Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

UE : le Parlement a approuvé la refonte de la directive sur les services de médias audiovisuels
Qui financeront le cinéma et la télé européens

Le , par Bill Fassinou

140PARTAGES

16  0 
Au cours de la réception donnée en l’honneur des films français sélectionnés au Festival de Cannes 2018 en avril dernier, la ministre française de la Culture Françoise Nyssen a exposé les points sur lesquels elle comptait œuvrer principalement pour améliorer la condition du cinéma français. Elle a dit vouloir lutter pour l’égalité entre les femmes et les hommes dans le cinéma, lutter pour le soutien à la création et ajuster les réglementations pour stimuler la lutte anti-piratage. Déplorant l’état actuel du cinéma français, elle a déclaré que « des chaînes et des plateformes vidéo s’établissent hors de la France pour échapper aux obligations de financement de la création d’œuvres audiovisuelles ».


Et pour remédier à ce fait qu’elle considère comme une concurrence inéquitable, elle préconise « d’imposer à ces acteurs les mêmes obligations de financement que les acteurs traditionnels établis en France ». Elle rajoute qu’un certain quota d’œuvres européennes devrait être imposé aux plateformes de vidéos à la demande. Des bruits de couloir laissaient penser, déjà à l’époque, que la ministre française était à pied d’œuvre avec ses homologues européens afin de porter ces suggestions et de les faire adopter à l’échelle de l’Union européenne.

Ce qui, en avril dernier, n’était encore que des bruits de couloir, s’est rapidement concrétisé, puisque le Parlement européen vient d’approuver une refonte de la directive européenne sur les services de médias audiovisuels. Ladite refonte devrait permettre d’imposer aux plateformes de vidéos à la demande de contribuer au financement de la production cinématographique et télévisuelle européenne.


De plus, Netflix, Amazon, Youtube et compagnie devront présenter dans leurs catalogues un minimum de 30 % d’œuvres européennes. Bien entendu, la question des contenus faisant l’apologie de la haine, de la violence et du terrorisme a été abordé et tous les diffuseurs (conventionnels ou en ligne) devront impérativement prendre des mesures contre ce genre de contenus.

Le projet de refonte de la directive dispose également que les diffuseurs ne pourront diffuser de contenu publicitaire que pendant 20 % de la fourchette 6h – 18 h et 20 % du « prime time » (période de fort audimat entre 18h et minuit). S’agissant de la contribution aux productions cinématographiques et télévisuelles, les plateformes devront payer un montant qui aura été calculé en fonction du chiffre d’affaires qu’ils font dans chaque pays. Les contributions pourraient donc ne pas être très uniformes.

Le projet de refonte de la directive a déjà reçu un « feu vert » informel le 26 avril dernier de la part de Parlement européen et du Conseil représentant les États. On n’attend donc plus que l’approbation formelle et définitive du texte par les deux entités, suite à quoi 21 mois devront s’écouler avant la mise en vigueur officielle de la nouvelle directive.

Source : Reuters

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Quel est votre sentiment sur cette refonte de la directive sur les services de médias audiovisuels ?

Voir aussi

HADOPI++ : la ministre de la Culture Françoise Nyssen présente son plan d'action de lutte contre le piratage et voici ce qu'elle propose

HADOPI fournit la preuve de son échec dans la lutte contre le téléchargement illégal, les sites pirates ne meurent jamais après leur fermeture

Quels sont les risques encourus par les internautes sur les sites illicites comme t411 ? Les résultats d'une étude de Hadopi

La Hadopi rend disponible son rapport annuel d'activité, marqué par une augmentation du nombre des transmissions au parquet

L'UE a dissimulé un rapport montrant que le piratage n'a pas d'effet négatif sur la vente de contenu protégé, après avoir payé 360 000 € pour l'étude

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 03/09/2019 à 18:34
Ben ouais, on va fusionner deux trucs qui marchent pas et qui ne comprennent rien à Internet... et paff ça va faire des chocapics.
14  0 
Avatar de Paul TOTH
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 05/10/2018 à 8:45
On dépense un fric de dingue dans Hadopi (9 millions d'euros), il est donc grand temps de raboter un peu plus les prestations sociales, augmenter la CSG, généraliser la redevance audiovisuelle voir créer un nouvel impôt car c'est tout de même une prestation dont on ne saurait se passer...contrairement aux hôpitaux (3 milliards d’économies) ou à l'éducation (suppression de 1800 postes) par exemple.
14  1 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 03/09/2019 à 19:49
Si ils en profitent pour diviser par deux le personnel, c'est une bonne chose. Dans la foulée, ils peuvent diviser par deux les subventions, ça sera encore meilleur.
12  0 
Avatar de survivals
Membre actif https://www.developpez.com
Le 04/10/2018 à 8:21
Du grand n'importe quoi :/
Ils veulent plus d'oeuvres Françaises, ils n'ont qu'à arrêter de promouvoir les oeuvres merdiques et nian nian, ils veulent de l'égalité, qu'ils arrêtent de promouvoir leurs amis ou célébrités, plus d'égalité homme / femme, que les femmes se dirigent dans des métiers plus technique (suffit de voir le pourcentage de femmes dans les filières techniques pour comprendre), si c'est juste pour leur réserver des postes à "responsabilité" sans compétence particulière merci du cadeau, on se débarrasserait bien de ces postes tout cours, quant au acteur, c'est pas l'égalité homme/femme qui va diriger le sujet du film ou de la série.

Plutôt que de confondre culture et business/pognon cette ministre ferait mieux de s'occuper à promouvoir le vrai savoir utile et non l'abrutissement.

Sérieux la connerie de nos dirigeants commencent sérieusement à me gonfler.
10  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 04/10/2018 à 1:12
J'ai hâte de voir 30% de contenu européen sur des plateformes comme Wakanim, ADN, et Crunchyroll...

Je ne vois pas non plus pourquoi les œuvres audio-visuelles devraient être financées, à part peut-être pour les documentaires qui ont un intérêt pour la propagation de la connaissance.

Pour le piratage, c'est toujours la même chanson.

Pour l'égalité homme-femme, va falloir me dire ce qu'elle compte faire sachant que la plupart des grosses œuvres sont américaines.
9  0 
Avatar de survivals
Membre actif https://www.developpez.com
Le 05/10/2018 à 8:26
Je me demande vraiment si les oeuvres Française sont si touché que ça, vu les daubes qu'ils nous pondent, et les étrangères n'ont pas l'air de souffrir de cela, je dirais plutôt qu'ils bénéficient de pub gratuite.
Je suis pas prêt de retourner au cinéma vu que la dernière fois où j'y ai été, j'ai failli partir avant la fin du film tellement c'était inconfortable que ce soit au niveau de l'assise que du son et de la vue, sans parler de devoir supporter les autres personnes.

Toujours pas de loi ou de réformes pour lutter contre le vol des impôts des Français pour des intérêts privés ?
9  1 
Avatar de Picarunix
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 05/10/2018 à 11:03
Jusqu'alors la surveillance se portait sur le peer to peer, car on voyait les ip.
Comment la Hadopi fera-t-elle pour savoir qui stream un film, ou le télécharge en téléchargement direct ? Qui regarde les chaînes payantes gratuitement en iptv ?
Si pour sauver une partie des recettes du cinéma et des abonnements, l'état accroît encore ses pouvoirs sur le net, nous nous approcherons de ce que fait la Chine aujourd'hui.

Il serait bien temps que developpez.com nous prépare un test sur les meilleurs VPN afin que nous puissions continuer à naviguer sans l'œil de Big Brother pour nous punir ...
8  0 
Avatar de pierre-y
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 03/10/2018 à 22:14
" la question des contenus faisant l’apologie de la haine, de la violence et du terrorisme a été abordé et tous les diffuseurs (conventionnels ou en ligne) devront impérativement prendre des mesures contre ce genre de contenus."
L'autre jour dans un journal, on pouvait voir en tres gros la photo d'un charnier sans aucune censure. Alors je ne suis pas pour Marine mais faudrait quand même arrêté de se foutre de la gueule du monde. Soit on peut montrer des images violente, soit on ne peut pas. Commencer a faire dans la censure uniquement quand ça arrange le pouvoir en place c'est de la dictature.
7  0 
Avatar de Ecthelion2
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 05/10/2018 à 8:13
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Qu'elle raconte autant d'âneries à l'AN que sur Twitter.
7  0 
Avatar de darklinux
Membre averti https://www.developpez.com
Le 04/09/2019 à 1:23
Alors l ' HADOPI est notoirement inefficace et couteuse , le CSA , entité purement politique , ne comprend rien au monde actuelle ... La fusion entre les deux es tout , sauf la bonne santé de la politique culturelle en France , et c 'est la seule réponse qu ' ont nos politiques 1.0 ( pour cité monsieur Bliot ) pour faire une ligne Maginot fasse au GAFA /BATX et à la révolution permanente d ' Internet
7  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web