Taxe sur les GAFA : la France voudrait trouver un accord avant les élections européennes de mai 2019
Et rappelle les enjeux du projet

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
L’Europe a du mal à se mettre d’accord sur la réforme des règles fiscales qui permettraient de faire payer aux entreprises numériques leur juste part d’impôt. À l’origine du projet aux côtés de l'Allemagne, la France a, dans un premier temps, en septembre, avancé plusieurs idées auprès de ses partenaires européens pour parvenir à un accord. Paris a déclaré ne pas être hostile à l’idée d’offrir une compensation financière à l’Irlande pour pallier les pertes de revenus fiscaux que pourrait entraîner l’instauration de cette taxe.

Le ministre français des Finances, Bruno Le Maire, l’un des plus fervents partisans de cette taxation, a tenté de trouver un compromis en proposant d’ajouter une « clause de caducité » à ce nouvel impôt. La proposition prévoit de supprimer la taxation dès qu’un accord est trouvé au niveau mondial avec les poids lourds de l’internet. Cette proposition a été accueillie comme une avancée par les partenaires européens.

Malheureusement, cela n'a pas permis de faire avancer les choses d'une manière significative. Aussi, la semaine dernière, Bruno Le Maire a dénoncé les tergiversations de certains pays européens sur l’instauration de cette taxe, prévenant que l’absence de décision pourrait être sanctionnée dans les urnes lors des européennes de mai 2019.

« Les discussions, ça suffit, les palabres ça suffit, les prétextes ça suffit (...) Je veux un accord et surtout je veux une décision », a déclaré le ministre français de l’Economie et des Finances sur Public Sénat. « Des millions de citoyens aujourd’hui ne comprennent plus l’absence de décision » et demanderont des comptes à leurs dirigeants sur les décisions prises pour les protéger et les défendre, et notamment en matière d’équité fiscale, lors de la campagne en vue des élections européennes du 26 mai 2019, a-t-il prévenu.

Pour Bruno Le Maire, « ce qui coince (...) c’est comme toujours en Europe, c’est le manque de volonté politique (car) tous les problèmes techniques ont été réglés ».

Alors que plusieurs Etats membres de l’Union sont encore réticents vis-à-vis d’un projet qui requiert l’unanimité, le ministre français de l’Economie et des Finances en a appelé à la « justice fiscale » et à la nécessité de prouver que l’Europe pouvait décider sur des sujets de « souveraineté »


« Aujourd’hui, il y a une injustice fiscale qui est inacceptable. Les géants du numérique payent en moyenne 14 points d’impôts en moins que les autres entreprises européennes. Personne ne peut accepter cela”, a-t-il dit lors d’un point de presse au Parlement européen.

« C’est à la fois un enjeu de justice fiscale, (...) c’est un enjeu d’efficacité, (...) et il y a enfin un enjeu de souveraineté économique européenne », a-t-il ajouté.

Bruno Le Maire devait rencontrer mardi des responsables de groupes politiques, des commissaires européens et être auditionné par la commission des Affaires économiques et monétaires.

La France souhaite qu’un accord soit trouvé d’ici la fin de la présidence autrichienne de l’Union, si possible lors du sommet des ministres des Finances du 2 novembre et, en tout cas, avant les élections européennes de mai 2019.

La France compte toujours sur l’Allemagne

« Nous avons besoin d’une Europe capable de décider. Je suis convaincu, quand vous voyez aujourd’hui la montée des mouvements extrêmes en Europe, l’une des raisons principales, quel que soit le sujet, c’est le manque de décision européenne », a déclaré le ministre.

La proposition présentée en mars dernier par la Commission européenne prévoit une taxe de 3% sur le chiffre d’affaires des entreprises du numérique affichant un chiffre d’affaires annuel supérieur à 750 millions d’euros au niveau mondial et un revenu annuel de plus de 50 millions d’euros dans l’UE.

Cette taxe serait transitoire, dans l’attente d’un accord mondial sur un mécanisme de taxation des profits des GAFA, accusées de transférer leurs bénéfices vers des États membres à la fiscalité avantageuse comme le Luxembourg ou l’Irlande.

Si le Luxembourg, d’abord hostile, s’est rallié au projet, l’Irlande et les pays scandinaves y restent hostiles, soit par peur de perdre une partie de leurs ressources, soit pour des raisons juridiques et par crainte de représailles de la part des pays partenaires de l’UE.

L’Allemagne, qui avait dès le départ soutenu la proposition française, semble depuis plus réservée, au regard notamment des menaces que font peser les Etats-Unis sur ses exportations.

« L’Allemagne est à l’origine de ce projet. Je ne peux pas imaginer une seconde qu’un engagement pris par le gouvernement allemand puisse être défait », a estimé Bruno Le Maire, en qualifiant de « très constructives » ses discussions avec son homologue allemand Olaf Scholz, qu’il retrouvera vendredi à Berlin pour faire avancer le dossier.

Source : Reuters

Voir aussi :

France : une élue relance la question d'un OS souverain, après avoir interpellé le gouvernement au sujet de l'omniprésence des GAFAM dans le pays
La Corée du Sud veut combattre l'optimisation fiscale menée par les GAFA en exploitant les données commerciales transitant par des serveurs locaux
Avec une capitalisation boursière de 1000 milliards USD, Apple rentre dans l'histoire et s'affiche comme le membre des GAFA le plus rentable du marché
Évasion fiscale : trois pays nordiques s'opposent au projet de l'UE de taxer les GAFA, soutenant que cela pourrait nuire à l'économie européenne
RGPD : la Quadrature du Net et 12 000 internautes déposent des plaintes à la CNIL, pour attaquer les GAFAM en recours collectif


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 24/10/2018 à 9:04
Citation Envoyé par Grogro Voir le message
d'autant plus que la France a toujours payé ses dettes.
Il y a une première fois à tout.
Et si on demande à un spécialiste ils trouveraient peut être des exemples.
Les économistes ont déjà fait de la merde.
Comme les révolutionnaires, au début ils ont vendu les possessions de l'église, mais ça a très mal fini. (voir la crise des Assignats)

Défaut souverain
France (1558, 1624, 1648, 1661, 1701, 1715, 1770, 1788, 1797, 1812)
Il faut être sérieux 5 minutes, la crise en sera jamais remboursé.
Tous les pays ont une dette publique gigantesque, peut être que jamais dans l'histoire les pays ont été autant endetté.
Et c'est rien la dette publique, il y a aussi les dettes des entreprises et les dettes privées.

Il y aura un défaut de paiement.
Ça va finir en Mussolini qui brûle symboliquement la dette.

Citation Envoyé par BenoitM Voir le message
Si on se veut mondialiste, il faut des lois communes
Les lois communes, ok c'est mondialiste à fond.
D'ailleurs les lois de l'UE deviennent compatible avec les lois US

Mais le mondialisme c'est plus des ultra riche qui ne paient pas d’impôts.
Les mondialistes exploitent des failles dans les lois pour ne pas payer d’impôt, comme Google, Facebook, Microsoft, Amazon, Apple, Starbucks, Subway, etc.
Le mondialisme ne profitent qu'aux plus riches, tous les autres en souffrent.

Citation Envoyé par Uther Voir le message
ton point de vue est complètement minoritaire
C'est normal :
  • 100% des médias mainstream sont pro UE
  • 100% des "journaliste économique" qui passent à la TV sont pro UE
  • Les gros partis sont pro UE

On répète en permanence que sortir de l'UE serait une catastrophe, que les taux d’intérêt augmenterait et blah blah blah, on fait des menaces.
Les gens ont peur.

Citation Envoyé par Uther Voir le message
D'ailleurs, même le ex-FN n'ose plus aborder le sujet.
C'est parce que parler de sortir de l'euro, ou de l'UE, ça fait peur aux gens.
Si tu parles de quitter l'euro, les vieux ont super peur et ils ne voteront jamais pour toi.
Au final les vieux ont voté pour Macron et ils se sont bien fait niquer, les pauvres...

Les vieux sont hyper manipulable, ils bouffent la propagande du système automatiquement, ils écoutent Europe 1, regardent France 3, lisent le journal...
Ils ont confiance dans les médias, ils veulent être rassuré.

Marine Lepen a été nul, l'économiste du FN était balèze et il avait un bon projet.
Mais Marine a rien compris...


Citation Envoyé par Uther Voir le message
S'il veulent sortir de l'UE ils le peuvent, il se trouve que pour le moment le Royaume-Uni est le seul intéressé
Ça ne fera qu'augmenter.
Il y aura toujours de plus de critiques de l'UE.
Surtout que de nouvelles crises arrivent, des nouvelles lois impopulaire vont venir de l'UE, il va y avoir encore plus d'austérité, etc.

De toute façon tout fini par mourir, si la France n'est pas éternelle, l'UE ne l'est pas non plus.
J'ai bon espoir de voir l'UE casser de mon vivant.
C'est trop contraignant, les peuples sont trop différent, ça ne marche pas.

Citation Envoyé par Uther Voir le message
Je me suis assez renseigné pour savoir que ces sources ont le même niveau de crédibilité que BFM.
Au moins eux ils anticipent correctement ce qui a arriver.
Alors que les "économistes" à la TV ne font que de dire des mensonges en boucle :
  • La croissance repart
  • Le chômage diminue
  • La crise est derrière nous


Citation Envoyé par Uther Voir le message
L'Italie n'a absolument pas manifesté l'envie de quitter la zone euro. D'ailleurs, même le ex-FN n'ose plus aborder le sujet.
Justement les ministres italiens travaillent peut être en secret (ils utilisent les migrants pour faire diversion).
Même le pouvoir allemand a un peu réfléchit à créer sa propre monnaie :
Est-ce vrai que l'Allemagne a commencé à réimprimer des deutsch marks au début des années 2010 en prévision de chocs importants?
Deutsche Mittelstands Nachrichten: Actuellement l'Allemagne fait partie de l'Euro, et la chancelière Angela Merkel a dit, que l'Europe et l'Euro sont identique. Croyez-vous à un retour au D-Mark?
Pippa Malmgren: Les hommes politiques les plus importants d'Allemagne ont dit, qu'aucune possibilité pour résoudre cette crise ne doit être exclue. Ce qui signifie dans ce contexte politique, que n'importe quelle variante est possible. Je sais d'après des contacts, que le processus de réflexion est bien plus avancé, que ce qui est communiqué.
Citation Envoyé par Uther Voir le message
Sarkozy a fait à peu près ce pour quoi il a été élu.
Il avait promit de passer le nettoyeur haute pression et on l'a pas vu.
Dans son programme il ne me semble pas qu'il parlait de vendre l'or de la France et d'assassiner Kadhafi...

Citation Envoyé par Uther Voir le message
Pour info, je n'ai rien contre un certain protectionnisme (ou du moins une relocalisation), mais de là à décréter comme tu le dis que c'est le progrès ...
Non mais ça c'est juste une provocation pour faire chier ceux qui sont à fond dans le libre échange.
Ils font super peur aux gens, en disant que si on protège le made in France, on ne va plus rien exporter...
Alors qu'il y a du protectionnisme en Suisse.

Le truc c'est que les USA deviennent un tout petit peu protectionniste, alors que ce sont eux qui ont promu le mondialisme (mais aujourd'hui les gagnants du mondialisme ce sont les chinois et pas les étasuniens).
Les usines ont quitté les USA c'est grave.
Vous avez déjà vu des photos du temps de la faillite de Detroit ?

Citation Envoyé par Uther Voir le message
L'état de la Deutsche Bank n'a rien a voir avec Lehmann Brothers.
C'était juste pour dire que plein de grosses banques se portent hyper mal.
Elles sont pleines de dette, elles magouillent pour faire croire qu'elles vont bien.
Mais ça va mal finir un de ces 4.

Il faut un krach pour repartir.
Généralement avec le capitalisme l'étape après "crise" c'est "guerre".
crise => guerre => reconstruction.
Avatar de ShigruM ShigruM - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 24/10/2018 à 11:38
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Il y a une première fois à tout.
Et si on demande à un spécialiste ils trouveraient peut être des exemples.
Les économistes ont déjà fait de la merde.
Comme les révolutionnaires, au début ils ont vendu les possessions de l'église, mais ça a très mal fini. (voir la crise des Assignats)

Défaut souverain

Il faut être sérieux 5 minutes, la crise en sera jamais remboursé.
Tous les pays ont une dette publique gigantesque, peut être que jamais dans l'histoire les pays ont été autant endetté.
Et c'est rien la dette publique, il y a aussi les dettes des entreprises et les dettes privées.

Il y aura un défaut de paiement.
Ça va finir en Mussolini qui brûle symboliquement la dette.

Les lois communes, ok c'est mondialiste à fond.
D'ailleurs les lois de l'UE deviennent compatible avec les lois US

Mais le mondialisme c'est plus des ultra riche qui ne paient pas d’impôts.
Les mondialistes exploitent des failles dans les lois pour ne pas payer d’impôt, comme Google, Facebook, Microsoft, Amazon, Apple, Starbucks, Subway, etc.
Le mondialisme ne profitent qu'aux plus riches, tous les autres en souffrent.

C'est normal :
  • 100% des médias mainstream sont pro UE
  • 100% des "journaliste économique" qui passent à la TV sont pro UE
  • Les gros partis sont pro UE

On répète en permanence que sortir de l'UE serait une catastrophe, que les taux d’intérêt augmenterait et blah blah blah, on fait des menaces.
Les gens ont peur.

C'est parce que parler de sortir de l'euro, ou de l'UE, ça fait peur aux gens.
Si tu parles de quitter l'euro, les vieux ont super peur et ils ne voteront jamais pour toi.
Au final les vieux ont voté pour Macron et ils se sont bien fait niquer, les pauvres...

Les vieux sont hyper manipulable, ils bouffent la propagande du système automatiquement, ils écoutent Europe 1, regardent France 3, lisent le journal...
Ils ont confiance dans les médias, ils veulent être rassuré.

Marine Lepen a été nul, l'économiste du FN était balèze et il avait un bon projet.
Mais Marine a rien compris...


Ça ne fera qu'augmenter.
Il y aura toujours de plus de critiques de l'UE.
Surtout que de nouvelles crises arrivent, des nouvelles lois impopulaire vont venir de l'UE, il va y avoir encore plus d'austérité, etc.

De toute façon tout fini par mourir, si la France n'est pas éternelle, l'UE ne l'est pas non plus.
J'ai bon espoir de voir l'UE casser de mon vivant.
C'est trop contraignant, les peuples sont trop différent, ça ne marche pas.

Au moins eux ils anticipent correctement ce qui a arriver.
Alors que les "économistes" à la TV ne font que de dire des mensonges en boucle :
  • La croissance repart
  • Le chômage diminue
  • La crise est derrière nous


Justement les ministres italiens travaillent peut être en secret (ils utilisent les migrants pour faire diversion).
Même le pouvoir allemand a un peu réfléchit à créer sa propre monnaie :
Est-ce vrai que l'Allemagne a commencé à réimprimer des deutsch marks au début des années 2010 en prévision de chocs importants?

Il avait promit de passer le nettoyeur haute pression et on l'a pas vu.
Dans son programme il ne me semble pas qu'il parlait de vendre l'or de la France et d'assassiner Kadhafi...

Non mais ça c'est juste une provocation pour faire chier ceux qui sont à fond dans le libre échange.
Ils font super peur aux gens, en disant que si on protège le made in France, on ne va plus rien exporter...
Alors qu'il y a du protectionnisme en Suisse.

Le truc c'est que les USA deviennent un tout petit peu protectionniste, alors que ce sont eux qui ont promu le mondialisme (mais aujourd'hui les gagnants du mondialisme ce sont les chinois et pas les étasuniens).
Les usines ont quitté les USA c'est grave.
Vous avez déjà vu des photos du temps de la faillite de Detroit ?

C'était juste pour dire que plein de grosses banques se portent hyper mal.
Elles sont pleines de dette, elles magouillent pour faire croire qu'elles vont bien.
Mais ça va mal finir un de ces 4.

Il faut un krach pour repartir.
Généralement avec le capitalisme l'étape après "crise" c'est "guerre".
crise => guerre => reconstruction.
plutôt qu'un mondialisme, on peut imaginer des regroupements, des ilots mondialiste partagenants les mêmes culture et valeurs
car oui on ne peut le nier, des cultures différentes sa cohabite très mal

et ces ilots mondialistes mettre en avant le citoyens plutôt que le capitalisme sauvage ou pire encore communisme
Il suffit de pas grand chose, le simple fait de mettre un salaire minimal décent, une sécurité social et une retraite peut suffire pour grandement améliorer la vie des citoyens, comparer un smicard français à un ouvrier algérien et vous verrez la différence et qu’être un pauvre smicard français c'est être un prince en comparaison.

l'idée c'est de trouver le bon équilibre entre capitalisme et respect du citoyen et je trouve que la France est un assez bon élève dans l'ensemble, l’Accès gratuit à l'éducation, les soins, la retraite... les pays anglo-saxons n'ont rien de tous cela et pire encore aller voir les arabes en Andalousie en train de crever dans les serre de tomates... et je parle de chose qui se trouve a nos frontière, aux porte de la France.
Avatar de Uther Uther - Expert éminent https://www.developpez.com
le 24/10/2018 à 11:47
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Alors déjà l'hyperinflation peut arriver à l'euro, au dollar, au yen, donc calmez-vous.
La BCE, la FED, la BOJ font tourner la planche à billet à fond et toutes les études montrent que les Quantitative Easing ne servent à rien.
En théorie tout est possible, mais il faut quand même certaines conditions qui ne sont absolument pas réunies dans la plupart des pays et en particulier dans la zone Euro. La politique de la banque Européenne fait que les chance qu'une hyper-inflation arrive sont quasiment nulle.
Il y a certes du quantitative easing dont l'utilité est discutable, mais la planche billet ne tourne absolument pas "à fond", très très loin de là.

On remarquera au passage l'incroyable cohérence de ton discours qui se plaint en même temps que le cours de l'Euro est trop élevé pour la France, et du quantitative easing qui a justement permis de le faire redescendre à des valeurs qui nous conviennent mieux.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Si un jour tout le monde se met d'accord pour dire "Je refuse d'accepter des dollars pour moi ils n'ont aucune valeur" le dollar ne vaudra plus rien.
Oui sauf que tant que les états-unis restent la première puissance économique mondiale, il n'y a aucune chance que ça arrive, idem pour l'Euro et toutes les monnaies basées sur un état fort, à moins bien sur de faire tourner la planche à billets n'importe comment ce qui n'est absolument pas au programme des banques centrales.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Tous les arguments pro UE viennent de la peur.
De toute façon à la fin personne ne remboursera la dette...
Un jour il faudra ruiner tout le monde pour réparer le problème.
Un jour ou l'autre tous les pays font faillite, pourtant on continue de prêter aux états car dans l'écrasante majorité des cas, ils remboursent. C'est même les emprunteurs les plus surs. La dernière faillite de la France remonte à plus d'un siècles ou deux, malgré deux guerres mondiales au passage. Donc les préteurs on probablement encore de la marge.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
C'est surtout relever les problèmes qui viennent de l'UE.
Peut être que sans l'UE on serait également dans la merde, mais au moins on aurait du contrôle.
Sauf que justement tout les problèmes que tu relèves ne viennent pas de l'UE, mais des gouvernements actuellement au pouvoir tant au niveau national que européen.
Ton problème c'est qu'il n'y a pas les gens que tu souhaites au pouvoir, mais tu refuses de voir qu'il ne sont pas plus au pouvoir en France que à la commission européenne et surtout que l'un est la conséquence de l'autre. Donc plutôt que de chercher a voir ce qu'on peut faire à la base, tu veux couper la tête, sauf que ça ne changera rien vu que la prochaine tête sera bâtie sur la même base.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Les économistes ont déjà fait de la merde.
Comme les révolutionnaires, au début ils ont vendu les possessions de l'église, mais ça a très mal fini. (voir la crise des Assignats)
Les économiste sont toujours très fort, après coup, pour expliquer ce qui a, ou n'a pas marché. Par contre en matière de prévisions, ils sont juste complétement inutiles.
Bien sur, comme on trouve toujours des économistes pour annoncer tout et son contraire, au final, il y en a toujours un sur cinquante qui avait raison, mais, malheureusement on ne sait jamais lequel avant.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Il faut être sérieux 5 minutes, la crise en sera jamais remboursé.
Tous les pays ont une dette publique gigantesque, peut être que jamais dans l'histoire les pays ont été autant endetté.
Et c'est rien la dette publique, il y a aussi les dettes des entreprises et les dettes privées.

Il y aura un défaut de paiement.
Ça va finir en Mussolini qui brûle symboliquement la dette.
J'adore comment tu peux être autant sûr de tant de choses dans un domaine dont tu n'est pas du tout un expert. La plupart des états feront faillite à un moment ou un autre, pas besoin d'être doué en économie pour savoir ça, c'est historiquement prouvé. Maintenant si on ne peux pas dire si c'est dans 2 ans ou 200 ans, autant dire qu'on a rien dit.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
C'est parce que parler de sortir de l'euro, ou de l'UE, ça fait peur aux gens.
...
Cette réponse vaudra aussi pour la plupart du reste de tes commentaires, vu que je vais pas répondre point par point sur des détail de plus en plus écartés du sujet alors que la réponse se résume globalement à :
Oui c'est comme ça que ça se passe dans la vraie vie et tu ne changeras pas l'ensemble de l'humanité alors il faudrait que tu envisages que tu devras faire avec des gens qui ne pensent pas comme toi, même si tu penses avoir de bonnes raisons de détenir la vérité absolue et que les autre sont des idiots au cerveau lavé.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Justement les ministres italiens travaillent peut être en secret (ils utilisent les migrants pour faire diversion).
Même le pouvoir allemand a un peu réfléchit à créer sa propre monnaie :
Ou peut-être que le Père-Noël travaille en secret à prendre le pouvoir en Italie, pour y implanter ses usines de jouets et répandre le bonheur intégral sur l'Union Européenne.
Bon d'accord, j’extrapole un peu, mais pas beaucoup plus.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Il avait promit de passer le nettoyeur haute pression et on l'a pas vu.
Dans son programme il ne me semble pas qu'il parlait de vendre l'or de la France et d'assassiner Kadhafi...
Je crois pas que c'était pas explicitement au programme, mais vendre les richesse nationales est tout à fait dans le registre de la droite libérale "décomplexée" qu'il a représenté clairement lors de sa campagne. Il ne pouvait pas s'engager pendant la campagne sur le problème Libyen, vu que les printemps arabes n'avaient même pas commencé. Il ne s’était pas engagé au sujet de faire ou non des interventions à l'étranger donc, que ça soit une bonne ou une mauvaise décision, ce n'est pas une trahison des électeurs.
Avatar de luigifab luigifab - Membre du Club https://www.developpez.com
le 24/10/2018 à 16:05
Payer ses impôts vous dites ?
Oh bah non, faudrait pas mettre en danger des emploies !

Avatar de marsupial marsupial - Membre émérite https://www.developpez.com
le 24/10/2018 à 16:10
De toutes les manières, ce débat sur l'Union européenne finira par devenir obsolète avec l'avènement de l'IA qui, pour en tirer la quintessence, nécessitera une transformation de l'économie, du social et de l'Etat. Et pas juste un utopique (dans le mode de fonctionnement actuel) revenu universel.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 24/10/2018 à 16:24
Citation Envoyé par Uther Voir le message
Il y a certes du quantitative easing dont l'utilité est discutable, mais la planche billet ne tourne absolument pas "à fond", très très loin de là.
Ouais enfin rien que l'UE c'était dans les 60 ou 80 milliards d'euros par mois.
Alors qu'à la base l'Allemagne avait bien dit de ne pas laisser à la BCE le pouvoir de créer de l'argent, à cause du traumatisme qu'ils ont subit (la République de Weimar c'est ça qui a fait qu'Hitler a atteint le pouvoir).
La BCE a acheté plus de 1.000 milliards d'euros de dette

Citation Envoyé par Uther Voir le message
On remarquera au passage l'incroyable cohérence de ton discours qui se plaint en même temps que le cours de l'Euro est trop élevé pour la France, et du quantitative easing qui a justement permis de le faire redescendre à des valeurs qui nous conviennent mieux.
La monnaie Française doit être plus faible que la monnaie Allemande.
Baisser l'euro ça ne change rien.
La France ne peut pas partager la même monnaie que l'Allemagne !
La Grèce ne peut pas partager la même monnaie que la France !

Citation Envoyé par Uther Voir le message
Oui sauf que tant que les états-unis restent la première puissance économique mondiale
Selon comment on regarde ce n'est plus le cas depuis un moment.
S'endetter de 15$ pour faire 1$ de PIB comme l'Espagne, ça ne vaut pas le cout.
Les pays sont comme des héroïnomanes en manque, le QE c'est le fixe, mais à chaque fixe ça va plus mal.

Citation Envoyé par Uther Voir le message
Les économiste sont toujours très fort, après coup, pour expliquer ce qui a, ou n'a pas marché.
Non mais justement moi j'écoute des gens qui ont prévu des choses bien avant que ça n'arrive.
Ils ont souvent raisons, ce ne sont pas les économistes mainstream qui sont là pour rassurer.
L'économie va hyper mal, il faut arrêter de faire croire que la crise est derrière nous, alors qu'elle est devant nous.
Les pays ne peuvent pas s'endetter à l'infini.

La dette publique US ressemble à ça :
21 667 000 000 000€
21 000 milliards de dollars !

Citation Envoyé par Uther Voir le message
Maintenant si on ne peux pas dire si c'est dans 2 ans ou 200 ans, autant dire qu'on a rien dit.
C'est quand même assez proche.
Sinon on s'endette à 250% du PIB et après 500%, et après 1000%.
Au bout d'un temps il faut que ça casse.

Citation Envoyé par Uther Voir le message
Ou peut-être que le Père-Noël travaille en secret à prendre le pouvoir en Italie
En tout cas il y a des ministres italiens qui sont europhobes. L'histoire de la sortie de l'euro en secret c'est une théorie.
Peut être qu'ils ne bossent pas sur la sortie de l'UE (même si l'Allemagne a déjà bossé le dessus et surement d'autres pays).
Un jour il faudra sortir de l'euro et de l'UE, autant être le plus prêt possible au cas où.
Avatar de Uther Uther - Expert éminent https://www.developpez.com
le 24/10/2018 à 17:13
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ouais enfin rien que l'UE c'était dans les 60 ou 80 milliards d'euros par mois.
C'est beaucoup mais à l'échelle de la zone euro ça reste acceptable. L'euro n'a pas dévissé. Si la France avait fait ça toute seule avec sa propre monnaie, je n'en serais pas aussi sûr.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Alors qu'à la base l'Allemagne avait bien dit de ne pas laisser à la BCE le pouvoir de créer de l'argent, à cause du traumatisme qu'ils ont subit (la République de Weimar c'est ça qui a fait qu'Hitler a atteint le pouvoir).
En effet, l’Allemagne a su revoir son jugement malgré un passé compliqué. Preuve s'il en fallait que l'Europe n'est pas un carcan définitivement figé et que l'on peu la faire bouger si il y a une vraie volonté.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
La monnaie Française doit être plus faible que la monnaie Allemande.
Baisser l'euro ça ne change rien.
La France ne peut pas partager la même monnaie que l'Allemagne !
La Grèce ne peut pas partager la même monnaie que la France !
C'est des déclarations qui n'engagent que vous ! Une monnaie forte a aussi des avantages non négligeables.
En tout cas la Grèce a consenti a des sacrifices assez drastiques pour pouvoir rester en zone Euro. Preuve que c'est tous des imbéciles (ou que ça représente aussi un avantage pour eux que vous ne voulez pas voir).

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Selon comment on regarde ce n'est plus le cas depuis un moment.
C'est pour ça que j'ai pris la peine de préciser que ça valait aussi pour les autres grand pays avec une économie stable.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Non mais justement moi j'écoute des gens qui ont prévu des choses bien avant que ça n'arrive.
Ils ont souvent raisons, ce ne sont pas les économistes mainstream qui sont là pour rassurer.
L'économie va hyper mal, il faut arrêter de faire croire que la crise est derrière nous, alors qu'elle est devant nous.
Les pays ne peuvent pas s'endetter à l'infini.
Je me doute bien que vos économistes sont les meilleurs vu que c'est vous qui les choisissez.
Et d'ailleurs quand on crie à la crise tous les matins, on a forcément raison à un moment, vu que ces dernières années on a environ une crise tous les 10-20 ans.
Mais là encore ça ne veux pas dire que quitter l'Europe apporte de meilleures solutions. Notamment la dette n'est pas un problème lié a l'Union Européenne, au contraire. On a toutes les raisons de penser que sans l'UE, la situation de la France serait bien pire à ce niveau.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
La dette publique US ressemble à ça :
21 667 000 000 000€
21 000 milliards de dollars !
Preuve s'il en fallait que le dette n'est pas un problème lié à l'UE.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
C'est quand même assez proche.
Sinon on s'endette à 250% du PIB et après 500%, et après 1000%.
Au bout d'un temps il faut que ça casse.
En effet, mais on ne sais pas si on atteindra ces taux, ni quand, et encore une fois, ça n'est pas à cause de l'UE.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
En tout cas il y a des ministres italiens qui sont europhobes. L'histoire de la sortie de l'euro en secret c'est une théorie.
Peut être qu'ils ne bossent pas sur la sortie de l'UE (même si l'Allemagne a déjà bossé le dessus et surement d'autres pays).
Un jour il faudra sortir de l'euro et de l'UE, autant être le plus prêt possible au cas où.
C'est qui pour vous "l'Allemagne" ? Que quelques économistes Allemands aient réfléchi au sujet je n'en doute pas. Mais il n'y a jamais eu un projet sérieux.
Votre soucis c'est que vous capitalisez tous les petits soubresaut qui vont dans le sens de votre opinion prédéterminée et les érigez en preuves, même s'ils sont minimes, peu fiables, voire contradictoires entre eux.
Avatar de Grogro Grogro - Inactif https://www.developpez.com
le 24/10/2018 à 17:31
Citation Envoyé par Uther Voir le message
Ce qui a été fait de manière raisonnée. L'euro n'a pas dévissé. Si la France avait fait ça toute seule avec sa propre monnaie, je n'en serais pas aussi sûr.
Ni l'euro, ni le dollar, ni le yen, ni la livre sterling n'ont dévissé suite aux opérations de QE massif de leur banque centrale respective, et personne n'est capable d'expliquer pourquoi. Ni ce qui se passera lors du prochain krach massif, qui pourrait survenir d'ici mars 2019.
Avatar de Uther Uther - Expert éminent https://www.developpez.com
le 24/10/2018 à 18:09
L'Euro a clairement baissé, mais n'a pas dévissé. La livre Sterling aussi mais c'est surtout à cause de l'effet Brexit.
Avatar de BenoitM BenoitM - Membre expert https://www.developpez.com
le 24/10/2018 à 22:46
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
C'est quand même assez proche.
Sinon on s'endette à 250% du PIB et après 500%, et après 1000%.
Au bout d'un temps il faut que ça casse.
Faudra un jour que tu te décides.
Un jour tu critiques UE qu'à on ne peut pas s'endetter (malgré que ca fait 18 ans que la France le fait)
Un autre jour tu dis qu'il faut augmenter les dépense et s'endetter.

Un jour tu dis que l'Euro c'est mal car on peut pas créer de la monnaie à cause de l'Allemagne
Une heure après tu dis que l'Euro c'est mal car on à créer de la monnaie...

J'ai rien contre on soutienne un avis, mais dire blanc et noir entre 2 messages c'est quand même vachement débile. (bon en même temps tu l'es donc c'est pas étonnant).

Ah et pourquoi la France doit avoir une monnaie moins forte que l'Allemagne?
Les Français sont trop cons et trop faignant pour travailler autant qu'un Allemand?
Le Français est une race a part? La France devrait peut-être prendre le Bolivar vénézuélienne comme monnaie.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil