Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Twitter va permettre à ceux de ses employés dont les postes le permettent de rester en télétravail de façon permanente
Ce, même après la levée des restrictions en lien avec la pandémie de coronavirus

Le , par Patrick Ruiz

487PARTAGES

4  0 
Mardi dernier, Twitter est devenue la première grande entreprise technologique à permettre aux employés qui peuvent travailler à distance de le faire de façon permanente, ce, même après la levée des restrictions en lien avec la pandémie de coronavirus. La mesure ne concerne pas certains postes comme ceux liés à la maintenance des serveurs…


L’annonce est tombée via un billet de blog de l’entreprise qui informe les employés qu'ils ne seront plus obligés de venir au bureau. « L'ouverture de bureaux sera notre décision, quand et si nos employés reviennent, sera la leur », commente l’entreprise. Twitter était parmi les premières entreprises à faire passer ses employés en télétravail, une migration facilitée par une emphase sur la décentralisation de sa ressource humaine. L’entreprise entend rester sur ce créneau même lors du post-pandémique.

« Nous étions dans une position unique pour réagir rapidement et permettre aux gens de travailler à domicile étant donné l'importance que nous accordons à la décentralisation et au soutien d'une main-d'œuvre répartie capable de travailler de n'importe où. Les derniers mois ont prouvé que nous pouvons faire en sorte que cela fonctionne. Ainsi, si nos employés occupent des postes qui leur permettent de travailler à domicile et qu'ils veulent continuer à le faire pour toujours, nous ferons en sorte de le matérialiser. Dans le cas contraire, nos bureaux seront leur lieu d'accueil chaleureux, avec quelques précautions supplémentaires, lorsque nous nous sentirons en sécurité pour y retourner », précise-t-elle.

Chez Twitter, les événements qui requièrent la présence physique des employés sont annulés pour le reste de l’année en cours. Les voyages d’affaires le sont jusqu’au mois de septembre à minima. « À quelques rares exceptions, les bureaux n'ouvriront pas avant septembre. Lorsque nous déciderons d’en ouvrir, nous ne reviendrons pas non plus à la situation antérieure. Ce sera prudent, intentionnel, bureau par bureau et progressif », ajoute l’entreprise qui accorde également aux employés des indemnités plus élevées pour acheter des fournitures de bureau à domicile.

Ce changement intervient alors que les entreprises du secteur technologique réfléchissent à la manière de gérer leurs locaux dans les mois à venir. Google et Facebook par exemple entendent maintenir la majorité de leurs employés en télétravail jusqu'en 2021, mais n’ont pas fait savoir qu’ils poursuivraient dans cette voie lors du post-pandémique. Amazon a fait pareil pour une période qui va jusqu'au début du mois d'octobre de l’année en cours à minima.

Grosso modo, 62 % d’employeurs prévoient de laisser leurs employés en monde travail à distance jusqu’à ce que des experts confirment qu’il n’y a plus de danger, d’après un sondage. C’est une statistique qui arrive au moment où une série de sondages est venue mettre en avant le fait que la majorité des travailleurs de divers pays est pour rester en télétravail de façon permanente. C’est une approche que les responsables d’équipes du domaine des technologies de l’information voient désormais d’un bon œil ; du moins, d’après des chiffres d’une enquête d’IDG qui révèlent que 71 % d’entre eux ont une vision plus positive des lieux de travail à distance. Après, c’est la crise de confiance qui risque d’être une des raisons principales pour lesquelles le télétravail ne va pas s’imposer comme norme. En effet, il suffit de voir comment des employeurs photographient leurs employés toutes les cinq minutes pour juger de leur productivité.

Source : Twitter, sondage1, sondage2

Et vous ?

Que pensez-vous de cette décision de Twitter ?
Est-ce un exemple à suivre selon vous ?
Voyez-vous le télétravail s’imposer comme norme dans la filière IT après la pandémie de coronavirus ?

Voir aussi :

Twitter encourage fortement tous ses employés du monde entier à travailler à domicile pour réduire la probabilité de propagation du coronavirus
Coronavirus : après avoir recommandé le travail à domicile, Twitter demande à ses employés de travailler chez eux, une mesure adoptée par les grandes enseignes de la tech comme Google
Télétravail : cinq raisons pour lesquelles les entreprises lui disent non, Gagnerait-il à être plus largement adopté ?
Le coronavirus ralentit la production d'écrans LCD, et les prix des TV et moniteurs devraient monter en conséquence, cinq usines de fabrication à Wuhan étant actuellement touchées, selon un rapport
Une IA aurait fourni les premières alertes sur l'épidémie du coronavirus de Wuhan à l'aide du big data pour suivre et anticiper la propagation des maladies infectieuses les plus dangereuses au monde

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de john94
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 16/05/2020 à 12:25
dans le confinement actuel, pour beaucoup, ce n'est pas à proprement parler de télétravail, mais de travail à domicile en mode dégradé ! il faut prendre en compte l’inadaptation du matériel de télétravail ou du bureau à domicile qui peut engendrer des risques physiques (musculo-squelettiques, visuels, électriques...) liés à leur mauvaise ergonomie ou à une installation défectueuse, des risques psychologiques sont aussi importants : perte des limites entre vie professionnelle et privée ! : "La prévention des risques du télétravail" : http://www.officiel-prevention.com/f...amp;dossid=489
1  0