Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Des employés de Google protestent contre la création d'une version censurée de Google Search en Chine
Un projet que soutiendraient leurs dirigeants

Le , par Christian Olivier

226PARTAGES

15  0 
En 2010, l’Electronic Frontier Foundation (EFF) et de nombreuses autres organisations ont félicité la firme de Mountain View pour son refus de sacrifier les valeurs de l’entreprise et de céder à l’appât du gain pour l’accès au marché chinois. À l’époque, cette initiative faisait suite à des réactions publiques et à plusieurs attaques sur l’infrastructure de Google qui ciblaient les informations personnelles de plusieurs militants des droits de l’homme chinois de premier plan. En boudant ainsi le marché de la recherche en ligne en Chine, la filiale d’Alphabet avait affiché sa ferme résolution de combattre la censure sur Internet.

Mais récemment, l’EFF s’est offusqué du fait que Google a retourné sa veste en réexaminant dans le plus grand secret une collaboration étendue avec le gouvernement chinois, alors que pendant près de huit ans la société a plusieurs fois affiché son soutien pour l’Internet libre. Baptisé « ;Dragonfly ;», ce projet serait en développement depuis le printemps 2017 et aurait été boosté en décembre 2017 après une rencontre entre Sundar Pichai, PDG de Google, et un haut fonctionnaire du gouvernement chinois, selon le quotidien qui cite à nouveau les documents Google internes.


Google aurait ainsi prévu de déployer sur le marché chinois une version censurée de son moteur de recherche qui va bloquer des sites Web ainsi que certains termes de recherche sur la démocratie, les droits de l’homme, la religion et les manifestations pacifiques.

Suite à ces révélations, des centaines d’employés de Google, contrariées par la décision de l’entreprise de construire secrètement une version censurée de son moteur de recherche pour le marché chinois, ont signé une lettre réclamant plus de transparence afin de comprendre les conséquences éthiques de leur travail.

Dans la lettre obtenue par le média US « ;The New York Times ;», les employés ont écrit que le projet et la volonté apparente de Google de se conformer aux exigences de censure de la Chine « ;soulèvent des questions morales et éthiques urgentes ;» de leur point de vue, avant d’ajouter : « ;actuellement, nous ne disposons pas des informations nécessaires pour prendre des décisions éclairées sur le plan éthique concernant notre travail, nos projets et notre emploi ;». Cette lettre circule sur le réseau de communication interne de Google et aurait déjà été signée par 1400 employés environ.

La lettre appelait également Google à permettre aux employés de participer aux examens éthiques des produits de la société, à désigner des représentants externes pour assurer la transparence et à publier une évaluation éthique des projets controversés.

« ;Nous avons besoin de toute urgence d’une plus grande transparence, d’un siège à la table et d’un engagement envers des processus clairs et ouverts : les employés de Google doivent savoir ce que nous construisons ;», a indiqué la lettre.

Cet activisme interne pourrait constituer un obstacle supplémentaire au retour potentiel de Google sur le marché chinois, huit ans après son retrait officiel du pays pour protester contre la censure et le « ;piratage ;» gouvernemental. La Chine revendique à ce jour la plus grande audience sur Internet au monde, mais elle oblige les géants technologiques américains à se soumettre à des restrictions de contenu ou des blocages de services pour opérer sur son marché local.


Cette action est la dernière en date illustrant la manière dont la masse salariale de Google peut agir en faveur d’un changement de stratégie ou de comportement de la part de leur employeur. À ce propos, on peut rappeler qu’en avril dernier, les salariés de Google ont dénoncé l’implication de leur groupe dans un programme du Pentagone qui vise à utiliser l’intelligence artificielle pour améliorer l’armement, ce qui Google deux mois plus tard a déclaré qu’il ne renouvèlerait pas son contrat avec le Pentagone dans le cadre de ce projet.

« ;Si nous faisons bien notre travail, nous devons sérieusement réfléchir à la manière d’en faire plus en Chine ;», a déclaré M. Pichai, cofondateur de Google, lors de la réunion du personnel, enregistrée par le Times avant d’ajouter : « ;Cela dit, nous ne sommes pas près de lancer un produit de recherche en Chine ;».

Source : New York times, Lettre (PDF)

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Les revendications des employés de Google vous semblent-elles louables ou disproportionnées dans le cas présent ?

Voir aussi

Google retire son formulaire de soumissions publiques d'URL dans son index de recherche, la page « addurl » redirige vers Google Search Console

USA : l'administration Trump travaille à l'établissement de règles de protection de la vie privée sur Internet avec Facebook et Google

Google lance sa propre clé de sécurité physique, après avoir constaté que ces périphériques USB sont efficaces contre les attaques d'hameçonnage

Explosion de prix chez Google Maps : quelles sont les alternatives susceptibles d'être intéressantes ? Une ébauche de réponse

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de a028762
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 14/09/2018 à 12:19
Que Google renonce à son éthique pour retrouver le marché de la Chine,
au profit d'une vision plus réaliste est logique dans un contexte libéral,
et en dit long sur son éthique ailleurs ...
Quand le pognon est en cause, on voit bien les choix d'une entreprise multinationale ...
C'est le système ...
Maintenant que Google (et les autres) ne nous fassent pas le coup de la vertu baffouée ...
Un argument marketing en moins
2  0 
Avatar de Itachiaurion
Membre averti https://www.developpez.com
Le 15/09/2018 à 10:24
Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
ou bien qu'en allant en chine et en acceptant la situation Google pourra sur le long terme changer les choses.
Google depuis sa création il y'a 20ans n'est pas en chine et la situation n'a pas changé, si Google vas en chine alors d'ici 20ans la situation pourrais s'améliorer.
Et au pire que pourrais faire Google de pire que les autres concurrents chinois ?

Google c'est le cheval de troie, et la chine la ville de Troie qui l'aceuil porte ouverte
Par contre en accueillant google, la chine indépedante vas perdre très gros sur le long terme et vas je pense le regretter.
T'es sur que la ville de Troie c'est pas plutôt le reste du monde ou simplement le monde Occidentale? Très franchement vu le contrôle maximal de l'état chinois sur internet je ne vois pas comment Google pourrais faire autre chose que s'incliner bien bas et faire le béni-oui-oui. Il n'a et n'aura sans doute aucun moyen de pressions sur l'état, qui l'a déjà fait fermé pour 8 ans sans problème visible. Et même si les chinois l'utilise a 100% l'état le refermera si Google va trop de travers, comme en 2010.
2  0 
Avatar de ddoumeche
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 15/09/2018 à 11:43
Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
si c'est pour apporter la paix et l'harmonie entre tous les peuple, alors la chine et google aura mon plein soutien.
Celui qui ne souhaite pas la paix et l'harmonie est a mon sens un parasite qu'il faut exterminer.
Ahah, on t'a bien formaté le firmware à toi aussi. La paix et l'harmonie de la chine repose sur la coercitition, la corruption et les Laogais ou camps de travail, c'est donc un euphémisme.

Tu as des enfants ou tu veux des enfants ?
3  1 
Avatar de Aurelien Plazzotta
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 17/08/2018 à 13:43
Tant qu'il n'y a ni grève ni vague de démission, leur histoire de "protestation" n'est qu'une farce avec pour unique but de faire parler de l'entreprise dans la presse et de soigner son image en tentant que faire croire qu'elle est constituée de salariés vertueux ayant des cas de conscience.
C'est de la bonne branlette publicitaire si tu veux mon avis.
1  0 
Avatar de Phago
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 29/08/2018 à 11:10
It should be noted that no ethically-trained software engineer would ever consent to write a DestroyBaghdad procedure. Basic professional ethics would instead require him to write a DestroyCity procedure, to which Baghdad could be given as a parameter.
ça commence avec la chine, nous serons les prochains un jour ou l'autre
1  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 15/09/2018 à 22:28
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Qu'en pensez-vous ?
Que c'est chouette la France. On y trouve même des films présentant l’œuvre d'artistes chinois rigoristes et scrupuleux dans les bibliothèques municipales.



Ai Weiwei posant inopinément face à un tableau sur lequel est inscrit "Merde à la patrie".
1  0 
Avatar de Mrsky
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 05/10/2018 à 11:13
Il faudrait vraiment un énorme coup pour que Google renonce aux data de 20% de la planète.
1  0 
Avatar de bogonbo
Inactif https://www.developpez.com
Le 27/11/2018 à 21:19
Dragon Endormi et Jeune Phénix, un seul suffit pour conquérir le monde. Je les ai tous les deux. Il est temps de faire revivre l'empire de Puyi.
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 06/03/2019 à 10:00
Citation Envoyé par Jonathan Voir le message
Que pensez-vous de ce moteur de recherche censuré ?
En Chine internet est censuré et Google ne souhaite pas se passer d'un gros marché.
Il doit y avoir plus d'1 milliard de chinois, ils peuvent devenir rentable pour Google. (il y a un paquet de pubs à afficher et d'informations personnelles à récupérer et à exploiter)

Il y a des gens en France qui rêvent de pouvoir censurer internet, mais ce n'est pas dans la culture française, donc ça ne devrait pas arriver.
Christophe Barbier : "Ça se régule aussi Internet... Les Chinois, ils y arrivent bien !"

Citation Envoyé par Jonathan Voir le message
Quelles peuvent être les conséquences de son lancement ?
Des employés de Google vont être un peu déçu par les décisions de leur entreprise, mais pour les chinois ça ne changera pas grand chose, tout est déjà censuré là-bas...

Le truc qui craindrait ce serait que Google remonte au gouvernement chinois la liste des utilisateurs qui ont effectué certaines requêtes (le gouvernement ferait ensuite baisser la note de civilité).
1  0 
Avatar de onilink_
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 17/08/2018 à 11:05
C'est triste qu'un géant tel que google se plie a des exigences de censure pareilles.
Mais bon, ils ne sont pas les seuls, si je me souviens bien microsoft avaient fait pareil pour windows.
Vu la taille du marché, économiquement parlant ils ne peuvent pas trop se permettre de le rater.

Heureusement que certains employés de google protestent contre ça.
Après je ne sais pas ce que représentent 1400 employés au sein de google en terme de pourcentage, je ne sais pas si ça aura réellement un impact...

Edit:
Outch, on parle de plus de 50k employés en 2015 ici, et en 2017 ils aurait près de 90k employés...
Reste a voir quels employés peuvent faire réellement pression, je doute qu'ils aient 90k ingénieurs.
0  0