Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Êtes-vous pour rester en télétravail de façon permanente après la crise du coronavirus ? La majorité des travailleurs de divers pays exprime sa faveur à l'approche
Dans le cadre de sondages

Le , par Patrick Ruiz

698PARTAGES

12  0 
Préféreriez-vous rester en télétravail de façon permanente dans le futur ?
Avec la crise sanitaire de coronavirus qui a cours, le travail à distance s’est imposé à l’échelle globale. En effet, un sondage de Gartner publié à mi-parcours du mois de mars 2020 révèle que 88 % (d’un échantillon de 800) des organisations disséminées à travers le monde ont fait passer leurs employés en mode télétravail. C’est un changement d’habitude qui casse avec la norme en vigueur avant le début de la pandémie : le travail en présentiel sur un lieu de service. Désormais, l’adoption en masse du télétravail est envisagée par bon nombre d’observateurs comme l’un des changements phares du post-pandémique. De récents sondages réalisés dans divers pays semblent leur donner raison ; du moins, pour ce qui est des souhaits des travailleurs pour le futur.

De façon ramassée en effet, la majorité des travailleurs de divers pays exprime sa faveur à rester en mode télétravail après la pandémie. C’est plus de la moitié des participants à une enquête de Zippia aux USA qui affiche ce positionnement. Pareil pour la France où presque deux travailleurs sur trois souhaitent davantage travailler à distance après la crise.

Sur les 500 Américains qui ont pris part à l’enquête de Zippia, plus de 51 % préfèrent demeurer en télétravail plutôt que de se rendre dans un bureau. Dans le dernier sondage de Deskeo qui prend en compte les retours de 2915 professionnels, 62 % des sondés expriment clairement leur envie de poursuivre avec le travail à distance après la pandémie. En fait, la dernière publication de Deskeo révèle comme un changement de mentalité. En effet, elle fait suite à un précédent sondage (réalisé sur le même panel) qui avait mis en avant le fait que 76 % des participants regrettaient leur bureau une semaine après le lancement du confinement en France.

« Notre premier sondage réalisé après quelques jours de confinement nous indiquait que les trois quarts (76 %) des Français en télétravail forcé regrettaient déjà leurs bureaux. Après quatre semaines d’expérimentation nationale du home office, les Français ont non seulement pris l’habitude de travailler de chez eux, mais ils voudront le faire plus souvent après le confinement », commente commente Frank Zorn, co-fondateur de Deskeo.

Seuls 12 % des sondés dans la dernière enquête de Deskeo ne souhaitent pas changer leurs habitudes et attendent de retrouver leur ancien rythme de travail. L’enquête Zippia pour sa part a révélé que 32 % des participants US souhaitent retrouver le bureau.



Télétravail en permanence : quels arguments ?

Qu’on soit aux USA ou en France, les arguments mis en avant en faveur du télétravail par les tiers en confinement sont : les gains de productivité et de temps, ainsi que le calme. En effet, d’après Zippia, plus de 44 % des sondés disent être plus productif en mode travail à distance. Si Deskeo ne fait pas dans le détail avec un chiffre lié à la productivité, l’opérateur de bureau flexible présente un autre susceptible de justifier le lien entre productivité et télétravail. D’après l’entreprise française en effet, 27 % des participants à sa dernière enquête valorisent le fait de pouvoir travailler au calme pour plus de concentration. Quant à ce qui est du dernier avantage, 38 % des participants au sondage Deskeo apprécient plus le télétravail pour ceci qu’il évite de perdre du temps dans les transports.


Reste que ce sont les entreprises qui décident. Grosso modo, les avis à l’échelle globale sont mitigés quant à ce que le télétravail fera l’objet d’adoption en masse après la pandémie.

Une majorité des sondés (58,8 %) par Zippia pense que leur société ne sera pas favorable au télétravail. En revanche, 17,2 % pensent que leur entreprise sera plutôt totalement favorable.


Une majorité des sondés (55 %) par Deskeo pense que leur société sera favorable au télétravail. Dans le détail, 4 % déclarent que leur employeur sera tout à fait d’accord et 51 % plutôt favorable. En revanche, 36 % pensent que leur entreprise sera plutôt contre et 8 % totalement opposée.

Sources : Zippia, Deskeo

Et vous ?

Que pensez-vous des tendances que ces sondages mettent en avant ? Sont-elles pertinentes ?
Que pensez-vous des arguments mis en avant en faveur du télétravail ?
Voyez-vous le télétravail s'imposer comme la norme après la crise de coronavirus ?
Pour quelles raisons aimeriez-vous (n'aimeriez-vous pas) rester en télétravail ?

Voir aussi :

Microsoft autorise ses employés à travailler à domicile, alors que la nouvelle épidémie de coronavirus continue de se propager dans les pays du monde entier
En Chine, le coronavirus force la plus grande expérience de travail à domicile au monde, le télétravail semble être la seule solution dont disposent les entreprises
Coronavirus : après avoir recommandé le travail à domicile, Twitter demande à ses employés de travailler chez eux. Une mesure adoptée par les grandes enseignes de la tech comme Google
La crise du coronavirus : un afflux massif vers le travail à domicile crée une opportunité pour les pirates informatiques, selon des experts en cybersécurité

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de calvaire
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 15/04/2020 à 9:40
permanent non, mais à mi-temps (2-3 jours par semaines max) oui.

Je suis sur que beaucoup de personnes serons d'accord avec moi (enfin plus que télétravail permanent)
17  2 
Avatar de MarieKisSlaJoue
Membre expert https://www.developpez.com
Le 15/04/2020 à 10:30
J’aimerai que le teletravail devienne la regle carrement, venir au bureau peut etre une fois par semaine ou toutes les 2 semaine pas plus. Ca fait plus d'un mois que je suis completement au teletravail, nos taches sur jira progresse, on arrive avec mon equipe a se debloquer mutuellement via teams sans soucie. Je ne vois que des benefice au full teletravail, je produis plus en moins de temps. Pas de temps de transport, plus de temps avec ma compagne, possibilite de gerer les 2/3 imprevu de la maison facilement (Mon chat a par exemple une leucemie qui m’oblige a passer chez le vet tus les 2 jours, voir tous les jours pour le soigner, sans teletravail il serai clairement mort a l’heure qu’il est) moins de depense, en terme d'essence ou de dejeuner. Je mange mieux, je dors plus, j’ai le temps de lire, de travailler sur des side project, de jouer sur PC avec mes potes et de regarder un film ou une serie le soir… C’est hallucinant tous ce qu’on peut faire quand on ne doit pas aller au bureau

Et pourtant mon environnement de travail n’est pas luxueux, j'ai juste mon pc portable, pas d'autre ecran, pas de clavier, pas de grand bureau, pas de jardin et donc encore moins de piscine

Alors je sais tres bien que ca va etre difficile d’obtenir ce que je veux, les manager et dirigeant ne sont certainement pas pres, si j'arrive a obtenir deja 8 jours de teletravail par mois (contre 5 aujourd'hui) ca sera deja une avancee, ca permet de faire 2 jours par semaine, c'est mieux que rien. J’ai du coup aussi commencer a prospecter des jobs 100% en remote (Je passe l’annonce au passage, si des gens chercher un devops en full remote)

Je vais commencer a repertorier toutes les ressources et article qui parle des bien fait du 100% remote avant de lancer la demande officiellement a ma direction
12  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 22/04/2020 à 13:53
Citation Envoyé par frfancha Voir le message
Sauf que j'ai pas engagé les devs pour un projet, je les ai engagés pour le max de projets possibles.

Et mon point n'est pas qu'ils doivent faire un nombre d'heures fixes quelque soit la productivité de ces heures, ce qui n'est pas sain, on est bien d'accord.
Mon point est que je ne vois pas pourquoi une amélioraiton des conditions de travail (comme le télétravail ici) justife de faire moins d'heures.
De ma modeste expérience, si quelqu'un a un rythme de croisière de 6h par jour, il n'aura pas plus que 6h d'efficacité dans une journée (en moyenne). Si une journée standard fait 8h, il aura donc au minimum 2h de temps "flou": café, discussion informelle, réunion inutile, interruptions incessantes, lutte avec un PC sous optimal, etc ...
L'efficacité humaine n'est pas linéaire, surtout pour les métiers intellectuels, non seulement pousser plus loin ne sert à rien, mais en plus ça peut s'avérer néfaste sur la durée.
Il me parait plus pertinent d'optimiser le temps de concentration dont on dispose naturellement, et d'éliminer tous les obstacles à la performance qualitative, plutôt que de se concentrer sur la quantité horaire.
6  0 
Avatar de Mrsky
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 17/04/2020 à 10:21
Je bosse en télétravail à temps plein depuis septembre, voici mes humbles conclusions sur le sujet :

- La routine : je fais parti des gens qui aiment bien la séparation travail/maison, donc c'était pas gagné. La première chose que j'ai faite c'est d'instaurer une routine le matin, des grandes lignes qui permettent de passer en "mode travail". J'ai toujours mon réveil, je petit déjeune, douche et m’habille comme si j'allais bosser. Puis café et je m'installe au bureau (qui est dans ma chambre donc pas l'idéal). J'ai un casque anti bruit pour l'isolation, même quand je suis tout seul, et sur mon téléphone je met tout en silencieux sauf les appels téléphoniques classiques. De cette façon mes matinées sont régulièrement très productives et c'est là que je fais 80% de mon taf.

- La productivité : c'est le truc qui m'a le plus frappé, quand je travaille chaque jour je prévois ce que je veux faire pour la journée, ce que je faisais déjà en bureau. J'ai vite réalisé qu'en 4-5h de boulot, sans forcer, j'abattais tout le taf d'une journée. Concrètement ça veut dire que la plupart des jours, je commence entre 8 et 9h et je termine entre 13 et 14h, c'est un changement très radical de style de vie.

- La flexibilité : j'ai établi qu'en 4-5h je faisais une journée "classique" de travail, il arrive que je fasse 2 journées en une et le reste de la semaine est bien plus cool. Bien sur le piège c'est de commencer par rien faire et de devoir rattraper, ce qui arrive de temps en temps il ne faut pas se leurrer Ça permet aussi de bosser un peu plus chaque jour mais uniquement 4 jours par semaine pour le même résultat. Ca permet aussi de prendre 30 minutes pour écrire ce genre de pavé

- Le social : gros défaut du télétravail, on ne voit personne. Si c'est pas très gênant au début, on se rend vite compte qu'on est en train de se transformer en troglodyte dans sa grotte. Du coup ça fait changer quelques habitudes, prendre un peu plus les devants pour voir ses potes et sa famille, et franchement c'est pour le mieux. Le temps libéré est aussi utilisable pour se lancer dans une activité qu'on aurait jamais pris le temps de faire, et qui permet de rencontrer des nouvelles têtes. C'est un effort à faire, surtout si vous êtes plutôt dans les introvertis comme moi.

- La qualité de vie : ici chacun y verra midi à sa porte, et c'est bien ça qui est cool. Sans attache physique à un lieu de travail on est bien plus libre de vivre où on veut. C'est principalement vrai pour les gens qui veulent vivre hors des grandes villes et qui doivent faire un compris par rapport au temps de trajet quotidien. Et même pour les citadins, dans les grandes villes vous avez vite 20/30 minutes de transport pour vous rendre au travail. Étant moi même dans la situation d'achat de résidence principale, ces 200/300k€ sont soit un 50m2 correctement placé à Lyon ou une super maison de village (avec internet correct !) à 1h de route, ça fait réfléchir.

- Mode de travail : la première erreur qu'on a fait quand on est passés en télétravail a été de reproduire le fonctionnement du bureau. D'une c'est contre productif, de deux c'est voué à l’échec. Tous les Slack et autres IRC-like ne vaudront jamais l'accès direct à une personne. On a mis en place un système de boulot complètement asynchrone, on utilise Trello pour tout ce qui est peu formel et Jira pour les taches bien définies. Les bonnes vieilles chaînes d'email fonctionnent également à merveille. Tous les début de semaine on fait une visio pour faire le point sur l'avancement, on met à jour la roadmap à ce moment là et on se met d'accord sur les specs litigieuses. Ça arrive qu'on refasse une visio dans la semaine si on bosse sur un nouveau sujet qui est un peu flou, afin de se mettre d'accord, mais ça a du arriver 3-4 fois en 9 mois.

- Environnement de travail : oui, idéalement une pièce dédiée serait le mieux, mais on a pas tous l'espace pour le faire. Ça ne veut pas dire qu'il ne faut pas prendre soin de son environnement de travail pour autant. J'ai investi dans un bon bureau et une bonne chaise, mon ordinateur est un portable mais j'ai acheté un écran secondaire, clavier et souris de bonne qualité. C'est pour moi le minimum. Ajouté à cela j'ai mon casque anti-bruit qui m'est indispensable et une lampe de bureau dédiée pour pas forcer sur les yeux sans m'en rendre compte (vous savez quand la luminosité baisse mais vous vous en rendez pas compte jusqu’à ce que vous ayez mal aux yeux).

Voila, pour moi c'est un gros oui pour le télétravail. Si possible se voir une fois par semaine avec les collègues pour notre réunion ce serait mieux que en visio, mais à choisir j'accepte de supporter la visio et d'avoir le reste de la semaine en télétravail que bureau toute la semaine.
5  0 
Avatar de DevTroglodyte
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 15/04/2020 à 10:18
Comme dit plus haut : télétravail 2 ou 3 jours par semaine, max... au delà je trouve que c'est trop. Pour moi, en ts cas.
4  0 
Avatar de Jesus63
Membre actif https://www.developpez.com
Le 16/04/2020 à 12:59
Ca n'engage que moi, mais avec mon actuelle entreprise, je ne supporterais pas le télétravail permanent.

Pour plusieurs raisons, l'une d'elles étant que je n'habite pas dans un domicile personnel, mais dans une résidence mutuelle, la seconde étant le fait que mon travail soit à 10m de marche de mon logement.
Pour les raisons moins "fortes", ce serait par exemple le contact social avec mes collègues; J'ai la chance d'être dans une équipe de personnes que j'apprécie beaucoup et qui constituent l'une de mes seules actions sociales physiques de mon train de vie pré-confinement.
Aussi, et encore une fois, ça n'engage que moi, je trouve ça plus satisfaisant de quitter le travail et de rentrer chez soi, plutôt que de changer d'ordinateur en guise de "fin de journée".
Enfin, je n'aime pas le "flicage" obligatoire que l'on a en télétravail. Je préfère une relation de confiance établie et transparente, plutôt que de devoir rendre des comptes, d'autant plus que les priorités peuvent changer en milieu de journée, ce qui entraîne un non-respect du planning annoncé. Cela rend le planning obsolète, une sorte de témoin pour dire qu'aujourd'hui je n'ai pas rien a faire. (Ce qui n'est jamais le cas)

TL;DR: Contre le télétravail permanent. Mauvais ambiance au domicile, poste de travail socialement agréable et physiquement proche, perte de temps sur comptes-rendus caduques.
5  1 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 17/04/2020 à 23:36
Pour ma part j aimerai utiliser cette opportunité pour le rendre plus facile et naturel.

Mais 100% c est pour moi ne pas comprendre la moitié de la production d un dev. C est réduire sa productivité à du code seulement... en oubliant toute l émulsion des idées partagées, des discussions informelles... toute la montée en compétence des juniors qui est moins assurée en ce moment.
Et on peut aussi parler de l attachement moindre aux collègues et à l entreprise... quand on ne se voit pas on échange sur le boulot
Quand on mange ensemble tous les jours on parle de la famille, de la vie. Donc on crée de l attachement qui aide à passer les mauvais moments..

Bref... un dev ça ne fait pas que coder... Et ceux qui veulent faire du 100% télétravail l oublie trop vite selon moi.
7  3 
Avatar de Mrsky
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 22/04/2020 à 10:39
Citation Envoyé par frfancha Voir le message
Ok je comprends merci.
Mais donc les 4/5 heures sont vraiment applicables à ton cas perso, et pas à une équipe de dev pour laquelle j'ai du boulot pour s'occuper 5 ans juste cette année.
Là aucune raison de passer à des journées de 4/5 heures parce qu'en télétravail.
Si je pose le problème comme ceci : toi/ton entreprise avez embauché X devs pour mener un projet à bien. Vous payez bien vos devs et ceux-ci font bien leur travail tout le monde est satisfait. Il y a un peu de temps morts aux locaux pendant la pause café par exemple ou quand ça traîne un peu à midi, mais le boulot est bien fait et ça avance au rythme voulu. Maintenant avec le confinement ces mêmes devs font exactement la même quantité de travail mais ils le font en ne travaillant plus que 6h par jour.

Quelle est la bonne façon de gérer la chose ? Est-ce que ces petits "temps morts" dans les locaux ne sont pas une partie intégrante de ce qui fait le succès de ton équipe de dev, et que à la maison chacun a retrouvé une nouvelle soupape pour rester productif ? Est-ce que tu considère que tu payes tes devs pour un temps de travail fixe ou pour un résultat attendu ? Si c'est pour du temps de travail fixe est-ce que tu fais bien partir tes devs pile à l'heure chaque jour ?

C'est une vraie question, je n'ai pas la réponse absolue. Dans ma boite on fonctionne au résultat et on gère un peu comme on veut tant qu'on livre ce qui est annoncé ce qui personnellement me semble plus sain.
4  0 
Avatar de disedorgue
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 22/04/2020 à 20:06
Perso, je fais déjà du télétravail (1 jour par semaine) et là ça me va, mais depuis le confinement (ou les grèves), c'est tout le temps et là je commence à péter un cable !!!

Quand on travaille en équipe, le télétravail à 100% n'est pas gérable car il manque une chose importante: la sociabilité de groupe de l'entreprise qui permet de se sentir concerné dans son taf.
7  3 
Avatar de Sunchaser
Membre expert https://www.developpez.com
Le 15/04/2020 à 12:06
Bonjour,

Cela fait bientôt 13 ans que je bosse majoritairement en télétravail, et je me porte très bien et mon travail aussi.
Certes, je suis le cas "extrême" et même moi je pense effectivement qu'il serait bon que je rencontre les personnes avec lesquelles je travaille un peu plus souvent. Mais comme (fait du hasard) nous sommes dispersés un peu partout en Europe voire plus loin, on fait avec et on reste "pragmatique" / on choisi les options les plus efficaces: je passe une semaine par-ci, une semaine par-la pour rencontrer et bosser avec untel ou untel, et le reste du temps je fais tout de chez moi (certes, j'ai du organiser un "vrai" bureau, donc un pièce complète, dans laquelle je peux m'isoler, etc..).
Je pense que pour la plus part des métiers des personnes venant sur Developpez.com il n'y a aucune vraie bonne raison pour ne pas mettre en place des pratiques de télétravail plus étendues, avec comme l'évoquent certains, des rythmes du type 2 ou 3 jours télétravail par exemple.
Quand au côté efficacité / sérieux: la grande majorité des clients pour lesquels on bosse ont eux aussi adoptés le télétravail dès que possible, avec par exemple des rythmes du style 1 a 2 jours / semaine, et tout fonctionne parfaitement.
Il s'agit juste d'une façon de s'organiser, cela se plannifie, s'anticipe, mais rien d'insurmontable.
La sécurité? Je pense (mais je me trompe peut être) que c'est une blagounette. La aussi, cela se plannifie, s'anticipe, mais rien d'insurmontable. On bosse pour le pharma, ils sont évidemment très pointilleux sur l'accès aux données (comme beaucoup d'autres sur terre me direz vous) et pourtant le télétravail fonctionne. Alors c'est vrai que cela demande une certaine "gymnastique" et que je mets forcement beaucoup plus de temps a accéder à mon environnement de travail en télétravail que lorsque je suis sur site. Mais rien d'insurmontable.

Je pense que ce qui va être très difficile en France, cela va être de faire évoluer les mentalités... bonne chance
3  0