Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

France : le président veut savoir les forces et faiblesses de l'industrie automobile
Pour élaborer un plan de développement des véhicules autonomes

Le , par Bill Fassinou

222PARTAGES

14  1 
Pour ce qui représente pour le gouvernement français un enjeu de souveraineté majeure, toutes les précautions sont prises et toutes les situations envisagées. Pour construire un cadre permettant la circulation des véhicules autonomes partout en France et ne pas être en marge des autres puissances qui se sont engagées dans la révolution automobile, la France met en place une batterie de stratégies afin de s'assurer que la transition vers ce nouveau type de voiture se fasse efficacement et sans accrocs. A cet effet, il a été confié ce 3 octobre à deux experts automobiles, la mission de produire un rapport pour renseigner le gouvernement sur les forces et faiblesses de l'industrie automobile.

« Dresser un constat des forces et faiblesses de la filière automobile française et élaborer un plan de développement des véhicules autonomes en France », tel est le but de la mission. Patrick Pelata, ancien directeur général de Renault et Xavier Mosquet, spécialiste de l'industrie automobile auront donc pour tâche de proposer sur la base de leurs constats un plan de développement pour l'industrie de l'automobile et des pistes de solutions pour les insuffisances remarquées. Ce rapport est attendu pour février 2019, à l'occasion du centenaire de l'Organisation internationale des constructeurs automobiles (OICA) à Paris.


Rappelons que la France envisage d'autoriser les voitures autonomes dès 2020. Et à cet effet, le Président français a déclaré que les voitures autonomes - avec l'intelligence artificielle - font partie de ses priorités dans le domaine du numérique. Macron a d'ailleurs exprimé son souhait de voir la France s’imposer dans ces domaines. Faire de la France un pays attractif pour le développement de la voiture autonome : c’est l’objectif fixé par Emmanuel Macron concernant la mobilité de demain.

De plus en plus d'intérêts sont portés pour ces nouveaux moyens de transport. La France ne compte pas rester en marge de cette révolution technologique dans le domaine du transport et en 2017 par exemple, le Premier ministre français Edouard Philippe, disait devant le Conseil national de l’industrie que « la France doit être au rendez-vous de cette révolution de la mobilité ». Le 14 mai dernier, la France avait dévoilé sa feuille de route dans le cadre de sa stratégie de développement de voitures autonomes et trois axes ont été alors dégagés : favoriser leur développement, en maîtriser et réguler les effets, et enfin le rendre utile pour tous les citoyens et territoires.

Il est en effet prévu d'autoriser la mise en circulation des véhicules autonomes de niveau 3 (sur une échelle de 5) dès 2020 et ceux de niveau 4 dès 2022 et des services de transports publics autonomes supervisés. Au niveau 3, le conducteur peut déléguer la conduite, mais doit être capable de reprendre le contrôle à tout moment et au niveau 4, le véhicule peut être totalement autonome, mais seulement sur certaines routes. Au niveau 5, qui correspondant aux ambitions commerciales des constructeurs comme PSA ou Renault, le véhicule peut être totalement autonome sur n'importe quelle route.

Les navettes de transport public sont actuellement expérimentées, notamment à la Défense et à Lyon et dès l'année prochaine, des tests sans conducteurs seront menés sur le territoire. Il est aussi prévu que le projet de loi d’orientation des mobilités soit présenté ce mois-ci par la ministre des Transports, Elisabeth Borne. On pourrait ainsi dire que la France fait d'effort pour accompagner le déploiement des véhicules autonomes sur son territoire.

Source : Gouvernement de la République française

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Y aura-t-il bientôt des voitures sans conducteur sur les routes françaises selon vous ? Pourquoi ?

Voir aussi

Les voitures autonomes ont du mal à gérer les intempéries comme la neige mais une solution semble avoir été trouvée

Le rêve des véhicules sans conducteur est-il en train de mourir ? Fiabilité de la technologie, lois en vigueur, quels sont les obstacles ?

La France envisage d'autoriser les voitures autonomes dès 2020, la technologie sera-t-elle suffisamment éprouvée pour franchir ce cap dans deux ans ?

Véhicule autonome et IA : Macron pense encore à un duo franco-allemand pour définir les règles à l'échelle européenne et contrer les géants US

Les tests de voitures autonomes se multiplient en France, simple course à la technologie ou réponse à un véritable besoin ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de sebastiano
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 30/10/2018 à 13:00
Citation Envoyé par zecreator Voir le message
En principe, tu ne devrais pas faire 7h-20h. Il me semble que la durée de travail est encore à 7h/jour en France. A moins d'avoir une dérogation conventionnelle spécifique à ton métier, ou que tu fasses beaucoup de zèle pour plaire à ton patron, du coup, pour la nounou ou la crèche, vous devriez être raccord (moi ayant 2 enfants, j'ai jamais eu de soucis d'horaires, après en prenant les transports en commun, tu évites d'être bloqué dans les bouchons).

Après, c'est aussi toute une vie (perso et pro) à réorganiser quand on a des enfants. Avant je bossais sur Paris. Quand j'ai eu mes enfants, j'ai chercher un job plus près de chez-moi, qui me permet en cas de pépins, de pouvoir être à moins de 20-25 min de la maison.

Ceux sont des choix.
Tu n'a pas toujours le choix. Financier notamment.

Et je ne fais pas 7h/20h, mais 9h/18h. Je m'explique : si je prends la voiture, j'ai tout juste le temps de déposer l'une de mes filles à l'école (8h30), d'aller au travail en voiture (car 20mn par trajet), puis de revenir les prendre le soir pour la fermeture (18h30).

Si je fais la même en bus, c'est pas possible : il y a au moins 1 heure pour chaque trajet. Impossible à caser. Si je me rapproche du travail, je ne peux pas payer le loyer. Il n'y a pas d'entreprises entre mon domicile actuel et le centre d'affaires où je bosse.

La théorie, c'est toujours bien pour ceux qui ont les moyens de choisir. Nous on a pu choisir jusqu'à notre situation actuelle, on ne peut pas faire mieux.

Et ça, c'est après s'être organisés. On vivait plus loin que notre domicile actuel et ça rendait les choses encore plus compliquées.
7  0 
Avatar de Ecthelion2
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 30/10/2018 à 13:30
Citation Envoyé par zecreator Voir le message
Il me semble que la durée de travail est encore à 7h/jour en France.
J'aurai plutôt dit 8h/jour (sans compter le repas). Perso dans ma boite, pour ceux qui sont de journée et non-cadre, c'est 08h-17h avec une pause repas de midi à 13h, sauf le vendredi où l'on fini à 16h au lieu de 17h.

Tout le monde n'est pas aux 35h pile-poil. Beaucoup d'entreprises font 39 ou 40h /semaine, et les 4/5h supp sont payées ou transformées en RTT.
6  0 
Avatar de Stérilux
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 29/10/2018 à 18:32
Qu’en pensez-vous ?
Que je ne crois pas du tout à l'argument écologique mais purement économique. Depuis les patrons de l'entreprise France s'intéressent à autre chose que l'ordre et les bénéfices ? jeunes, vieux, gauche, droite ils vont tous dans le même sens.

Quand j'ai acheté mon véhicule, un diesel de 2005, il y avait aussi l'argument soit disant écologique (sisi, en 2005 un diesel était vendu comme plus écologique qu'une essence).
Il y a encore peu il était question de forcer les gens à renouveler leur véhicule tout les 10 ans. Je pense que même avec l'électrique/hydrogène/autre il y aura tout un tas d'arguments fallacieux pour dire qu'ils sont trop polluant et qu'il faut renouveler le parc automobile plus rapidement.

La vrai bonne mesure serait tout simplement d'interdire la mise en circulation de tout nouveau véhicule polluant, purement et simplement tout en foutant la paix à ceux qui ne peuvent pas se permettre de changer maintenant de voiture. Ce serait 100 plus efficace niveau pollution mais ça va moins rapporter aux groupes comme Total qui n'a pas fini sa reconversion, moins de rentré d'argent sur les taxes sur les carburants etc.

Quand je suis né, le discours était "il faut faire quelque chose maintenant pour limiter le réchauffement climatique, sinon c'est trop tard".
En 2000 le discours était "c'est trop tard, maintenant il faut faire quelque chose pour limiter les dégats"
En 2018, "il faut limiter le réchauffement à 2°C maximum" alors que c'est déjà la cata...

Alors l'écologie mon oeil les gens s'en foutent, les politiques ne voient que l'argent.
5  0 
Avatar de Jipété
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 30/10/2018 à 10:50
HS
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Si tu fais 08:30 => 16:30 tu peux peut être passer avant les bouchons.

[...] eux ils évitent des bouchons et peut être qu'ils arrivent le matin à 10:30 donc ils évitent d'autres bouchons.
Toujours pas rentré dans ton crâne, ça, et pourtant tu avais dit que tu ferais attention, mais ça n'aura pas duré longtemps.

Navrant...

/HS
5  0 
Avatar de Edrixal
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 31/10/2018 à 15:08
Citation Envoyé par SimonDecoline Voir le message
C'est exactement le genre de discours qui me donne envie de gerber. Moi aussi je suis à 7 km de mon boulot et chaque matin/soir ça me prend 25 min de vélo. Quand il pleut, je prends la voiture, ce qui doit arriver environ 1 fois par semaine. Je ne prétends pas être meilleur que quiconque mais au moins j'essaie de ne pas être un irresponsable qui donne le cancer du poumon à ses enfants en rejetant la faute sur les transports en commun, la législation, le marché de l'automobile ou la météo...
Ne t'en déplaise, je ne suis pas irresponsable. Tout ne passe pas par la voiture, des efforts à faire il y en à beaucoup d'autre, dans beaucoup de domaine différent si tu veut assurer un avenir pas trop pourris pour t'es gosses. Quand au vélo, c'est bien beau mais ça demande d'avoir au minimum de l'argent à y dépenser, de l'entretient supplémentaire, de l'espace pour le stocker dans sont appart, un endroit sur ou le garer le temps que tu bosse (Trois vol de vélo depuis le début de l'année chez mes collègues cyclistes.). Sans parler des équipements de sécurité et du fait de pouvoir prendre une douche en arrivant, ou au minimum un endroit ou te changer.

Quand à ce discours moralisateur qui tend à me mettre sur le dos le cancer du poumons, ça me passe à des années lumières au dessus. Pas que je m'en tape. Mais parce que les causes sont multiple et pas limités aux voitures, mais aussi parce que si j'avais les moyens d'avoir un véhicule moins polluant je le ferait volontiers.
C'est un peut simple de gerber sur ceux qui font ce qui peuvent, mais qui ne peuvent pas faire autant que toi sur certain point.
5  0 
Avatar de SimonDecoline
Membre expert https://www.developpez.com
Le 29/10/2018 à 19:27
Citation Envoyé par Stérilux Voir le message
Alors l'écologie mon oeil les gens s'en foutent, les politiques ne voient que l'argent.
Mais non voyons, puisque le monsieur te dis que l'electricité c'est écologique... D'ailleurs tout le monde sait que nos centrales nucléaires sont toutes neuves et ne produisent aucun déchet, que nos éoliennes et panneaux solaires produisent une énergie abondante et continue, que les batteries ne posent aucun problème...
4  0 
Avatar de sebastiano
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 30/10/2018 à 10:32
Citation Envoyé par Stérilux Voir le message
Quand j'ai acheté mon véhicule, un diesel de 2005, il y avait aussi l'argument soit disant écologique (sisi, en 2005 un diesel était vendu comme plus écologique qu'une essence).
D'où l'intérêt de se renseigner et de ne pas acheter un véhicule uniquement sur des arguments commerciaux bidons. Nous, informaticiens, chions allègrement et régulièrement sur ces utilisateurs qui achètent des ordinateurs tout faits sans savoir ce qu'il y a dedans ni leur utilisation. Faisons pareil avec tout ce que nous achetons.

A titre perso, je ne prends que des véhicules à essence depuis mon permis, toujours la plus petite cylindrée disponible. Je suis absolument certain de moins consommer que la grande majorité des aveugles qui sélectionnent un argument commercial (filtre à particule (LOL), consommation de 4L/100 (LOL bis), moins cher à la pompe (LOL ter) etc.).

Ce qui est assez remarquable, c'est d'avoir eu des remontrances condescendantes sur mes choix durant la première décennie du 21e siècle. Retour de bâton assez violent désormais.
4  0 
Avatar de Ecthelion2
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 30/10/2018 à 11:12
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Il me semble que beaucoup de gens travaillent de 09 à 17h, en tout cas c'est ce qui est dit dans la chanson :


Rockwell, fournisseur officiel de statistiques sur les horaires de travail des français depuis 1984.
4  0 
Avatar de Edrixal
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 31/10/2018 à 12:35
Citation Envoyé par zecreator Voir le message
Ce qui me fout en l'air, ceux sont les gens qui ne sortent jamais d'Ile-de-France et qui ne se déplacent qu'en voiture, même pour faire 10 km, alors que l'on possède tous les transports en commun qu'il faut (bus, tram, train de banlieue et métro...). Utiliser sa voiture dans un environnement urbain développé, c'est complètement con et ça fait chier tout le monde (bruit, pollution, manque de place...).
Je suis à 7km de mon lieu de travail et chaque matin/soir j'ai 45 minutes de route en voiture à cause des bouchons. Pourquoi je prend la voiture ? Pas parce que je suis con, mais parce que les transport en commun c'est :
- 1h à 1h30 de route. => Plus long qu'en voiture.
- Rester debout accrocher à des barres dégueulasse et coller à tout un tas de personnes aux odeurs plus ou moins forte (que ce soit la transpi ou le parfum à outrance !). => En voiture je suis peinards et j'écoute ma musique.
- Le stress de rater sa correspondance à cause du retard et d'arriver en retard au boulot. => Je maîtrise mieux mon temps de trajet en voiture.
- Être trempé par temps de pluie. => Je reste au sec sur toute la durée du trajet.
- Être trempé de sueur quand il fait super chaud (Et là du coup on fait partie des personnes qui inflige aux autres leurs odeurs de transpi...). => Je reste au frais sur toute la durée du trajet.

La voiture me coûte plus chère et pollue plus, mais au moins j'arrive au boulot en meilleurs état physique et mentale qu'avec les transports. Et ce que j'ai cité comme problème pour les transports c'est ce que j'ai vécue les rares fois ou je les ais pris pour aller travailler.
Le jour ou les transports en commun seront plus développer et permettrons d'aller bosser dans de bonne condition je serait le premier à les prendre.

Sinon je rejoint l'avis de je ne sais plus qui. Si l'écologie était vraiment au centre de tout ça, on bloquerais la vente des voitures polluantes et on laisserais le parc automobile devenir moins polluant au fil du temps.
4  0 
Avatar de zecreator
Membre expert https://www.developpez.com
Le 31/10/2018 à 15:48
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
"Fake News" c'est marrant de voir des gens utiliser les termes de Trump !
Et encore ça c'est rien. Essaye d'avoir une conversation avec un membre de la Station F, tu tiens pas plus de 5 minutes tellement tu comprends rien à ce qu'il raconte. Un mélange de français "snob" et d'anglais "stylé". Des vrais têtes à claques les mecs. L'avenir de la France ? ho merde....
4  0