Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'Assemblée nationale abandonne Google comme moteur de recherche en interne pour Qwant
Mais qu'en sera-t-il dans la mise en œuvre de cette décision ?

Le , par Michael Guilloux

123PARTAGES

18  0 
Dans l'esprit du Règlement général européen sur la protection des données (RGPD) qui est entré en vigueur en mai 2018, des députés de la République En Marche ont eu l'idée de bannir la collecte des données des internautes à travers les moteurs de recherche. À défaut de pouvoir bannir cette pratique, ce qui est moins réaliste, ils ont plutôt choisi d'exclure les moteurs de recherche qui le font. Plus précisément, ces députés ont proposé début janvier un amendement visant à éjecter Google comme moteur de recherche par défaut au profit d'alternatives plus respectueuses de la vie privée, comme Qwant, DuckDuckGo ou autres.

« La quasi-totalité des smartphones commercialisés en France et en Europe est équipée d’un système d’exploitation mobile iOS ou Android qui impose par défaut le même moteur de recherche à leurs utilisateurs, à travers différents points d’entrée (navigateur, barre de recherche, assistant vocal…) », expliquaient les députés dans l'exposé sommaire de leur amendement. Avant d'ajouter que « ce moteur de recherche collecte, conserve et analyse l’intégralité des requêtes de chaque individu, par l’effet d’un contrat d’adhésion qui crée la fiction d’un consentement, en réalité obtenu faute de proposition alternative. »

Cet amendement, même après avoir été réécrit avec le ministère de la Justice, a toutefois été recalé par le gouvernement. Un changement brusque de position qui selon certains députés, serait dû à une pression de Google. Si les députés n'ont pas pu voir leur souhait se réaliser, ils ont décidé de donner l'exemple au sein de l'Assemblée nationale.

En effet, d'après le Journal du dimanche (JDD), les députés et autres employés de l'Assemblée vont maintenant passer par Qwant, au lieu de Google, pour faire leurs recherches sur Internet. Les ordinateurs et les tablettes dont ils seront équipés vont désormais utiliser Qwant, le moteur de recherche européen axé sur la vie privée. La date de la mise œuvre n'est pas encore connue, mais elle ne saurait tarder, selon le député LREM Florian Bachelier.


On ne sait pas encore comment cette mesure sera mise en œuvre. Les employés de l'Assemblée nationale seront-ils empêchés d'utiliser Google s'ils ne trouvent pertinents les résultats proposés par Qwant ? En parlant de pertinence des résultats, Qwant est-il à la hauteur de Google ? Qu'en est-il pour le cas particulier des développeurs qui effectuent souvent des recherches sur des termes techniques ?

Source : Le Point

Et vous ?

Que pensez-vous de cette décision de l'Assemblée nationale ?
Qu'en sera-t-il dans la mise en œuvre ?
Qwant est-il à la hauteur de Google ?
Qu'en est-il lorsqu'il s'agit de recherches sur des termes techniques ?

Voir aussi :

Version censurée de Google Search en Chine : la firme ordonne la suppression d'un mémo qui confirme des détails explosifs
Des employés de Google protestent contre la création d'une version censurée de Google Search en Chine, un projet que soutiendraient leurs dirigeants
Google se préparerait à déployer une version censurée de son moteur de recherche en Chine, d'après des documents internes qui ont fuité
Revirement du gouvernement sur l'amendement visant à éjecter Google comme moteur de recherche par défaut, des élus soupçonnent des pressions de Google
Des députés proposent un amendement pour interdire d'imposer par défaut d'un moteur de recherche comme Google qui vit de la collecte de données

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Marco46
Modérateur https://www.developpez.com
Le 24/09/2018 à 20:35
[SARCASME]La SS2I, pardon ESN, Pognon Consulting aurait proposé un devis de 3 millions d'euros pour configurer le moteur de recherche par défaut des ordinateurs et tablettes des députés.[/SARCASME]
15  0 
Avatar de SimonDecoline
Membre expert https://www.developpez.com
Le 24/09/2018 à 20:20
Sérieux ? Ces gens votent des lois sur la protection des données et discutent de projets irréalisables d'OS/clouds souverains alors qu'ils utilisent toujours Google comme moteur de recherche ?
8  0 
Avatar de AndMax
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 02/10/2018 à 11:04
Qwant fonctionne bien et l'initiative est plutôt bonne.

Mais si l'Armée souhaite être crédible, elle devrait suivre l'exemple donné par la Gendarmerie et virer Microsoft Windows de ses machines, surtout celles qui contiennent des données sensibles. L'Open Bar Microsoft / Défense est un scandale tellement énorme comparé à ce sujet du moteur de recherche, que c'est comme si le patron d'un géant du pétrole se filmait en train de ramasser un papier sur le trottoir pour tenter de se donner bonne conscience après une marée noire.
8  0 
Avatar de benjani13
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 24/09/2018 à 22:08
Et ils arrêtent aussi de bosser sur Google Drive?
5  0 
Avatar de SimonDecoline
Membre expert https://www.developpez.com
Le 24/09/2018 à 23:07
Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message
Malheureusement Qwant, tout comme DuckDuckGo, utilisent Bing pour certaines recherches. Recherchez par exemple « useragent string ». La première page qui s'affiche est « UserAgentString.com - Bingbot version 2.0 », preuve que le résultat vient de Bing, puisque le titre du site web http://www.useragentstring.com/ affiche toujours l'agent utilisateur...
Tu confonds moteur de recherche et robot d'indexation. Beaucoup de moteurs utilisent les résultats de plusieurs robots. Ca n'est pas particulièrement choquant car ça permet d'avoir différentes sources de recherche sans se faire tracer par les moteurs correspondants. Quand on fait une recherche sur google ou bing, on récupère uniquement ce que leur robot veut bien nous donner et on leur fournit plein de stats associées à notre IP.
4  0 
Avatar de Stérilux
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 25/09/2018 à 9:34
Et puis on faisait comment à l'époque où Google était le seul moteur de recherche convenable et que ses résultats ne nous plaisaient pas?
On retournait sur Altavista gavé de pub qui clignotait partout

Le plus drôle la dessus, c'est que tout le monde est passé à google parce qu'il ne collait pas tout plein de bannière de pub partout... tout le monde à basculé pour fuir la pub pour au final devenir la pire des saloperie publicitaire (et plus si affinité)
4  0 
Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 02/10/2018 à 8:47
Ils ne vont pas interdire l'utilisation de Google, juste mettre Qwant par défaut.
Cela se fait déjà depuis longtemps dans mon entreprise.

Est-ce que j'utilise Qwant ? Oui, quand je ne pense pas à taper l'url de google directement.
En suis-je satisfait ? Malheureusement non...
En terme de recherche, dès que c'est du technique j'ai rarement ce que je cherche et je finis par faire la même recherche sur google...
J'espère qu'ils amélioreront cela (du moins s'ils peuvent, car je ne me doute pas que Google est meilleur car il sait ce que je cherche tous les jours...).
4  0 
Avatar de sebastiano
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 02/10/2018 à 11:13
Citation Envoyé par AndMax Voir le message
Qwant fonctionne bien et l'initiative est plutôt bonne.

Mais si l'Armée souhaite être crédible, elle devrait suivre l'exemple donnée par la Gendarmerie et virer Microsoft Windows de ses machines, surtout celles qui contiennent des données sensibles. L'Open Bar Microsoft / Défense est un scandale tellement énorme comparé à ce sujet du moteur de recherche, que c'est comme si le patron d'un géant du pétrole se filmait en train de ramasser un papier sur le trottoir pour tenter de se donner bonne conscience après une marée noire.
Ca m'étonne que le ménage n'ait pas été fait plus tôt dans les autres entités d'état, d'ailleurs. Virer MS des ordinateurs de la gendarmerie, c'était déjà une réalité en 2002. Personne n'a pris exemple depuis ? C'est étrange.
4  0 
Avatar de FatAgnus
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 25/09/2018 à 8:16
Citation Envoyé par SimonDecoline Voir le message
Tu confonds moteur de recherche et robot d'indexation. Beaucoup de moteurs utilisent les résultats de plusieurs robots. Ca n'est pas particulièrement choquant car ça permet d'avoir différentes sources de recherche sans se faire tracer par les moteurs correspondants. Quand on fait une recherche sur google ou bing, on récupère uniquement ce que leur robot veut bien nous donner et on leur fournit plein de stats associées à notre IP.
Je connais très bien la différence en un vrai moteur de recherche, comme le moteur de recherche Google ou Microsoft Bing qui utilisent leurs propres robots d'indexation ou un métamoteur.

Qwant est à la fois un moteur de recherche, puisqu'il possède son propre robot d'indexation, mais aussi un métamoteur, car il puise certains résultats du moteur d'indexation de Microsoft Bing et peut-être d'autres moteurs de recherche. Le constat est qu'il est très difficile de concurrencer le moteur de recherche de Google en terme d'indexation et que Qwant est dépendant de Microsoft Bing.
3  0 
Avatar de bilgetz
Membre averti https://www.developpez.com
Le 02/10/2018 à 9:14
J'utilise qwant tous les jour et je m’étonne des gens qui disent qu'ils trouvent plus facilement sur google.
j'ai toujours trouvé ce que je voulait.
Et oui, je fait pratiquement que des recherche technique.
4  1