Les nouveaux data centers US de Google seront alimentés par 1,6 million de panneaux solaires,
Le solaire est-il le meilleur choix d'énergie propre ?

Le , par Michael Guilloux

191PARTAGES

Ces dernières années, bon nombre d'entreprises de la tech ont décidé de se tourner vers l'énergie renouvelable pour contribuer à leur manière à protéger l'environnement et retarder l'apocalypse qui semble avancer à grands pas. Que ce soit pour leurs data centers ou bureaux, des entreprises comme Apple, Google, Microsoft et Amazon veulent passer à l’énergie verte.

Microsoft par exemple, alors qu'il annonçait quatre nouveaux data centers en 2016, le géant de logiciel s’est engagé à utiliser plus d'énergies renouvelables dans ses installations. Microsoft a annoncé un objectif de 50 % d'énergies renouvelables (fin 2018) provenant des éoliennes, des centrales solaires et hydroélectriques. Google a, pour sa part, annoncé qu’il fonctionnera à 100 % sur des énergies renouvelables (notamment les énergies éolienne et solaire) en 2017. Google a d'ailleurs pu acheter la quantité d'énergie renouvelable pour couvrir tout son besoin en électricité, mais pour certaines raisons techniques, la société n'a pas pu fonctionner exclusivement sur de l'énergie renouvelable, un objectif qu'elle poursuit toujours. Du côté d’Apple, l'objectif a plutôt été atteint. La firme de Cupertino a en effet annoncé l'année dernière que tous ses data centers et bureaux dans le monde entier sont alimentés à 100 % en énergies renouvelables.

Amazon a également décidé de suivre les traces de ses pairs, en annonçant un projet d’installation de panneaux solaires dans 50 de ses installations à travers le monde. Facebook ne veut pas non plus rester en marge. Le numéro un des réseaux sociaux s'est récemment engagé à alimenter ses opérations mondiales avec de l'énergie 100 % verte d'ici 2020, et réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 75 %.

Mais au fur et à mesure que ces entreprises se développent, leur besoin en électricité augmente également. Il faut donc trouver constamment de nouvelles sources d'énergie verte si elles veulent rester dans leur objectif de green IT. C'est le cas notamment de Google qui construit actuellement deux nouveaux data centers dans le sud-est des États-Unis, un dans le Tennessee et un autre dans le nord de l'Alabama.

Pour alimenter ses nouveaux data centers, Google va acheter les années à venir la production de plusieurs nouvelles centrales solaires dans le cadre d'un accord avec la Tennessee Valley Authority (TVA). Ces fermes solaires vont générer pour Google un total de 413 mégawatts provenant de 1,6 million de panneaux solaires, soit l'équivalent de la taille combinée de 65 000 systèmes solaires résidentiels (panneaux solaires installés sur les toits des maisons).


Les deux plus grandes centrales solaires pourront produire environ 150 mégawatts chacune. Ces sites solaires feront également partie des plus grands projets d'énergie renouvelable de la région de la vallée du Tennessee et des plus grands parcs solaires jamais construits pour Google. « Grâce à l'abondance de l'énergie solaire générée par ces nouvelles fermes, l'électricité consommée par nos data centers du Tennessee et de l'Alabama proviendra d'une énergie 100 % renouvelable dès le premier jour, nous permettant ainsi de faire face à notre consommation annuelle d'électricité en croissance », explique Google.

L'énergie solaire, le meilleur choix d'énergie propre ?

Comme vient encore de le montrer Google, il y a un intérêt croissant des géants de l’IT pour l’énergie renouvelable, mais surtout le solaire et les panneaux solaires. Cela s'explique notamment par le coût de cette énergie, chose que Google ne nie pas d'ailleurs : « Le déploiement de fermes solaires fait plus que fournir un moyen abordable de se procurer de l’énergie propre », estime Amanda Corio, Senior Lead, Energy & Infrastructure chez Google. Avant de vanter les bénéfices économiques, en termes de création d'emplois, revenus à long terme pour les propriétaires de terre, et des millions de dollars d'activité économique et de recettes fiscales pour la région.

Mais pour ce qui est de la protection de l'environnement, le recours aux panneaux solaires ne semble pas être le meilleur choix d'énergie propre. Et c'est un fait sur lequel une étude d’Environmental Progress (EP), une organisation qui lutte pour la promotion de l’énergie propre, avait attiré notre attention il y a moins de deux ans. Dans son étude, EP a considéré uniquement l'énergie solaire photovoltaïque, c'est-à-dire l'énergie électrique produite à partir du rayonnement solaire grâce à des panneaux ou des centrales solaires photovoltaïques. En se basant sur son étude, l’organisation a attesté que les déchets toxiques des panneaux solaires usés représentent une menace environnementale globale.

Son étude a en effet montré que les panneaux solaires créent 300 fois plus de déchets toxiques que les centrales nucléaires, pour une même quantité d’énergie produite. « Si le solaire et le nucléaire produisent la même quantité d'électricité au cours des 25 prochaines années que le nucléaire produit en 2016 et que les déchets sont empilés sur des terrains de football, les déchets nucléaires atteindraient la hauteur de la tour de Pise (52 mètres), tandis que les déchets solaires atteindraient la hauteur de deux monts Everest (16 km) », avait averti EP.

Le plus inquiétant, comme le notait EP, c’est que la quantité de panneaux solaires croît très rapidement. En novembre 2016, le ministère japonais de l’Environnement notait que la quantité de panneaux solaires produits chaque année dans le pays passerait de 10 000 à 800 000 tonnes jusqu'en 2040, et le Japon n'avait aucun plan pour éliminer les déchets en toute sécurité. Même la Californie, leader du déploiement de panneaux solaires n’a aucun plan dans ce sens, d’après EP. Seule l’Europe exige aux fabricants de panneaux solaires de collecter et d’éliminer les déchets à la fin de vie de leurs produits. Il y a donc de quoi s'inquiéter sachant qu'aujourd'hui, le solaire gagne très vite du terrain. Un récent rapport de Bloomberg révélait par exemple que le solaire a surpassé le gaz et le vent en tant que principale source d'énergie nouvelle aux États-Unis.

Source : Google

Cette annonce de Google est-elle un exemple à suivre ?
Pensez-vous que l'énergie solaire est la meilleure source d'énergie verte ?
Si oui, sur quels critères ? Sinon, quelle est selon vous la meilleure source d'énergie verte ?
Quels sont les avantages et inconvénients des autres sources d'énergie renouvelable ?

Voir aussi :

Facebook s'engage à alimenter ses opérations mondiales avec de l'énergie 100 % verte d'ici 2020, et à réduire ses émissions de GES de 75 %
USA : le solaire en passe de conduire la croissance des énergies renouvelables, propulsée par l'engagement des géants du Web comme Apple, Google...
Tous les datacenters et bureaux d'Apple dans le monde sont alimentés à 100 % en énergies renouvelables pour lutter contre le changement climatique
Étude : les panneaux solaires créent 300 fois plus de déchets que les centrales nucléaires, le solaire est-il une solution pour les datacenters ?
Amazon amorce la pose de panneaux solaires sur les toits de ses centres de production de par le monde

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web