Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Summit, le superordinateur le plus puissant du monde, mis à contribution pour trouver une solution au Covid-19

Le , par Christian Olivier

612PARTAGES

5  0 
Le département américain de l'Énergie a récemment annoncé que Summit, le supercalculateur conçu par IBM et considéré à l’heure actuelle comme le plus performant du monde avec ses 200 pétaflops de puissance de calcul au service du laboratoire national d'Oak Ridge basé aux États-Unis, sera mis à contribution pour tenter de trouver un traitement / un vaccin contre le Covid-19, un agent pathogène similaire au SRAS à certains égards. Pour rappel, ce supercalculateur se compose de 4608 serveurs IBM embarquant chacun deux processeurs Power9 (système à double socket ou 2U) disposant de 22 cœurs par puce (soit 9216 CPU au total) et six processeurs graphiques NVIDIA Tesla V100 (soit 27 648 GPU au total).


La recherche de moyens permettant d’inhiber ou de combattre un virus est un problème très difficile à résoudre, comme l’explique IBM :

« Lorsqu'ils tentent de percer les secrets de nouveaux composés biologiques, comme les virus, les chercheurs des laboratoires cultivent le micro-organisme et observent comment il réagit dans la vie réelle à l'introduction de nouveaux composés, toutefois ce processus peut être lent sans ordinateurs capables d'effectuer des simulations numériques pour réduire la gamme des variables potentielles, mais même dans ce cas, il y a des défis à relever. Les simulations informatiques peuvent examiner comment différentes variables réagissent avec différents virus, mais lorsque chacune de ces variables individuelles peut être composée de millions, voire de milliards, d'éléments de données uniques et qu'il faut effectuer plusieurs simulations, cela peut rapidement devenir un processus très long utilisant du matériel de base ».

La vidéo ci-dessous résume le travail effectué par les scientifiques à l'aide de Summit. Grâce au superordinateur, les chercheurs ont ciblé environ 8000 composés en quelques jours et ont identifié 77 petites molécules potentiellement bénéfiques qui montrent des signes d'inhibition de Covid-19.


« Summit était nécessaire pour obtenir rapidement les résultats de simulation dont nous avions besoin. Ça ne nous a pris qu’un jour ou deux, alors que ça aurait pris des mois sur un ordinateur classique », a déclaré Jeremy Smith, directeur du Centre de biophysique moléculaire de l'UT/ORNL et chercheur principal de l'étude. « Nos résultats ne signifient pas que nous avons trouvé un remède ou un traitement pour COVID-19. Nous espérons néanmoins que nos résultats informatiques éclaireront les études futures et fourniront en même temps un cadre que les expérimentateurs utiliseront pour effectuer une étude plus poussée de ces composés ».


Les scientifiques ont précisé que leurs travaux devront être testés / validés expérimentalement, mais nous avons désormais la preuve que les ordinateurs peuvent être utiles pour la résolution de ce type de problème.

Source : Youtube

Et vous ?

Que pensez-vous de cette initiative ?

Voir aussi

Supercalculateur : grâce à IBM, les USA pourraient obtenir deux places sur le podium du Top500, après les cinq années de règne de la Chine
CoronaCoin : les développeurs de cryptomonnaie s'emparent du coronavirus pour créer un nouveau jeton morbide, dont le prix augmentera avec le nombre de personnes qui tombent malades ou meurent
Alors que la désinformation sur le coronavirus inonde Facebook et Twitter pour Elon Musk « la panique autour du coronavirus est stupide »
Coronavirus : les annulations de neuf conférences technologiques majeures franchissent la barre du milliard de dollars en perte économique directe

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 11/03/2020 à 16:26
Citation Envoyé par Christian Olivier Voir le message
sera mis à contribution pour tenter de trouver un traitement / un vaccin contre le Covid-19 (coronavirus), un agent pathogène similaire au SRAS à certains égards
Le SRAS, le MERS, le COVID-19 font parti de la grande famille des coronavirus.

Citation Envoyé par Christian Olivier Voir le message
« Summit était nécessaire pour obtenir rapidement les résultats de simulation dont nous avions besoin. Ça ne nous a pris qu’un jour ou deux, alors que ça aurait pris des mois sur un ordinateur classique »
Ça va vite. Les scientifiques ont également été rapide pour paramétré le programme qui créer les simulations.
2  0 
Avatar de AndMax
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 11/03/2020 à 16:26
Ceci est sans doute un excellent complément pour la recherche, après l'initiative précédente du "pliage de molécules" Folding@Home.
0  0 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/03/2020 à 10:32
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Le SRAS, le MERS, le COVID-19 font parti de la grande famille des coronavirus.
Si tu veux apporter des précisions soit exacte dans tes propos stp.

le coronavirus est une famille de virus oui, mais les Sras, Mers, et Covid-19 sont des nom de maladie.

le covid19 est la maladie que déclenche le Sars-cov-2.
le mers pour le Mers-Cov
et le sras pour le Sars-Cov
0  0 
Avatar de curt
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 13/03/2020 à 21:31
Bizarrement avec ce virus, on est mondialement dans la course au vaccin....
Les vaccins qu'on dénigrait à cause d'adjuvant qu'on fait vite d'oublier...
30 millions de décès dans le monde dû au HIV
10 000 décès en France dû à la grippe saisonnière
15 000 décès en France dû à la canicule en 2003
3500 en France décès par an dû aux accidents de la route (donc aujourd'hui il y a eu 7 morts les autres jours aussi !)

La liste est longue.... Heureusement, l'IA est là !!!
On est sauvé.... No stress
0  1