Google se préparerait à déployer une version censurée de son moteur de recherche en Chine
D'après des documents internes qui ont fuité

63PARTAGES

16  0 
Google prévoit de déployer une version censurée de son moteur de recherche en Chine qui va bloquer des sites Web ainsi que certains termes de recherche sur les droits de l'homme, la démocratie, la religion et les manifestations pacifiques, d’après le quotidien The Intercept, qui a cité des documents Google internes et des personnes familières avec cette initiative.

Baptisé "Dragonfly”, le projet serait en développement depuis le printemps 2017 et a été boosté en décembre 2017 après une rencontre entre Sundar Pichai, PDG de Google, et un haut fonctionnaire du gouvernement chinois, selon le quotidien qui cite à nouveau les documents Google internes.

The Intercept rappelle que le service de recherche de Google ne peut actuellement pas être consulté par la plupart des internautes en Chine, car il est bloqué par le Grand Firewall du pays. Mais avec cette décision, Google voudrait changer la donne.

En effet, les documents indiquent que la version chinoise du moteur de recherche de Google va identifier et filtrer automatiquement les sites Web bloqués par le Grand Firewall de Chine. Lorsqu'une personne va effectuer une recherche, les sites Web interdits seront supprimés de la première page des résultats, et une clause de non-responsabilité va s'afficher indiquant que « certains résultats peuvent avoir été supprimés en raison d'exigences légales ». Parmi les exemples de sites Web pouvant être soumis à la censure figurent ceux de la chaîne de télévision britannique BBC et de l'encyclopédie en ligne Wikipedia.


L'application de recherche va également « ajouter à la liste noire les requêtes sensibles » afin « qu’aucun résultat ne soit affiché » lorsque des personnes entrent certains mots ou certaines phrases. La censure va s'appliquer à toutes les fonctionnalités de la plateforme, qu’il s’agisse de recherche d'images sur Google, de vérification orthographique automatique ou de la fonctionnalité de recherches suggérées.

The Intercept note que « La stratégie prévue représente un changement radical dans la politique de Google en Chine et marquera la première fois en près d'une décennie que le géant de l'internet a exploité son moteur de recherche dans le pays ».

Certains employés Google sont confus et en colère

The Intercept rapporte qu’au sein de Google, les connaissances sur Dragonfly ont été limitées à quelques centaines de membres de l'effectif de 88 000 personnes, selon une source ayant une connaissance du projet. Toutefois, la source a indiqué avoir des préoccupations morales et éthiques sur le rôle de Google dans la censure, qui est prévue par une poignée de cadres supérieurs et les gestionnaires de la société sans examen public.

Les employés de Google discutent déjà du rapport, et certains se montrent confus ou en colère. Sur un groupe de discussion utilisé par les Googlers, un employé a qualifié la situation de « nouveau Maven », une référence à la controverse au sein de l'entreprise plus tôt cette année sur le travail de Google avec l'armée américaine.

En 2010, Google a retiré son service de recherche de Chine parce qu'il ne voulait pas censurer les résultats de recherche. Avec les années, Google a dû se raviser.

« Il faut leur donner le bénéfice du doute jusqu'à ce que nous en apprenions plus », a déclaré le sénateur Marco Rubio de Floride dans un tweet mercredi. « Mais lire comment Google envisage d'aider la Chine à mettre en place un moteur de recherche censuré est très inquiétant : ils ne vont pas aider le Département de la Défense à nous protéger, mais ils vont aider la Chine à réprimer la vérité ? »

Amnesty International monte au créneau

Patrick Poon, Chercheur en Chine à Amnesty International, a commenté en disant :

« Ce sera un jour sombre pour la liberté sur Internet si Google a accepté les règles de censure extrêmes de la Chine pour accéder au marché. Il est impossible de voir comment un tel mouvement est compatible avec la devise “Faites le bien” de Google, et nous implorons l'entreprise à changer de cap.

« Si le plus grand moteur de recherche au monde venait à adopter des mesures aussi extrêmes, il y aurait une atteinte grave à la liberté d'information et à la liberté sur Internet. En mettant les profits avant les droits de l'homme, Google créerait un précédent inquiétant et donnerait une victoire au gouvernement chinois.

« Cela soulève également de sérieuses questions quant aux mesures de protection mises en place par Google pour protéger la vie privée des utilisateurs. Est-ce que Google se contenterait de transférer et de remettre des données personnelles si les autorités chinoises le demandaient ? »


Les bénéfices avant les individus ?

Pendant des années, les entreprises technologiques américaines ont demandé l'aide du gouvernement pour leur permettre de participer au marché chinois sans être complices de pratiques qui ne seraient pas tolérées en Occident. Déjà en 2006, Google, Microsoft et Yahoo! ont exhorté le gouvernement américain sous George W. Bush à considérer la censure comme un obstacle au commerce et à prendre des mesures contre les pays qui formulent de telles demandes.

La Computer and Communications Industry Association, un groupe de commerce de la technologie, a fait un argument similaire à l'administration Obama en 2009. Le directeur juridique de Google, David Drummond, l'a réitéré en 2010.

Néanmoins, jusqu’à ce jour, le gouvernement américain hésite à considérer la censure comme un obstacle commercial. Même l’administration Trump, qui semble pourtant ne pas avoir froid aux yeux, n'a pas pris la défense des entreprises technologiques qui cherchent à se libérer des règles d'information protectionnistes.

En l'absence d'intervention, nous pouvons nous attendre à ce que Google et ses pairs continuent de chercher des moyens d'accommoder les autorités chinoises. En ce qui concerne la plupart des actionnaires, c’est ça « faire le bien ».

Sources : The Intercept, Amnesty International, BI

Et vous ?

Que pensez-vous de la décision de Google ?

Voir aussi :

Google retire son formulaire de soumissions publiques d'URL dans son index de recherche, la page « addurl » redirige vers Google Search Console
USA : l'administration Trump travaille à l'établissement de règles de protection de la vie privée sur Internet avec Facebook et Google
Google publie la dernière bêta d'Android P qui inclut les « comportements système finaux », et invite les développeurs à procéder aux derniers tests
Google lance sa propre clé de sécurité physique, après avoir constaté que ces périphériques USB sont efficaces contre les attaques d'hameçonnage
Explosion de prix chez Google Maps : quelles sont les alternatives susceptibles d'être intéressantes ? Une ébauche de réponse

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 02/08/2018 à 10:17
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Que pensez-vous de la décision de Google ?
Cette entreprise n'a aucune morale ni valeur et cela commence à se voir de plus en plus.
A vrai dire, je suis subjugué qu'ils soient parvenus à le masquer pendant aussi longtemps.
Seul le business compte et la morale va au placard.

Sur le plan business, il est normal et logique de se conformer aux législations locales pour pouvoir s'y implanter.
Par contre, si cette législation implique de renoncer aux valeurs de la démocratie et à la liberté d'expression (1ier amendement de la Constitution des USA, un comble pour une entreprise américaine!), faut y renoncer.
Le business ne justifie pas tout.
Avatar de CoderInTheDark
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 02/08/2018 à 10:41
Librement adapté de vous savez quoi et qui

Google leave them people alone
Hey! GgoogleLeave them people alone
All in all it's just another brick in the great wall
All in all you're just another brick in the great wall
We don't need no education
We don't need no thought control
No dark sarcasm in the internet
Avatar de sebastiano
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 02/08/2018 à 11:06
Citation Envoyé par Saverok Voir le message
Cette entreprise n'a aucune morale ni valeur et cela commence à se voir de plus en plus.
A vrai dire, je suis subjugué qu'ils soient parvenus à le masquer pendant aussi longtemps.
Seul le business compte et la morale va au placard.

Sur le plan business, il est normal et logique de se conformer aux législations locales pour pouvoir s'y implanter.
Par contre, si cette législation implique de renoncer aux valeurs de la démocratie et à la liberté d'expression (1ier amendement de la Constitution des USA, un comble pour une entreprise américaine!), faut y renoncer.
Le business ne justifie pas tout.
J'espère que ça va ramener sur terre les groupies de Google anti-Apple anti-Tout le reste etc.
Avatar de slowsaz
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 02/08/2018 à 11:51
Citation Envoyé par Saverok Voir le message
Cette entreprise n'a aucune morale ni valeur et cela commence à se voir de plus en plus.
A vrai dire, je suis subjugué qu'ils soient parvenus à le masquer pendant aussi longtemps.
Seul le business compte et la morale va au placard.

Sur le plan business, il est normal et logique de se conformer aux législations locales pour pouvoir s'y implanter.
Par contre, si cette législation implique de renoncer aux valeurs de la démocratie et à la liberté d'expression (1ier amendement de la Constitution des USA, un comble pour une entreprise américaine!), faut y renoncer.
Le business ne justifie pas tout.
Quand on regarde bien, ils ne l'ont jamais totalement caché, loin de là. Le problème c'est plutôt la naïveté (pour ne pas dire stupidité) des gens.
Avatar de Anselme45
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 02/08/2018 à 12:57
BouuuuuuuuuH! Google... c'est des méchants, méchants!

Il faudrait voir pour cesser de jouer aux naïfs (ou pour certains aux hypocrites)!

Le 100% des entreprises et autorités politiques occidentales ferment les yeux sur les droits de l'homme bafoués par la Chine, sur l'espionnage généralisé et le vol technologique organisés par les autorités chinoises elles-mêmes, sur la concurrence déloyale également organisée par le gouvernement chinois (exemple: La totalité des fabricants occidentaux de panneaux solaires qui sont partis en faillite suite à la production en masse et à perte par la Chine), sur l'achat par la Chine des fleurons de l'économie occidentale: des meilleurs crus viticoles du Bordelais aux aéroports comme celui de Toulouse, d'un Syngenta (n°2 mondial des engrais) à des ports comme celui du Pirée en Grèce (port stratégique pour submerger l'Europe centrale de produits chinois).

Tout le monde veut faire du fric rapidement... Alors on se pince le nez... Et surtout on réfléchit pas trop... Quand la Chine nous tiendra par les coui... Ce ne sera pas les nôtres mais celles de nos descendants... Alors? Ben on vend du Airbus et de la centrale nucléaire française en sachant pertinemment que les Chinois nous copient (petite pensée émue pour nos expat français travaillant en Chine en étant suivi comme leur ombre par un collègue chinois "en formation"
Avatar de tmcuh
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 02/08/2018 à 14:03
1000% d'accord avec toi Anselme45, la Chine est un capitalisme pire que les USA, un rouleau compresseurs qui ne sert qu'à l'élite du pays, oui car le salaire n'a pas augmenté chez eux. La seul chose qui nous sauvera c'est la robotique et l'IA car ils sont pas cher en main d'oeuvre. Mais espérons qu'on réforme les lois de l'OMC avant qu'ils nous écrasent !

Pour Google je pense qu'ils ont fait le bon choix, car de toute façon si tu n'attaque pas le pays de front ceux en interne t'attaqueront, si tu diminue la part de marché des gros du web là bas t'as de forte de chance que tu diminue leur pouvoir d'action chez toi. C'est une stratégie à long terme plus qu'une réelle volonté de s'enrichir (je pense). Faut avouer qu'ils ont pas été si bête avec Android, de le faire open source et gratuit, copié par d'autres sociétés chinoises. alors oui on pense qu'ils ont des bons téléphone maintenant les chinois mais d'autres font mieux donc ils n'ont pas de valeurs ajoutés autre que le prix ! Ils essaient de casser le marché avec leur prix mais il viendra un temps ou le système s'auto-balancera et puis en Europe on a bien raison d'avoir peur des produits chinois, ça favorise notre économie
Avatar de Anselme45
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 02/08/2018 à 15:49
Citation Envoyé par tmcuh Voir le message
1000% d'accord avec toi Anselme45, la Chine est un capitalisme pire que les USA, un rouleau compresseurs qui ne sert qu'à l'élite du pays, oui car le salaire n'a pas augmenté chez eux. La seul chose qui nous sauvera c'est la robotique et l'IA car ils sont pas cher en main d'oeuvre. Mais espérons qu'on réforme les lois de l'OMC avant qu'ils nous écrasent !
Non, la robotique et l'IA ne nous sauvera pas parce que... Les chinois connaissent aussi la robotique et l'IA!

Ta remarque me fait penser aux grands discours de nos experts en mondialisation des années 2000: "La Chine sera l'atelier du monde... A eux, le travail besogneux et l'industrie polluante. L'occident va garder le travail à haute valeur ajoutée: La recherche, le développement, la matière grise... C'est du win-win"

Dommage ces grands experts ont oublié de demander l'avis aux chinois

C'est con parce que ces grands experts ont oublié un point: "Le neurone d'un occidental n'est pas plus efficace que celui d'un asiatique"... Les chinois se sont alors demandé "Pourquoi est-ce que l'on se limiterait à faire le sale boulot des occidentaux?", "Pourquoi est-ce que l'on ferait pas de la recherche, du developpement, etc.?"

Au final, les universités chinoises "fabriquent" plus de scientifiques et ingénieurs en une année que tout l'effectif travaillant actuellement en Europe!
Avatar de vxlan.is.top
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 02/08/2018 à 18:16
Rien de neuf à l'horizon.

Pour gagner des marchés en Chine, beaucoup de boîtes US se sont déjà pliées à des Cahiers de Charges liberticides (Cisco, Juniper & Yahoo entre autres).
Business is business

-VX
Avatar de fsebbah
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 02/08/2018 à 23:53
Quitte a être ras bas joie je rajoute que toutes les entreprises françaises et européennes sont installées en Chine et consort. Alors je rigole quand je vous lis entrain de cracher sur Google. C'est plus facile de dénigrer le méchant loup que les gentils petits cochons.
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 03/08/2018 à 10:08
Citation Envoyé par fsebbah Voir le message
Quitte a être ras bas joie je rajoute que toutes les entreprises françaises et européennes sont installées en Chine et consort. Alors je rigole quand je vous lis entrain de cracher sur Google. C'est plus facile de dénigrer le méchant loup que les gentils petits cochons.
Qu'est-ce qui te fait croire qu'on ne râle pas aussi sur les entreprises françaises ?
Le post concerne Google qui fait l'apologie de la libre expression depuis sa création donc on discute de cela.

Si le post avait concerné l'implantation de Renault, on parlerai de Renault.
Là, il est question de Google donc on parle de Google. Logique, non ?

Maintenant, si tu veux parler de toutes les entreprises occidentales installées en Chine et avoir un gros foutoir qui part dans tous les sens, je t'invite à créer un post en ce sens.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web