Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Crise du coronavirus : 88 % des organisations ont encouragé ou obligé leurs employés à travailler à domicile,
Selon une enquête de Gartner RH

Le , par Stan Adkens

493PARTAGES

5  0 
En raison de la propagation du coronavirus, le travail à distance est soudainement devenu une nécessité pour beaucoup. En effet, les gouvernements, dans de nombreux pays touchés, ont imposé ou conseillé le travail à domicile pour tous les employés - une situation imprévue pour la plupart des organisations qui les oblige à revoir et à modifier rapidement les politiques existantes. Qu'elles soient prêtes ou non, de nombreux plans d'urgence contre le coronavirus nécessitent un travail à distance. C’est ainsi que la société de recherche et de conseil Gartner HR a mené une enquête le 17 mars dernier pour en savoir davantage sur la tendance de l’adoption du télétravail alors que le coronavirus a atteint plusieurs pays dans le monde.

L’enquête menée auprès de 800 cadres mondiaux des ressources humaines a révélé que 88 % des organisations ont encouragé ou exigé de leurs employés qu'ils travaillent à domicile, qu'ils présentent ou non des symptômes liés au coronavirus, d’après un communiqué de presse publié par Gartner mercredi. En outre, presque toutes les organisations (97 %) ont annulé des voyages liés au travail, soit une augmentation de plus de 80 % depuis le 3 mars. Gartner RH fournit aux décideurs individuels des conseils stratégiques sur les priorités critiques qui concernent la fonction ressources humaines.


« Alors que la crise du Covid-19 perturbe les organisations dans le monde entier, les responsables des ressources humaines doivent réagir rapidement et de manière globale, en tenant compte des conséquences immédiates et à long terme sur les talents », a déclaré Brian Kropp, chef de la recherche pour le département des ressources humaines de Gartner. L’enquête de Gartner RH expose des pratiques qui ont cours en ce moment dans les entreprises pour faire face à l’urgence sanitaire.

La gestion des absences liées au coronavirus par les organisations

Selon l'enquête de Gartner, diverses approches RH en matière de politiques de congés sont mises en œuvre par les organisations, qui tentent de trouver un équilibre entre les besoins des employés et les réalités financières, afin de faire face à l’expansion du Covid-19. L’enquête a montré que près de la moitié (48 %) des employeurs exigent que leurs travailleurs utilisent d'abord les congés maladie, puis les congés annuels et enfin les éventuelles PTO (congés payés) pour les absences dues aux coronavirus. En outre, 20 % des organisations ont augmenté la PTO pour les personnes qui sont malades et/ou qui s'occupent d'un membre malade de leur famille ; 18 % des organisations ont accordé une PTO supplémentaire aux parents qui s'occupent d'enfants dont l'école est fermée.

« Nos recherches montrent que seule une minorité d'employeurs prévoient de réduire leurs effectifs ou de demander à leurs employés de prendre des congés sans solde », a ajouté M. Kropp. « Au lieu de cela, la plupart des organisations se concentrent sur des mesures telles qu'une utilisation plus efficace de la technologie et le gel des nouvelles embauches pour réduire les coûts ».

Un recours à plusieurs mesures de réduction des coûts

La plupart des employeurs prévoient de réduire les coûts tout en minimisant l'impact de la paie des employés existants lorsque cela est possible. Pour cela, une utilisation plus efficace de la technologie est la principale mesure de réduction des coûts que 70 % des organisations prévoient de mettre en œuvre, d’après l’enquête. Près de la moitié des organisations prévoient de geler les nouvelles embauches.

Dans une publication de Gartner le 3 mars dernier, Saikat Chatterjee, directeur principal du service de conseil de la société, a déclaré que « Dans un récent webinaire sondage, 91 % des responsables des ressources humaines présents (tous en Asie/Pacifique) ont indiqué qu'ils avaient mis en place des dispositifs de "travail à domicile" depuis l'épidémie, mais le plus grand défi provient du manque d'infrastructures technologiques et du manque de confort avec les nouvelles méthodes de travail ». Ce problème doit être maintenant résolu vu le pourcentage d’organisations qui font travailler leurs employés à domicile, selon la nouvelle enquête.

Une proportion importante des organisations prévoit de réduire leur collaboration avec des partenaires externes plutôt que de réduire le travail des employés. En effet, selon Gartner, un cinquième des organisations prévoit d'arrêter ou de limiter les dépenses de consultance et/ou de réduire le nombre de travailleurs contractuels. Seulement 10 % des employeurs prévoient de réduire les heures de travail, et seulement 6 % déclarent demander aux employés de prendre des congés sans solde.


Gartner a aussi fait des recommandations aux responsables des ressources humaines pour gérer les talents à distance pendant la pandémie Covid-19. Ci-dessous, les conseils des experts de Gartner RH :

Fournir une orientation, de la confiance et de la résilience – Les employés comptent sur les dirigeants à tous les niveaux de l'entreprise pour prendre des mesures et donner le ton. Les communications des dirigeants d'entreprise aux cadres doivent donner la priorité à la santé des collaborateurs et à la durabilité de l'entreprise. Gartner recommande de communiquer régulièrement avec les employés, en maintenant un dialogue ouvert. L'enquête a révélé que 56 % des organisations ont communiqué un plan d'action aux employés en cas d'épidémie du Covid-19.

Contextualiser le coronavirus pour l'organisation – Gartner préconise que les dirigeants soient une source fiable d'informations précises et actualisées sur le coronavirus et son impact sur l'organisation. Des informations provenant des médias sociaux ne doivent pas être partagées ; les dirigeants doivent tirer parti de ressources fiables telles que l'Organisation mondiale de la santé et le Centers for Disease Control and Prevention. Ils doivent contextualiser autant que possible les informations et les données afin qu'elles se rapportent spécifiquement à l'organisation, selon Gartner.

Encouragez les interactions intentionnelles entre pairs – Alors qu’ils sont encouragés au travail hors des bureaux, les employés doivent maintenir des interactions professionnelles et personnelles régulières avec leurs pairs, selon Gartner. L'enquête a révélé que 40 % des organisations ont mis en place des check-in virtuels supplémentaires pour les employés avec les responsables et 32 % des organisations ont introduit de nouveaux outils pour les réunions virtuelles. Les responsables des ressources humaines devraient encourager les employés à tirer parti des plateformes de communication qu'ils utilisent déjà, au travail ou dans leur vie personnelle, pour créer de nouvelles façons de travailler ensemble.

Établir des lignes directrices pour les équipes – Les organisations peuvent répondre aux besoins des employés en donnant aux équipes les moyens de s'adapter à leurs exigences conflictuelles en matière de temps, étant donné que de nombreux employés doivent assumer un double rôle en soutenant leurs enfants et leurs familles tout au long de la journée de travail. Par exemple, selon Gartner, les équipes peuvent fixer des "horaires de base" lorsque tous les membres de l'équipe sont disponibles pour collaborer.

Offrir une souplesse pour répondre aux besoins des employés en matière de travail à distance – Lors de la préparation du retour éventuel des employés au bureau, donnez aux employés les moyens de faire les choix les mieux adaptés à leurs besoins et à leur niveau de confort. Dans la mesure du possible, permettre aux employés de décider du moment de leur retour au bureau. Permettre aux employés essentiels dont le travail exige qu'ils retournent au bureau de choisir les heures de retour qui leur conviennent le mieux pour éviter les heures de pointe.

Source : Gartner

Et vous ?

Que pensez-vous des résultats de l’enquête de Gartner ?
Quels commentaires faites-vous des recommandations ?

Lire aussi

Microsoft autorise ses employés à travailler à domicile, alors que la nouvelle épidémie de coronavirus continue de se propager dans les pays du monde entier
En Chine, le coronavirus force la plus grande expérience de travail à domicile au monde, le télétravail semble être la seule solution dont disposent les entreprises
Coronavirus : après avoir recommandé le travail à domicile, Twitter demande à ses employés de travailler chez eux. Une mesure adoptée par les grandes enseignes de la tech comme Google
La crise du coronavirus : un afflux massif vers le travail à domicile crée une opportunité pour les pirates informatiques, selon des experts en cybersécurité

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !