Le PDG de Creative Planning déclare que « Bitcoin est mort » après la descente aux enfers de la monnaie
Peut-on encore espérer une remontée ?

Le , par Olivier Famien

53PARTAGES

15  0 
Il y a quelques semaines, nous annoncions que la monnaie cryptographique bitcoin avait atteint un niveau très bas de 3800 dollars. Pour certaines personnes, ce n’était qu’une question de temps pour que la valeur de la monnaie numérique reprenne son envol. Quelques semaines étant passées, bitcoin a à nouveau montré des signes peu reluisants pour ce qui concerne sa cotation boursière. Sur les plateformes de capitalisation boursière des monnaies cryptographiques, notamment CoinMarketCap ou Kraken, le bitcoin s’échange à 3500 dollars.

Bien que cette baisse n’est que minime, il faut rappeler que le contexte actuel de l’évolution de la monnaie n’est pas du tout encourageant pour les détenteurs des actifs en bitcoin. Le jeudi dernier, la monnaie se négociait à 3200 USD l’unité. Pour Naeem Aslam, analystes en chef du marché chez Think Markets UK, tous ces signes lui font augurer qu’il « ;est probable que le prix ne tombe pas seulement en dessous de la barre des 2 ;000 dollars, mais avec une telle tendance baissière, le prix peut atteindre le niveau de 1500 dollars ;». « ;En termes simples, les mauvaises nouvelles continuent d’arriver tout comme les cafards qui sortent d’un trou ;», souligne-t-il. En comparant ces chiffres du bitcoin avec son plus haut niveau de 20 ;000 dollars atteint en décembre 2017, cela représente une baisse d’environ 83 %.


Face à ce mauvais état de santé du bitcoin, des entreprises et individus pourraient être portés à se tourner sur les autres alternatives de monnaies cryptographiques afin de pouvoir renflouer les caisses. À ce sujet, il est bon de savoir que les altcoins, ou monnaies numériques autres que bitcoin, ne s’en sortent pas mieux. L’ether connaît également une baisse continue. En janvier dernier, au plus fort de sa croissance, cette monnaie cryptographique était cotée à 1377 dollars selon les statistiques de CoinMarketCap, la plateforme de capitalisation boursière des monnaies cryptographiques. Actuellement, le prix d’un ether se négocie autour de 90 dollars. XRP, la seconde monnaie cryptographique possédant le volume d’échanges le plus élevé après bitcoin, suit également le même rythme que les deux autres monnaies avec une tendance à la baisse. Au début de l’année et plus précisément en janvier dernier, sa valeur était fixée à 3,68 dollars. Actuellement, un XRP vaut 0,30 dollar.

Pour Peter Mallouk, PDG des investissements chez Creative Planning, une société de gestion de patrimoine possédant un actif de plus de 32 milliards de dollars, tous ces éléments montrent que « ;Bitcoin est mort ;». Il renchérit en affirmant que « ;la récente chute précipitée pourrait bien être le début de son inévitable et inexorable spirale de la mort ;». Dans son édito paru dans le magazine économique américain Forbes, le PDG ne manque pas de décrire le bitcoin comme « ;un mort qui marche ;». En outre, soutient-il, malgré les signes négatifs de la bourse des monnaies cryptographiques, « ;il existe encore des adhérents purs et durs qui épousent les vertus du bitcoin et qui cherchent désespérément à fabriquer une bourse en soie de l’oreille d’une truie. Malheureusement pour eux, la fin peut ne pas être jolie quand cela arrivera ;».


Il continue en avançant que « ;pour ceux qui achètent du bitcoin, il existe de sérieux vents contraires qui font qu’il est peu probable qu’ils profitent de bénéfices à long terme. La plupart des transactions de cryptomonnaie sont purement spéculatives. Il n’y a pas de vrais fondamentaux à évaluer ;; bitcoin ne fabrique aucun produit ou service, n’engage aucun employé et ne verse aucun dividende. La seule façon de générer des bénéfices est lorsque le propriétaire a la chance de trouver quelqu’un d’autre qui paiera plus pour la chose ;».

Cela ne veut pas dire que Bitcoin n’est utile que pour spéculer. En effet, le PDG reconnaît que la technologie blockchain qui sous-tend le bitcoin « ;modifie fondamentalement la manière dont les entreprises mènent leurs activités, du secteur bancaire traditionnel à la gestion de la chaîne logistique ;». Cependant, le fait que la technologie blockchain crée un nouveau paradigme ne signifie pas que le bitcoin partage la même distinction, souligne-t-il. « ;Si vous vous lancez dans le jeu bitcoin maintenant, vous paierez le prix le plus élevé qui fait que tout ce schéma fonctionne. Ce n’est pas une distinction que vous voulez ;».

Au-delà de la spéculation, pour certaines personnes, l’attrait des monnaies cryptographiques réside dans le fait que ces monnaies numériques échappent au contrôle des gouvernements, offrant ainsi une réserve de valeur qui traverse facilement les frontières du monde entier et l’anonymisation des transactions. Pour d’autres personnes, ces monnaies numériques semblent être le refuge ultime pour leur argent en période d’incertitude mondiale. Mais pour le PDG, « ;ces caractéristiques n’ont persisté que parce que les gouvernements ont en grande partie traité la cryptomonnaie comme une nouveauté ;». Selon lui, à la minute où ces monnaies cryptographiques montreront des signes de perturbation du dollar, la SEC, l’organisme fédéral américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers, montera au créneau pour publier des directives afin d’empêcher cela.

Enfin, le PDG avance que « ;si vous pensez que l’achat de bitcoins ou de toute autre cryptomonnaie est la clé de votre sécurité financière, de votre retraite ou de vos études universitaires, vous risquez d’avoir un réveil brutal. Si vous aimez faire des paris, je vous suggère de visiter votre livre de sport ou votre jeu de table préféré à Las Vegas, où vos chances de succès sont bien plus grandes. Si vous pensez que c’est une façon amusante d’essayer de faire un gros score, vous aurez probablement plus de chance en lançant des fléchettes sur les actions des microcapitalisations. Mais si vous le faites de façon purement spéculative et que vous êtes prêt à perdre tout votre argent, continuez de faire ce que vous faites ;».

En dépit de cette mise en garde donnée par le PDG de Creative Planning, certains aficionados du bitcoin, y compris Naeem Aslam, croient encore que la descente aux enfers de la monnaie devrait s’arrêter quelque part. Lorsque ce sera le cas, la reprise du marché pourrait redonner le sourire à ses fervents défenseurs. En attendant, certains se demandent s'il faut conserver ses actifs en espérant une remontée, ou vendre actuellement ses bitcoins pour éviter de trop lourdes pertes.

Source : Forbes, Market Watch

Et vous ?

Selon vous, le bitcoin est-il mort?

Ou pensez-vous que la valeur du bitcoin remontera comme ce fut déjà le cas ?

Voir aussi

Cryptomonnaie : le crash du marché laisse des entreprises en faillite dans son sillage, des développeurs étant privés de financement supplémentaire
Bitcoin : l'industrie de la cryptomonnaie est au bord de l'implosion, en raison d'un déclin graduel du volume de transaction, selon une étude
Le bitcoin continue son déclin et passe sous la barre des 5000 dollars US, en raison d'une nouvelle scission de Bitcoin Cash
La valeur du bitcoin perd près de 2000 dollars en moins d’une semaine, un signe avant-coureur de l’éclatement de la bulle financière ;?
Le cours du bitcoin s’effondre et les indices boursiers dans le rouge, un éclatement de la bulle du bitcoin pourrait-il se répercuter sur la bourse ;?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Random1234
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 10/12/2018 à 15:34
Toute personne qui se documente un minimum avant de "placer" son argent sait que le bitcoin n'a qu'une valeur purement spéculative.
Celui qui confond ça avec un investissement "sur" ne peut que s'en prendre à lui même.


Ensuite, le bitcoin a 20.000$, c'est pendant quelques heures le 17 décembre 2017 sur une période de 10 ans ...

Pour d’autres personnes, c’est peu dire que d’utiliser le mot « ;bulle ;». C’est plutôt une magnifique arnaque dans laquelle les gens ont payé beaucoup d’argent — plusieurs milliards de dollars — pour obtenir une entité numérique essentiellement inutile dont le prix a ensuite été dévalué.
Non, c'est une bulle, point barre.
Voici la définition d'une arnaque/escroquerie :
L’escroquerie est le fait, soit par l'usage d'un faux nom ou d'une fausse qualité, soit par l'abus d'une qualité vraie, soit par l'emploi de manœuvres frauduleuses, de tromper une personne physique ou morale et de la déterminer ainsi, à son préjudice ou au préjudice d'un tiers, à remettre des fonds, des valeurs ou un bien quelconque, à fournir un service ou à consentir un acte opérant obligation ou décharge.
Pour mieux montrer que la capitalisation boursière du bitcoin est une arnaque, ses détracteurs soutiennent qu’il faut bien comprendre le mécanisme de valorisation. Selon les statistiques de CoinMarketCap, il existe actuellement 2074 monnaies cryptographiques en circulation contre 1926 en septembre dernier et 1400 en début d’année. Ces cryptomonnaies qui se multiplient au fil des mois attirent de nouveaux investisseurs avec les ICO (Initial Coin offerings ou levée de fonds en cryptomonnaies) ou d’autres méthodes et ajoutent constamment de nouvelles pièces de monnaie à la plateforme à travers le minage. Pour déterminer la capitalisation boursière de chaque monnaie cryptographique créée, il faut multiplier le nombre actuel de pièces par le prix actuel. En outre, étant donné que de nouvelles pièces sont créées en permanence par le biais du minage, cela crée également une nouvelle capitalisation boursière lorsque le prix est stable, ce qui permet de couvrir une partie des dommages à la baisse.
Et une société en bourse ? Le market cap est calculé différemment que le prix par action * le nombre d'action ?
Pour ce qui est de la création de nouvelles pièces, il suffit de se renseigner. Le btc aura un supply max de 21 millions, l'ethereum de 120-130 millions (suivant un retard éventuel sur la prochaine mise à jour).

Au 1er janvier 2018, la capitalisation boursière de l’ensemble de la monnaie cryptographique bitcoin s’élevait à 229 milliards de dollars. Actuellement, cette capitalisation est passée à 66 milliards de dollars, ce qui fait que 163 milliards de dollars sont partis en fumée.
Non, c'est n'est DU TOUT comme ça que ça fonctionne. Il ne faut pas 1 milliard d'argent investi pour faire monter le market cap d'un milliard.

Du jour au lendemain, des personnes qui possédaient des bitcoins valorisés à 20 ;000 dollars se retrouvent avec des bitcoins valant moins de 4 ;000 dollars.
Le bitcoin a mis 10-11 mois pour passer de 20.000 à 4.000$ ...
10-11 mois = du jour au lendemain ? Ça va la mauvaise fois ?
Avatar de redcurve
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 10/12/2018 à 15:44
Ce billet de Peter Mallouke est purement du FUD pour faire vendre les particuliers, en ce moment je ramasse un max de d'altcoin perso. BTC n'a pas encore fait son bottom à mon sens
Avatar de mith06
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 10/12/2018 à 16:14
330 ème declaration de mort du bitcoin.
Oui Oui, il y a des gens qui comptent se genre de chose : https://99bitcoins.com/bitcoinobituaries/

En attendant 1 BTC vaut toujours plus de 1000€
Avatar de Caroussel
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 10/12/2018 à 18:33
Cela me rappel une époque où certaines personnes médisaient sur la technologie des années 90-00. En faveur des ordinateurs et puis d’internet.
«*Cela n’a aucuns intérêts pour les citoyens. Ça marche mal, ça coupe vite. Y’a pas d’avenir, c’est seulement un effet de mode qui s’esstomperas Avec le temps. «*

20 ans plus tard c’est au cœur de notre quotidien et même plus encore.
Certes, il reste encore pas mal de choses à faire avec la crypto.
Tout comme les 1er ordinateurs qui prenaient une pièce entière...
Le bitcoin n’en n’est pas si différent au point de vu de l’innovation.

La crypto repartiras fait simplement que les personnes l’utilise de plus en plus et viennent à ce banaliser dans nos smartphones, nos frigos meme pourquoi pas!!!
Avatar de MadScratchy
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 11/12/2018 à 19:26
En cherchant sur internet, on se rend compte qu'un des plus gros problème que rencontrent actuellement les cryptomonnaies sont les gouvernements (Bolivie, Chine) et les banques.
Avatar de levilliard
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 13/12/2018 à 23:32
C'est un bon exemple de la bitcoinphobie. Faites attention !
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 14/12/2018 à 10:05
Je m’appelle X, mon identité est secrète, je peux être une simple personne, une société, la mafia, un trader, un état dans un paradis fiscal tout comme au G20. Je vous propose de me donner de l'argent en espèces, ou un virement sur un compte anonyme off-shore contre une clé informatique inviolable, que nous pouvons également nommer crypto-monnaie. Aucune question ne vous sera posé sur la provenance de ces fonds, vous serez anonyme tout comme moi. Vous pouvez par un algorithme de ma création (démontrable par un expert) échanger avec n'importe quel tiers tout ou partie de vos fonds par recalcul de votre clé et ceci de façon anonyme. Cet algorithme est public, mais sa complexité impose l'utilisation d'un logiciel qui contiendra votre clé et vous permettra d'effectuer les transactions. Les traces des transactions sont dans l'algorithme et vous garantissent le transfert par calcul distribué, un peu comme le peer to peer. Cette monnaie ne peut contenir de 10000 unités, ceci faisant partie de l'algorithme. Je vous demanderais en échange d'une unité 100 euros. Vous pouvez aussi me donner 10 euros, je vous donnerais donc en échange 0,1 unité.

Vous ne pourrez par contre pas effectuer de change à la banque, ni payer vos achats dans les commerces. Vous pourrez échanger vos unités ou subdivisions d'unité auprès de courtiers contre la monnaie de votre choix. Vous pouvez vendre vos unités au prix de votre choix, tout comme le courtier peut vous les racheter au prix de son choix, il n'y a pas de cotation officielle, auprès d'aucune banque, ni d'aucune bourse internationale.

L'autorité bancaire européenne a recommandé aux institutions bancaires et financières européennes de ne pas utiliser cette crypto-monnaie ni de proposer de service autour. Vous êtes exonéré de TVA, la cour de justice européenne considérant cette crypto-monnaie comme une devise virtuelle et non comme un bien ou un service.

Je vous donne le numéro mon compte en banque off-shore (en privé bien sûr) ? J'accepte aussi les western union tant que c'est anonyme
Avatar de Cooliodieu
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 15/12/2018 à 16:08
... nous avons compris mais pour l'heure 1 bitcoin vaut plus de 4000 Euros et ça vous fait très mal qu'il ne peut être contrôler par vous c'est le vrai problème
Avatar de ekpemahuton
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 16/12/2018 à 0:04
Bonne nouvelle !
J'attend que le Bitcoin soit au seuil du plus bas pour acheter.
Avatar de IOTA4iot
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 17/12/2018 à 7:42
Bonjour,

Je pense que ceux qui avai pour mission de trouver un intéret dans la blockchain, n'ont pas suffisamment cresés dans leurs recherches.
IOTA est une monnaie virtuel consus pour l'internet des objets. IOTA utilise une technologie ( Appelé Tangle au lieu Blockchain) qui resou nombreux problèmes de la blockchain, comme par exemple : 0% de frais de transactions, consomme très peux d'énergie, Quntum Resist et surtout celui de la scalabilité.
La Fondation qui se trouve derrière cette monnaie, à signé de nombreux partenariats avec des sociétés comme Bosh, Mercedes, Ecl@ss... Ce protocol à déjà été intégré et testé dans des machines connecté, avec des résultats favorable où les objets communiquent entre elles en toute sécurité.

Le secteur des cryptos monnaies est encore jeune, les développeurs sont encore au travail et les législations ne sont tout simplement pas prête. Nous avons beaucoup de spéculations qui jouent sur le coût du marché : Aujourd'hui Le prix ne compte pas, la technologie finale OUI.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web