Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La Californie autorise la voiture autonome de Waymo (division Google) à rouler sans conducteur de secours
Une première dans le domaine

Le , par Stéphane le calme

242PARTAGES

13  0 
La semaine dernière, l’unité Waymo d’Alphabet est devenue la première entreprise à recevoir un permis de l’État de Californie pour tester des véhicules sans conducteur sur le siège avant et sans conducteur de secours, a annoncé le département des véhicules à moteur de l’État.

La Californie a déclaré que Waymo pouvait utiliser environ trois douzaines de véhicules d’essai sans conducteur au volant dans le comté de Santa Clara, qui fait partie du plus grand centre technologique de la Silicon Valley.

Bien que les véhicules autonomes soient conçus pour éliminer le besoin de conducteur, la plupart des essais ont jusqu’à présent été effectués avec un conducteur de sécurité au volant qui peut prendre la relève en cas d’urgence.

Une soixantaine d’entreprises sont autorisées en Californie à tester des voitures autonomes avec un tel pilote de secours. La nouvelle réglementation adoptée par l'État autorisant les entreprises à effectuer des essais sur la voie publique sans conducteur avec un permis spécial est entrée en vigueur en avril.

Dans le cadre de son approbation, Waymo doit surveiller en permanence le statut des véhicules d’essai et assurer une communication bidirectionnelle avec les passagers, disposer d’une assurance minimale de 5 millions de dollars et informer les communautés locales.

Le permis de Waymo comprend des essais de jour et de nuit dans les rues des villes, des routes rurales et des autoroutes, avec des limites de vitesse affichées pouvant aller à 65 miles par heure (105 km / h). La société a déclaré que ses véhicules peuvent gérer en toute sécurité le brouillard et la pluie légère, et que les essais dans ces conditions sont autorisés.


Point de départ : Silicon Valley

Waymo a déclaré qu'il commencerait les tests sans conducteur dans les rues de la Silicon Valley et allait en faire dans d'autres régions après avoir averti les communautés locales. La société utilisera d’abord les employés de Waymo lors de tests et finira par « créer des opportunités pour le public de faire l’expérience de cette technologie, comme nous l’avons fait en Arizona avec notre premier programme ».

En Arizona, Waymo a effectué des tests sur des véhicules sans chauffeur suppléant et a annoncé son intention de lancer un service commercial autonome dans l'État d'ici fin 2018.

La semaine dernière, la chef des finances d'Alphabet, Ruth Porat, a déclaré annoncé aux investisseurs que les clients commençaient à payer pour effectuer des trajets en Arizona et que la société testait des modèles de tarification.

Waymo est considéré comme étant à la pointe de la conduite autonome, en raison de sa décennie d’essais et de millions de kilomètres parcourus. La semaine dernière, Frank Witter, directeur financier de Volkswagen, a cité Waymo comme étant un leader du secteur et a déclaré que le constructeur allemand serait ouvert à de plus profondes alliances avec d'autres.

Les nouvelles exigences de la Californie font appel à la technologie de contrôle à distance, qui permet à un opérateur distant de prendre le contrôle d’un véhicule si le système autonome sous-jacent à l’intérieur de la voiture rencontre des problèmes. Des entreprises telles que Waymo, Nissan Motor et les startups Zoox, Phantom Auto et Starsky Robotics travaillent sur cette technologie.

La National Highway Traffic Safety Administration a réaffirmé plus tôt le mois dernier que, tant que les véhicules sans conducteur sont équipés de roues directrices et de pédales, ils n'ont pas besoin de l'approbation préalable de l'agence pour effectuer des essais sur les routes. Rappelons que la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) est une agence fédérale américaine des États-Unis chargée de la sécurité routière. Elle dépend du Département des Transports des États-Unis. Elle est plus particulièrement chargée de définir et de faire appliquer les standards de construction des infrastructures routières et des véhicules routiers.

Source : Reuters

Voir aussi :

La France va demander aux constructeurs automobiles de soutenir un programme de financement pour booster la vente de véhicules autonomes écologiques
Si une voiture autonome devait faire un accident inévitable, qui faudrait-il sacrifier en priorité ? Le MIT livre les résultats de son étude éthique
L'armée américaine va déployer des dizaines de camions autonomes l'année prochaine, qui seront testés dans des conditions de mission
Rolls-Royce veut remplir les mers avec des navires autonomes, grâce à son système « Intelligent Awareness »
EU : les données de télémétrie générées par les voitures autonomes pourraient être protégées par le droit d'auteur, la commission JURI favorable

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Eric80
Membre averti https://www.developpez.com
Le 15/11/2018 à 17:51
Cela va être intéressant de suivre l ouverture du marché: le + dur sera de passer le scepticisme des gens pour prendre son envol. J imagine qu un tel scepticisme existait déjà lors des 1ers voitures motorisés faces aux chevaux et diligences qu elles remplaçaient!

L approche de Waymo de commencer petit semble pertinent, car s appuie sur la cartographie Google Maps: on peut imaginer que seules les régions parfaitement couvertes par Maps seront autorisées à être utilisées par Waymo.
Et comme Waymo et Google Maps appartiennent à Alphabet, on peut imaginer une collaboration pour l'évaluation de la qualité de Maps utilisable par Waymo.
De là un potentiel problème de monopole: les compagnies concurrentes à Waymo utilisant Google Maps attendront la validation de Maps pour se mettre sur le marché, et donc ne pourraient ouvrir leur services qu'après Waymo!

D'où l importance stratégique de développer des cartographies concurrentes à Google Maps. C est d ailleurs aussi pour cela que Audi, BMW et Mercedes avaient racheter Here Maps (ex Navteq) à Nokia!
2  0 
Avatar de archqt
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 17/12/2018 à 12:03
Je pense qu'il faudra se mettre dans l'idée que le métier de chauffeur de taxi est amené à disparaître, ou au moins a très fortement évoluer. Il y aura de la "casse" au début, c'est sûr.
2  0 
Avatar de singman
Membre actif https://www.developpez.com
Le 06/01/2019 à 11:32
La connerie humaine dans sa plus grande expression. Il est certain qu'il est bien plus amusant de continuer a se tuer entre nous, à coup de non respect du code de la route, que de circuler avec des voitures bien plus intelligentes que la moyenne (très très basse) de l'humain au volant de sa voiture chérie.
Pauvre humanité et son besoin d'auto destruction irrépressible :/
2  0 
Avatar de Buffet_froid
Inactif https://www.developpez.com
Le 07/01/2019 à 17:13
Citation Envoyé par singman Voir le message
La connerie humaine dans sa plus grande expression. Il est certain qu'il est bien plus amusant de continuer a se tuer entre nous, à coup de non respect du code de la route, que de circuler avec des voitures bien plus intelligentes que la moyenne (très très basse) de l'humain au volant de sa voiture chérie.
On n'en à rien à cirer qu'une machine soit plus "intelligente" ou non qu'un être humain.
C'est pas pour ça que les gens s'énervent.
Et pas spécialement contre le volet "perte d'emploi" qui n'est que l'écume d'une dynamique bien antérieure à tout ça.
Les bagnoles autonomes incarnent à elles seules la marche en avant de la déshumanisation-chosification d'un monde où tout ce qui est performant se négocie, et tout ce qui est inutile est voué à la destruction.
Il est clair qu'une armée de réserve de dizaine de millions de chômeurs est parfaitement inutile dans cette phase avancée du capitalisme.
2  0 
Avatar de Matthieu76
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 06/11/2018 à 11:45
C'est une bonne nouvelle.
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 07/01/2019 à 8:27
Citation Envoyé par singman Voir le message
Il est certain qu'il est bien plus amusant de continuer a se tuer entre nous, à coup de non respect du code de la route, que de circuler avec des voitures bien plus intelligentes que la moyenne (très très basse) de l'humain au volant de sa voiture chérie.
Non mais comme c'est dit dans l'article : « ;beaucoup de gens craignent que la technologie leur fasse perdre leur emploi ;».
C'est normal qu'ils ne supportent pas à fond les taxis autonomes, les chauffeurs de taxis n'aiment pas non plus les chauffeurs Uber.
Les chauffeurs de taxi et les chauffeurs Uber sont ensemble contre les voitures autonomes

Si ils perdent leur emploi, ils n'en retrouveront plus.
Aujourd'hui avoir un job c'est un privilège.
Le chômage ne cessera d'augmenter.

La délocalisation fut une catastrophe pour l'emploi, l'automatisation risque d'être encore pire.
Les gens n'ont pas envie de tout perdre, c'est normal d'essayer de résister un peu.

Vous croyez que c'est confortable comme situation de vivre aux USA sans job ?
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 07/01/2019 à 10:55
Citation Envoyé par jean12 Voir le message
Il faut plutôt voir comment s'adapter à ce qui arrivera inévitablement, et prendre les bonnes résolutions, organiser des concertations en ce sens, etc.
Vous êtes utopistes, les gens qui vont perde leur emploi se retrouveront quasiment sans revenu, comme des millions d'étasuniens.

Understanding SNAP, the Supplemental Nutrition Assistance Program, formerly Food Stamps
SNAP stands for the Supplemental Nutrition Assistance Program — more commonly known as food stamps. SNAP is a federal program that helps millions of low-income Americans put food on the table. Across the United States there are 9.5 million families with children on SNAP. It is the largest program working to fight hunger in America.
America's homeless population rises for the first time since the Great Recession
Exclusive: a new government study finds 553,742 people were homeless on a single night this year, as advocates lament a crisis that shows no sign of abating
The U.N. says 18.5 million Americans are in ‘extreme poverty.

Aux USA c'est sans pitié, il n'y a pas beaucoup de social là-bas.
C'est un peu le pays où ton assurance fait tout pour trouver une faille dans ton dossier pour ne pas payer les soins de ton cancer.

Les chauffeurs de taxi qui luttent pour survivre vont avoir encore plus de mal, il n'y aura pas de solution miracle, est-ce que le RSA existe aux USA ?

Comment voulez-vous que les gens vivent correctement sans travail ?
Bon à la limite si ils ont un peu de terrain ils peuvent cultiver des fruits et légumes et élever des animaux (lapin, poule, mouton, etc), c'est peut-être ça le futur.
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 17/12/2018 à 13:03
Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
Pensez-vous que ces voitures autonomes vont effectivement entraîner un chômage au niveau des chauffeurs ;? Leur crainte est-elle justifiée ;?
Les chauffeurs de Taxi ont pris cher, déjà ils se sont fait écraser par Uber (des chauffeurs amateurs qui travaillent 14h/j) et bientôt ce sera carrément des voitures autonomes...
Il y a aura de moins en moins de clients pour les chauffeurs de taxi.

C'est un des premiers métier qui risque de disparaitre à cause de l'automatisation.
Le chômage est déjà élevé.
0  0 
Avatar de dikafrato
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 06/01/2019 à 16:53
Vous avez entièrement raison les chevaux c'étaient beaucoup mieux.
0  0 
Avatar de jean12
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 07/01/2019 à 10:39
Je reconnais ces désagréments relativement mineurs, et qui sont nécessaires pour donner à l'Intelligence Artificielle (IA) le temps d'apprendre. Toutes ces erreurs mentionnées devraient être normalement corrigées au fur et à mesure. De plus, pour le moment nous n'avons pas encore atteint le level 5, il y a toujours un employé dans le véhicule. Résister n'est pas la solution, les risques d'emploi liés à l'IA vont aussi se manifester dans bien d'autres domaines. Il faut plutôt voir comment s'adapter à ce qui arrivera inévitablement, et prendre les bonnes résolutions, organiser des concertations en ce sens, etc.
0  0