Nat Friedman, le futur CEO de GitHub répond aux questions des développeurs
Sur l'avenir de la plateforme après le rachat par Microsoft

Le , par Patrick Ruiz, Chroniqueur Actualités
Ce n’est plus un secret, Microsoft a posé 7,5 milliards de dollars en actions sur la table pour l’acquisition de GitHub. Sous réserve des conditions de clôture habituelle et de la fin de l’examen réglementaire, la transaction devrait être conclue d’ici la fin d’année. En attendant, Nat Friedman, futur CEO de la plateforme d’hébergement et de gestion des versions de logiciels répond aux questions qui brûlent les lèvres des développeurs.


Devons-nous attendre de gros changements dans un avenir proche ?

Nous avons fait l’acquisition de cette plateforme parce que nous l’aimons. Nous projetons de continuer à investir dans l’actuelle feuille de route.

Qu’avez-vous à répondre à ceux qui ont décidé de migrer vers GitLab et d’autres services ?

Les développeurs sont des penseurs indépendants et feront toujours montre d’un sain degré de scepticisme, mais je dois admettre que j’ai été triste de voir que certains se sont sentis obligés de déplacer leur code. Je prends la responsabilité de gagner leur confiance.

En revanche, je pense que c’est une bonne chose que git permette aux développeurs de déplacer leurs dépôts de cette façon et j’espère que ceux qui ont essayé d’autres plateformes ces derniers jours reviendront à de meilleurs sentiments lorsque nous aurons fait la démonstration de notre engagement à l’ouverture et à rendre GitHub meilleur qu’il ne l’était avant. S’ils choisissent de ne pas revenir, ce sera l’expression de leur droit le plus absolu et nous le respectons.

Cela dit, l’équipe GitHub rapporte que le nombre de comptes clôturés ou ayant fait l’objet d’une migration est extrêmement faible et cela est plus que compensé par l'afflux de nouvelles inscriptions et le nouvel intérêt pour GitHub cette semaine.

Visual Studio Team Services et GitHub offrent le même service. À quel type d’intégration, de compétition, etc. devons-nous nous attendre ?

Des millions de développeurs (dont Microsoft) s’appuient sur Visual Studio Team Services. VSTS offre aussi beaucoup de fonctionnalités au-delà du contrôle de version. Nous comptons poursuivre avec le support de Visual Studio Team Services et GitHub et d’effectuer le travail d’intégration afin que les utilisateurs de VSTS bénéficient d’une grande expérience utilisateur s’ils choisissent de faire usage de GitHub.

Quel avenir pour Atom (l’éditeur de texte de GitHub) quand on sait qu’il est en concurrence avec Visual Studio Code ?

Les développeurs sont très pointilleux sur leur organisation et le choix de l’éditeur est l’une des décisions les plus personnelles d’un développeur. Les langages changent, les boulots aussi ; on change souvent d’ordinateur ou effectue la mise à jour de son système d’exploitation, mais généralement on choisit un éditeur de code et fonctionne avec ce dernier pendant des années. Chez Microsoft, on fait déjà usage de tous les éditeurs, d’Atom à Visual Studio Code en passant par Sublime Text et Vim et nous voulons que les développeurs utilisent celui qu’ils préfèrent sur GitHub. Nous poursuivrons donc avec le développement d’Atom et de Visual Studio Code, ce, aussi longtemps que la communauté sera engagée.

Cela signifie-t-il que Visual Studio Live Share sera intégré à Atom ?

Visual Studio Code et Atom ont en réalité beaucoup en commun pour ce qui est du code et de l’histoire puisque Microsoft et GitHub ont collaboré sur les technologies sous-jacentes pendant des années. J’espère qu’on pourra parvenir à coordonner les protocoles d’ Atom Teletype et Visual Studio Live Share pour que des développeurs puissent éditer les mêmes fichiers en temps réel à partir d’éditeurs différents.

Prévoyez-vous d’améliorer GitHub search ? Il est très difficile de retrouver des exemples de code avec l’outil actuel
.
Je suis d’accord (et c’est le cas de tous les utilisateurs de la plateforme). Je ne sais pas exactement quels sont les plans à ce propos, mais je pense qu’il s’agit d’un axe dans lequel on doit investir.

Allez vous conserver les comptes GitHub normaux ou vous envisagez déjà de pousser les utilisateurs vers un compte Microsoft universel ?

Votre compte GitHub est votre identité en tant que développeur et plusieurs utilisateurs sont habitués à se connecter à des outils et services en faisant usage de leur compte GitHub. Donc, le seul ajout que nous pourrions envisager serait d’ajouter GitHub comme une option de connexion à Microsoft.

Envisagez-vous d’offrir l’accès gratuit à des dépôts privés comme sur GitLab et Bitbucket ?

Il est encore trop tôt pour le savoir. Nous voulons que GitHub soit accessible à tous de par le monde et que chacun ait la possibilité de devenir un développeur.

Devons-nous nous attendre à voir de la publicité apparaître au sein de nos dépôts publics ?

Non. Au lancement de GitHub, Sourceforge était la plateforme dominante d’hébergement de code sur Internet. Derrière cette plateforme il y avait un conglomérat de médias qui ont monétisé le site en s’appuyant sur de la publicité. Très rapidement, il est devenu un amas de bannières ; les téléchargements étaient même retardés pour imposer aux utilisateurs de visualiser du contenu publicitaire. L’interface utilisateur épurée de GitHub et son approche centrée sur les développeurs peuvent en partie être vues comme une réaction contre Sourceforge. C’est de toute évidence la meilleure voie.

Pouvons-nous espérer une intégration plus poussée de GitHub au sein de Visual Studio 2019 ?

Il y a encore beaucoup de choses que nous sommes capables de faire, mais nous disposons déjà d’extensions pour Visual Studio 2017 qui permettent d’améliorer cette expérience.

Quelles mesures Microsoft entend-t-il prendre pour que les dépôts privés d’entreprises concurrentes avec Microsoft le demeurent même pour ses employés et sa classe dirigeante ?

Microsoft héberge les données confidentielles de plus d’un milliard de clients à ce jour et nous prenons cette responsabilité très au sérieux. GitHub dispose déjà de mécanismes de contrôle pour limiter l’accès aux dépôts privés. Ils demeureront plus serrés que jamais sous Microsoft.

Il y a 5 ans Snowden a révélé que la NSA et Microsoft ont coopéré pour installer une backdoor sur outlook.com. Le tripatouillage des dépôts pour le compte du gouvernement ou d’acteurs du secteur privé n’est donc pas exclu. Quels moyens cryptographiques Microsoft entend-t-il intégrer pour prouver que l’historique des dépôts n’est pas falsifié et éviter que d’anciennes versions malicieuses ne soient servies à des utilisateurs précis ?

Primo, pour être clairs, nous ne donnons pas aux gouvernements l’accès direct aux données des utilisateurs et ne créons pas de portes dérobées. J’apprécie l’idée de faciliter la tâche aux développeurs pour la signature de leurs commits et appuierai pour que cela soit le comportement par défaut au sein de Visual Studio Code, Atom et GitHub desktop.

Comment entrevoyez-vous la possibilité d’utiliser GitHub comme moyen d’encourager des tiers à contribuer financièrement aux projets open source ? Par exemple en intégrant Patreon ou OpenCollective au site ?

Nous sous estimons le degré de dépendance de tout progrès à la passion que de petits groupes d’individus manifestent de par le monde. Il y a malheureusement beaucoup de personnes avec de belles idées, mais sans les ressources financières nécessaires pour les matérialiser. J’ai personnellement lancé aigrant.org l’an passé pour financer les porteurs de projets intéressants en intelligence artificielle. Nous avons déjà distribué une trentaine d’allocations et c’est stupéfiant de voir l’impact qu’une petite somme d’argent peut avoir sur des individus brillants. Il serait intéressant de voir comment cela peut être reproduit à l’chelle de GitHub.

D’après vous pourquoi Microsoft rejetait initialement l’idée du logiciel open source ?

La peur

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ? Le propos du futur CEO de GitHub s’écarte-t-il des promesses initiales ?

Quelles sont les perspectives d’avenir qui vous intéressent le plus ? Pourquoi ?

Voir aussi :

GitHub veut développer un nouvel éditeur de texte multiplateforme et ultraperformant basé sur Electron, Xray est encore un projet expérimental
Microsoft et GitHub collaborent pour porter GVFS sur macOS et Linux, la solution destinée à supporter les énormes bases de code gagne en maturité
Microsoft va fermer son service d'hébergement CodePlex le 15 décembre 2017, et demande aux développeurs de migrer leurs projets vers GitHub
Open source : les projets de Microsoft attirent plus de contributeurs que ceux des autres organisations, d'après le rapport annuel de GitHub


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de AzertyXp AzertyXp - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 08/06/2018 à 9:09
Vivement la news de demain ou l'on apprendra que si on fait un traceroute on passe forcement par une adresse IP d'un des redoutable tirant de GAFAM et que la meilleur solution est encore de partager sont code via la poste...
Jusqu’à ce qu'on ce rende compte que la poste utilise une BDD Oracle ou MS...

C'est dingue a quelle point certains se complexifie la vie uniquement pour partager du code publiquement sur internet (et donc à la porté de MS).
Je veux bien partager mon code, mais pas avec n'importe qui ?

Puis bon, je ne vois pas pourquoi Azure serait moins fiable que n'importe qu'elle autre hébergeur?
Avatar de tmcuh tmcuh - Membre du Club https://www.developpez.com
le 08/06/2018 à 9:16
moi ça me fait rire toute cette histoire. Tous les programmeurs ne juré que par Git quand je suis depuis toujours sur SVN.... le train passe, le chien aboit toujours.
Je suis toujours convaincu que ma solution SVN avec hébergement multiple dédié reste la bonne solution, il faut que ta machine tombe en panne, que ton serveur en NAS tombe en panne et que ton serveur de backup tombe en panne et qui sait même peut être même ton NAS chez toi tombe en panne.

Si t'es programmeur et que tu sais pas te payer un serveur à 50€/mois, change de métier
Je n'ai jamais été fan des système centralisé pour hébergé tes données, je fais confiance au cloud pour hébergé mes emails car je pense que la sécurité est primordiale pour des grosses boites et que t'arrivera jamais à leur niveau en hébergeant cela toi même; pour le reste...

Je vais peut être me lancer dans le business SVN hébergé en P2P
Avatar de Kearz Kearz - Membre expert https://www.developpez.com
le 08/06/2018 à 9:20
Comme quoi, c'est compliqué de sortir des GAFAM. Et tout ceux qui ont déjà fait le chemin GitHub > GitLab ont soit : payé pour rien (si offre payante), perdu de la visibilité pour rien.
En soit, y a pas le feu au lac, avant de migrer autant attendre de voir si les conditions d'utilisations changent ou non.

Petit indice si vous voulez surfer sur la vague "anti-GAFAM" / "libre" : créez donc un GitChain, un mélange de Git et de blockchain, buzz et succès assuré.

EDIT :
Citation Envoyé par tmcuh Voir le message
Si t'es programmeur et que tu sais pas te payer un serveur à 50€/mois, change de métier
Content que tu gagne bien ta vie mais 50€ par mois pour stocker du code? Sans aucun gain derrière?
Sachant que le salaire net (France) d'un développeur va (à la louche) démarrer à 1500€ NET pour partir jusque 4000€ NET ça fait entre 3.3% à 1.25% de ton salaire pour héberger du code perso. Euh, non merci?
Avatar de Rep.Movs Rep.Movs - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 08/06/2018 à 9:21
Je ne vois pas pourquoi quitter github parce que c'est une autre entreprise privée qui le gère.

La plate-forme est excellente, simple, efficace. C'est du git, donc on peut le reproduire où l'on veut.

Quand à ce fanatisme anti-microsoft, je ne le comprends pas. Autant les plate-forme web de Microsoft sont exécrables car elles manquant de maturité, de stabilité pour un vrai travail d'entreprise (sans compter l'hypocrisie de dire qu'avec un abonnement O365 on peut toujours utiliser macro et tableaux croisés sous Excel: ça n'existe que sur Office "Desktop"), autant les solutions de système d'exploitation et base de données, bien que non ouvertes, sont immensément mieux documentées que les solutions opensource les plus connues (linux/MySQL en ligne de mire).

Se débrouiller juste avec la doc, c'est possible sous Windows, FreeBSD, PostgreSQL. Sous MySQL c'est venu très tard, sous linux... où est la doc? Elle est explosée partout.

En entreprise, avoir la doc, c'est un gage de pérennité. Et là-dessus Microsoft a très bien su faire depuis 20 ans.

Et même si Microsoft fait partie des majors qui exploitent les données, j'ai bien l'impression qu'ils ont des années de retards dans ce domaine face à GAFA.
Avatar de xelab xelab - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 08/06/2018 à 9:34
Citation Envoyé par tmcuh Voir le message
moi ça me fait rire toute cette histoire. Tous les programmeurs ne juré que par Git quand je suis depuis toujours sur SVN.... le train passe, le chien aboit toujours.
Je suis toujours convaincu que ma solution SVN avec hébergement multiple dédié reste la bonne solution, il faut que ta machine tombe en panne, que ton serveur en NAS tombe en panne et que ton serveur de backup tombe en panne et qui sait même peut être même ton NAS chez toi tombe en panne.

Si t'es programmeur et que tu sais pas te payer un serveur à 50€/mois, change de métier
Je n'ai jamais été fan des système centralisé pour hébergé tes données, je fais confiance au cloud pour hébergé mes emails car je pense que la sécurité est primordiale pour des grosses boites et que t'arrivera jamais à leur niveau en hébergeant cela toi même; pour le reste...

Je vais peut être me lancer dans le business SVN hébergé en P2P
Tu peux héberger une instance Gitlab sur ton propre serveur (à bien moins de 50€ soit dit en passant), ce que font énormément d'entreprises d'ailleurs, le sujet n'a rien à voir avec le débat SVN/Git.
Avatar de esperanto esperanto - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 08/06/2018 à 10:27
Citation Envoyé par AzertyXp Voir le message
C'est dingue a quelle point certains se complexifie la vie uniquement pour partager du code publiquement sur internet (et donc à la porté de MS).
Je veux bien partager mon code, mais pas avec n'importe qui ?
C'est pas comme si on n'avait pas déjà répondu sur ce point mais bon, autant reformuler.
Quand tu diffuses du code en Open Source, tu es supposé lui attribuer une licence, donc tout le monde peut le voir mais il y a des conditions d'utilisation.
Sauf qu'en optant pour un hébergeur privé, à tes conditions s'ajoutent celles de l'hébergeur, qui peut s'accorder le droit de bafouer les tiennes en disant que tu as implicitement accepté ses conditions quand tu as choisi de déposer le code chez eux. Et même si ça ne tient pas sur un plan légal, un gros hébergeur n'hésitera pas à prétendre que les changements dont il t'informe tardivement ont un effet rétroactif.

Citation Envoyé par tmcuh Voir le message
moi ça me fait rire toute cette histoire. Tous les programmeurs ne juré que par Git quand je suis depuis toujours sur SVN.... le train passe, le chien aboit toujours.
On ne parle pas de Git (gestionnaire de version) mais de GitHub (en gros un gestionnaire de dépôts Git, donc un gestionnaire de gestionnaire de versions). Certains concurrents, comme SourceForge par exemple, gèrent aussi bien Git que SVN. Donc pour ton idée de créer un business de dépôts SVN, rien ne t'en empêche mais tu n'es pas seul sur le marché.

Citation Envoyé par tmcuh Voir le message
Je suis toujours convaincu que ma solution SVN avec hébergement multiple dédié reste la bonne solution,
Sauf que SVN ne permet pas de synchroniser entre les dépôts - tu ne peux pas créer une branche sur un dépôt A, puis la pousser vers le dépôt B
sauf à faire du one shot (tu supprimes le dépôt A et tu recopies le dépôt B, mais en perdant ce que tu avais fait sur le dépôt A)

Au passage il m'arrive parfois d'utiliser git-svn, une commande qui fait partie de Git mais qui permet d'avoir un SVN au milieu de la chaîne... mais comme SVN ne supporte pas les synchronisations entre dépôts, tu ne peux avoir qu'un seul SVN dans la boucle contre des millers de Git.

D'ailleurs au passage, pour une fois le français a une terminologie plus précise que l'anglais: normalement on parle de dépôt pour un système décentralisé (Git) alors que pour SVN on doit normalement parler de référentiel... justement parce que le serveur a un rôle de référence qui n'existe pas dans Git.

Citation Envoyé par tmcuh Voir le message
Je n'ai jamais été fan des système centralisé pour hébergé tes données
et pourtant tu préfères SVN qui est centralisé. C'est ton droit mais ton discours est un peu contradictoire pour le coup.

Citation Envoyé par Rep.Movs Voir le message
Se débrouiller juste avec la doc, c'est possible sous Windows, FreeBSD, PostgreSQL.
Oui mais PostgreSQL c'est plutôt linux, pour le coup (la version Windows est arrivée très tard). Donc rien à voir avec Microsoft, pour le coup.
Avatar de AzertyXp AzertyXp - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 08/06/2018 à 10:42
Citation Envoyé par esperanto Voir le message
Sauf qu'en optant pour un hébergeur privé, à tes conditions s'ajoutent celles de l'hébergeur, qui peut s'accorder le droit de bafouer les tiennes en disant que tu as implicitement accepté ses conditions quand tu as choisi de déposer le code chez eux. Et même si ça ne tient pas sur un plan légal, un gros hébergeur n'hésitera pas à prétendre que les changements dont il t'informe tardivement ont un effet rétroactif.
Pure spéculation ? où il y a déjà eu des précédents sur un outils type github géré par une grosse boite type MS?
Et Microsoft, vue que c'est lui qui est ciblé par cette news, ont t'ils déjà fait quelque chose dans ce genre sur l'une de ses plateforme d’hébergement (Codeplex, Azure, MS Store, etc...) ?
Avatar de Tryph Tryph - Membre émérite https://www.developpez.com
le 08/06/2018 à 10:44
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
À tous ceux qui ont fui GitHub parce qu’ils détestent Microsoft :
GitLab est hébergé sur Azure
On est d'accord que c'est pas l'hébergeur cloud qui décide de l'orientation des produits qu'il héberge?
On est aussi d'accord sur le fait que c'est pas l'hébergeur cloud qui a la propriété des données utilisées par les produits qu'il héberge?

Si oui... je comprends pas le but de cet article et surtout son titre, je vois 2 possibilités:
- relancer la machine à troll parce que le nombre de clics générés par ce thread commence à s’essouffler
- moucher ceux qui ont des inquiétudes sur ce rachat sans avoir compris les inquiétudes en question

Dans les deux cas, c'est juste n'importe quoi.

Mais si l'auteur veut continuer à faire n'importe quoi je lui propose les sujets suivants:
- "A tous ceux qui utilisent Windows: Microsoft utilise du Linux pour son cloud Azure"
- "A tous ceux qui dénigrent le libre: Github est basé sur git qui est une création de Linus Torvald, le créateur du noyaux Linux"

Si besoin d'autres idées d'articles débiles, contactez moi en MP, je peux aider
Avatar de Mickael_Istria Mickael_Istria - Membre émérite https://www.developpez.com
le 08/06/2018 à 10:53
Citation Envoyé par Kearz Voir le message
En soit, y a pas le feu au lac, avant de migrer autant attendre de voir si les conditions d'utilisations changent ou non.
Exactement!
Et je prends le pari que les conditions d'utilisation ne changeront pas. Pour la partie OSS, le code est OSS, donc il n'y a jamais eu besoin d'etre proprietaire de GitHub pour l'exploiter, et ca se fait deja car beaucoup de boites font de l'analyse sur GitHub pour trouver des choses a vendre aux developpeurs (nouveau boulot, audit secu, plus de visibilite...). Bref, ce business-model est deja en marche depuis longtemps et personne ne se plaint. Il n'y a pas besoin de plus pour exploiter les donnees.
Pour la partie privee, ce sont des clients, ils donnent de l'argent pour l'avoir et -a moins que le business-model soit vraiment naze- le prix du service va couvrir les frais et donc la partie privee est censee etre deja rentable. Pas besoin de la monetiser davantage au risque de perdre des clients.

Si Microsoft achete GitHub a 7.5 milliards (+ augmentation de la masse salariale), c'est qu'il espere gagner (ou eviter d'en perdre) au moins autant. Et actuellement, comme tous les GAFAM et aspirant GAFAM, Microsoft veut vendre du cloud, du SaaS... En gros, Microsoft veut vendre du Azure.
Et c'est la qu'avoir GitHub peut offrir le retour sur investissement: sur tous les repos, on verra bientot apparaitre un bouton un peu pub mais tres pratique "deploy on Azure" qui permettra aux gens avec tres peu d'effort d'avoir leur code deploye sur Azure, pret a l'usage. L'entree est gratuite (cadeau du dealer) et quand le noeud Azure commence a avoir de la charge, alors son heureux proprietaires recevra la pub pour faire un scale-up de CPU et/ou de storage et pourra en 2 clics payer 50e/mois pour un peu plus de patate; puis plus tard en cas de succes, payer 500e/mois puis 5000 puis 50000... Bref une transformation progressive d'utilisateurs GitHub en utilisateurs Azure (satisfaits) puis en clients de plus en plus gros. Apres, rentabiliser 7.5 milliards, il va falloir quand meme qu'ils assurent... Bonne chance a eux!

Aparte, pour commenter le business-model du cloud en general, c'est en fait un business-model plutot sain pour tout le monde: un fournisseur de service qui demarre avec une offre gratuite et doit aider ses utilisateurs a connaitre le succes pour qu'ils aient besoin de plus et soient prets a payer pour. C'est un tres bon model win-win. D'autant plus qu'une solution de Cloud c'est un peu comme un OS, on n'a pas forcement envie d'en essayer et d'en changer tous les mois...
Avatar de el_slapper el_slapper - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 08/06/2018 à 10:58
Je suis extrêmement surpris.

Je n'utilise pas github(un tort, probablement, pas la peine de me faire la leçon). Mais, si j'ai bien compris, c'est un endroit sur internet ou on dépose son code source(et un peu plus que ça, mais ça c'est la partie qui m'interesse). Et qui change de proprio.

Ce qui me surprend, ce n'est pas que les gens paniquent à l'idée de ce que quelqu'un utilise leur code source. C'est une peur légitime(enfin, pour ceux dont le code a une quelconque valeur, je doute que le mien, si il me venait l'idée de le déposer,soit d'une quelconque utilisé au grand méchant en chef).

Ce qui me surprend, c'est que les gens n'aient pas paniqué au proprio précédent. Il avait exactement les mêmes accès au code - y compris le code non public - pour en faire le mauvais usage qu'il voulait. Et tout le monde lui faisait confiance.

Ma question n'est pas "pourquoi Microsoft est pire que son prédécesseur?", mais "pourquoi a-t-on assumé que le prédécesseur était moins abominable que Micro$oft?"
Contacter le responsable de la rubrique Accueil