Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Jeux vidéo : la Federal Trade Commission américaine va se pencher sur les loot box
Ces pochettes-surprises pour lesquelles les gamers doivent payer

Le , par Patrick Ruiz

271PARTAGES

12  0 
Il s’agit de développements liés à une sortie de Joseph Simmons – président de la Federal Trade Commission des États-Unis – lors d’une audience du Congrès qui s’est tenue il y a peu. Le responsable de l’Agence en charge de l’application du droit de la consommation et du contrôle des pratiques anticoncurrentielles répondait alors à des questions du sénateur Maggie Hassan.

Citation Envoyé par le sénateur Maggie Hassan
Plus tôt cette année, j'ai évoqué la possibilité que la FTC examine la question des enfants dans l'espace des jeux vidéo. Plus précisément, nous avons discuté des loot box, ces pochettes-surprises qu’on acquiert contre de l’argent dans des jeux vidéos et la plupart d'entre vous ont convenu qu'il s'agit d'un domaine qui pourrait faire l'objet d'une surveillance supplémentaire par la FTC.

Les loot box sont désormais une endémie dans l'industrie du jeu vidéo et sont présentes dans tous les domaines, des jeux pour smartphones aux plus récents titres à gros budgets. Les loot box représenteront une industrie de 50 milliards de dollars d'ici 2022, selon les dernières estimations de la recherche. Les enfants peuvent être particulièrement susceptibles de se lancer dans ce type d’achats qui sont souvent considérés comme faisant partie intégrante des jeux vidéo. Pas plus tard que ce mois-ci, la commission britannique des jeux de hasard a publié un rapport selon lequel 30 % des enfants ont utilisé des loot box dans des jeux vidéo. Le rapport a également souligné que cette exposition pourrait être corrélée à une augmentation du nombre de jeunes parieurs au Royaume-Uni.

Compte tenu de la gravité de la situation, je pense qu'il est temps que la FTC examine ces mécanismes pour s'assurer que les enfants soient protégés adéquatement et pour éduquer les parents au sujet de la dépendance potentielle ou d'autres effets négatifs de ces jeux. Vous engageriez-vous à entreprendre ce projet et à tenir ce comité informé à son sujet ?
Cette requête intervient environ neuf mois après l'envoi par Hassan d'une lettre au Entertainment Software Ratings Board. Le sénateur demandait au groupe de revoir le processus d'évaluation des loot box, d'examiner leur commercialisation auprès du public, notamment, des plus jeunes et de revoir les pratiques de développement liées à cette forme de microtransactions. Le sénateur a également demandé au conseil d'administration de mener une étude qui se penche davantage sur la portée et l'impact des loot box dans les jeux. À l'époque, elle a annoncé que la FTC prendrait le relais si l’organe d’évaluation des jeux vidéo ne prenait pas assez de mesures. C’est ce que vient de faire Joseph Simmons en répondant à la question du sénateur par l’affirmative.


Avec les loot box, la question centrale reste celle de savoir si le mécanisme n’induit pas une forme de pari. À ce sujet particulier, l’avis de la FTC américaine continue de se faire attendre. Le site spécialisé kotaku.com rapporte à ce propos que pour l’éditeur Electronic Arts (EA), loot box et paris ne sont pas liés. « À l’inverse d’une machine à sous, le gamer reçoit toujours quelque chose en contrepartie », argumente EA.


Mais, à l’échelle globale, l’étau se resserre autour des éditeurs qui implémentent ces pochettes-surprises au sein de leurs titres. Electronics Arts fait l’objet d’une enquête menée par la Commission belge des jeux de hasard. Avec les Pays-Bas, ce pays fait office de pionnier en matière de lutte contre les loot box. En février, des législateurs hawaïens ont procédé à l’introduction d’une loi qui bannit la vente des jeux avec loot box aux personnes âgées de moins de 21 ans. Au travers d’une déclaration conjointe formulée en septembre dernier, l’Etat de Washington et une dizaine, d’autres pays du Vieux Continent les ont rejoints.

Les loot box … le début de la fin ? Avec cette tendance les éditeurs vont devoir laisser tomber une source qui rapporte déjà 30 milliards de dollars d’après Juniper Research. Certains ont commencé à s’aligner. En juillet, Valve a annoncé la désactivation des loot box pour les gamers belges et néerlandais. Il y a quelques heures, l’éditeur japonais Square Enix a annoncé le retrait de trois titres de sa boutique pour gamers belges.

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Les loot box des jeux vidéo sont illégales et exposeraient les joueurs vulnérables à la dépendance estime la justice belge

Jeux vidéo : Electronic Arts compte améliorer les « loot box » ou pochettes-surprises payantes même si certains gouvernements les jugent illégales

Loot box : une source de revenus attrayante pour les développeurs de jeux freemium, son interdiction pourrait-elle menacer l'essor de ce marché ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Kikuts
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 20/06/2019 à 14:32
"Non, nous ne prenons pas les gens pour des cons. On préfère le terme personne à capacité moindre"

La mauvaise foi dans toute sa splendeur...
9  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 09/05/2019 à 14:02
Citation Envoyé par Kulvar Voir le message
L'acquisition de pochettes surprises en dépensant de la monnaie réelle (directement ou indirectement) est le seul cas qui importe ici.
Et ça rend les choses beaucoup plus simple de ne pas tout mélanger dans un gros fourre-tout juste parce que c'est aléatoire.
Vous ne répondez à aucune des problématiques que je pose...

Si vous ne vous intéressez qu'aux pochettes surprises sans tenir compte des autres éléments de jeux aléatoires, vous passez complètement à côté du problème et de ce qui constitue un jeu d'argent.

Quelle serait la différence entre une pochette surprise et un ticket pour un mini-jeux bateau de 30 seconde qui donne une récompense aléatoire ?
Quelle serait la différence entre une pochette surprise qui augmente ton arme avec une certaine probabilité et un objet de craft payant pour augmenter ton arme avec une certaine probabilité ?

Ce n'est ici que la forme et quelques points de nuances qui changent. Si vous ne vous intéressez pas à ces autres formes, vous ouvrez des solutions de contournement de la législation.
Ne pas s'y intéresser revient tout simplement à donner des coups d'épée dans l'eau.

EDIT: Ce que je veux dire c'est qu'il faut décrire la chose non pas quant à sa forme mais quant à certaines de ses propriétés/mécanismes, qui peuvent aussi se retrouver en d'autres éléments que la chose à laquelle on pense, propriétés/mécanismes qui doivent faire référence aux raisons pour laquelle on veut interdire la chose.

Par exemple, on peut interdire la vente de vins aux mineurs pour qu'ils ne consomment pas d'alcool. Si derrière on ne s'intéresse pas aux autres alcool consommables ou non, cela sera juste inefficace.
Derrière, il faut savoir que même les jus de fruits contiennent des traces d'alcool. Se pose la question de comment définir un alcool, e.g. une boisson n'est considéré comme alcool qu'à partir d'un certain degré.
Se pose aussi la question de l'alcool utilisés dans la cuisine, et non pas comme boisson. Par exemple, si les mineurs ne devraient pas consommer d'alcool, ils sont tout de même autorisés à manger de la tartiflette, mais peut-être pas de chocolats alcoolisés.

Citation Envoyé par Kulvar Voir le message
L'acquisition de pochettes surprises en dépensant de la monnaie réelle (directement ou indirectement) est le seul cas qui importe ici.
Comme je l'ai dit, il y a toute une nuance.

Une pochette surprise avec des éléments exclusifs n'est pas du tout la même chose qu'une pochette surprise avec des éléments communs.
Une pochette surprise achetable qu'avec de l'argent réel, et une pochette surprise rapidement obtenable en farmant un peu, ce n'est pas du tout la même chose.

Acheter une pochette surpris indirectement avec de l'argent réel, ce n'est pas du tout la même chose que de pouvoir acheter une pochette surprise indirectement avec de l'argent réel du fait d'un effet de bord.

Inciter le joueur à payer pour obtenir une telle pochette surprise, et permettre par effet de bord la chose d'une manière qui ne serait pas rentable pour le joueur mineur, ce n'est, idem, pas du tout la même chose.
Par exemple, la valeur de 15€ n'est pas du tout la même entre un adulte et un enfant. Un adulte peut se permettre de payer 15€ plutôt que de farm 1h, pour un enfant, c'est tout sauf rentable, mieux vaut farmer le WE (~20h de farm) que de dépenser 300€, qu'il n'a de toute manière pas. Un adulte au SMIC peut espérer gagner 6€ net par heure et se faire ~915€ par mois. Un enfant qui se fait 10€ et 50€ lors des fêtes (anniversaire, noël) par mois sera déjà content. La rareté de l'argent n'est pas du tout la même dans les deux cas de figures.

Sachant qu'il y a aussi les marchés parallèles entre joueurs à prendre en compte. Ce n'est pas parce que le jeux ne permet pas dans son système de boutique ou via ses PNJ d'acheter des lootbox/gaccha indirectement avec de l'argent réels que les joueurs ne peuvent pas s'arranger pour le faire, e.g. via des achats de comptes (souvent interdits), via des marchés parallèles (idem), ou via les systèmes d'échanges entre joueurs.

Citation Envoyé par NBoulfroy Voir le message
Dans tous les cas, cela reste une pratique discutable et qui risque de ne pas durer sur le long terme.
Les derniers gros jeux AAA à la mode ne sont pas les seuls jeux à utiliser un tel système.

Tu as plein de petits jeux (du type des anciens jeux flash) qui ont des systèmes similaires, où le cash shop n'est absolument pas nécessaire.

Tu as aussi des jeux où l'incitation n'était pas tant sur le système de gacha que sur le système de craft, qui était bien un jeu d'argent : tu achètes directement (ou indirectement en commerçant avec d'autres joueurs) un matériel requis, et soit tu gagnes, soit tu perds. Tu peux même avoir des objets payants pour augmenter ta chance dans tes loots, ou tes crafts.

Ce n'est que récemment qu'on en entend parler du fait de l'abus de certains éditeurs de jeux, mais cette pratique existe bien depuis un peu moins d'une bonne 20ène d'années.
4  0 
Avatar de walfrat
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 20/06/2019 à 14:00
"Mécanique de surprise", bonjour la mauvaise foi.

Beaucoup de joueurs achète les loot box avec une idée en tête de ce qu'il veule, ce qui en fait donc un jeu de hasard puisque tu n'est pas certain de l'avoir.
5  1 
Avatar de phil995511
Membre averti https://www.developpez.com
Le 22/01/2020 à 10:41
Ils n'ont qu'à les interdire, depuis le temps qu'on en parle et que rien ne se fait...
4  0 
Avatar de Demky
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 09/06/2020 à 13:52
les Héros de la tempête
je trouve ça pathétique.
Le jeu se nomme heroes of the storm.

Pour rappel dans le titre de l'article il y a les mots "loot boxes"...
4  0 
Avatar de walfrat
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 09/06/2020 à 15:26
Citation Envoyé par Jesus63 Voir le message
Le problème avec les lootboxes n'est pas leur existence même, c'est surtout l'usage qui en est fait par l’éditeur qui est une ignominie.

Si les lootboxes payantes contiennent des objets nécessaires à la progression (Star Wars Battlefield), je ne pense pas avoir besoin de préciser que c'est intolérable.
Si les lootboxes payantes contiennent des objets cosmétiques et autres, c'est contre le principe même de jouer; Les objets cosmétiques sont habituellement présents pour récompenser un joueur ayant fait un tour de force, ou un évènement. C'est un token d'accomplissement, pas un simple jet de RNG payant.

D'autant plus que la nature même d'une lootbox payante est contraire au principe de rétractation. Si on couple à ceci le biais d'investissement/surconfiance, ça n'est pas étonnant que cela entraîne des comportements proches de l'addiction.
Mais ce que je déplore le plus, c'est l'utilisation de ce genre de méthode pour garder un joueur actif, alors que l'usage d'autres manières telles que l'accomplissement d'un "haut-fait" est bien plus logique en terme de fidélisation du joueur.

A condition que le jeu propose une réelle expérience, et pas simplement chercher à se vendre comme un produit consommable, bien sûr.
Ils ont le droit de vendre quoi avec toi du coup ? Sachant que la plupart de ces jeux ne sont pas à abonnement (enfin, pas directement mais c'est une autre histoire).

Alors faisons un petit rappel sur certains termes :
  • Pay to Fast : Payer pour progressez plus vite, cependant un joueur qui joue régulièrement (oui sur certain jeu ça demande plusieurs mois et c'est normal) arrivera aussi à obtenir le même résultat. Si c'est bien fait, le jeu reste quand même équilibré
  • Pay to Win : Obtenir tous les éléments maximum est basiquement proche de l'impossible (RNG avec faible proba et nécessité de réussir successivement par exemple). Jeu absolument déséquilibré.
  • Vanity : désigne tout ce qui est apparence de personnage, décoration de maisons, rien d'essentiel à la progression du jeu....


Le Pay to Fast, bien qu'étant un peu agaçant pour certain, permet à d'autres joueurs qui ont moins de temps à investir dans le jeu de profiter du contenu end game et de s'amuser aussi, au lieu de peiner à suivre, surtout lorsqu'ils commencent sur le jeu après les autres.
Le vanity n'étant pas une nécessité peut très bien être en boutique. Idéalement, les éléments de vanity qui sont présent en récompense de défi dans le jeu ne sont pas vendus en boutique, ou alors bien plus tard quand le contenu est "périmé".

Le Pay To Win est bien le plus gros problème du moment car généralement celui-ci repose sur une utilisation abusive (et addictive ?) de la RNG :
  • Quand tu dois améliorer ton équipement tu as une chance que cela fail. Et ça peut même le faire régresser ou le détruire. Cependant une option pay-to-win te permet d'augmenter les chances ou d'assurer une non regression/non destruction.
  • Certains objets très difficiles à avoir sont proposé en boutique mais pas directement, seulement via un coffre qui donne aléatoirement des choses et dont très rarement l'objet désiré. Tu dois donc mitiger la RNG en prenant les coffres par paquet de 50 ou 100.
  • Tu peux même acheter les objets en boutique qui te permet d'augmenter tes objets, mais ça peut tout de même fail. 6€ dépensé pour une résultat non garanti. Ceci évidemment implique qu'il faudra débourser facilement plus de 1000€ pour le stuff "Pay to Win".


Enfin il ne faut pas oublier, s'il y a de la demande, il y a de l'offre. Donc si certain sont près à dépenser 10€ dans un skin, il n'y a aucune raison pour que l'entreprise s'en prive.

Si on peut critiquer le P2W, le reste peut être bien gérer et donne un jeu viable là ou certain on du temps à dépenser faute d'argent et d'autre l'inverse.

Que ce soit clair, je suis bien contre la lootboxes, mais les raisons que tu avances sont mauvaises, car le problème n'est pas le fait qu'elles permettent de progresser, mais que le résultat n'est pas garantie, comme certains autres objets directement vendus en boutique, merci RNJesus.

Il faut donc plutôt s'attaquer à l'usage abusive de la RNG quelque soit ces formes.
4  0 
Avatar de Matthieu76
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 04/03/2019 à 10:15
Oui enfin comme les enfants achètent-ils sur internet ? Avec l'argent des parents ? Donne 20€ à un enfant il les dépensera forcément, après que ce soit en bonbon, en cartes Pokemon ou en skin Fornite c'est la même chose. Pour moi c'est avant tout la responsabilité des parents qui est en jeu.
3  0 
Avatar de lvr
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 06/03/2019 à 15:01
Citation Envoyé par Ecthelion2 Voir le message
Tu dis avoir une vision plus "encadrante" que la mienne qui serait plus libérale, car tu te place du point de vue des entreprises qui sont forcément en faute pour toi, alors que de mon côté dans cette affaire, ce que je dis, c'est que c'est aux parents "d'encadrer" correctement leurs enfants (ce qu'ils sont sensés faire de base de toutes façons, lootbox ou pas).
Tu ne parles que des parents qui ne ferait par leur travail d'encadrement. Oui, il y en a. Plein. Mais il y en a plein aussi qui encadrent, qui guident leur enfants avec les outils et informations qu'ils ont. Et ça n'empêche pas ceux-ci de tomber dans les pièges des Lootbox&co.

Alors "Encadrer" (en tant que parent - et je ne sais pas si tu l'es) ce n'est pas espionner ses enfants, c'est leur apprendre l'autonomie, leur expliquer les limites, leur exposer les dangers, leurs donner des outils pour pouvoir être indépendants et responsables un jour...

Mais pour cela il faut, il faut en tant que parent, connaître ces dangers.

Je connais le danger des MST, j'explique à mes gamins le port du préservatif. Je connais les ravages des phénomènes de groupe, je les sensibilise. J'ai entendu parler des challenges idiots sur Instagram, je m'informe, et j'en parle à mes enfants...

Ce que je reproche à ces sociétés (et oui je les vois certaines comme en faute), c'est de créer de nouveaux dangers visant spécialement les personnes plus vulnérables (dont les enfants). Avant que nous, parents n'ayant en avertir nos enfants. Tels des hackers, à la recherche de la moindre faille, qui leur permettrait de gagner encore plus de pognon.

Pour les cigarettes, il y a une panoplie pour sensibiliser/réduire les dangers (interdiction de la pub, ...), L'achat d'alcool a été interdit au moins de 16 ans, les films sont marqués par une recommandation d'âge minimum, ... Dans ces domaines, il y a donc un travail de sensibilisation. Visant à la fois les enfants et les parents.

Pourquoi ne pas faire le même avec les LootBox ?
4  1 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 09/05/2019 à 11:44
Le problème est qu'il y a toute une nuance entre les lootbox/gacha gratuits, payant en monnaie virtuelle, et payant en monnaie réelle, sachant que les trois sont souvent mélangés.
Par exemple, on peut recevoir des lootbox gratuitement chaque jour/semaine, à la suite d'un succès (victoire/autre). On peut payer des lootbox en monnaie virtuelle, et acheter la monnaie virtuelle via de la monnaie réelle.
Les éléments contenus dans les lootbox/gacha peuvent être plus ou moins rare, exclusif, et/ou vital pour la progression du jeu.

Le principe même du loot est une forme de jeu de hasard, tuer un monstre/finir un donjon donnant un loot aléatoire. Sachant que derrière, l'accès au donjon, ou aux moyens de battre le monstre/donjon peut être payant.
De même pour le craft, avec un taux de succès, les matériaux peuvent être plus ou moins payant en argent réel.

C'est un sujet qui me semble très compliqué, et il me semble important de préciser exactement ce dont on parle ainsi de ce dont on veut interdire.
3  0 
Avatar de sinople
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 20/06/2019 à 15:50
Sa ressemble plus à un distributeur automatiques de jouets en capsules.
On paye pour un jouet, mais on sait pas lequel on aura.
Quand ton distributeur automatique à jouets se met à distribuer des "capsules" selon une distribution basée sur la rareté; qu'on met une plateforme unique d'échange (marché secondaire) sur lequel des frais s'appliquent; ou que les gains apportent un avantage compétitif dans un système ça s'éloigne franchement de ton distributeur...
3  0