Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les experts ont piraté le PC portable du PDG de QuadrigaCX pour récupérer l'argent bloqué
Mais les 137 millions USD recherchés s'étaient déjà envolés

Le , par Christian Olivier

252PARTAGES

15  0 
En février dernier, la plateforme de trading de monnaies cryptographiques QuadrigaCX a perdu le contrôle d’environ 137 millions USD des actifs de ses clients suite au décès soudain de son fondateur, et PDG Gerry Cotten. Il serait mort de la maladie de Crohn en Inde en décembre dernier à l’âge de 30 ans, selon les dires de sa femme, alors qu’il était l’unique responsable de la manipulation des fonds et la seule personne connue ayant accès aux portefeuilles numériques hors ligne (ou cold wallets) où étaient conservés les avoirs en cryptomonnaies des 115 ;000 clients de son entreprise.


Les consultants et les enquêteurs qui travaillaient pour récupérer les fameux « ;fonds bloqués ;» sont finalement parvenus à pirater l’ordinateur portable chiffré à partir duquel Gerry Cotten s’occupait des affaires de l’entreprise. Mais ils furent surpris de constater que les 137 millions USD qui devraient se trouver dans ces coffres-forts inaccessibles n’y étaient plus.

Un récent rapport d’Ernst & Young, un vérificateur nommé par le tribunal, soulève plus de questions et épaissit le mystère autour de la disparition des fonds. Les enquêteurs se sont rendu compte qu’en réalité, les cold wallets de QuadrigaCX avaient été vidés depuis le mois d’avril 2018, soit huit mois avant la mort présumée de Cotten. Ils ont également signalé d’autres problèmes, comme le fait que QuadrigaCX conservait des livres et registres insuffisants ou que cette entreprise n’a jamais fait part de ses résultats financiers.

Les contrôleurs en charge de superviser l’enquête affirment par ailleurs avoir réussi à retracer une série de transactions faites par des investisseurs, mais peinent à les expliquer et à en déterminer la provenance. Les investigations ont permis de récupérer des cryptomonnaies à des adresses non liées à QuadrigaCX et de découvrir 14 comptes d’utilisateurs de QuadrigaCX créés autrement que par le processus standardisé de création de comptes de l’entreprise. Ces comptes d’utilisateurs auraient été créés en interne, sans qu’aucune information des utilisateurs n’y corresponde. D’après les enquêteurs, « ;les comptes ont peut-être été créés de manière artificielle et utilisés, après, sur la plateforme de QuadrigaCX ;».


Accablée par une dette colossale de 190 millions USD et incapable de trouver l’argent ou d’y avoir accès, QuadrigaCX a demandé la protection contre ses créanciers à la fin de janvier. Un tribunal de la Nouvelle-Écosse a récemment offert à l’entreprise un sursis, en lui accordant un moratoire de 45 jours qui empêche les créanciers d’intenter des poursuites contre elle jusqu’à la mi-avril.

Kraken, une autre plateforme de trading de monnaies cryptographiques, offre jusqu’à 100 ;000 USD pour savoir où est passé l’argent de Quadriga. De nombreuses théories circulent désormais dans le cadre cette affaire. Certaines suggèrent, par exemple, que Cotten aurait simulé sa propre mort et se serait enfui avec l’argent.

Source : Business Insider, Rapport de Ernst & Young (PDF)

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

Une cryptomonnaie sponsorisée par la Réserve fédérale américaine pourrait voir le jour sous peu selon un ancien responsable de la « Fed »
Un informaticien perd toutes ses économies dans l'imbroglio de la plateforme de change QuadrigaCX causé par la perte de certains mots de passe
Le PDG de Creative Planning déclare que « Bitcoin est mort » après la descente aux enfers de la monnaie, peut-on encore espérer une remontée ?
Cryptomonnaie : le crash du marché laisse des entreprises en faillite dans son sillage, des développeurs étant privés de financement supplémentaire

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de sebastiano
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 07/03/2019 à 13:54
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
1. Si les éléments indiqués sont exacts, il est parfaitement clair que le pognon a disparu et que ses propriétaires ont été floué bien avant la disparition du CEO de QuadrigaCX. Le pognon a profité à quelqu'un et il n'y a que 2 possibilités: Soit QuadrigaCX a été hacké par des tiers, soit c'est QuandrigaCX qui en a profité.

2. Quand au destin du CEO de QuadrigaCX, tous les scenario sont envisageables quand il y a 190 millions en cause: soit le mec est vraiment décédé par hasard, soit le mec s'est "décédé" pour éviter de répondre à la justice, soit il est bien vivant et profite du pognon sur une ile paradisiaque en comptant ses petits sous.

Quoiqu'il en soit, il est parfaitement inutile d'ergoter sur le sujet, la vérité va immanquablement apparaître. A la date d'aujourd'hui où tous le monde laisse des traces numériques, il est tout simplement impossible d'organiser sa disparition pour profiter de millions mal acquis.
Ca reste des hypothèses. Oui, tout cela est intrigant, mais ne lançons pas d'affirmations gravées dans le marbre sans savoir.
2  0 
Avatar de J@ckHerror
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 07/03/2019 à 13:30
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
il est tout simplement impossible d'organiser sa disparition pour profiter de millions mal acquis.
Bonjour Anselme45,

Complétement d'accord avec toi sauf pour l'extrait. Je me dis que tout est possible quand on a les moyens de nos ambitions... Et la c'est plus que suffisant pour "s'acheter" une nouvelle identité.

J@ck.
1  0 
Avatar de sebastiano
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 07/03/2019 à 11:33
Citation Envoyé par Fleur en plastique Voir le message
Cela a le mérite de clarifier la situation. M. Cotten est vivant et s'est barré avec la caisse. Point barre.
Merci de nous faire part de vos éléments prouvant qu'il est vivant et qu'il s'est "barré avec la caisse".
2  2 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 07/03/2019 à 12:08
Citation Envoyé par sebastiano Voir le message
Merci de nous faire part de vos éléments prouvant qu'il est vivant et qu'il s'est "barré avec la caisse".
1. Si les éléments indiqués sont exacts, il est parfaitement clair que le pognon a disparu et que ses propriétaires ont été floué bien avant la disparition du CEO de QuadrigaCX. Le pognon a profité à quelqu'un et il n'y a que 2 possibilités: Soit QuadrigaCX a été hacké par des tiers, soit c'est QuandrigaCX qui en a profité.

2. Quand au destin du CEO de QuadrigaCX, tous les scenario sont envisageables quand il y a 190 millions en cause: soit le mec est vraiment décédé par hasard, soit le mec s'est "décédé" pour éviter de répondre à la justice, soit il est bien vivant et profite du pognon sur une ile paradisiaque en comptant ses petits sous.

Quoiqu'il en soit, il est parfaitement inutile d'ergoter sur le sujet, la vérité va immanquablement apparaître. A la date d'aujourd'hui où tous le monde laisse des traces numériques, il est tout simplement impossible d'organiser sa disparition pour profiter de millions mal acquis.
0  0 
Avatar de Citrax
Membre actif https://www.developpez.com
Le 07/03/2019 à 21:55
C'est rassurant de savoir le fin mot de l'histoire,

Mr Cotten voulait changer de femme et d'entreprise mais n'aimait visiblement pas la paperrasse ni tenter sa chance au loto comme tout le monde.
Au passage il a du changer de visage etc.
On pourrait appeller ca le casse du siecle et en faire un film non ?

Quelle belle escarmouche !
0  0 
Avatar de singman
Membre actif https://www.developpez.com
Le 17/03/2019 à 10:02
Déjà, mourir de la maladie de Crohn est rare, elle n'est pas mortelle, seules les complications le sont (cancer du colon) mais à 30 ans, c'est vraiment très très rare.
Ensuite, sans vouloir céder à la tentation de penser qu'il "s'est barré avec la caisse", on peut aussi envisager que cette société n'était qu'une utopie. Les comptes créés en interne, la date des transactions, tout cela tend a prouver que la société allait mal (les 190 millions de dettes aussi) et qu'une arnaque était en cours.
Relation de cause à effet ? On le saura peut être un jour.
0  0 
Avatar de Fleur en plastique
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 07/03/2019 à 11:17
Cela a le mérite de clarifier la situation. M. Cotten est vivant et s'est barré avec la caisse. Point barre.

Il faut de toute façon être cinglé pour confier autant de sous à une petite entité (davantage de risque de fraude et reins pas assez solides pour assurer ses arrières en cas de perte financière), tout comme mettre tous ses sous à un seul et même endroit.
1  2