L'Assemblée nationale abandonne Google comme moteur de recherche en interne pour Qwant
Mais qu'en sera-t-il dans la mise en œuvre de cette décision ?

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Dans l'esprit du Règlement général européen sur la protection des données (RGPD) qui est entré en vigueur en mai 2018, des députés de la République En Marche ont eu l'idée de bannir la collecte des données des internautes à travers les moteurs de recherche. À défaut de pouvoir bannir cette pratique, ce qui est moins réaliste, ils ont plutôt choisi d'exclure les moteurs de recherche qui le font. Plus précisément, ces députés ont proposé début janvier un amendement visant à éjecter Google comme moteur de recherche par défaut au profit d'alternatives plus respectueuses de la vie privée, comme Qwant, DuckDuckGo ou autres.

« La quasi-totalité des smartphones commercialisés en France et en Europe est équipée d’un système d’exploitation mobile iOS ou Android qui impose par défaut le même moteur de recherche à leurs utilisateurs, à travers différents points d’entrée (navigateur, barre de recherche, assistant vocal…) », expliquaient les députés dans l'exposé sommaire de leur amendement. Avant d'ajouter que « ce moteur de recherche collecte, conserve et analyse l’intégralité des requêtes de chaque individu, par l’effet d’un contrat d’adhésion qui crée la fiction d’un consentement, en réalité obtenu faute de proposition alternative. »

Cet amendement, même après avoir été réécrit avec le ministère de la Justice, a toutefois été recalé par le gouvernement. Un changement brusque de position qui selon certains députés, serait dû à une pression de Google. Si les députés n'ont pas pu voir leur souhait se réaliser, ils ont décidé de donner l'exemple au sein de l'Assemblée nationale.

En effet, d'après le Journal du dimanche (JDD), les députés et autres employés de l'Assemblée vont maintenant passer par Qwant, au lieu de Google, pour faire leurs recherches sur Internet. Les ordinateurs et les tablettes dont ils seront équipés vont désormais utiliser Qwant, le moteur de recherche européen axé sur la vie privée. La date de la mise œuvre n'est pas encore connue, mais elle ne saurait tarder, selon le député LREM Florian Bachelier.


On ne sait pas encore comment cette mesure sera mise en œuvre. Les employés de l'Assemblée nationale seront-ils empêchés d'utiliser Google s'ils ne trouvent pertinents les résultats proposés par Qwant ? En parlant de pertinence des résultats, Qwant est-il à la hauteur de Google ? Qu'en est-il pour le cas particulier des développeurs qui effectuent souvent des recherches sur des termes techniques ?

Source : Le Point

Et vous ?

Que pensez-vous de cette décision de l'Assemblée nationale ?
Qu'en sera-t-il dans la mise en œuvre ?
Qwant est-il à la hauteur de Google ?
Qu'en est-il lorsqu'il s'agit de recherches sur des termes techniques ?

Voir aussi :

Version censurée de Google Search en Chine : la firme ordonne la suppression d'un mémo qui confirme des détails explosifs
Des employés de Google protestent contre la création d'une version censurée de Google Search en Chine, un projet que soutiendraient leurs dirigeants
Google se préparerait à déployer une version censurée de son moteur de recherche en Chine, d'après des documents internes qui ont fuité
Revirement du gouvernement sur l'amendement visant à éjecter Google comme moteur de recherche par défaut, des élus soupçonnent des pressions de Google
Des députés proposent un amendement pour interdire d'imposer par défaut d'un moteur de recherche comme Google qui vit de la collecte de données


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de SimonDecoline SimonDecoline - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 24/09/2018 à 20:20
Sérieux ? Ces gens votent des lois sur la protection des données et discutent de projets irréalisables d'OS/clouds souverains alors qu'ils utilisent toujours Google comme moteur de recherche ?
Avatar de Marco46 Marco46 - Modérateur https://www.developpez.com
le 24/09/2018 à 20:35
[SARCASME]La SS2I, pardon ESN, Pognon Consulting aurait proposé un devis de 3 millions d'euros pour configurer le moteur de recherche par défaut des ordinateurs et tablettes des députés.[/SARCASME]
Avatar de benjani13 benjani13 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 24/09/2018 à 22:08
Et ils arrêtent aussi de bosser sur Google Drive?
Avatar de FatAgnus FatAgnus - Membre actif https://www.developpez.com
le 24/09/2018 à 22:09
Malheureusement Qwant, tout comme DuckDuckGo, utilisent Bing pour certaines recherches. Recherchez par exemple « useragent string ». La première page qui s'affiche est « UserAgentString.com - Bingbot version 2.0 », preuve que le résultat vient de Bing, puisque le titre du site web http://www.useragentstring.com/ affiche toujours l'agent utilisateur.

Aujourd'hui il est malheureusement impossible de concurrencer Google ou Bing en terme de volume de pages indexées, les moteurs comme Qwant indexe une partie du web et font appel à Bing pour l'autre partie. J'ignore par contre les proportions des réponses issues de Bing.
Avatar de SimonDecoline SimonDecoline - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 24/09/2018 à 23:07
Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message
Malheureusement Qwant, tout comme DuckDuckGo, utilisent Bing pour certaines recherches. Recherchez par exemple « useragent string ». La première page qui s'affiche est « UserAgentString.com - Bingbot version 2.0 », preuve que le résultat vient de Bing, puisque le titre du site web http://www.useragentstring.com/ affiche toujours l'agent utilisateur...
Tu confonds moteur de recherche et robot d'indexation. Beaucoup de moteurs utilisent les résultats de plusieurs robots. Ca n'est pas particulièrement choquant car ça permet d'avoir différentes sources de recherche sans se faire tracer par les moteurs correspondants. Quand on fait une recherche sur google ou bing, on récupère uniquement ce que leur robot veut bien nous donner et on leur fournit plein de stats associées à notre IP.
Avatar de survivals survivals - Membre actif https://www.developpez.com
le 25/09/2018 à 0:31
Ils feraient mieux de promouvoir Mozilla et de contribuer à son développement, faire de la vrai remonté anonyme, et nous serions les robots indexeurs.
Autres axes parallèles :
- ne plus promouvoir les technologies Google qui empêche l'indexation par les autres (nécessite une trop grande capacité d'adaptation et de mise à jour) avec des pseudos technos qui sortent tous les ans voir tous les 6mois, et qui au final n'apportent pas grand chose (l’éternelle promesse marketing de l'abstraction du navigateur mais au final on doit toujours faire du spécifique).
- ne plus promouvoir Facebook, Twitter et compagnie qui abrutissent les surfeurs en étant consommateur plutôt qu'acteur de recherche en plus d'être narcissique et voulant se mettre en avant plutôt que de mettre en avant les autres.
- refaire vivre les liens entre les sites, comme à l'époque une colonne sur le côté du site avec les sites amis parlant du même sujet ou approchant, de même les tops était un bon début de recherche.
- réguler la publicité qui est le mal de notre monde : pollution, manipulation, consommation inutile ...

Mais bon je rêve.
Avatar de Stérilux Stérilux - Membre du Club https://www.developpez.com
le 25/09/2018 à 7:51
Que pensez-vous de cette décision de l'Assemblée nationale ?
Qu'en sera-t-il dans la mise en œuvre ?
Qwant est-il à la hauteur de Google ?
Qu'en est-il lorsqu'il s'agit de recherches sur des termes techniques ?

Que pensez-vous de cette décision de l'Assemblée nationale ?
Que ce n'est pas suffisant, il faudrait aussi bannir Android, Chrome et tout ce qui touche de près ou de loin à google/alphabet.

Qu'en sera-t-il dans la mise en œuvre ?
De gros doute la dessus.

Qwant est-il à la hauteur de Google ?
Ca fait déjà quelques années que je l'utilise et ça doit bien faire plus d'un an que je ne bascule plus sur google parce que Qwant ne me propose pas de réponse convenable à mes recherches.
Il y a parfois encore quelques bugs mais il est plutôt au point.
Avatar de FatAgnus FatAgnus - Membre actif https://www.developpez.com
le 25/09/2018 à 8:16
Citation Envoyé par SimonDecoline Voir le message
Tu confonds moteur de recherche et robot d'indexation. Beaucoup de moteurs utilisent les résultats de plusieurs robots. Ca n'est pas particulièrement choquant car ça permet d'avoir différentes sources de recherche sans se faire tracer par les moteurs correspondants. Quand on fait une recherche sur google ou bing, on récupère uniquement ce que leur robot veut bien nous donner et on leur fournit plein de stats associées à notre IP.
Je connais très bien la différence en un vrai moteur de recherche, comme le moteur de recherche Google ou Microsoft Bing qui utilisent leurs propres robots d'indexation ou un métamoteur.

Qwant est à la fois un moteur de recherche, puisqu'il possède son propre robot d'indexation, mais aussi un métamoteur, car il puise certains résultats du moteur d'indexation de Microsoft Bing et peut-être d'autres moteurs de recherche. Le constat est qu'il est très difficile de concurrencer le moteur de recherche de Google en terme d'indexation et que Qwant est dépendant de Microsoft Bing.
Avatar de JeanBond JeanBond - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 25/09/2018 à 8:43
Je trouve Qwant lite efficace personnellement. Par contre, ce qui me derange, c'est le faite que le code de Qwant ne soit pas ouvert.. On ne peut que faire confiance sur la parole de Rozan concernant la "vie privee".

Sur wikipedia, je cite :

Le nom Qwant est, selon ses créateurs, la combinaison de la lettre Q du mot Quantités, qui évoque la masse de données que le robot d'indexation parcourt quotidiennement — cela pourrait aussi être le Q de Quantique3 — et du mot anglais want, qui signifie vouloir, ou wanted qui signifie recherché. Selon Éric Léandri, Qwant se veut « la Suisse de l'Internet » en raison de son absence de traçage des utilisateurs.
Avatar de Guntha Guntha - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 25/09/2018 à 9:06
Même si c'est un tout petit pas et que c'est tardif, ça reste un pas dans la bonne direction.

Les employés de l'Assemblée nationale seront-ils empêchés d'utiliser Google s'ils ne trouvent pertinents les résultats proposés par Qwant ?
En pratique, ça n'arrive quasiment plus. (Récemment, ça a du m'arriver 1 fois en 1 mois que Google propose un résultat + pertinent). Et puis on faisait comment à l'époque où Google était le seul moteur de recherche convenable et que ses résultats ne nous plaisaient pas?
Contacter le responsable de la rubrique Accueil