Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

À tous ceux qui ont fui GitHub suite au rachat par Microsoft :
GitLab est hébergé sur Microsoft Azure

Le , par Patrick Ruiz

368PARTAGES

21  6 
GitLab est hébergé sur Microsoft Azure

Lancez votre navigateur : Chrome ou Firefox. Procédez ensuite à l’installation de Shodan.io. Avec l’additif sur votre système, vous êtes prêt à engranger un maximum d’informations sur le domaine du site web auquel vous êtes connecté. Tapez alors gitlab.com dans la barre d’adresse et validez. Après avoir cliqué sur sign in/register puis sur l’icône du plugin Shodan vous devriez obtenir :


Depuis que la rumeur du rachat de GitHub par Microsoft a filtré, GitLab compte 7 à 10 fois plus de création de dépôts qu’avant (sur une base journalière). Ici et là, on évoque la nécessité de s’écarter de la mainmise que Microsoft aura sur les contenus des dépôts. Toutefois, il est possible que les « migrants » soient surpris de constater que la firme de Redmond est l’actuel hébergeur des dépôts GitLab, mais cette situation est appelée à évoluer. À la réalité, GitLab a les pieds entre Microsoft Azure et la plateforme cloud de Google (GCP).

Dans un billet de blog paru au début du mois d’avril, les responsables de GitLab expliquent que le futur de leur plateforme se conjugue sur le cloud de Google. La manœuvre est destinée à tirer avantage de Kubernetes, un projet open source initié par la firme de Mountain View et qui a vocation à aider les entreprises à gérer les applications conteneurisées. Le passage d’Azure à la GCP requiert le déplacement de la base de code Gitlab, ainsi que des tests sur les nouvelles instances de dépôts. Visiblement, le processus n’est pas à son terme et du côté de GitLab, on continue de s’appuyer sur les acquis de stabilité : les contenus hébergés sur Azure.

On aura l’occasion de faire parler le moteur de recherche Shodan dans quelques temps pour voir comment les choses ont évolué …

Microsoft Azure vs Google Cloud Platform : où est le danger ?

Dans un cas comme dans l’autre le problème est le même : les dépôts sont hébergés sur un serveur contrôlé par un tiers. C’est une donnée à prendre en compte avec ses avantages et ses inconvénients. Toutefois, tous les services d’hébergement et de gestion de logiciels qui se respectent offrent en outre la possibilité d’héberger ses contenus sur site en s’appuyant sur un serveur dédié. Dans le cas de GitLab, les utilisateurs peuvent opter pour l’offre Ultimate qui ouvre la porte à un hébergement local. Dans la mouvance du rachat de GitHub par Microsoft, les responsables de GitLab ont décidé que cette offre serait désormais gratuite pour les projets éducatifs et open source. En passant à l’offre Ultimate, il faudra seulement garder à l’esprit que la mainmise sur le contenu vient avec des contraintes à gérer. En effet, à moins de s’attendre à avoir peu de trafic, il faudra consentir à mettre en place l’armada matérielle nécessaire. L’hébergement sur le cloud a comme avantage de s’affranchir de cet obstacle.

En plus des craintes liées au fait d’avoir leurs dépôts entre les mains de Microsoft (ou Google) même après un passage sur GitLab, les Européens devront prendre le contexte RGPD en compte. L’entrée en application du règlement général sur la protection des données est effective depuis le 25 mai. Sur son site web, le service d’hébergement et de gestion des versions de logiciels (GitLab) dit être en conformité avec les exigences du nouveau règlement. Pour des utilisateurs qui ont décidé de se faire entendre au travers de forums dédiés, il s’agit du discours officiel, car la réalité sur le terrain est autre. Certains rapportent avoir reçu des courriels controversés d’arrimage des conditions générales d’utilisation au RGPD. En substance, il était question d’accepter de faire automatiquement partie de la liste de diffusion des offres marketing de Gitlab (avec la possibilité de se désinscrire plus tard) sans quoi le compte serait supprimé : une violation claire des dispositions du RGPD en matière de consentement.

Si l’on doit en plus tenir compte de ces allégations, alors il semble donc bien que ce n’est qu’une question de temps avant que les reproches que l’on formule à l’endroit de certains firmes ne se translatent à d’autres. S’il est simplement question d’éviter que X ou Y n’ait la mainmise sur des dépôts alors aucune solution d’hébergement sur le cloud ne semble apporter entière satisfaction. L’hébergement local semble être la seule porte de sortie, mais introduit aussi un inconvénient de taille. À bien y regarder, il fragilise le système de pull-request qui contribue grandement à la force de l’univers open source actuellement.

Source : Shodan.io, billet GitLab

Et vous ?

Le fait de savoir les dépôts nouvellement créés sur GitLab hébergés sur le cloud de Microsoft doit-il constituer un motif d’inquiétude ?

Le cloud de Google est-il un meilleur gage de sécurité pour ces dépôts ?

Quelle solution avez-vous personnellement adoptée depuis l’annonce de ce rachat ? Pourquoi ?

Voir aussi :

GitHub veut développer un nouvel éditeur de texte multiplateforme et ultraperformant basé sur Electron, Xray est encore un projet expérimental
Microsoft et GitHub collaborent pour porter GVFS sur macOS et Linux, la solution destinée à supporter les énormes bases de code gagne en maturité
Microsoft va fermer son service d'hébergement CodePlex le 15 décembre 2017, et demande aux développeurs de migrer leurs projets vers GitHub
Open source : les projets de Microsoft attirent plus de contributeurs que ceux des autres organisations, d'après le rapport annuel de GitHub

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Marco46
Modérateur https://www.developpez.com
Le 08/06/2018 à 14:58
Incroyable comment tout le monde se focus sur les codes sources alors qu'à mon avis le problème est l'immense quantité de données que Microsoft peut désormais rassembler avec LinkedIn.

Je vois bien naitre un service de sourcing qui croise les data LinkedIn et GitHub avec un peu d'IA là dedans pour aider les entreprises à recruter. Il ne leur manque que Stackoverflow et c'est la totale.

Perso ça me fait flipper qu'ils puissent constituer un fichier de tous les développeurs du monde, apparemment ya que moi que ça fait flipper ...
19  0 
Avatar de esperanto
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 08/06/2018 à 10:27
Citation Envoyé par AzertyXp Voir le message
C'est dingue a quelle point certains se complexifie la vie uniquement pour partager du code publiquement sur internet (et donc à la porté de MS).
Je veux bien partager mon code, mais pas avec n'importe qui ?
C'est pas comme si on n'avait pas déjà répondu sur ce point mais bon, autant reformuler.
Quand tu diffuses du code en Open Source, tu es supposé lui attribuer une licence, donc tout le monde peut le voir mais il y a des conditions d'utilisation.
Sauf qu'en optant pour un hébergeur privé, à tes conditions s'ajoutent celles de l'hébergeur, qui peut s'accorder le droit de bafouer les tiennes en disant que tu as implicitement accepté ses conditions quand tu as choisi de déposer le code chez eux. Et même si ça ne tient pas sur un plan légal, un gros hébergeur n'hésitera pas à prétendre que les changements dont il t'informe tardivement ont un effet rétroactif.

Citation Envoyé par tmcuh Voir le message
moi ça me fait rire toute cette histoire. Tous les programmeurs ne juré que par Git quand je suis depuis toujours sur SVN.... le train passe, le chien aboit toujours.
On ne parle pas de Git (gestionnaire de version) mais de GitHub (en gros un gestionnaire de dépôts Git, donc un gestionnaire de gestionnaire de versions). Certains concurrents, comme SourceForge par exemple, gèrent aussi bien Git que SVN. Donc pour ton idée de créer un business de dépôts SVN, rien ne t'en empêche mais tu n'es pas seul sur le marché.

Citation Envoyé par tmcuh Voir le message
Je suis toujours convaincu que ma solution SVN avec hébergement multiple dédié reste la bonne solution,
Sauf que SVN ne permet pas de synchroniser entre les dépôts - tu ne peux pas créer une branche sur un dépôt A, puis la pousser vers le dépôt B
sauf à faire du one shot (tu supprimes le dépôt A et tu recopies le dépôt B, mais en perdant ce que tu avais fait sur le dépôt A)

Au passage il m'arrive parfois d'utiliser git-svn, une commande qui fait partie de Git mais qui permet d'avoir un SVN au milieu de la chaîne... mais comme SVN ne supporte pas les synchronisations entre dépôts, tu ne peux avoir qu'un seul SVN dans la boucle contre des millers de Git.

D'ailleurs au passage, pour une fois le français a une terminologie plus précise que l'anglais: normalement on parle de dépôt pour un système décentralisé (Git) alors que pour SVN on doit normalement parler de référentiel... justement parce que le serveur a un rôle de référence qui n'existe pas dans Git.

Citation Envoyé par tmcuh Voir le message
Je n'ai jamais été fan des système centralisé pour hébergé tes données
et pourtant tu préfères SVN qui est centralisé. C'est ton droit mais ton discours est un peu contradictoire pour le coup.

Citation Envoyé par Rep.Movs Voir le message
Se débrouiller juste avec la doc, c'est possible sous Windows, FreeBSD, PostgreSQL.
Oui mais PostgreSQL c'est plutôt linux, pour le coup (la version Windows est arrivée très tard). Donc rien à voir avec Microsoft, pour le coup.
8  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 08/06/2018 à 10:58
Je suis extrêmement surpris.

Je n'utilise pas github(un tort, probablement, pas la peine de me faire la leçon). Mais, si j'ai bien compris, c'est un endroit sur internet ou on dépose son code source(et un peu plus que ça, mais ça c'est la partie qui m'interesse). Et qui change de proprio.

Ce qui me surprend, ce n'est pas que les gens paniquent à l'idée de ce que quelqu'un utilise leur code source. C'est une peur légitime(enfin, pour ceux dont le code a une quelconque valeur, je doute que le mien, si il me venait l'idée de le déposer,soit d'une quelconque utilisé au grand méchant en chef).

Ce qui me surprend, c'est que les gens n'aient pas paniqué au proprio précédent. Il avait exactement les mêmes accès au code - y compris le code non public - pour en faire le mauvais usage qu'il voulait. Et tout le monde lui faisait confiance.

Ma question n'est pas "pourquoi Microsoft est pire que son prédécesseur?", mais "pourquoi a-t-on assumé que le prédécesseur était moins abominable que Micro$oft?"
8  1 
Avatar de SimonDecoline
Membre expert https://www.developpez.com
Le 09/06/2018 à 22:39
Citation Envoyé par JackIsJack Voir le message
Je suis le seul à trouver que GitHub (et autres logiciels de versioning) ne sont pas terribles ?

1) On parle de développement 'social' mais la majorité des projets n'ont qu'un ou deux contributeurs principaux. L'outil fait vraiment le minimum en terme de collaboration : fournir un dossier partagé.
...
Faut vraiment avoir rien compris à git et à github pour dire des aneries pareilles.Renseigne-toi 2 minutes sur wikipedia ou autres, au lieu de dire n'importe quoi.
7  0 
Avatar de Tryph
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 08/06/2018 à 12:10
Citation Envoyé par esperanto Voir le message

Et on est d'accord que dans ce genre d'affaire, comme dans le cas que je cite plus haut, la justice est totalement impartiale et donne toujours raison au propriétaire du code?
On est d'accord qu'en cas de procès, le particulier qui a son petit projet sur GitHub est strictement à égalité avec Microsoft?
J'aurais probablement du préciser hébergeur cloud, qui loue de l'infra pour héberger des applications.

Dans les 2 affaire dont tu parles, il s'agit d'applications qui hébergent du contenu (du code et des binaires pour l'un, des potins pour l'autre).

Dans l'absolu, tu as raison, rien ne nous garantie qu'Azure ne va pas changer ses CGU pour (tenter de) s'approprier les applications qui y sont déployées. Mais très honnêtement, je pense que le risque pour qu'une décision aussi idiote soit prise est très très faible (même pour Microsoft ).
Et si on en arrive à ce niveau de méfiance (peut être qu'il le faut, mais j'en suis pas encore là), il faut donc aussi se méfier de ceux qui peuvent nous louer des serveur dédiés et vraiment ne se fier qu'a l'auto-hébergement.

En tout cas je doute fortement que le fait que Gitlab soit hebergé sur Azure permettent à Microsoft de faire valoir le moindre droit sur la politique de Gitlab ou le code qu'ils hébergent.
D'autant que Gitlab c'est pas Jean-Kévin qui code dans sa chambre; j'imagine qu'ils peuvent se payer un ou deux avocats en cas de litige.

Citation Envoyé par AzertyXp

[...]
Un peux violent comme raccourcie...
C'est le Libre qui vous enseigne comment faire ce genre de préjugé?
C'est "amusant" cette façon de dénoncer un raccourci et d'en faire un bien grossier soi-même dans la phrase suivante en se permettant de mettre tous les adeptes du libre dans un même panier en les accusant d'être plein de préjugés.
5  0 
Avatar de Mickael_Istria
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 09/06/2018 à 12:15
Citation Envoyé par JackIsJack Voir le message
1) On parle de développement 'social' mais la majorité des projets n'ont qu'un ou deux contributeurs principaux. L'outil fait vraiment le minimum en terme de collaboration : fournir un dossier partagé.
Certes, beaucoup de gens utilisent GitHub comme un service de stockage pour leur projet perso, qui n'a aucun succes ni aucune ambition. En consequence de ce manque de volonte de devenir un gros projet, aucune comme n'est faite pour l'ouvrir plus aux utilisateurs et aux contributeurs.
C'est pour ca qu'un projet n'a pas plus de contributeur. On peut pas blamer GitHub parce qu'il heberge plein de projets perso qui n'interessent personne. C'est meme relativement altruiste de faire ca.

Le cote social existe vraiment. Tu pourras a l'occasion regarder des projets novateurs ou bien etablis qui ont ou cherchent un certain succes. Pour ceux qui sont etablis, demande-leur la date ou ils sont passes sur GitHub et ensuite regarde l'evolution du nombre de contributeurs.
En general, ce sera une croissance. Tout simplement parce que GitHub est plus "decouvrable" et accessible que la norme precedente qui etait une forge dediee au projet. Le cote social de GitHub marche quand le projet est pret a en profiter. Dans les cas de projets perso inutilises, ca ne fait pas de miracle.

2) Il y a une espèce d'ambiance technique stérile : la console, les lignes de commande, et le fait qu'un majorité de projets ne concernent que des besoins orientés informatiques (framework pour tel ou tel langage).
C'est pas la faute de GitHub, c'est un probleme des informaticiens en general de faire des projects "self-service" dedies a eux-meme.
Mais ceci dit, tu as des nombres pour appuyer tes propos? On y trouve aussi la grande majorite des logiciels open-sources pour utilisateurs finaux normaux: VLC, Audacity, kdenlive...
En fait, encore une fois, ce n'est pas une specificite de GitHub mais de l'open-source: la plupart des frameworks sont open-source parce que c'est tres pratique qu'ils le soient, ca ameliore la qualite, augmente le nombre d'utilisateurs et compagnie. Pour une appli finale, c'est plus discutable; et c'est parfois difficile de rendre une appli finale open-source alors qu'elle marche bien en prive/commercial et que le domaine accepte bien ca. Open-sourcer un framework est souvent le meilleur choix, une appli finale pas forcement. Ce qui explique la proportion sur GitHub, comme celle d'avant sur SourceForge et celle d'apres sur Whatever-free-OSS-forge.
6  1 
Avatar de Shepard
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 18/06/2018 à 20:48
Citation Envoyé par redcurve Voir le message
L'exode vers un ciel Azure j'sais pas ils sont tellement pathétique
Permet-moi de citer une partie de la news que tu n'as manifestement pas lue.

Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
le PDG de GitLab explique aussi que plus de 95 % de l'utilisation de GitLab se fait sur des installations autogérées et non sur GitLab.com.
Voilà, ce serait peut-être une bonne idée de lire l'article avant de le commenter la prochaine fois ...

Pour info, voici un lien vers les différentes manières d'héberger un dépôt Gitlab.
6  1 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 09/10/2018 à 20:46
Citation Envoyé par Mickael_Istria Voir le message
Peut-etre que Microsoft ne declare pas l'essentiel de son activite financiere d'Europe en Irlande, la ou les taxes sont le moins cheres alors que l'essentiel de l'activite est partout en Europe;
Et bien là, c'est pas le bon exemple!

Une excellente émission de France 2 de Mme Elise Lucet a démontré que l'armée française avait passé un contrat de plusieurs centaines de millions avec Microsoft... Irlande... alors que Microsoft France a ses locaux à moins de 500 mètres du nouveau quartier général de la susdite armée!!!

Inutile de dire que Microsoft a exigé que le contrat soit fait explicitement avec sa filiale irlandaise parce quelle voulait absolument payer des impòts en France
5  0 
Avatar de Tryph
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 08/06/2018 à 10:44
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
À tous ceux qui ont fui GitHub parce qu’ils détestent Microsoft :
GitLab est hébergé sur Azure
On est d'accord que c'est pas l'hébergeur cloud qui décide de l'orientation des produits qu'il héberge?
On est aussi d'accord sur le fait que c'est pas l'hébergeur cloud qui a la propriété des données utilisées par les produits qu'il héberge?

Si oui... je comprends pas le but de cet article et surtout son titre, je vois 2 possibilités:
- relancer la machine à troll parce que le nombre de clics générés par ce thread commence à s’essouffler
- moucher ceux qui ont des inquiétudes sur ce rachat sans avoir compris les inquiétudes en question

Dans les deux cas, c'est juste n'importe quoi.

Mais si l'auteur veut continuer à faire n'importe quoi je lui propose les sujets suivants:
- "A tous ceux qui utilisent Windows: Microsoft utilise du Linux pour son cloud Azure"
- "A tous ceux qui dénigrent le libre: Github est basé sur git qui est une création de Linus Torvald, le créateur du noyaux Linux"

Si besoin d'autres idées d'articles débiles, contactez moi en MP, je peux aider
11  7 
Avatar de esperanto
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 08/06/2018 à 11:42
Citation Envoyé par AzertyXp Voir le message
Pure spéculation ? où il y a déjà eu des précédents sur un outils type github géré par une grosse boite type MS?
Et Microsoft, vue que c'est lui qui est ciblé par cette news, ont t'ils déjà fait quelque chose dans ce genre sur l'une de ses plateforme d’hébergement (Codeplex, Azure, MS Store, etc...) ?
En tout cas on a déjà un exemple d'outil du même genre qui s'accapare le code déposé: SourceForge

Et puis c'est pas non plus comme si Facebook n'était pas coutumier du fait (en particulier des changements incessants de CGU à effet rétroactif), s'accaparant ainsi des oeuvres d'artistes (on ne parle pas de code ici mais qu'est-ce que ça change?)

Citation Envoyé par Tryph Voir le message
On est d'accord que c'est pas l'hébergeur qui décide de l'orientation des produits qu'il héberge?
On est aussi d'accord sur le fait que c'est pas l'hébergeur qui a la propriété des données utilisées par les produits qu'il héberge?
Et on est d'accord que dans ce genre d'affaire, comme dans le cas que je cite plus haut, la justice est totalement impartiale et donne toujours raison au propriétaire du code?
On est d'accord qu'en cas de procès, le particulier qui a son petit projet sur GitHub est strictement à égalité avec Microsoft?
4  0