Véhicule autonome et IA : Macron pense encore à un duo franco-allemand pour définir les règles à l'échelle européenne
Et contrer les géants US

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Le président français s’est adressé ce mardi 29 août aux ambassadeurs, dans le cadre de leur conférence de rentrée annuelle. C’était donc l’occasion pour Emmanuel Macron de revenir sur les priorités de la France, dans divers domaines y compris le numérique.

Dans le domaine du numérique et des technologies, le président français semble vouloir construire sur le fondement qu’a essayé de poser son prédécesseur, en ce qui concerne l’intelligence artificielle, afin de concurrencer les géants américains qui ont déjà une bonne longueur d’avance. Emmanuel Macron veut en effet que la France s’impose dans le domaine de l’IA, mais également dans celui des véhicules autonomes. Pour y arriver, il estime que la France doit contribuer à définir les normes et la réglementation du secteur numérique à l'échelle européenne.

Pour lui, il y va de l’attractivité de la France et cela devrait au moins passer par un duo franco-allemand – les deux pays ont déjà essayé bien d’initiatives ces derniers mois, cela devrait donc être plus facile. « La France ne sera attractive que si elle pèse sur les règles qui prévalent au plan international. Je souhaite qu'elle s'engage plus résolument dans les instances qui les conçoivent et les édictent et plus largement qu'elle redevienne un lieu qui pense le monde », dit-il. « Si nous voulons réussir dans le véhicule autonome, nous devons au niveau européen en définir les normes et le faire au moins en franco-allemand… Si nous voulons être les leaders — ce qui doit être fait — de l'intelligence artificielle, nous devons là aussi en définir les grandes règles », a-t-il expliqué.


Emmanuel Macron lors de la conférence des ambassadeurs à l'Élysée, le 29 août 2017.

Au-delà du continent européen, c’est aussi une réponse aux géants américains qui dominent le numérique. Macron pense en effet qu’il faudrait constituer des géants français et européens pour les contrer : « Les acteurs dominants de ce monde numérique et de l'intelligence artificielle qui est en train d'émerger se constituent. Ces géants sont principalement américains. Nous avons des géants français et européens à constituer — ce sera l'une des priorités de la politique du gouvernement », dit-il. « Mais cela doit passer aussi par notre capacité [...] à définir les standards, les normes qui réguleront ces espaces », a-t-il insisté.

Mais c’est aussi un moyen pour la France d’y porter ses propres intérêts afin de ne pas subir la réglementation. Macron soutient en effet que « c'est le rôle de la France de créer le cadre de régulation multilatéral de ce monde qui advient, pour pouvoir aussi y porter ses propres intérêts, et de le faire de manière européenne, pour ne pas subir la régulation de fait qui est la loi du fort que nous subissons aujourd'hui. »

Sources : Business Insider, Intégralité du discours d'Emmanuel Macron sur Periscope

Et vous ?

Que pensez-vous des priorités annoncées par Macron pour le numérique ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de - https://www.developpez.com
le 29/08/2017 à 23:26
P'tête qu'avec lui les gamins vont enfin apprendre à coder comme on apprend à lire/écrire dès le CP. Il va être temps, à mon époque les ordis il fallait juste les regarder, utiliser le logiciel que donnait le prof et ne surtout pas chercher à savoir comment tout ça fonctionne.
(et interdiction de toucher aux derniers ordis bien sympa réservé aux profs... pour faire leur jeu après les cours...)
Avatar de Tartare2240 Tartare2240 - Membre actif https://www.developpez.com
le 30/08/2017 à 9:16
Mouais... Au moins, ils en parlent, mais ça m'a l'air extrêmement timide tout ça... Coup de pub et ensuite ça passe aux oubliettes ? Cela ne m'étonnerait malheureusement pas...
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 30/08/2017 à 10:58
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
« Si nous voulons réussir dans le véhicule autonome, nous devons au niveau européen en définir les normes et le faire au moins en franco-allemand… Si nous voulons être les leaders — ce qui doit être fait — de l'intelligence artificielle, nous devons là aussi en définir les grandes règles »
Mais arrêtez...
La France ne peut pas définir de normes au niveau Européen.

Ce n'est pas comme que ça que ça marche.
Le président Français ne pèse pas si lourd au niveau de l'UE...
Bon après il à fond pro UE, donc elle sera peut être sympa avec lui, mais quand même.

À la limite si vous me disiez que l'Allemagne dirige l'UE, je serais d'accord, mais la France...

En tout cas, bonne chance à la France pour s'imposer dans le domaine de l’intelligence artificielle.
Ça ne va pas être évident, les USA ont bien de l'avance et de gigantesques entreprises comme Google.
Et en plus toutes les recherches de France (et quasiment du monde entier) son aspiré automatiquement par les services secrets US.
Les USA peuvent espionner toute l'industrie.

Ce ne sont pas les voitures autonomes qui risquent de nous sauver...
Avatar de AoCannaille AoCannaille - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 30/08/2017 à 13:58
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Mais arrêtez...
La France ne peut pas définir de normes au niveau Européen.

Ce n'est pas comme que ça que ça marche.
Le président Français ne pèse pas si lourd au niveau de l'UE...
Bon après il à fond pro UE, donc elle sera peut être sympa avec lui, mais quand même.

À la limite si vous me disiez que l'Allemagne dirige l'UE, je serais d'accord, mais la France...

En tout cas, bonne chance à la France pour s'imposer dans le domaine de l’intelligence artificielle.
Ça ne va pas être évident, les USA ont bien de l'avance et de gigantesques entreprises comme Google.
Et en plus toutes les recherches de France (et quasiment du monde entier) son aspiré automatiquement par les services secrets US.
Les USA peuvent espionner toute l'industrie.

Ce ne sont pas les voitures autonomes qui risquent de nous sauver...
Aveuglé par ta haine anti-ue, tu ne prend même pas la peine de comprendre l'article.

Au final, ce qui est voulu, c'est d'instaurer des règles à respecter pour autoriser la circulation de véhicules autonomes. Exactement comme AUCUN avions ne vole sans le feux vert de l'EASA, aucune voiture autonome ne doit rouler sans le feu vert d'une autorité encore à définir.

En soit, c'est logique et souhaitable. Indépendament de la source des véhicules, ce qui est important c'est la sécurité des européèns ici.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 30/08/2017 à 14:07
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
ce qui est voulu, c'est d'instaurer des règles à respecter pour autoriser la circulation de véhicules autonomes.
Dans l'article il n'est pas question que de ça :
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
Dans le domaine du numérique et des technologies, le président français semble vouloir construire sur le fondement qu’a essayé de poser son prédécesseur, en ce qui concerne l’intelligence artificielle, afin de concurrencer les géants américains qui ont déjà une bonne longueur d’avance. Emmanuel Macron veut en effet que la France s’impose dans le domaine de l’IA, mais également dans celui des véhicules autonomes.
(...)
Si nous voulons être les leaders — ce qui doit être fait — de l'intelligence artificielle
(...)
Macron pense en effet qu’il faudrait constituer des géants français et européens pour les contrer
Il n'est pas que question de normes de sécurité...
Et si c'était juste pour instaurer des règles, pourquoi il faut que ce soit la France et l'Allemagne ?
Au final on va prendre les règles US et les appliquer dans l'UE.
C'est un peu comme avec TAFTA/CETA.
Avatar de BenoitM BenoitM - Membre expert https://www.developpez.com
le 30/08/2017 à 14:17
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Dans l'article il n'est pas question que de ça :

Il n'est pas que question de normes de sécurité...
Et si c'était juste pour instaurer des règles, pourquoi il faut que ce soit la France et l'Allemagne ?
Euh dans l'articles il y écrit 4 règles/réglementation et tu ne l'as pas lu une seule fois?
Je crois qu'il va falloir que tu retournes sur les bancs de l'école pour apprendre à lire

Parce que pour pouvoir imposer des règles ils faut avoir une certaines force.
Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 30/08/2017 à 14:19
Et Macron est aussi convaincu qu'il saura remettre en cause les travailleurs détachés alors qu'il se prend veste après veste. Il dit qu'il faut faire des choses, mais soit il n'a aucune idée de comment le faire, soit il a des idées qui n'ont rien d'européennes. Revoir les travailleurs détachés contre les pays de l'est, ou s'imaginer que l'IA pour l'UE c'est du lead franco-allemand, c'est oublier que l'UE n'est pas "la France (et l'Allemagne) et ses subalternes". L'empereur Macron se contente, encore une fois, de mettre les pieds dans le plats avec ses rêves de grandeurs... enfin de gigantisme ici... sans avoir la moindre idée de comment le faire devenir réalité.
Avatar de AoCannaille AoCannaille - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 30/08/2017 à 14:24
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Dans l'article il n'est pas question que de ça :

Il n'est pas que question de normes de sécurité...
Et si c'était juste pour instaurer des règles, pourquoi il faut que ce soit la France et l'Allemagne ?
Au final on va prendre les règles US et les appliquer dans l'UE.
parce que créer des bases à 27 c'est beaucoup trop long. Il faut une base commune des deux plus gros producteurs de voitures de l'UE, pour commencer quelque part et rapidement. Ensuite on érige ça en standard UE et après on le peaufine avec le temps et les autres pays.

Quant à concurrencer directement les géants du net, il faut bien commencer quelque part. Et pour le budget associé à ce départ, je propose juste que les géants du net payent leur impôts normalement.
On a tout de même un certains nombre d'industriels qui fonctionnent dont le coeur de métier peut permettre ces innovations : Thales et Safran, pour ne parler que de la France
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 30/08/2017 à 14:24
Citation Envoyé par BenoitM Voir le message
Euh dans l'articles il y écrit 4 règles/réglementation
Et ?
Je n'ai jamais dis le contraire.
Moi ce qui m'intéresse c'est le projet de "concurrencer les géants américains" ou le souhait de devenir "les leaders".
Venu d'un pro UE ça me fait marrer : "L'UE qui essaie de concurrencer les USA" c'est marrant quand même.
Le jour où ça arrivera il tombera de la neige ^^

Parce que pour pouvoir imposer des règles ils faut avoir une certaines force.
Bon ça va que la réglementation de l’intelligence artificielle n’intéresse aucun des 26 autres membres, sinon peut être que certains n'auraient pas été content d'être exclu...
Alors que si ça se trouve la Grèce a d'excellente idées à propos de la réglementation de l'IA.

Mais on peut pas refiler ça à la Bulgarie ou la Pologne ?
Ou n'importe quel autre pays, ça fait chier de gaspiller des ressources pour ça...
Avatar de Mrsky Mrsky - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 30/08/2017 à 23:06
Pour des règles communes au niveau des voitures autonomes ca tombe sous le sens : imaginez que votre voiture soit immobilisée aux frontières car elle n'utilise pas les mêmes normes/standards ?

En revanche pour l'IA il faudrait commencer par balayer devant sa porte avant de vouloir donner des leçons au reste du monde. La système informatique en France est déplorable, je ne comprend pas pourquoi on a pas encore crée un service informatique Français apolitique (qui n'est pas remis en question à chaque élection) et qui serait en charge, et de manière transparente, d'harmoniser pas à pas les services de l'état Français. Filez des salaires de ministres aux informaticiens qui y travailleront et vous aurez la crème de la crème.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil