Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Facebook donne un aperçu de l'évolution du travail à distance qui s'appuie sur la réalité augmentée et virtuelle
Tandis qu'il annonce que ses employés pourront choisir le télétravail permanent

Le , par Stéphane le calme

508PARTAGES

3  0 
Facebook a déclaré jeudi qu'il permettrait à de nombreux employés de travailler à domicile de façon permanente. Le revers de la médaille ? Ils ne seront pas en mesure de conserver leurs gros salaires dans la Silicon Valley s’ils s’installaient dans des régions plus abordables du pays.

Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, a déclaré aux travailleurs lors d'une réunion du personnel retransmise en direct sur sa page Facebook qu'en moins de dix ans, la moitié des 48 000 employés de l'entreprise travailleraient à domicile.

« Il est clair que Covid a apporté beaucoup de changements dans nos vies, et cela inclut certainement la façon dont la plupart d'entre nous travaillent », a déclaré Zuckerberg. « À l'issue de cette période, je m'attends à ce que le travail à distance soit également une tendance croissante ».

La décision de Facebook représente un changement radical pour une culture d'entreprise construite autour du présentiel. En utilisant l’argument des navettes gratuites, des cafétérias gratuites et des services personnels comme le nettoyage à sec, les entreprises technologiques ont fait autant que possible au fil des ans pour donner aux employés peu de raisons de rentrer chez eux ou d'éviter le bureau.

Si d'autres grandes enseignes technologiques venaient à suivre cette tendance, l'emploi technologique pourrait commencer à se détourner des centres coûteux comme la Silicon Valley, Seattle et New York. L'option de travailler à domicile pourrait également fournir plus de raisons aux travailleurs de la technologie, qui se plaignent que leurs salaires enviables ne suffisent toujours pas pour acheter une maison à San Francisco ou à San Jose, pour envisager de s'installer dans d'autres parties du pays.


L'annonce de Mark Zuckerberg fait suite à des décisions similaires sur Twitter et sur la société de paiement Square, toutes deux dirigées par Jack Dorsey. Dorsey a déclaré la semaine dernière que les employés de ses entreprises seraient autorisés à travailler depuis leur domicile indéfiniment. Chez Google, les employés ont été informés qu'ils pouvaient travailler à domicile jusqu'à la fin de l'année, mais la société n'a donné aucune indication sur les plans permanents.

Certains signes indiquent que le travail à distance est populaire parmi les technologues. Après l'annonce de Dorsey, « emplois Twitter » est devenu l’une des recherches les plus populaires sur Google, selon Google Trends.

Pour Aaron Levie, directeur général de la société de technologie commerciale Box, « L'impulsion du travail à distance est aussi révolutionnaire pour l'avenir de la technologie que le lancement de l'iPhone en 2007. Il ne s'agit pas d'immobilier; cela changera la façon dont les produits seront conçus, comment les équipes collaboreront et comment les entreprises seront dirigées à l'avenir ».


Les dirigeants des entreprises technologiques ont longtemps cru que la communication de personne à personne apportait une grande partie de la créativité qui a permis de générer des produits populaires. Ils ont construit des campus géants qui reflétaient cette croyance, des bureaux fleuris d'Apple, de Google et de Facebook dans la Silicon Valley en passant par le nouveau siège d'Amazon à Seattle.

Pourtant, les plus grandes entreprises technologiques tentaient de s'étendre au-delà de leurs bureaux principaux avant la pandémie, comme l'avait fait une génération plus ancienne d'entreprises comme Intel. Amazon, par exemple, a l'intention d'ouvrir un deuxième siège social en Virginie. La pandémie de coronavirus pourrait accélérer ces plans.

« Avant que la crise sanitaire n’arrive, une grande partie de la discussion sur le secteur de la technologie portait sur la façon d'amener les gens sur les sites de travail et de créer des logements abordables», a déclaré Robert Silverman, professeur de planification urbaine et régionale à la State University of New York à Buffalo. « C'est une sorte de progression naturelle ».

Un exode des employés des plus grands pôles technologiques urbains, combiné à des licenciements, pourrait avoir des effets locaux dramatiques. Les coûts de logement dans la Bay Area, par exemple, ont baissé depuis le début de la pandémie, selon la société de location Zumper. Les loyers à San Francisco ont chuté de 7% en avril et ont baissé de 15% à Menlo Park, où est situé le siège social de Facebook.

Mark Zuckerberg craignait depuis longtemps que les employés qui travaillaient à distance perdent de leur productivité. Facebook a déjà offert des primes en espèces aux employés qui vivaient à moins de 16 km de son siège social. En 2018, Facebook a agrandi son campus principal avec de nouveaux bureaux élaborés conçus par l'architecte vedette Frank Gehry.

Un aperçu de l'évolution du travail à distance qui s’appuie sur la réalité augmentée et virtuelle

Facebook croit depuis longtemps à la promesse d'une réalité virtuelle et augmentée qui va bien au-delà du divertissement, et nous avons maintenant un aperçu plus clair de ce à quoi pourrait ressembler cet avenir maintenant que la pandémie actuelle est en train de remodeler la façon dont les entreprises du monde entier pensent au travail à distance.

Selon Andrew "Boz" Bosworth, responsable de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle chez Facebook, la société investit déjà dans la « suralimentation du travail à distance et de la productivité » en utilisant ces technologies. Il a même partagé une vidéo de ce à quoi cela pourrait ressembler, mettant en vedette de vraies images d'un test expérimental utilisant un prototype de matériel et de logiciels Facebook.



Ce n'est pas grand-chose - la vidéo ne dure que huit secondes. Mais cela donne un aperçu sur la façon dont les dirigeants de Facebook comme Bosworth voient l'avenir du travail. Nous voyons quelques écrans qui semblent flotter, et l’utilisateur a la possibilité de les redimensionner, les réorganiser avec des gestes de la main.

Bien sûr, ces écrans sont virtuels, mais le monde autour de l'utilisateur est réel grâce au passthrough. Oculus utilise ce terme pour désigner l'utilisation des caméras orientées vers l'extérieur sur un casque Rift ou Quest VR pour voir la pièce autour de vous. Passthrough est utilisé pour créer la barrière de maillage virtuelle qui confine le logiciel Oculus dans une certaine zone que vous dessinez vous-même à l'aide du contrôleur tactile. Cette fonctionnalité est également utile si vous êtes simplement curieux de savoir où vous êtes dans une pièce ou à quel point vous pourriez être proche, par exemple, d'un mur ou d'un meuble.

Mais ici, dans cette démo, Bosworth dit que Facebook imagine un mélange de réalité augmentée et de réalité virtuelle - ce que l'industrie de la technologie appelle la réalité mixte - qui utilise le passthrough pour vous montrer votre clavier pendant que vous tapez. De cette façon, vous pouvez avoir l’effet tangible d’utiliser un clavier physique sans avoir à vous soucier de l’espace dont vous auriez besoin pour une configuration à trois écrans appropriée. Il existe également une petite barre de menus qui semble flotter au bas du champ de vision de l'utilisateur et qui semble contenir des raccourcis et d'autres fonctionnalités rapides liées à la productivité auxquelles vous pourriez accéder d'un simple toucher du doigt.


« À l'avenir, nous pourrions créer un espace de travail avec plusieurs écrans personnalisables en VR, sans limites des moniteurs physiques. Il exploiterait des technologies comme Passthrough pour créer une expérience de productivité en réalité mixte qui permet aux gens de basculer entre les mondes réel et virtuel à tout moment, améliorant la conscience spatiale tout en offrant la flexibilité à laquelle nous sommes habitués avec les ordinateurs portables et autres appareils courants », explique Facebook dans un billet de blog. « En combinant la flexibilité de nouvelles entrées comme le suivi manuel avec la familiarité des périphériques d'entrée quotidiens comme un clavier et une souris, nous pourrions offrir aux gens le meilleur des deux mondes ».

Ce n'est pas entièrement nouveau. Nous avons vu des démos comme celle-ci sur HoloLens de Microsoft et le casque Magic Leap One. Facebook et Oculus ont également montré des capacités similaires dans le cadre de la démonstration du suivi des mains Oculus et d'autres fonctionnalités qui seraient intégrées lorsque vous portez réellement quelque chose sur votre visage pendant que vous effectuez un travail significatif.

Mais il est à noter que Facebook accélère désormais son travail en réalité mixte lors de la pandémie COVID-19. L'entreprise dispose déjà d'une unité d'entreprise pour Oculus dédiée à la vente de casques aux entreprises. Le travail conjoint de Facebook et d'Oculus sur le suivi manuel, les avatars plus réalistes, l'audio spatial et la technologie sans fil plus puissante illustrent le sérieux avec lequel l'entreprise s'est engagée à l'idée de la présence virtuelle et à la rendre aussi puissante que possible.

Sources : Mark Zuckerberg, Facebook, Aaron Levie, Andrew Bosworth

Et vous ?

Que pensez-vous de la décision de Facebook qui envisage de réduire le salaire de ses employés qui vont choisir le télétravail permanent s'ils s'installent dans des régions plus abordables du pays ?
Seriez-vous prêt à rester en télétravail permanent avec un salaire moins important ?
Que pensez-vous de la vision de l'évolution du travail à distance qu'a Facebook qui fait appel à la réalité mixte ? Utile ou gadget ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !