-Unis. Une autre entreprise américaine, autre que Microsoft, pourrait ainsi reprendre TikTok US.

De son côté, la directrice générale américaine de TikTok, Vanessa Pappas, tente de rassurer les utilisateurs américains. « Je veux dire merci aux millions d’Américains qui utilisent TikTok chaque jour et apportent leur créativité et leur joie de vivre dans notre quotidien. (…) Nous sommes ici dans la durée. Continuez à faire entendre votre voix et défendons TikTok », a-t-elle affirmé.

De son côté, Kevin Mayer, le patron de TikTok, a déclaré : « Nous ne sommes pas politiques, nous n’acceptons pas de publicité politique et nous n’avons pas d’agenda. Notre seul objectif est de rester une plateforme animée et dynamique appréciée de tous ».

Sources : Reuters (1, 2, 3)

Et vous ?

Quel est votre avis sur ce conflit ?
Que pensez-vous de l'avenir de TikTok aux États-Unis ?

Voir aussi :

TikTok, une application de partage de vidéos courtes, est accusée d'avoir secrètement recueilli des données d'utilisateurs, et de les avoir envoyé à la Chine
Les États-Unis envisagent de bannir les applications chinoises de la catégorie "média social" comme Tik Tok, indiquant qu'elles partagent des informations avec le gouvernement chinois
L'Inde décide de bloquer TikTok ainsi que 58 autres applications chinoises, évoquant un comportement malveillant quant à la collecte des données de ses citoyens
L'application TikTok pourrait être vendue à des investisseurs américains, afin de la protéger d'une éventuelle interdiction générale américaine
Le PDG de TikTok, Kevin Mayer, critique Facebook pour des attaques déguisées en patriotisme, par l'intermédiaire d'une note de blog

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 04/08/2020 à 14:54
Je ne m'étendrai pas sur le fait que oui ou non cette application a un lien direct avec le gouvernement chinois et nous espionne tous, car c'est un peu le jeu de tout le monde sur cette Terre.

Par contre la vente...

On passe en effet de patriotisme exacerbé à vol en bande organisée.
De par quel droit l'état américain obtiendrai un pourcentage de la vente ?
Une vente forcée pour éviter une fermeture de service c'est déjà pas mal, mais là on bat tous les records.
10  0 
Avatar de emilie77
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 06/08/2020 à 9:50
Windows, Facebook, Twitter, Google, Android, Whatsapp sont des apps fiables pour l'UE?
9  0 
Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 24/09/2020 à 9:46
Oh merde... Pour une fois que je suis d'accord avec les chinois...
7  0 
Avatar de marc.collin
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 02/08/2020 à 20:06
intéressant suffit que de soupcon.... comme ça tu peux prendres un marché.... me fait penser au coup que les usa ont fait au européen avec l'iran... où ils ont placé GM....
5  0 
Avatar de yahiko
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 09/08/2020 à 20:00
Dans la mesure où selon le bon vouloir du gouvernement Chinois, ByteDance ou toute entreprise chinoise soit obligée de coopérer et fournir des renseignements d'ordre privé, qu'elle ait déjà collaboré ou pas ne change rien. Ca reste une faille dans la sécurité d'un Etat et dans la protection de ses citoyens.

Il est amusant qu'une entreprise de droit Chinois entreprenne une action en justice pour faire valoir ses droits, alors qu'en Chine, elle n'aurait qu'à fermer sa gueule, pardonnez moi la vulgarité de l'expression.

Bien sûr, on pourra rétorquer qu'au petit jeu de l'espionnage, les Américains de ne sont pas en reste, les Français non plus d'ailleurs et toute autre nation ayant des intérêts à défendre et à promouvoir.

Néanmoins, la menace par rapport à la Chine n'est pas symétrique. Les USA restent un état de droit, peut-être un peu trop des fois, où on parle même du gouvernement des Juges, et où être avocat est très rémunérateur, mais il faut bien réfléchir à ce qu'on veut. Veut-on un état de non droit ?
8  3 
Avatar de sergio_is_back
Membre expert https://www.developpez.com
Le 19/09/2020 à 9:44
Citation Envoyé par Fleur en plastique Voir le message
Le gouvernement américain montre ainsi qu'il aurait bien voulu que TikTok soit racheté par Microsoft. En plus, Microsoft transforme en or tout ce qu'il achète, regardez Skype. La confiance numérique envers ce logiciel est nettement plus importante, avec le passage d'un bancal peer to peer sans contrôle vers un système centralisé et contrôlé par un serveur américain, et la suppression régulière de fonctions enchante particulièrement les utilisateurs, car cela les aide à se concentrer sur l'essentiel.
J'adore les interventions de Fleur Anémique !!!!

Microsoft n'a fait que transformer Skype en une grosse merde dont le bulletin de décès finira par arriver au profit de Teams ! (qui n'est pas mieux par certains aspects)
5  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 06/08/2020 à 10:43
Citation Envoyé par emilie77 Voir le message
Windows, Facebook, Twitter, Google, Android, Whatsapp sont des apps fiables pour l'UE?
Et est-ce que l'UE est fiable???

Quand enfin des politiques prennent leur responsabilités et imposent 13 milliards d'euro d'amende à Apple pour leur magouilles leur évitant de payer leurs impôts sur le bénéfice, voilà qu'un juge d'un tribunal de l'UE annule la sanction...

Les dirigeants de Apple en rient encore!!!
4  0 
Avatar de ormond94470
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 12/09/2020 à 14:17
Je comprend pas pourquoi il persiste à montrer patte blanche... C'est pas la sécurité le problème c'est que les usa ne supporte pas d'être second...
4  0 
Avatar de ormond94470
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 05/08/2020 à 1:00
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
la Chine n'a pas à se plaindre, qu'elle s'estime déjà heureuse de pouvoir utiliser : Windows, Android, iOs, Facebook, Twitter, Google, YouTube, etc.
Facebook : Bloqué
Twitter : Bloqué
Google donc YouTube : Bloqué

Citation Envoyé par redcurve Voir le message
Les Japonais ont commencés le retrait de toutes leurs entreprises de chine en avril, pareil pour l'Inde, l'Australie, Taiwan etc. Certains pays européen comme la suède ont pris des mesures en plus radicale .
Au Japon c'est un plan de relocalisation mais rien n'est fait encore...
Inde/Australie alliés des USA dans la guerre économique mais j'ai rien lu sur un départ massif d'entreprise chez eux.
Taïwan est chinoise...
Et la Chine se moque un peu de ces pays, elle regarde l'Afrique et la route de la soie.
3  0 
Avatar de marsupial
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 14/09/2020 à 12:33
On peut dire bouffon ?
4  1