Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google publie la dernière bêta d'Android P qui inclut les « comportements système finaux »
Et invite les développeurs à procéder aux derniers tests

Le , par Stéphane le calme

183PARTAGES

13  0 
Elle n’a toujours pas de nom officiel, mais Android P bêta 4 est maintenant disponible pour tous les développeurs d'applications Android qui veulent s'assurer que leurs applications sont prêtes pour la prochaine version majeure du système d'exploitation mobile basé sur Linux utilisé par des millions de personnes dans le monde entier.

David Burke, le VP Android, note que cette version bêta 4 (développeur preview 5) inclut les « comportements système finaux ». La nouvelle navigation gestuelle de Google pour Android P devrait donc être verrouillée et finalisée dès cette version. Bien entendu, il est toujours possible que l’équipe responsable du développement d’Android ajoute des améliorations et apporte des changements avant un déploiement de la version finale. Cependant, la première mouture Android 9.0 est susceptible d’être livrée avec le comportement et les fonctionnalités embarquées dans cette préversion.

Comme la bêta précédente, celle-ci devrait, en théorie, être assez stable pour être installée et testée sur votre téléphone principal; Google ne mentionne aucun problème majeur ou bogue connu en version bêta 4.

Attendue pour le mois prochain, la version Android P promet de nombreuses nouvelles fonctionnalités et améliorations. Parmi elles, nous pouvons citer :

la localisation en Wi-Fi en intérieur :

La géolocalisation en intérieur est toujours un problème, les GPS ayant besoin d’avoir accès à plusieurs satellites pour fonctionner correctement. Aussi, Android P vient tirer parti du protocole Wi-Fi IEEE 802.11mc, également connu sous le nom de RTT (Wi-Fi Round-Trip-Time), pour vous permettre de profiter du positionnement à l'intérieur de vos applications.

Sur les appareils Android P avec prise en charge matérielle, vos applications peuvent utiliser les nouvelles API RTT pour mesurer la distance jusqu'aux points d'accès Wi-Fi (RT) compatibles RTT. L'emplacement de l'appareil doit être activé et l'analyse Wi-Fi doit être activée (sous Paramètres> Emplacement), et votre application doit au moins disposer de l'autorisation ACCESS_COARSE_LOCATION. L'appareil n'a pas besoin de se connecter aux points d'accès pour utiliser RTT. Pour préserver la confidentialité, seul le téléphone est capable de déterminer la distance jusqu'au point d'accès. Les points d'accès n'ont pas cette information.

Le résultat est généralement précis dans un rayon de un à deux mètres.

Avec cette précision, vous pouvez créer de nouvelles expériences, telles que la navigation dans les bâtiments, des services de localisation précis tels que le contrôle vocal non ambigu (par exemple, « Allume cette ampoule ») et des informations basées sur la localisation (par exemple, obtenir des offres spéciales une fois que vous passez à côté d’un produit)


Une meilleure gestion de l’affichage

Android P offre un support pour les derniers écrans bord à bord avec découpe d'écran pour caméra et haut-parleur. Étant donné que plusieurs constructeurs ont voulu couvrir le maximum de façade de l’écran avec le borderless, certains ont été contraints de mettre des encoches pour y placer les différents capteurs et le haut-parleur.

Les conséquences sont multiples. Parmi elles, peut figurer l’apparition d’une tache noire qui vient couper la partie supérieure de l’écran. La barre d’état peut ainsi se retrouver coupée en deux, avec peu d’espace pour afficher les informations, dont certaines se retrouvent tronquées. Le nom de l’opérateur ou le pourcentage de la batterie peuvent ne pas apparaître.

À l’aide de la nouvelle classe DisplayCutout, les développeurs peuvent désormais connaître l'emplacement et la forme des zones non fonctionnelles où le contenu ne doit pas être affiché. Pour déterminer l'existence et l'emplacement de ces zones de découpe, ils peuvent donc utiliser la méthode getDisplayCutout ().

Une option dans les paramètres des développeurs du système permet par ailleurs de simuler cette encoche afin de vérifier l’affichage des applications en cours de développement sur un écran ainsi tronqué.


Une nouvelle interface pour les notifications (notamment une expérience de messagerie améliorée)

À partir d'Android 7.0 (niveau d'API 24), vous pouviez ajouter une action pour répondre aux messages ou pour donner la possibilité d’entrer un autre texte directement à partir d'une notification. Android P rend plus performante cette fonctionnalité avec les améliorations suivantes :
  • prise en charge des images : Android P affiche désormais des images dans les notifications de messagerie sur les téléphones. Vous pouvez utiliser setData () sur le message pour afficher une image ;
  • prise en charge simplifiée des participants à la conversation : la nouvelle classe Notification.Person est utilisée pour identifier les personnes impliquées dans une conversation, y compris leur avatar et leur URI. De nombreuses autres API, telles que addMessage (), utilisent désormais la classe Person au lieu d'une classe CharSequence ;
  • enregistrer les réponses sous forme de brouillons : votre application peut récupérer le message EXTRA_REMOTE_INPUT_DRAFT envoyé par le système lorsqu'un utilisateur ferme par inadvertance une notification de messagerie. Vous pouvez utiliser cet extra pour préremplir les champs de texte dans l'application afin que les utilisateurs puissent terminer leur réponse ;
  • identifier si une conversation est une conversation de groupe : vous pouvez utiliser setGroupConversation () pour identifier intentionnellement une conversation en tant que conversation de groupe ou non ;
  • définition de l'action sémantique d'une intention : la méthode setSemanticAction () vous permet de donner une signification sémantique à une action, telle que marquer comme lu, supprimer, répondre, etc. ;
  • SmartReply : Android P prend en charge les mêmes réponses que celles proposées dans votre application de messagerie. Utilisez RemoteInput.setChoices () pour fournir un tableau de réponses standard à l'utilisateur.



Outre les améliorations de performances, Android P introduit une batterie adaptative et une luminosité adaptative pour vous aider à économiser la batterie sur votre appareil Android, et de nouvelles actions App pour vous aider à effectuer vos tâches quotidiennes plus facilement et plus rapidement .

Android P apporte également un tout nouveau système de navigation avec de nouveaux gestes pour vous aider à glisser rapidement entre les applications en cours d'exécution à partir de l'écran d'accueil de l'appareil. Parmi les autres fonctionnalités remarquables, citons un nouveau tableau de bord Android pour lutter contre l'addiction aux smartphones, un calendrier d'applications pour définir des limites de temps pour les applications et un mode «Ne pas déranger» plus intelligent.

L'Android P beta 4 est désormais déployée sur tous les appareils Pixel pris en charge et les développeurs qui exécutent la version bêta précédente recevront automatiquement la mise à jour.

Source : blog Android

Voir aussi :

Google lance sa propre clé de sécurité physique, après avoir constaté que ces périphériques USB sont efficaces contre les attaques d'hameçonnage
Un ingénieur de Mozilla affirme que YouTube est plus lent sur Firefox et Microsoft Edge que sur Google Chrome
Explosion de prix chez Google Maps : quelles sont les alternatives susceptibles d'être intéressantes ? Une ébauche de réponse
Les clés de sécurité physiques, une solution efficace contre les attaques d'hameçonnage ? Oui, d'après le retour d'expérience de Google
La France devrait recevoir 650 millions d'euros dans le partage de l'amende record infligée à Google, mais qui seront les bénéficiaires ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !