Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Face à la crise du coronavirus, Google conservera la politique de travail à domicile pour ses employés jusqu'en juin 2021,
Au lieu de la fin de l'année comme cela fut annoncé, rapporte The WSJ

Le , par Olivier Famien

184PARTAGES

6  0 
S’il y a une chose sur laquelle le monde professionnel est d’accord, c’est que la pandémie mondiale à coronavirus a poussé les entreprises à délaisser majoritairement le mode de travail sur site au profit de celui à distance. Que ce soit les grandes comme les petites entreprises, toutes ont dû s’adapter assez rapidement aux exigences qu’impose la crise sanitaire.

Au mois de mai, alors que les perspectives d’une sortie de crise semblaient assez prometteuses selon certaines analyses, Google a annoncé que certains de ses bureaux dans le monde rouvriraient leurs portes à partir du 6 juillet afin d’accueillir un nombre limité d’employés de façon rotative. Avec ce principe, cela permettrait d’occuper 10 % des bâtiments de l’entreprise. Et si les conditions le permettaient, au cours de la période de septembre, le programme de rotation serait élargi pour atteindre une capacité de 30 % d’occupation des bâtiments. Bien entendu, ce programme concerne principalement les employés dont la présence est nécessaire au bureau. Pour le reste, « ;le retour au bureau sera volontaire jusqu’à la fin de l’année ;», a annoncé Google qui a également encouragé les employés à continuer de travailler à domicile si cela est possible.

Aussi, avec la crise qui continue de s’intensifier aux États-Unis et dans d’autres régions du globe, la firme de Mountain View a amendé son programme de retour au bureau. Il convient de préciser qu’actuellement plus de 4 millions de cas positifs ont été détectés aux États-Unis et plus de 140 ;000 personnes sont décédées dans le pays. Tenant compte de cet état de fait, le géant de la recherche a fait connaître depuis quelques heures son nouveau programme de retour au bureau pour ses travailleurs. Selon le Wall Street Journal, qui a eu la primeur de l’information, le géant de la recherche a décidé d’étendre son ordre de travail à domicile jusqu’en juin 2021. « ;Pour donner aux employés la possibilité de planifier à l’avance, nous étendons notre option de bénévolat mondial à domicile jusqu’au 30 juin 2021 pour des postes qui n’ont pas besoin d’être au bureau ;», aurait déclaré le PDG de Google, Sundar Pichai, dans un e-mail aux employés. Selon le Wall Street Journal, cette nouvelle décision affectera presque tous les 200 ;000 employés d’Alphabet, l’entreprise mère de Google, y compris les sous-traitants et les travailleurs à temps plein. En outre, cette décision pourrait mettre encore plus de pression aux autres géants technologiques qui auraient prévu le retour de leur personnel à partir du mois de janvier.


Au-delà de Google, plusieurs autres entreprises ont déjà intégré le travail à domicile à long terme dans leur mode de fonctionnement. Jack Dorsey, le PDG de Twitter et de Square, a déclaré au mois de mai que les employés des deux entreprises pouvaient continuer à travailler de chez eux en permanence s’ils le souhaitaient, et cela même après la fin de la crise du COVID-19. Mais certains emplois qui nécessitent la présence physique d’employés au bureau, comme la maintenance des serveurs, exigeront toujours que des travailleurs se présentent sur site. Toujours dans le mois de mai, Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook, a déclaré ceci : « ;il est clair que Covid a apporté beaucoup de changements dans nos vies, et cela inclut certainement la façon dont la plupart d’entre nous travaillent ;». « ;À l’issue de cette période, je m’attends à ce que le travail à distance soit également une tendance croissante ;». Et d’ajouter que Facebook permettrait à de nombreux employés de travailler à domicile de façon permanente. Un peu plus tôt dans ce mois, Fujitsu, l’entreprise japonaise spécialisée dans divers domaines technologiques, a également annoncé avoir opté de manière permanente pour le système de travail à distance pour un grand nombre de ses travailleurs. Cette décision permettrait à l’entreprise de réaliser des économies en réduisant de moitié le nombre de ses bureaux dans le pays. Pour de nombreux travailleurs, cette option de travailler à domicile s’avère bénéfique aussi bien pour le travailleur qui peut faire des économies sur le transport, les déplacements, veiller sur les enfants, etc.

Toutefois, ce basculement vers le travail à domicile permanent n’est pas perçu de la même manière par tous les dirigeants. Pour Satya Nadella, PDG de Microsoft, cette nouvelle tendance pourrait entraîner plusieurs conséquences négatives pour la santé mentale et l’interaction sociale.

Face à ces risques qui sont aussi réels, d’autres personnes préconisent de partager les jours de la semaine entre le travail à domicile et celui sur site. Qu’en pensez-vous ;?

Source : Reuters, CNBC, Daily Mail, Wall Street Journal (contenu payant)

Et vous ?

Encouragez-vous ou désapprouvez-vous le travail à domicile ;? Pour quelles raisons ;?

Comment jugez-vous la décision de Google de prolonger le travail à domicile ;? Bonne ou mauvaise ;?

Voir aussi

Crise du coronavirus : un afflux massif vers le travail à domicile crée une opportunité pour les pirates informatiques, selon des experts en cybersécurité
Comment avoir du succès quand on travaille en freelance ou à domicile : des ingénieurs logiciels partagent leurs expériences
Le travail à domicile se poursuivra, entraînant un ralentissement de la croissance des centres-villes, et générant une bombe à retardement pour l’inégalité, d’après un économiste de Stanford
Coronavirus : après avoir recommandé le travail à domicile, Twitter demande à ses employés de travailler chez eux, une mesure adoptée par les grandes enseignes de la tech comme Google
Le travail à distance des équipes de développement informatique est de plus en plus en vogue, mais sont-elles plus productives ;?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Jean-Philippe André
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 04/08/2020 à 16:32
Salut,

dans la région du monde où je travaille, même si on ne peut comparer les étapes et les vagues qui se déferlent, on est 100% télétravail pour tout 2020 et 80% prévu pour 2021. Les bâtiments sont même prévus pour ne plus recevoir que 20/25% des personnes lors de leur réouverture…

Les travailleurs ne sont pas égaux face au télétravail (jeunes parents, accès internet médiocre, etc.) mais vu de mon balcon, on a accéléré cette migration que bon nombre de personnes attendaient.
2  0 
Avatar de Glutinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 04/08/2020 à 17:18
Pour ce que j'ai constaté en France :

- Les sociétés qui veulent se montrer dynamiques, telles des start-ups du type "frigo-bar dans la cafète, table de ping-pong pour décompresser à 16h" ont globalement voulu faire revenir les salariés en surplace, ignorant les domaines d'au moins un ou deux jours par semaine de télétravail en roulement. Les locaux sont souvent nécessaires mais les PDG veulent que tout le monde soit sur l'open-space entassé comme des moutons... Donc la seule concession c'est d'accepter de bosser dans des locaux (souvent vides, "pour les futurs employés de la boite" dans les autres étages.

- Les grosses sociétés, dont je suis client, sont encore majoritairement avec deux ou trois jours de télétravail, et par conséquent, trois ou deux jours sur place. Les consignes sont données pour que les employés aient une distanciation sociale. Des roulements sont faits pour que tout le monde ne mange pas à la cantine en même temps. De toute manière les prestas mangent dehors ! Les restaurateurs sont ravis de voir quelques clients, ainsi.

A noter que les grosses sociétés sont en grande partie passé en mode mobile, en temps ordinaire (bien avant Covid) : laptops à docker sur des écrans, en emmenant souris et claviers avec soi dans son casier. Dans les faits, les gens restent souvent à leur place durant l'année, c'est de toute manière plus simple pour retrouver un collègue. Les managers quadra/quinqua sont assez mécontents que les jeunes estiment que le jour de télétravail soit un dû et non un acquis - ils en parlent immédiatement durant les entretiens de recrutement. Certaines boites ont d'ailleurs un jour de télétravail hebdomadaire + un ou deux jours mobiles par mois que les gens placent pour besoin logistique (rendez-vous médical juste après le boulot, after-work bien arrosé la veille )
2  0 
Avatar de Chezkele
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 02/08/2020 à 9:07
C'est très bien, j'encourage ma boîte à faire de même.
1  0 
Avatar de Chezkele
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 04/08/2020 à 21:13
Moi je suis dans une grosse boîte de presta (je bosse au siège sur des projets client externalisés en ce moment), et aucun retour dans les locaux n'a été imposé. Il nous a été signalé qu'il était possible de revenir quelques jours par semaine et certains l'ont fait, pas moi. Et j'ai d'autant mieux fait qu'il y a quelques jours des cas de covid ont été déclarés dans les locaux de la boîte.
0  0