Un studio de jeux sans expérience en hardware annonce l'arrivée de la Mad Box
Une console qui va « envoyer la XBox One X aux oubliettes »

Le , par Patrick Ruiz

157PARTAGES

13  0 
« La Mad Box arrive » : c’est en ces termes qu’Ian Bell – CEO de Mad Studios – a ouvert le bal de tweets sur un compte dont la création coïncide avec l’entrée en 2019.


La Mad Box a un nom très clairement inspiré des fameuses Xbox de Microsoft et le chef d’entreprise ne passe pas par quatre chemins pour l’annoncer comme « la console la plus puissante jamais conçue » ; une attaque directe à la Xbox One X présentée par la firme de Redmond comme le système de gaming le plus puissant au monde. Mais, la note d’information du CEO a rapidement été tournée en dérision puisqu’elle a laissé filtré des tares dans la maîtrise du vocabulaire des paramètres techniques des jeux vidéos. Dans son message initial, Ian Bell parle de prise en charge de la réalité virtuelle avec un taux de rafraîchissement de 60 images par seconde et soutient qu’aucune console sur le marché ne fait mieux. En réponse, un follower lui assène qu’ « une VR avec un rafraîchissement à 60 images par seconde forcerait tous les observateurs à l’appeler Sad Box. » Ian Bell est revenu sur son propos par le biais de l’hebdomadaire américain Variety qui rapporte que la Mad Box aura un taux de rafraîchissement de 120 images par seconde. Si l’on prend en compte que les systèmes de réalité virtuelle produisent des visuels stéréoscopiques distincts pour chaque œil, on retombe bien aux 60 images par seconde (par oeil) de la première annonce.


Mad Studios est le groupe derrière Project Cars 2 et Need For Speed : Shift. Le studio fondé en 2009 et basé à Londres est connu pour ses simulateurs de course et de conduite, mais n’exhibe pas de réalisations en matière de hardware ; on parle donc ici d’aventure dans l’inconnu. À la réalité, l’annonce de l’arrivée de cette console suscite une foule d’interrogations additionnelles. On ne sait toujours pas quel sera le système d’exploitation de la console ; Mad Studios hésite encore à se prononcer sur ce qu’elle pourrait valoir en termes de coût ; inutile à ce stade de chercher à savoir quels seront les titres disponibles, etc. Le studio promet que les premières consoles seront sur les étals dans trois ans, mais les multiples essais-échecs-reprises qu’on est à même d’entrevoir laissent penser à des projets comme Star Citizen ; en développement depuis 2012, le titre peut être considéré comme un serpent de mer du jeu vidéo puisque rendu à sa troisième alpha en 6 ans. Explication : les choix de l’équipe de développement ; pour illustrer, on peut pointer l’abandon de DirectX 12 pour Vulkan à mi parcours de l’année 2017. Mais, le projet continue d’attirer des investisseurs même si la date officielle de sortie demeure attendue.

Ian Bell déclare être dans l’embarras du choix en ce qui concerne les possibilités de financement du projet. « Nous avons déjà de nombreux investisseurs qui nous offrent le financement nécessaire pour mener le produit à terme, mais nous n'en sommes encore qu'au début et nous examinons les meilleures offres en ce moment », rapporte Variety. Certes, il est difficile à ce stade de comprendre pourquoi des investisseurs (si tant est qu’ils existent) s’intéressent à ce projet, mais on gardera un œil comme l’a précisé un intervenant qui commente : « un moteur sur une console afin qu’on puisse y développer des jeux ? Ce serait un rêve. »

Sources : Twitter, Variety

Et vous ?

Pensez-vous que cette nouvelle console va vraiment détrôner la Xbox One X comme le prétend Ian Bell ?

Le projet ne risque-t-il pas de tourner comme Star Citizen ?

Ne devaient-t-ils pas rajouter des mots à la mode comme "blockchain" à leur annonce pour avoir plus de financement ?

N'est ce pas un peu trop tôt pour un poisson d'avril ?

Voir aussi :

Star Citizen, le jeu de simulation de l'espace, propose un pack de 27 000 $ pour acquérir des vaisseaux alors que le jeu est encore en alpha

Un développeur passe 3 ans à travailler sur un jeu pour n'en vendre que 4 copies, le marché du jeu vidéo indépendant est-il en crise ?

Children of Morta : un jeu narratif 2D d'exploration de donjons sans fin rendu possible grâce à la génération procédurale

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de FatAgnus
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 03/01/2019 à 20:15
Les consoles de jeux d'aujourd'hui sont juste des compatibles PC, donc n'importe qui peut faire une console de jeux plus puissante que la XBox One X. Il suffit d'inclure le dernier processeur Intel ou AMD avec la dernière puce graphique NVidia ou AMD dans une boîte ressemblant à une console et vendre le tout avec deux manettes. Le plus difficile est peut-être de développer un système d'exploitation (ou adapter un système d'exploitation FreeBSD comme l'a fait Sony), de proposer un SDK qui tient la route et et surtout de convaincre les développeurs de produire des jeux sur un nouveau support.

Nous sommes loin de l'époque des consoles 3DO, Neo-Geo, PlayStation 2 ou Super Nintendo où les fabricants fournissaient un vrai travail d’ingénierie sur le matériel de la console. Aujourd'hui la PlayStation 4 et la XBox One X sont juste des compatibles PC déguisés en consoles de jeux.

Donc oui Mad Studios peut très bien bricoler une console de jeux plus puissante que la XBox One X, reste à savoir s'il cette nouvelle console de jeux aura un prix concurrentiel et comment Mad Studios compte convaincre les développeurs de s'intéresser à un nouveau support.
10  0 
Avatar de Superzest 76
Membre actif https://www.developpez.com
Le 04/01/2019 à 10:50
Citation Envoyé par Dgamax Voir le message


J'utilise ma Shadow tout les jours, ça marche du tonnerre, SI tu as une bonne connexion internet, j'entend par là, si ton débit est supérieur à 30Mbps minimum (car dessus tu vas avoir la télé et le surf quotidien qui risque de transiter en plus) et si elle est stable.

La France et surement d'autres pays ne sont pas prêt pour du streaming pour tout le monde, la fibre ne couvre pas assez de foyer à mon avis pour sortir une console full streaming.

Surtout qu'aujourd'hui les consoles actuelles se ventent de faire tourner de la 4k, en streaming de la 4K à 60fps, ça passe avec de la fibre oui mais ça restreint encore le nombre de client potentiel.
Sachant quand France on a du tripleplay, ta BP ne sert pas qu'à surfer mais aussi à regarder la télé ou des service de VOD qui consomme presque autant de BP qu'un jeu streamé dans certains cas et on sait aussi que les Français aiment bien télécharger :p
Pour moi la Shadowbox ne vaux pas le coup l'idée de ne pas être propriétaire de ma machine ne me plait pas beaucoup. De plus pris de l'abonnement reviens plus cher que se payer un bon PC tout les 3 ans ou mieux de changer les pièces au fur et a mesure ( 120 + 45 * 36 = 1740€ )
De plus tout les problèmes de serveur son possible latence frame drop artefact ect...
5  0 
Avatar de Bousk
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 03/01/2019 à 22:21
Citation Envoyé par bogonbo Voir le message
Pour moi je pense que les consoles sont finis... la prochaine console se sera un boitier style raspberry que tu louera chaque mois 30€-40€ qui streamera le jeux qui tournera dans le cloud.
non pas que je suis fan de cette idée, mais je vois juste la réalité qui nous sera imposé.
Avec la latence, c'est peu viable.
Quand le monde entier sera sous fibre optique peut-être, mais pour voir régulièrement des stats de joueurs en ligne, les latences moyennes sont loin d'être correctes pour permettre un jeu fluide.
4  1 
Avatar de Kannagi
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 04/01/2019 à 0:23
Ayant coder sur pas mal d'ancienne machines , effectivement le souci était que les 'cpu' était long , mais en faite tout les consoles quasiment voulait surtout évitait les 'pertes' qu'on peut avoir pour le rendu 2D/3D et donc plusieurs solutions sont apportait a ce sens.
Pour les consoles 2D je ne vais pas épiloguer ils sont tous a peu près pareil Sprites/background/palette ,elle apporte toutes des trucs différents pour accélérer certain traitement.

sans co-processeur mathématique et sans accélération 3D
Même avec l’apparition de la 3D ou coproc mathématique y'a plein de façon de faire et donc on a eu des architectures différentes

La PS1 et la Saturn sont assez semblable (dans le sens de la façon de comment il font de la 3D) , elle gère tout les deux la 3d avec des nombres a virgule fixe à 16 bits et tout les deux sont dénues de ZBuffer (donc obligé de faire un algo du peintre pour afficher les triangles d’où les clignotement assez fréquent sur PS1).
La PS1 gérer les triangles et traingles strip , alors que la Saturn n'avait que des Quads , le petit plus de la PS1 c'est que son processeurs possède un coprocesseur pour faire de la 3D (et que celui de la Saturn n'avait pas ) , par contre j'ai détesté faire de la 3D sur PS1 virgule fixe + matrice 3x3 c'est vraiment pénible...
La N64 était la seule machine de sa gen qui a un modèle 3D ressemblant a ceux actuelle , donc des nombres flottants avec un Zbuffer :p

Pour la gen suivante , Sega avec la Dreamcast avait un truc assez novateur (qu'on a pas revu avant fort longtemps) , c'est d'avoir un vertex buffer (rien a voir avec un VBO , ça stockait tout les vertex de la scene ), cela permettait a la Dreamcast d'avoir un fillrate pour un coût de zero (vu qu'il se faisait en parallèle à l’exécution) son souci est que son CPU même s'il pouvait gérer de la 3D était beaucoup trop long pour générer beaucoup de polygon seconde.
Pour la PS2 , console dite complexe , c'est une console assez facile en faite quand on ne fait pas de la 3D
Le souci des processeurs actuelle est la latence avec la mémoire et une volonté de faire un cycle/instruction , alors Sony a donné une solution pour résoudre ces problèmes , par un contrôle fine de la pipeline du CPU et la possibilité d'envoyer des donnés dans la mémoire cache des VU tout en les exécutant en même temps !
La PS3 étant fortement identique , mais avec cette fois ci avec 7 coprocesseur et un GPU programmable !

Pour la Gamecube/Wii (il partage la même archi) , Nintendo ne s'est pas cassé la tête , il y'a pas mal de perte (rien que les envoie CPU->GPU) , la copie de la texture cache à a chaque draw d'une texture différente ,du coup son GPU est excessivement puissant (plus que la XBOX en faite) mais vu les pertes elle n'est pas au premier rang dans cette gen, par contre la machine est simple à programmer.

Pour la XBOX , elle est assez identique sur un PC (niveau composant) , mais son architecture interne est différente , c'est une version simplifiée et optimisé pour le Jeux Vidéo , je rajouterai rien de spécifique vu que c'est un nvidia comme gpu , qui gère néanmoins les pixel et vertex shader (la seule de cette gen d'ailleurs).
J'ai pas encore programmer encore dessus dans les détails , mais comparé a la GameCube , il est fort probable que le GPU n'a pas besoin d’envoyé une command CPU->GPU pour chaque vertex
Les vertex shader évite aussi a faire ce qui se faisait sur Gamecube un RAM->registre/calcul->RAM.

(si vous avez un peu compris on peut dire que la DC et PS2 se base sur un calcul CPU et celui de la GC/XBOX sur le GPU, mais du coup la DC et PS2 avait un fillrate plus important que ces deux dernières et surtout qu'il pouvait être fait en parallèle ou en partie pour la PS2).

Maintenant, à quoi bon de se prendre la tête.
Je dirais oui mais pour les mêmes raisons que toi , en faite il peut y'avoir une architecture CPU voir GPU plus adapté au jeux vidéo (dans le sens de l'optimisation et de ces besoins) mais à quoi bon vu que la PS3 a été quand même bien bouder par les devs ?
Je vois mal une architecture plus complexe que la PS3 (et cela demanderai en plus que les programmeur ont une connaissance très pointu du hardware).
Déjà que c'était pas évident à l'époque de la PS2 de trouver quelqu'un qui avait une connaissance du hard,de l'assembleur et de la 3D , alors si on plus on doit rajouter tout les algo de nos jours pour le rendu 3D
Donc je ne pense pas qu'un constructeur viendra et proposera une console de salon avec la résolution de la latence mémoire ou du un cycle/instruction , et ceci pour le CPU/GPU pour pouvoir exploiter la machine à 100%
Et rajouter par exemple un shader spécifique pour le FrameBuffer/Zbuffer serait pas mal.

PS: j'ai pas parlé de tout les détails vu que toutes ces machines sont bien différente mais le pavé sera encore plus gros
4  1 
Avatar de onilink_
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 03/01/2019 à 20:26
Je suis plutôt d'accord mais c'est quand même loin d'être à la portée de tout le monde de faire un peu "plus" qu'un pc justement, comme nintendo l'ont fait avec la switch par exemple.
C'est d'autant plus important aujourd'hui d'essayer d'innover ailleurs que juste sur les performances, vu que comme tu le dis, faire un PC et mettre une coque de console, c'est à la porté de tout le monde.

Enfin bon, ça sent le projet mort né, mais avec une campagne marketing pareille ils l'ont un peu cherché...
3  0 
Avatar de onilink_
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 04/01/2019 à 11:20
Citation Envoyé par Superzest 76 Voir le message
Pour moi la Shadowbox ne vaux pas le coup l'idée de ne pas être propriétaire de ma machine ne me plait pas beaucoup. De plus pris de l'abonnement reviens plus cher que se payer un bon PC tout les 3 ans ou mieux de changer les pièces au fur et a mesure ( 120 + 45 * 36 = 1740€ )
De plus tout les problèmes de serveur son possible latence frame drop artefact ect...
Je pense que c'est ce qui freinera beaucoup l'industrie du cloud gaming, au delà des problèmes techniques.
Ne pas être propriétaire physiquement de son matériel, de ses jeux, c'est l'ouverture à toutes les dérives, et beaucoup sont encore très attachés à posséder physiquement leur ordinateur, qui ne sert généralement pas qu'à jouer.

Quand on voit déjà ce que ça donne même quand on est propriétaire de son matériel, avec des constructeurs qui essayent de limiter au maximum la réparabilité, ou encore les DRM abusés de certains jeux, qui parfois empêchent de jouer à ton jeu des années après car les serveurs de vérification sont down...

Après ça fait 10 ans qu'on nous dit que "les consoles vont disparaître", maintenant on nous dit que les PC vont disparaître... au final on va juste avoir un écosystème complexe avec toutes ces technos en même temps.
Ce sont des produits différents adaptés à des besoins différents.
3  0 
Avatar de Juniper62
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 04/01/2019 à 17:32
Citation Envoyé par Superzest 76 Voir le message
Le plus drole c'est quand nitendo se plante sur un truc (Motion gaming) et que les autres fonce dans le même mur bien après (Playstation move)
Moi qui pensais que la Wii était un grand succès grace à ce système ... dire qu'ils ont sorti la Switch en conservant ce système ...
les playstation move, bah, c'est canon avec la VR ... après la PS4 n'est pas une console peu puissante comme la Switch ou la Wii, l'intérêt des PSMove est de ce fait beaucoup + discutable ... mais pour la VR, les Move et le Aimcontroller sont des outils qui apportent beaucoup ...

Moi qui pensais lire des gens qui savent de quoi ils parlent ici ^^
3  1 
Avatar de foetus
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 03/01/2019 à 21:36
Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message
Nous sommes loin de l'époque des consoles 3DO, Neo-Geo, PlayStation 2 ou Super Nintendo où les fabricants fournissaient un vrai travail d’ingénierie sur le matériel de la console. Aujourd'hui la PlayStation 4 et la XBox One X sont juste des compatibles PC déguisés en consoles de jeux.
Bof parce qu'a l'époque les processeurs étaient peu puissants, sans co-processeur mathématique et sans accélération 3D (par exemple la Saturn avait un chip pour la transparence et l'affichage background).
Sans parler des architectures qui se cherchaient : entre les processeurs, les bus, les contrôleurs mémoire, ... c'était une grosse tambouille de 8, 16 ou 32 bits pour avoir un compromis puissance/ prix - l'arcade à la maison (par exemple la Jaguar avait Tom et Jerry en 32 bits, un contrôleur mémoire et un blitter en 64 bits et un manager en 8 bits)

Maintenant, à quoi bon de se prendre la tête. Il y a juste la mémoire unifiée qui est spécifique.
2  0 
Avatar de FatAgnus
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 03/01/2019 à 22:43
Citation Envoyé par foetus Voir le message
Bof parce qu'a l'époque les processeurs étaient peu puissants, sans co-processeur mathématique et sans accélération 3D (par exemple la Saturn avait un chip pour la transparence et l'affichage background).
Les processeurs étaient rapides pour l'époque, c'est sûr que vingt-quatre ans après c'est lent par rapport au processeurs d'aujourd'hui. On peut imaginer qu'en l'an 2042 on pourra écrire que la GeForce RTX 2080 Ti est une carte graphique peu puissante. Mais en 1994 la Sega Saturn était vue comme une console très puissante. D'ailleurs le processeur graphique VDP 1 de la Saturn pour générer des polygones à quatre côtés (quadrangle) et plaquager des texture et des ombrages et les processeurs Hitachi SH-2 possédaient une unité de calcul mathématique interne. En comparant une PlayStation avec un Saturn on avait vraiment deux architectures totalement différentes. Aujourd'hui si on compare une Xbox One et une PS4 on a pour la première un processeur AMD Jaguar et un GPU AMD Radeon HD 7000 et pour la deuxième un processeur AMD Jaguar et un GPU AMD Radeon HD 7000... C'est du bonnet blanc et du blanc bonnet, ce sont juste deux compatibles PC. Certains disent que les consoles vont disparaîtres dans les années à venir, pour moi elles sont mortes depuis longtemps.
2  2 
Avatar de Superzest 76
Membre actif https://www.developpez.com
Le 04/01/2019 à 9:07
Pour moi je pense que la PS4/XBox one sont des PC low cost mais il ont leur avantage facile d’accès : (juste a brancher sur la télé le CD et hop on peut jouer (Si l’éditeur du jeu a bien fait sont travail et qui il y pas de patch de 63Gb day one) Le joueur PC que je suis comprend l’intérêt de ces consoles même si je ne suis pas intéresser. Par contre la Nitendo Switch ça c'est une innovation une vrai console portable de salon avec un bon catalogue de jeux...

Quand a la mad box c'est une vaste blague.
2  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web