GitLab annonce que le processus de migration d'Azure à Google cloud platform court vers son terme :
Encore un mois

Le , par Patrick Ruiz, Chroniqueur Actualités
Le billet de blog support de cette annonce est d’Andy Newdigate – responsable du processus de migration d’Azure vers la plateforme cloud de Google. Chez GitLab, on a décidé de passer d’Azure à la Google Cloud Platform (GCP) pour améliorer les performances et la fiabilité de la plateforme …

… En s’appuyant sur Kubernetes, un projet open source initié par Google et qui permet d’automatiser le déploiement, la montée en charge et la gestion des applications conteneurisées. « Nous pensons que Kubernetes est le futur. Il s’agit d’une technologie qui rend la fiabilité possible à une vaste échelle », écrit Newdigate.

Les responsables du service d’hébergement et de gestion des versions de logiciels avaient déjà annoncé que le futur de leur plateforme se conjugue sur le cloud de Google dans un billet de blog paru au mois d’avril. D’après ce que rapporte Newdigate, le processus de migration devrait prendre un mois supplémentaire ; on devrait alors tourner autour du 28 juillet au moment où le basculement sera définitif.

Il y a en effet que GitLab est à cheval entre l’infrastructure cloud de Microsoft (Azure) et la GCP. L’entreprise continue de s’appuyer sur les acquis de stabilité du côté de la firme de Redmond et procède à une batterie de tests sur des instances miroir hébergées sur la plateforme cloud de Google. Dans les chiffres, les serveurs de la firme de Mountain View hébergent déjà 200 To de données Git et 2 To d’enregistrements PostgreSQL. C’est du lourd et il faut procéder avec doigté pour garantir l’intégrité des données des utilisateurs.

GitLab 11.0 est disponible depuis peu et aura sa partition à jouer au terme du processus de migration. Les responsables du service entendent s’appuyer sur la fonctionnalité Cloud Native Charts pour continuer à faire gagner la plateforme en fiabilité et évolutivité.


Les premières annonces de cette migration se sont faites dans le contexte très mouvementé du rachat de GitHub – la plus grosse plateforme d’hébergement de code source – par Microsoft. Dans les premières heures, les dispositifs de suivi des services concurrents ont révélé une énorme activité. Chez GitLab par exemple, on a enregistré 7 à 10 fois plus de création de dépôts sur une base journalière entre le 3 et le 4 juin – date officielle de l’annonce du rachat de GitHub par Microsoft. Avec les derniers chiffres, on sait porter un regard plus prudent sur ce qu’on avait vite fait de qualifier d’abandon de GitHub au profit de GitLab. D’après le rapport d’activité GitHub 2017, la plateforme compte 67 millions de dépôts. Les estimations les plus généreuses portent le pourcentage de dépôts GitHub importés sur Gitlab à 1,67. Toute raison gardée pour GitLab il s’agit d’un gain net significatif, mais pour GitHub il semble que ce soit le moindre mal.

Source : billet de blog

Et vous ?

Quel commentaire faites-vous du choix technique des dirigeants de GitLab ?

Voir aussi :

L'exode « massif » de GitHub vers GitLab, qu'en est-il réellement 14 jours après ? Une analyse basée sur un tableau de bord de GitLab

Rachat de GitHub par Microsoft : la fondation Linux livre son analyse de la situation et affirme avoir « hâte de voir les améliorations » sur GitHub

Nat Friedman, le futur CEO de GitHub répond aux questions des développeurs sur l'avenir de la plateforme après le rachat par Microsoft

À tous ceux qui ont fui GitHub suite au rachat par Microsoft : GitLab est hébergé sur Microsoft Azure

Le futur CEO de GitHub, Nat Friedman, veut mettre les points sur les i, le vétéran de l'open source estime que Microsoft est le partenaire idéal


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Dasoft Dasoft - Membre habitué https://www.developpez.com
le 26/06/2018 à 12:16
Ça sert à quoi de continuer à faire de la pub à Gitlab qui est en pleine opération marketing : vous tombez complètement dans le panneau tous les jours (ou presque) !
Que les frustrés qui n'ont pas encore évolué dans leur tête (Microsoft, c'est mal) passe sous Gitlab, on s'en fout.
Ce qui importe c'est la qualité du produit donc l'intérêt de changer... c'est juste une histoire d'égo pour les frustrés
Avatar de Pierre Louis Chevalier Pierre Louis Chevalier - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 26/06/2018 à 16:12
Donc selon toi GitHub devrait avoir un monopole ?

Que des gens utilisent GitHub c’est une chose, et c'est toujours le leader, mais c'est toujours important qu'il existe des concurrents pour ce genre de services, comme pour le cloud. Le monopole en informatique c'est le mal pour les clients, on a vu ce que ça a donné avec Oracle et SAP, heureusement qu'il y à désormais des alternatives...

Sur le sondage : Sur quelle plateforme d'hébergement et de gestion de développements logiciels voyez-vous votre futur GitLab arrive 2eme après GitHub, donc c'est normal d'en parler, de même qu'on pourrais parler de Bitbucket qui arrive en 3eme. Après les autres arrivent bien après.... Donc quand quelqu'un fait une news sur GitHub c'est de l'info, et sur GitLab c'est de la pub ? C'est quoi le concept moi je ne comprends pas...
Avatar de SimonDecoline SimonDecoline - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 26/06/2018 à 19:27
Citation Envoyé par Dasoft Voir le message
Ce qui importe c'est la qualité du produit
Ben justement, gitlab est mieux sous tous rapports : dépôts privés gratuits, code de gitlab open-source, système d'intégration continue disponible directement dans la plateforme...

Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
D’après le rapport d’activité GitHub 2017, la plateforme compte 67 millions de dépôts.
Et d'après ce même rapport, seul 20 millions de ces dépôts sont encore "actifs".
Avatar de Jon Shannow Jon Shannow - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 27/06/2018 à 10:33
Citation Envoyé par Pierre Louis Chevalier Voir le message
Donc selon toi GitHub devrait avoir un monopole ?

Que des gens utilisent GitHub c’est une chose, et c'est toujours le leader, mais c'est toujours important qu'il existe des concurrents pour ce genre de services, comme pour le cloud. Le monopole en informatique c'est le mal pour les clients, on a vu ce que ça a donné avec Oracle et SAP, heureusement qu'il y à désormais des alternatives...

Sur le sondage : Sur quelle plateforme d'hébergement et de gestion de développements logiciels voyez-vous votre futur GitLab arrive 2eme après GitHub, donc c'est normal d'en parler, de même qu'on pourrais parler de Bitbucket qui arrive en 3eme. Après les autres arrivent bien après.... Donc quand quelqu'un fait une news sur GitHub c'est de l'info, et sur GitLab c'est de la pub ? C'est quoi le concept moi je ne comprends pas...
En fait, moi, ce qui me fait sourire, c'est la polémique visant GitHub parce qu'il passe dans le giron de Microsoft, alors que GitLab (drapé de toutes les vertus des pro-opensource) était hébergé chez Microsoft. Et, là, ils passent chez Google, et ça serait bien ! Laissez-moi rire...
Avatar de SimonDecoline SimonDecoline - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 27/06/2018 à 13:32
Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
En fait, moi, ce qui me fait sourire, c'est la polémique visant GitHub parce qu'il passe dans le giron de Microsoft, alors que GitLab (drapé de toutes les vertus des pro-opensource) était hébergé chez Microsoft.
Et alors ? Utiliser un produit MS dans son coin et être une filiale de MS dirigée par MS, ça n'a juste rien à voir.
Avatar de Jon Shannow Jon Shannow - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 27/06/2018 à 14:39
Citation Envoyé par SimonDecoline Voir le message
Et alors ? Utiliser un produit MS dans son coin et être une filiale de MS dirigée par MS, ça n'a juste rien à voir.
Ben, je sais pas moi. Apparemment, le fait d'être sous pavillon Microsoft, fait que Microsoft pourra piller sans vergogne tout ce qu'il voudra.
J'en déduis donc que Microsoft, qui un méchant des GAFAM, peut se servir comme il l'entend de tout ce qui dans son giron. Azure étant dans son giron, il peut donc y faire ce qu'il veut, non ?
Ensuite, passer de Microsoft à Google, c'est peut mieux. Google étant reconnu pour bien respecter les données personnelles des utilisateurs. Et puis, c'est pas un méchant des GAFAM... Ha ben si ! Mince alors...
Contacter le responsable de la rubrique Accueil