Jeux vidéo : Electronic Arts compte améliorer les « loot box » ou pochettes-surprises payantes,
Même si certains gouvernements les jugent illégales

Le , par Ludovic Barry, Chroniqueur Actualités
Une loot box, souvent traduit en français par « pochettes-surprises », est un objet virtuel généralement présenté sous la forme d'un coffre contenant un ou plusieurs objets virtuels tirés au hasard, offrant au joueur des améliorations dans le jeu, pouvant aller de la simple personnalisation d'un personnage, à l'acquisition de nouvelles fonctionnalités. Les loot box sont le plus souvent payantes. Ainsi, leur utilisation constitue une stratégie commerciale pour certains éditeurs de jeux vidéo, dans le but de se faire de petits bénéfices en proposant aux joueurs de mettre moins de temps à passer un niveau du jeu par exemple.

Mais, novembre 2017 a vu plusieurs gouvernements se poser des questions sur la légalité de cette pratique suite à la sortie du jeu « Star Wars Battlefront II » réalisé par le célèbre éditeur de jeu vidéo Electronic Arts (EA). En effet, le jeu proposait à travers une loot box jugée couteuse et injuste aux joueurs d'incarner Dark Vador. Alors qu'en réalité pour atteindre ce niveau, il fallait totaliser un temps de jeu au moins égal à quarante (40) heures.


Star Wars Battlefront II

Bien que jugé illégale par certains gouvernements, Electronic Arts ne compte pas laisser tomber le concept de loot box, c'est ce qu'a laissé entendre Andrew Wilson, chef de la direction d'EA, lors d' une conférence téléphonique cette semaine en ces termes : « Comme vous pouvez l'imaginer, nous travaillons avec toutes les associations de l'industrie à l'échelle mondiale et avec les organismes de réglementation de diverses juridictions et territoires, avec lesquels nous travaillons depuis un certain temps et avec lesquels nous avons évalué et établi que des programmes comme FIFA Ultimate Team ne sont pas des jeux de hasard ».

Toujours autour du débat selon lequel les pochettes-surprises sont une forme de jeu illégal, l'EA ce mardi 8 a répondu par la voix de Wilson qu'elles ne le sont pas. « Tout d'abord, les joueurs reçoivent toujours un nombre précis d'objets dans chaque pochette-surprise (FIFA Ultimate Team). Et deuxièmement, nous ne fournissons ou n'autorisons aucun moyen pour encaisser ou vendre des articles en monnaie virtuelle pour de l'argent du monde réel. Et il n'y a aucun moyen d'attribuer une valeur aux objets FUT dans la monnaie du jeu. Et même si nous interdisons le transfert d'articles de monnaie dans le jeu à l'extérieur, nous cherchons aussi activement à éliminer ce genre de transfert dans un environnement illégal, et nous travaillons avec les organismes de réglementation de diverses juridictions pour y parvenir ».

Enfin, selon Wilson L'EA compte améliorer le service des pochettes-surprises pour les joueurs. À ce propos, il affirme : « Nous réfléchissons toujours à la manière d'offrir ces types d'expériences de manière transparente, amusante, juste et équilibrée pour nos joueurs. Et nous communiquerons avec les régulateurs du monde entier. »

Sources : Variety - Le Monde

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Avez-vous déjà acheté une loot box ?

Voir aussi

Les loot box des jeux vidéo sont illégales et exposeraient les joueurs vulnérables à la dépendance, estime la justice belge


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de - https://www.developpez.com
le 11/05/2018 à 8:51
Oui, uniquement LoL.

Ah, oui, Gran Turismo 5 aussi. Le mode en ligne qui a chaque première connexion au serveur distribuait Cr (crédit de jeu) peinture et carte pour le musée.
Il y a aussi l'achat des tenus et les peintures additionnelles. J'ai pas eu toutes les tenues de courses donc je pense qu'elles ont été choisi aléatoirement. Les peintures additionnelles, j'en ai eu pas mal.

Je comprend vraiment pas ce qui réveille leur "émoi"...
Avatar de ismart ismart - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 14/05/2018 à 1:02
Beaucoup de gens n'aiment pas les loot box, mais c'est le revenu supplémentaire qui maintient en vie de plus en plus de sociétés de jeux, ou au moins leur donne une meilleure chance de succès.
Ce n'est pas la seule façon pour les sociétés de jeux de gagner de l'argent, donc il n'y a rien de spécial dans cette méthode, c'est simplement ce qui est courant.
Dans l'ensemble, il n'y a rien à propos des boîtes à butin qui est particulièrement plus exploiteur que toute autre activité économique, il n'y a certainement aucune preuve que les boîtes à butin tiennent le potentiel addictif du jeu.
Il faut que le niveau d'addictivité exact-sur-mesure soit un problème. Néanmoins, ce que nous savons de la psychologie du jeu, c'est que le seul mécanisme à lui seul crée une certaine dépendance, et aussi un outil facile pour la manipulation.
Avatar de Matthieu76 Matthieu76 - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 14/05/2018 à 10:11
Et du coup, faudra-t-il aussi interdire les boosters Pokémon ?
Avatar de - https://www.developpez.com
le 14/05/2018 à 17:40
En fait, quand c'est un jeu dématérialisé et/ou exclusivement en réseau, c'est plutôt étrange de perdre tout les bonus à une cessation d'activité.
L'abonnement à des " contenus spéciaux " dans le temps aurait été plus judicieux. Surtout, aucun contrat à vie (affaire : megaupload).
Avatar de Zirak Zirak - Inactif https://www.developpez.com
le 21/05/2018 à 15:29
Pour moi, on s'y prend encore à moitié comme des manches, tout simplement car il y a différents types de LootBox...

De mon point de vue, le problème ne se pose que sur les jeux comme CS:GO ou Star Wars Battlefront 2 (entre autres), où effectivement, le contenu de la box peut t'apporter un avantage en jeu (comme sur Battlefront 2) ou te permettre de gagner de l'argent en revendant l'objet (cas de CS), ce qui effectivement peut pousser à l'achat compulsif chez certains.

A contrario, je ne vois pas le "problème" sur des jeux comme Overwatch, où le contenu est purement cosmétique et non revendable, et ne t'apporte strictement rien en jeu.

Sinon moi ce qui m'intrigue le plus, c'est que ces gouvernements s'inquiète de la santé mentale des "enfants" avec ces systèmes. Depuis quand on file une carte bleue à un enfant ? Et le cas échéant, pourquoi on continue de lui alimenter son compte en banque si il claque tout dans ce type d'achat ?

Encore une fois, j'ai l'impression que l'on dédouane complètement le rôle des parents dans cette histoire...

Enfin je suis complètement d'accord avec un des intervenants qui parlait des cartes Magic / Pokemon / Yu-Gi-Oh et autres, c'est exactement le même principe et cela n'a jamais inquiété ces mêmes politiciens, et pourtant, certaines cartes valent largement plus cher que n'importe quel skin CS:GO...

(D'ailleurs si un développeur veut hypothéquer sa maison, je cherche à vendre mes cartes Magic )
Avatar de Bubu017 Bubu017 - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 22/05/2018 à 16:57
Tout à fait d'accord avec Zirak. C'es toujours intéressant ce que tu dis (tu me fais une ristourne sur tes cartes Magic ? )
Avatar de Zirak Zirak - Inactif https://www.developpez.com
le 22/05/2018 à 17:02
Citation Envoyé par Bubu017 Voir le message
(tu me fais une ristourne sur tes cartes Magic ? )
Haha moi je veux bien, mais même si admettons je te fais 50% de reduc, il faudra quand même lâcher plus de 10K€ (je n'ai pas une petite collection :p), si c'est dans tes moyens on peut voir ça en mp
Avatar de Keyla45 Keyla45 - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 22/05/2018 à 17:09
Eh bien, ce n'est pas une surprise pour personne que les jeux vidéo créent une dépendance
Avatar de Bubu017 Bubu017 - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 22/05/2018 à 17:19
Citation Envoyé par Zirak Voir le message
Haha moi je veux bien, mais même si admettons je te fais 50% de reduc, il faudra quand même lâcher plus de 10K€ (je n'ai pas une petite collection :p), si c'est dans tes moyens on peut voir ça en mp
Arf, en effet je n'ai pas 10 000 boules à mettre dans des cartes Si tu veux vendre toute ta collection, il faudra que tu fasses des lots je pense.
Sinon pour en revenir au sujet :
Citation Envoyé par Keyla45 Voir le message

Eh bien, ce n'est pas une surprise pour personne que les jeux vidéo créent une dépendance
Ce n'est pas ce qui est écrit, merci pour cette déformation des propos.
Perso ce qui me fait peur c'est qu'à cause de ça, les mecs s'attaquent justement aux boosters Magic and co et nous pêtent les co....es. TOut ça à cause de quelques gamins à qui les parents donnent trop d'argent de poche.
Avatar de Christian Olivier Christian Olivier - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 25/06/2018 à 13:30
Loot box : une source de revenus attrayante pour les développeurs de jeux freemium
Son interdiction pourrait-elle menacer l'essor de ce marché ?

Au cours des derniers mois, des pays comme l’Angleterre ou la Nouvelle-Zélande ont initié des actions en justice pour combattre le système des loot box mis en place par certains éditeurs de jeux vidéo suite aux conclusions de plusieurs études commandées à ce sujet. Ces pays estiment, en effet, que les loot box retrouvées sur des titres populaires comme FIFA 18 ou Overwatch peuvent être considérées comme des jeux d’argent ou de hasard et, qu’à ce titre, ils représentent un réel danger pour certains joueurs, notamment les plus jeunes.

La Belgique et les Pays-Bas ont confirmé que les loot box peuvent être associées à la définition légale des jeux de hasard et procédé à l’interdiction de ce système. Aux États-Unis, l’État du Minnesota, de son côté, a récemment présenté un projet de loi qui vise l’interdiction de la vente de jeux vidéo contenant des loot box aux personnes âgées de moins de dix-huit ans.


Précisons que la loot box est un système qui permet à un joueur d’acheter un ou plusieurs coffrets virtuels dont il ignore manifestement le contenu. Il sait juste que ces coffrets renferment des objets qui pourraient, dans une certaine mesure, contribuer à améliorer son expérience de jeu. Les objets en question peuvent être des récompenses rares ou banales. Le joueur qui utilise ce système espère gagner des items rares qui sont en général plus difficiles à obtenir en jouant de façon classique. Le problème est qu’il faut habituellement acheter un grand nombre de ces « ;coffrets trésor ;» pour avoir la chance de tomber sur un item rare.

Le joueur pourrait avoir l’impression de s’adonner à un jeu de hasard espérant à chaque essai gagner le « ;Saint Graal ;» comme avec un ticket loto, alors qu’en réalité le système serait programmé pour ne lâcher des items rares, ceux qui sont vraiment utiles, qu’après un certain nombre de tentatives infructueuses. En outre, les jeux faisant usage des loot box exploiteraient une « ;ambiance casino ;» intégrant des éléments pouvant induire l’addiction chez les joueurs.

Les effets pervers d’un tel système sur les finances des parents, très souvent pris au dépourvu, et la santé mentale des joueurs de très jeune âge n’auraient, en général, rien de réjouissant. Les joueurs sont obligés de payer pour avoir une meilleure expérience de jeu, alors que les parents découvrent, parfois trop tard, que des dizaines, voire plusieurs centaines d’euros, ont été débitées de leurs cartes de crédit par leurs enfants pour s’offrir des loot box dans un jeu. Par ailleurs, il y a probablement très peu de parents qui ne s’inquiètent pas du fait que les jeux vidéo sapent la motivation de leurs enfants à s’engager dans des activités plus créatives, intellectuelles ou physiques.

Les loot box sont une source de revenus attrayante pour les développeurs de jeux, et elles ont joué un rôle essentiel dans l’essor des jeux « ;freemium ;», très répandus sur les smartphones et tablettes. Ces jeux ont la particularité d’être téléchargeables gratuitement, mais ne peuvent être joués dans leur intégralité que si le joueur effectue des achats in-app pour, par exemple, débloquer des niveaux ou des modes supplémentaires.

Percevant la réaction de l’opinion publique, les développeurs de jeux consciencieux ont commencé à supprimer les loot box dans certains de leurs titres. Mais beaucoup reste encore à faire, étant donné que ce système existe depuis des années et qu’il est très répandu dans l’univers du jeu vidéo. Il faudra peut-être remodeler ce système afin qu’il devienne moins dangereux ou en trouver un nouveau qui satisfasse toutes les parties (développeurs, parents et joueurs). D’ici là, les développeurs de jeux et le marché spécifiques des jeux freemium pourraient être les premières victimes de ce revirement de l’industrie.

Source : NewYorker

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Existe-t-il, à votre connaissance, des solutions aussi intéressantes que les loot box pour assurer un retour sur investissement rapide aux développeurs de jeux freemium ;?
Pensez-vous qu’il faille abolir les loot box ou simplement recadrer le système, notamment pour les jeux freemium ?
Contacter le responsable de la rubrique Accueil